Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 14:23

En ce lundi 12 février 2017, il ne fait pas bien beau mais nous restons motivés pour aller nous aérer et partons pour la première randonnée des vacances de février dédiée aux enfants à Ventabren.

36 adultes et pas d’enfants ! Ou bien 35 adultes et 1 enfant car notre taquin de Michel Gambin a été « compté » 3 fois en trompant la vigilance de Jo et de Max chargés de compter leurs troupes !

Donc nous sommes 34, encadrés par Jo, Max et Pierre à entamer par une venteuse matinée ce joli périple d’une dizaine de kms (250m de dénivelé) à partir du parking au bout du chemin des Marseillais.

Ce n’est pas la première fois que nous arpentons ce massif-notre région est bien riche de randonnées et cette fois-ci ce n’est que de loin que nous verrons l’aqueduc de Roquefavour mais nous verrons surtout le Canal de Marseille !

Notre pérégrination nous entraine sur des grands chemins pierreux avec de magnifiques vues sur le Luberon, La Sainte Baume et même la Sainte Victoire ; à nos pieds s’étend la Vallée de l’ Arc avec ses villes et villages, Eguilles, Roquefavour, Aix au loin…ça monte, ça descend, ça chemine entre les argelas en fleurs, les terrains défrichés, les réserves de chasse, il y a même le domaine de Chante Grillet renommé pour ses salles de mariage ! mais je plains les invités en fin de soirée car le chemin est tortueux !

Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017

Le vent est bien là, mais nos gentils animateurs ont trouvé un endroit protégé pour la pause repas. Nous ne nous attarderons quand même pas avec la fraicheur ambiante et le bruit des TGV qui passent non loin, nous empêchant de vraiment profiter d’une bonne sieste pour digérer ! car comme d’habitude, nous avons bien justifié l’appellation de notre association : PAS ET REPAS .

Certes le déjeuner se veut en général « léger » ,commençant souvent par un « petit » apéro et ses chips ; puis, la soupe, la salade ou le fameux sandwich à la salade de Pierre, allège le calcul des calories pour ensuite se déchainer avec les oreillettes de Violette, les différents gâteaux et pains d’épices des uns et des autres, les caramels mous de Gaëlle, les bouts de chocolat de Mme Monique et la liqueur de Salsepareille de Michelle Escudero. Excusez du peu mais je me sentais un peu lourde mais contente d’avoir salué les prouesses culinaires des uns et des autres !

Il est grand temps de reprendre notre chemin ! Nous continuons à marcher à travers la garrigue et entrevoyons le Viaduc du TGV (1733m de longueur, construit de 1996-1998).

En passant sous un des nombreux petits ponts, nous contemplons un bel exemple de street art ou art urbain –des graffitis quoi- mais avec une certaine recherche. Le mot « strike » (frapper ou grève) est décliné en plusieurs versions colorées, on aime ou on n’aime pas, c’est de l’art discret !

Tiens revoilà le Canal !

Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017
Ventabren Plaine du Ban 12/02/2017

Petite pause culturelle concernant le Canal de Marseille que nous avons beaucoup croisé aujourd’hui !

Décidée en 1834 pour mettre fin aux épidémies de choléra, la construction du canal de Marseille a été votée le 4 juillet 1838 par le maire de l’époque Maximin Consolat qui déclara : « L’exécution du canal est une décision irrévocable : quoi qu’il advienne, quoiqu’il en coûte, le canal s’exécutera. »

C’est en 1843 sous la direction de l'ingénieur suisse Franz Mayor de Montricher que les travaux débutèrent, avec pour objectif de ramener l’eau de la Durance jusqu’à Marseille (1849) puis La Ciotat et enfin Cassis (1883).

C’est une dérivation de près de 85 kms pour sa partie principale (près de 200 kms avec ses dérivations) des eaux de la Durance qui commence près de la Roque d’Antheron.

Le Canal traverse 36 communes, contient 250 ouvrages d’art, 93 souterrains, 23 aqueducs et 2 bassins de réserve d’eau- le bassin St Christophe (1882) et le bassin de Réaltor (1869).

Un de ses aqueducs se tient non loin de là où nous sommes, l’aqueduc de Roquefavour ; Construit en cinq ans de 1842 à 1847, il permet aux eaux du canal de Marseille de franchir la vallée de l’Arc. Haut de 80 m et long de 400 m, 5000 ouvriers dont 300 tailleurs de pierres ont réalisé cette œuvre. C’est le plus grand aqueduc en pierres du monde !

Pour finir cette randonnée ventée mais sympathique, au surplomb de l’aqueduc, nous longeons une propriété dans laquelle nous voyons de nombreux paons aux belles couleurs - même un blanc !

Merci à Pierre, Max et Jo pour cette ballade agréable, aux nombreuses cuisinières et cuisiniers, aux serre-filles (oups) serre-files,aux photographes Violette et Francis et à bientôt.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires