Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 07:01
Notre séjour au Pays Basque (4)

Mardi 14 Juin 2016, déception, ce matin il pleut!!

Aujourd'hui, départ 8h00 vers Saint Jean de Luz; Deux parkings avaient

été retenus dont un en priorité, celui de Passicot, le plus facile à identifier

puisque face à la gare et tout près du port, et l'autre c'était au cas où pas de

places dans celui-ci... mais pas de problème, tout le monde a pu se garer au

premier parking Passicot!

Avant de partir je passe à chaque voiture donner l'adresse du parking pour

les " Miss et Mister" GPS! Parfois je me demande comment faisait-on avant?

Pour ma part je suis dans une voiture sans GPS et avec la carte on arrive en-

core à se diriger! En tout cas ce qui est certain, dans cette voiture on a bien ri

ce qui faisait du bien et surtout les jours de "grandes théories" sur les trajets

et stationnements!

Le départ est donné avec la consigne de nous retrouver à Saint Jean de Luz

au parking prévu; A notre arrivée il manque deux voitures: Gilbert et André

Adami qui devait le suivre...On arrive à les joindre, ils sont à l'autre parking,

on leur explique où nous sommes, et à pieds ils nous rejoignent...ensemble

nous traversons le pont entre Saint Jean de Luz et Ciboure car nous sommes attendus à 9h40 à Ciboure pour une balade de 45mn en bateau; Je vais régler

la prestation, le bateau est déjà là, on nous invite à monter;

 

 

 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

10h, nous partons pour notre mini croisière entre Ciboure, le Fort

de Socoa et Saint Jean de Luz avec une superbe vue de la baie de

Saint Jean de Luz d'un côté, et de l'autre côté une magnifique vue des

falaises plissées de la côte.

Grâce à cette visite commentée, belle découverte du patrimoine de Ciboure ;

Sur fond d'anecdotes et de détails historiques, c'est l'histoire des Basques et de

la mer qui est contée par notre guide.

 

Thèmes abordés par notre guide: les 3 digues de protection qui ont été construites sur ordre de Napoléon III en 1854 afin de protéger la ville souvent emportée par les vagues de l'océan. Les travaux débutent pour la première en 1864, elle sera achevée 12 ans plus tard, elle mesure 325 mètres de long et porte le nom de "SOCOA"; La deuxième du nom de "l'ARTHA" ses travaux dureront prés de 30 ans avec une longueur de 250 mètres, elle fut la plus périlleuse à construire.

La troisième du nom de "Sainte Barbe" entamée en 1873 sera achevée 10 ans plus tard et mesure 180 mètres au lieu des 225 prévus. Grâce aux digues, la ville retrouve sa sécurité en 1895 et depuis elles sont toujours entretenues avec la même méthode d'il y a un siècle.

 La baie, les Phares: Ciboure c'est le charme d'une petite station balnéaire basque nichée au coeur d'une splendide baie face à Saint-Jean-de-Luz. Saint-Jean-de-Luz partage la baie avec "Ciboure" et son petit port aux bateaux colorés, son quai est bordé par de jolies maisons à colombages ou encore avec des "Azulejos" carrelage mural peint à la main.

La baie de Socoa est la seule rade abritée entre Arcachon et l'Espagne. Grâce à ses digues qui la protègent des colères de l'océan Atlantique, elle a la faveur des baigneurs et est devenue une station balnéaire réputée de la Côte Basque!

A l'entré du port de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure, on peut admirer deux phares assez particuliers qui deviendront les symboles de la ville. Ils sont classés au Monuments Historiques de France et on les doit au célèbre architecte français André Pavlovsky (1891-1961 à Saint-Jean-de-Luz), ils sont d'une architecture très particulière qu'on ne voit pas en Médittérranée.

 

Le puissant Fort de Socoa: Le Fort de Socoa à Ciboure est un édifice imporant dans l'histoire de la cité. L'histoire du Fort commence sous Henri IV. Soucieux de protéger Saint-Jean-de-luz de l'ennemi Espagnol, il envisage de construire une forteresse. Des divergences entre les différentes communes feront échouer le projet. Le Fort de Socoa ne verra le jour que sous le règne de Louis XIII. En 1636, les espagnols prennent le Fort et nomme la citadelle -Fort de Castille-. Quelques années plus tard, la souveraineté française est rétabli, l'ouvrage est alors achevé et prend le nom de Fort de Socoa.

