Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 08:14

              

 
Lettre au Père Noël en Marseillais par Médéric Gasquet-Cyrus.

Adieu Papa Noël, (adieu, en Marseillais, veut dire "bonjour").
Adieu, Papa Noël, qué mé dis (comment vas tu), bien ou bien? Pasque ma foi,

ici, c'est un peu le ouïa (désordre). Bien sûr, y'a pire ailleurs, y'a un moulon

(un tas) de pays où le sang coule à flot, où les gens sont dans une misère

inimaginable, peuchère (les pauvres)!
Mais bon, entre l'OM, les travaux du tramway, les bouchons monstres 
où dégun (personne) ne peut plus bouger dans les rues de Marseille, les
emboucanades (engueulades) politiques et les rues couvertes de bordilles (détritus),
Marseille, c'est pas vraiment le pays merveilleux des lutins!                       
Non, je vais pas rouméguer (faire la moue), je vais pas marronner (rouspéter)

auprès de toi, parce qu'en plus, j'imagine que tu dois être entrain de t'escagasser

(te fatiguer) à préparer tout ce qu'il faut, à gansailler (bouger) ces mouligas (mous)

de lutins pour qu'ils bougent le tafanàri (gros derrière), et même à préparer ton

costume, parce que tu vas descendre habillé comme un tchapacan (attrape-chien);

Je sais que tous les 24 Décembre tu donnes un coup de pied dans l'armoire à glace

et tu t'habilles trop méchamment.

Bon, alors je vais pas te mettre la tête grosse comme une coucourde (courge), ni faire

la viole (ressasser) avec toutes mes paroles, mais il faut quand même que je t'explique.
J'ai pas été très sage, pas méchant, non, mais j'ai fait des cagades (bêtises), je me suis

manqué (pas fait ce qu'il faut) en pagaille, je me suis souvent engatsé (énervé) pour

rien, j'ai été parfois une vraie feignasse, j'ai remis au lendemain des trucs que je

pouvais faire d'entrée (de suite), je me suis mis dans des engambis (trucs pas clairs) pas

possibles, je me suis parfois encagné (pris la tête) alors que dégun (personne) ne voulait m'emboucaner (chercher des noises), j'ai cassé les amandons (testicules) à des gens qui

me voulaient du bien, et en plus au lieu de rester modeste, j'ai eu tendance à faire le

càcou (jouer les gros bras) et à vouloir toujours avoir raison.

Bref, j'ai fait le pagalènti (bon à rien) toute l'année.

Du coup, je vais pas marquer-mal (exagérer) en te demandant plein de cadeaux,
Mais juste une chose, Papa Noël.
Depuis que je suis minot (gamin), je sais que tu mets de la magie de longue

(sans arrêt) dans les coeurs des gens.

Alors cette année encore, même si sur Terre tout part en biberine (tout va mal)

et si moi, de mon côté, je me comporte comme un vrai tchapacan, fais moi encore

un petit cadeau... Mets un peu de magie sur nos jours et dans nos coeurs, surtout

pour les pitchouns (enfants), tu serais brave (gentil).

Allez, vaï, mets bien ton capèou (chapeau) que tu risquerais de prendre froid, et

ça me ferait de peine.

Merci Papa Noël, adessias et à l'an que ven! (aurevoir et à l'année prochaine).
                                                        

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Poésie
commenter cet article

commentaires