Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PAS et REPAS

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

28 Novembre 2018, 10:31am

Publié par Gisele

 

Ce lundi 19 novembre 2018, nous allons randonner dans la forêt de Fontblanche après avoir garé nos voitures au parking du Grand Caunet en face du centre équestre.

 

Le comptage se déroule au passage de la barrière: nous sommes 43 à nous lancer dans cette rando qui s'annonce agréable sans pluie, avec ciel bleu et soleil : c'est une belle journée d'automne provençal enfin retrouvé que nous apprécions après tous ces jours pluvieux passés.

 

Nos serre-files volontaires sont bien nombreuses ce jour : 7 femmes souriantes   et heureuses de participer : Chantal, Danièle, Gisèle, Josy, Monique, Nicole et Violette.

Grand merci à elles, ça va marcher !

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

 

Cette vaste forêt compte de nombreuses espèces de végétaux variés entre autres: chênes verts, chênes blancs avec leurs feuilles sèches présentes, pins, arbouses en fleurs et avec fruits rouges très bons.

 

Au début de notre marche à 50 m à droite , comme l'indique la carte IGN, nous découvrons le Colombarium Aven entouré d'une clôture et d'une porte fermée à clef pour des raisons de sécurité et de protection du site depuis 2010.

Ce gouffre du Grand Caunet, nom donnée par Robert de Joly, est un vrai gouffre avec des cannelures de calcites qui fuient vers des profondeurs importantes qu'il explora en 1926.

Il s'ouvre par un bel orifice de 8 m x 5 m et descend à moins 25 m, dans la descente on trouve des escaliers et des niches.

Après la guerre, des scouts de La Ciotat conduits par des passionnés et des amis ont progressivement dégagé et nettoyé l'escalier, véritable toboggan argileux masquant des niches et des marches existantes, plus de 7 tonnes de déblais seront extraits et remontés.

 

Faute d'archives ou d'écrits, l'origine de la construction des escaliers reste réduite à des hypothèses:

    • repère de brigands,

    • colombarium, mais niches trop petites pour accueillir une urne,

    • colombier, mais niches dans l'escalier peu pratiques pour les pigeons,

    • magnanerie, mais difficile d'imaginer une culture de vers à soie avec l'humidité reignante et  une température moyenne de 13°,

    • fromagerie, mais agencement et emplacement des niches ne s'y prêtent pas,

    • glacière, mais ni source d'eau, ni bassin plat pour former la glace aux environs,

    • filon minier, mais l'état des lieux ne s'y prête pas et pourquoi un escalier dès que le fond est atteint,

    • occupation religieuse, niches pour placer des lumignons mais une telle occupation ne semble pas très catholique !

    • lieu initiatique ou de cérémonies pour francs-maçons comme dans les catacombes de Paris mais pas de loge à Cuges ni à Roquefort-la-Bédoule et à plusieurs heures de trajet de Marseille beaucoup trop loin...

            Remarques

    • 183 os d'animaux remontées lors des fouilles et seuls 2 de pigeons éliminent un colombier,

    • ossements humains retrouvés, 4 m sous la base de l'escalier, analysés indiquant par datation radiocarbone une fourchette 1427-1473, il pourrait s'agir d'un berger tombé au fond du gouffre lors d'un incendie avec une partie de son troupeau, dont ossements retrouvés à proximité avec du charbon de bois,

    • des scouts avaient découvert une pièce de monnaie de 1627 !

    • la typologie de la construction : pierres mal équarries montées avec un faible mortier de chaux indiqueraient une datation plausible du XVIIIè siècle !  

           

 

 

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

 

 

Poursuivons et nous apercevons au loin en contre-bas Cuges-les-Pins avec le plus grand poljé de France (dépression karstique à fond plat).

 

Nous avançons bien et voyons au loin le Pic de Bertagne (1042 m) : sommet le plus haut des Bouches-du-Rhône ! Et sur sa gauche à l'ouest observons les Dents de Roque Forcade.

Nous contournons la citerne enterrée n°8, toujours sur la piste très large et bien dégagée sur les abords.

Les chênes kermès sont présents et portent aussi de beaux glands.

 

 

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

 

Il est 12h 30 la faim se faisant sentir de part et d'autre, nous nous posons pour déjeuner.

 

Avant de repartir à 13h30, Marie-Ange ravie  nous présente sa belle cueillette de champignons ( des grisets ) -(la cueillette de Michèle est tout aussi intéressante) et reprenons notre chemin pour passer prudemment devant un club d'aéromodélistes 

avec cabane et manche à air et tableau des fréquences utilisés en démonstration.

La nature est Belle et nous offre de magnifiques arbres en fleurs portant leurs fruits, les arbousiers.

Nous leur rendrons honneur en faisant notre photo de groupe.

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

 

L'arbousier est un arbre de 8 à 10 mètres de haut, 3 à 5 mètres sous les climats plus tempérés. L'écorce, gris brunâtre à la base, devient rougeâtre à la partie supérieure des branches.

Ses feuilles à bordure dentée d'une dizaine de centimètres de long sont persistantes ovales, alternes, vert foncé luisant au-dessus, vert pâle dessous. Elles sont riches en tanins.

Les fleurs blanc-verdâtre, en forme de clochettes blanches pendent en grappes et apparaissent en septembre-octobre, en même temps que les fruits.

L'arbousier fleurit à l'automne avec des fleurs en clochettes mellifères ressemblant à celles du muguet et donne des fruits à l'automne d'après, ce qui fait qu'il porte en même temps des fleurs et des fruits : curieux non ?!

Le fruit rouge orangé à maturité est une baie charnue, sphérique, à peau rugueuse, couverte de petites pointes coniques. Toutefois, il ne faut pas le confondre avec la fraise chinoise (Myrica rubra) très similaire mais qui possède un noyau. C'est un fruit comestible, sans goût très prononcé, qui est mûr en hiver. Il est riche en vitamine C.

 

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

En fin de rando nous retrouvons le centre équestre comptant de beaux chevaux et notre groupe pose une dernière fois devant.... le beau tas de fumier de cheval , hum que ça sent bon ! avant de retrouver nos voitures.

 

 

 

Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium
Rando du 19/11/18.Le Grand Caunet.Colombarium

Une belle rando facile par une belle journée d'automne, merci à Gilbert et Francis.

Caractéristiques de cette rando :

distance 10.5 km,

dénivelé 200 m

durée de marche 3h50

Merci à Gilbert pour son CR et ses photos ainsi qu'à Violette, Francis et Gerard.

 

Commenter cet article