En 1686, Vauban en tournée d'inspection dans les Pyrénées entreprend de renforcer le Fort et projette de construire une jetée pour améliorer l'accès au Fort. Les travaux du Fort furent dirigés par Fleury et s'achevèrent en 1698. Le site abritait une caserne et une chapelle.

 

Le sémaphore de Socoa: Le sémaphore de Socoa est situé au début de la corniche basque et surplombe la baie de Saint-Jean-de-Luz/Ciboure.

Le réseau des sémaphores est de la responsabilité de la Marine Nationale qui les arment en personnels spécialisés : les guetteurs sémaphoriques. Ils observent le golfe d’Aquitaine. Le sémaphore possède un espace de veille équipé de longues baies vitrées, de puissantes jumelles, d’un radar et des moyens de radiocommunications. Les sémaphores assurent des missions de service public :

Puis ce sont : les 5 plages cibouriennes,  le Port de pêche, le port de plaisance, la pêche et ses techniques, la Criée, le patrimoine architectural avec le célèbre quai Ravel, et la maison natale de Maurice Ravel;

La Maison Ravel à Ciboure (maison San Estebenia) doit bien sûr son nom au compositeur Maurice Ravel, né le 7 Mars 1875 dans cette maison de style hollandais, la maison "ESTEBANIA", ld'une mère basquaise, Marie Deluart (Mme Ravel) et d'un père suisse, Joseph Ravel.
 Cette maison de style Hollandais fut construite par un armateur Cibourien Esteban d'Etcheto. Elle se situe sur le quai Ravel face au Port de pêche de Ciboure et Saint-Jean-de-Luz.

Cette bâtisse est entrée également dans l'histoire lors du mariage de Louis XIV puisqu'elle hébergea pendant la durée des festivités le très influent cardinal Mazarin.

Elle abrite aujourd'hui l'Office de Tourisme et l'Académie Internationale Maurice Ravel.

 

Les 45mn sur le bateau passent très vite et nous avons la chance que le temps

se soit mis au beau!

Après la balade nous sommes attendus à l'OT pour une dégustation (cidre et

quelques gourmandises)..Il est alors 11h, nous continuons par la visite libre

de Ciboure, ancienne cité corsaire, pour y découvrir ses maisons labourdines,

le cimetière marin, le port, l'église Saint Vincent et du haut du village un

superbe panorama sur Saint Jean de Luz, sa grande soeur!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

12h15, il faut penser à déjeuner...nous repassons le pont pour rejoindre

nos véhicules, nous récupérons nos pique nique et nous dirigeons vers des

espaces verts repérés sur notre plan; En fin de compte nous nous installons

sur des bancs ou murets dans un square où nous sommes très bien, il y a

même des toilettes ce qui est important lorsque nous sommes en ville!!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Notre repas terminé et le café avalé...Nous revenons aux voitures poser nos

sacs pique nique et remettre des pièces dans l'horodateur!..

Nous donnons temps libre jusqu'à 15h pour un début de découverte de Saint

Jean de Luz car et rendez-vous à 15h au départ du Train Touristique pour

une promenade commentée de 30mn dans la ville historique;

En attendant 15h, nous nous baladons autour du port de pêche et des places

Louis XIV et des Corsaires, la Mairie, construite au début de XVII siècle, la

maison de Louis XIV, avec ses tourrelles en encorbellement.

 

Puis c'est l'heure de nous regrouper pour la visite avec "Le Train Touristique"

C'est confortablement installés que nous partons à la découverte de la vieille ville

et de son histoire en nous faufilant dans les rues étroites bordées de maisons

basques..En nous raprrochant de la mer, nous apercevons la pointe Sainte Barbe,

le Casino La Pergola, quelques belles maisons d'armateurs et grands hôtels dont

certains style "Art déco";

Fin de la balade..ce fut une façon instructive et reposante de découvrir des lieux!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Saint-Jean-de-Luz est une ville authentique au passé particulièrement riche.

Le mariage de Louis XIV avec l’Infante Marie-Thérèse d’Autriche fut en 1660 une des dates majeures de l’histoire de cette cité. Née de la mer, Saint-Jean-de-Luz a été le haut lieu de la pêche à la baleine. Aujourd'hui, la pêche au merlu de ligne, au thon, à la sardine et à l’anchois y est pratiquée. 

Au fil des siècles, Saint-Jean-de-Luz est devenue une station balnéaire renommée qui a su préserver ses traditions. Six plages permettent à chacun d’y trouver son bonheur: La ville s'est faite la part belle grâce aussi à son patrimoine avec la Maison de l'Infante, la Maison Louis XIV, et son héritage architectural dû pour beaucoup aux ambitions immobilières non exemptes de jalousies entre voisins des riches armateurs des bateaux de pêche qui au XVIe ont été les premiers à partir en campagne vers Terre-Neuve;

15h30, nous donnons à nouveau temps libre pour la fin de la journée conseillant pour ceux qui le souhaitent, un retour vers Biarritz, avec arrêt à Guéthary;

Le groupe se disperse, chacun fait ce qu'il veut et les "gourmands" cherchent glaces, gâteaux et autres...

On se croise, on se recroise...il faut dire que nous nous dirigeons tous vers ce qu'il

faut voir de plus important!!

Nous n'avons pu visiter la Maison Louis XIV  ni celle de l'Infante car lorsque nous avions voulu réserver, plus de places pour les groupes...Dommage!

On parcourt à pied le quartier de la vieille ville, dont la principale artère, la Rue Gambetta, ancienne "Grand'Rue", qui est devenue l'axe d'un secteur piétonnier toujours très animé. L'église Saint Jean Baptiste se trouve au milieu de la Rue Gambetta.

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Puis l'heure tournant, pour ceux qui veulent s'arrêter à Guétary ce qui est notre cas, nous rejoignons le parking et partons; Lors de notre arrêt à Guétary nous serons quelques uns à nous retrouver...comme quoi, même si on essaye de se séparer...on n'y arrive pas!

 

Guéthary, le plus petit village de la côte basque, est situé entre Biarritz et Saint Jean de Luz.

 Il vous faut quitter la départementale 810 pour découvrir tout le charme de ce village largement ouvert sur l’océan. Au coeur du village, mairie et le fronton où se déroulent toutes les festivités et activités du village.Descendre jusqu'à "la Terrasse" balcon sur la mer où à l’ombre des tamaris, au calme, peut observer le spectacle des surfeurs et les couchers de soleil sur l’océan. Descendre sur le pittoresque petit port en cale sèche, qui abrite quelques barques colorées.

Guéthary, fut tour à tour, un port baleinier, un village de pêcheurs et une élégante station balnéaire qui accueillit les premiers amateurs de bains de mer. Plus tard, les pionniers du surf découvraient les vagues de Parlementia, mondialement réputées. Pour les plus curieux, des pupitres jalonnent les rues. Ils permettent une découverte de l’histoire du village, de l’église au port en passant par les belles maisons de style néo-basque. 

 


 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Fin de cette journée, nous rentrons tous au VTF et à 19h15 nous devons nous retrouver dans notre appartement (Michèle et moi), Michèle et Gilbert ayant décidé d'offrir planteur et rhum arrangé de la Réunion, île que Michèle a bien su faire adopter à Gilbert...

Il pleut nous ne pouvons élargir l'espace en nous mettant aussi sur le balcon...Nous passons un bon moment et il est remis à Gilbert et Michèle un paquet cadeau avec des spécialités régionales, pour remercier Gilbert des bonbons à la bergamote de Nancy que depuis 10 ans, il distribue à chaque rando après le repas, sans compter ceux aux bourgeons de sapin, coquelicot, miel, réglisse etc...

Puis nous allons dîner et en suivant partons dans la salle de spectacle où ce soir c'est un couple d'Humoristes qui va faire son show...C'est un très bon spectacle et ce soir, personne ne s'endort...ou presque!

FIN de ce nouvel article, au prochain!

 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Partager cet article

Repost 0

commentaires