Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 06:55

raconte-dieu1.jpg

Il y avait, dans un village, deux hommes qui s'appelaient Francis .

L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi. Le destin voulut que tous deux

meurent le même jour.

Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.

Francis, le chauffeur de taxi passe en premier. Dieu consulte ses registres et lui dit :

- Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d' or

et un bâton en platine. Tu peux y aller.

Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :

- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne.

Le prêtre est surpris :

- Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !

- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.

- Non, Ce n' est pas possible ! Je connais l' autre Francis, il vivait dans mon village.

C' était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il les avait des accrochages tous

les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal..Et moi j' ai passé 65 ans

de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu'on

lui donne la tunique en fil d'or et à moi celle-ci ?

Et Dieu lui répond :

- Non, mon fils, il n' y a aucune erreur... Nous faisons maintenant des évaluations et

des bilans.

- Comment ?... Je ne comprends pas.

- Oui... nous travaillons au résultat et avec des objectifs. Durant ces derniers 25 ans,

chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s' endormaient...

Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires