Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 07:53

  Suite de mon séjour 2009 en Île de France,

  Découvrons ensemble d'autres lieux à ne

  pas manquer lors d'un séjour dans cette

  région bien souvent méconnue!

 

 

Ici nous sommes toujours à Misy sur Yonne, dans la "Grand rue"

désertée de ses habitants...Il faut dire qu'il fait très chaud!

P1010400.JPG

 

C'est un village tranquille et fleuri où les "Parisiens"

sont nombreux à posséder une résidence secondaire

P1010297.JPG

 

L'yonne coule au pied du village ce qui ajoute une note de fraîcheur

car l'été il y fait très chaud, même étouffant!

P1010295.JPG

 

Un chemin de halage longe l'Yonne et permet de faire d'agréables

balades à pieds sans se fatiguer, c'est calme,  tout plat et aussi très joli.

P1010401.JPG

 

Au cours de ces balades, péniches et autres bateaux  sont un peu

l'attraction et nous permettent de faire quelques haltes pour les

voir passer, nous échangeons nême de petits signes amicaux.

P1010402.JPG

 

Misy au fond, un pêcheur dans sa barque, si je savais peindre

c'est une belle image à reproduire.

P1010403.JPG

 

Nous arrivons à"l'écluse de Barbey" où il y a toujours du trafic!

Lorsqu'une péniche se présente à l'écluse, nous restons là, en

curieux et assistons aux manoeuvres du passage de celle-ci.

P1010410.JPG

 

Le barrage de Barbey est construit vers 1860.

Il s’agit d’une écluse moyenne puisqu’elle peut contenir quatre péniches.

Elle sert à assurer un enfoncement aux bateaux du commerce.

Ses bajoyers sont en pierre et inclinés.

En moyenne 13 à 14 bateaux de commerce transitent chaque jour.

En été, le trafic s’intensifie jusqu’à 20 unités avec les plaisanciers.

Les manipulations demeurent semi manuelles, les portes étant

électrifiées tandis que les vannes restent manuelles.

P1010411.JPG

 

Retour vers Misy, nous dépassons "l' Auberge des cygnes" où

nous  avons déjà mangé sur cette petite terrasse, repas excellent!!

P1010414.JPG

 

Tout se reflète dans l'eau, cette balade est superbe, à tel

point que je l'ai faite plusieurs fois, les jours où nous faisions

une pause dans nos visites des alentours.

P1010418.JPG

 

  Loin du bruit, loin du monde, c'est ici que je me ressource...

P1010420.JPG

 

Saint Loup de Naud est l’un des plus beaux édifices romans d’Ile de France.

Sa magnifique église fut un lieu de pèlerinage des Comtes de Champagne

en l’honneur des reliques de Saint Loup, évêque de Sens.

L'église fut achevée grâce aux donations d’Henri le Libéral, comte de Champagne.

P1010300.JPG

 

Datant du XIème et XIIème siècle, l’église de "Saint Loup de Naud"

possède une nef en berceau. L’édifice comporte un superbe portail

en style gothique primitif abrité sous un porche avec un riche

programme sculptural.

Le tympan comporte un Christ en majesté entre les symboles des

évangélistes.

Ce portail spectaculaire s’apparente au portail royal de la cathédrale

de Chartes et compte parmi les trésors de l’art gothique en Ile de France.

saint_loup_de_naud_prieure_exterieur_ensemble.jpg

 

Portail de transition roman-gothique

p1000931.jpg

 

P1010305.JPG

 

Intérieur de l'église

P1010307.JPG

 

Provins est la ville française qui incarne le mieux le moyen-âge.

Car c’est la ville dans tout son ensemble qui vibre sous une ambiance

d’un autre temps.

Les habitants, les commerçants et les professionnels du tourisme ont 

fait du moyen-âge une recette magique.

P1010309.JPG

 

Entrée de la vieille ville qui se trouve à l'intérieur des remparts

P1010361.JPG

 

C’est le comte Thibaut IV de Champagne  qui, de 1226 à 1236,

fait bâtir cette impressionnante muraille de plus de 25 mètres de

hauteur Le comte avait vu grand afin d’accueillir et de protéger

les habitants et les très nombreux marchands qui venaient pour

les "Foires de Champagne" !

P1010360.JPG

 

Pour les friands de batailles épiques, il ne faut manquer pour rien

au monde la représentation intitulée « la bataille des rempart »,qui

met en scènela reconstitution d’une bataille médiévale, avec tous les

éléments bien réels qui la constituent.

provin22.jpg

 

Ce bâtiment fut dans un premier temps désigné sous le nom de

Forcadas.

Il a vraisemblablement été rebâti au XIII° siècle à l’époque du gothique

naissant et destiné à un marché couvert.
Le Forcadas appartenait aux chanoines de Saint-Quiriace qui le louaient

à des marchands venant commercer lors des foires de Champagne.

Quand ces foires disparurent ce bâtiment prit le nom de "Grange

aux dîmes" parce que les chanoines y entreposèrent les impôts en nature

perçus des habitants de leurs domaines.

P1010313.JPG

 

Et ce n’est pas seulement pour ses rues étroites, ses nombreux

monuments (pour la plupart classés au Patrimoine Mondial de

l’Humanité), ses vieilles coutumes, ses remparts (ou du moins

ce qui en reste), ses maisons à pans de bois ou encore ses boutiques

ornées de décorations d’époque, que la ville possède cette atmosphère particulière qui nous propulse quelques siècles en arrière.

P1010314.JPG

 

Maison à colombages, nombreuses à Provins

P1010317.JPG

 

P1010318.JPG

 

 La Collégiale Saint-Quiriace est une église du XIIe siècle faisant

partie du patrimoine historique de la ville de Provins .

Elle présente la particularité de ne jamais avoir été achevée, la

réalisation de l’église dans les proportions données au départ étant

trop coûteuse. Elle est située non loin de la tour César.

P1010321.JPG

 

Une petite visite à la Tour de César.

Situé au sommet de la colline sur laquelle s’est installée la ville,

cet édifice vous offre une jolie vue sur la cité.

Elle est à cheval sur les murs des fortifications dont elle était le

donjon. Elle a servi de prison, mais son rôle essentiel était  militaire:

deux chemins de ronde permettant le guet sur la plaine de Brie

environnante.

P1010330.JPG

 

La tour de César

P1010328.JPG

 

Des remparts, vue sur la Brie et ses grandes étendues

P1010358.JPG

 

Les fortifications de la Ville-haute de Provins constituent un

ensemble remarquable d’architecture militaire médiévale

des XII° et XIII° siècles.

P1010356.JPG

 

Les remparts ont été édifiés entre les XIe et XIIIe siècles, leur

périmètre s'élargissant au fur et à mesure que la ville grandissait.

Les deux portes réalisées sous Philippe le Bel, la Porte de Jouy et

la Porte Saint-Jean, sont des exemples remarquables des portes

royales du XIVèm siècle Provins possède à l'époque l’une des

enceintes fortifiée les plus imposantes de


France : 5 km de remparts.

P1010357.JPG

 

Il est aussi possible d’assister au spectacle « les aigles des remparts »,

durant lequel nous avons le plaisir de voir aigles, buses, faucons,

chouettes et vautours effectuer toutes sortes d’acrobaties aériennes.

P1010354

 

Enfin, que serait cette présentation si l’on oubliait de dire que Provins

c’est aussi la capitale de la confiserie à la rose.

Laissons donc nos papilles nous guider, et succomber aux saveurs de la

confiture de pétales de rose, du miel à la rose, de bonbons à la rose ou

encore du sirop à la rose vendus un peu partout dansla "Vieille ville"

qui bien sûr est très touristique

P1010340.JPG

 

Puis nous quittons Provins, traversant la Brie avec ses champs

de blé et ses silos qui font ici, partie du paysage!

P1010366.JPG

 

Une ferme fortifiée comme nous en rencontrons souvent dans

cette région

P1010368.JPG

 

Le lendemain nous changeons de coin... C'est à Marolles sur Seine

que nous nous rendons;

Eglise Saint Germain et St Marcoul : choeur et tour 12ème/13ème ;

Fonts baptismaux sculptés 17ème, statue de saint Germain en bois (18ème).

P1010370.JPG

 

Petite balade à pieds pour rejoindre les rives de la Seine où beaucoup

de péniches stationnent à demeure;

P1010371.JPG

 

Du pont nous assistons à l'activité du canal et de son écluse

P1010372.JPG

 

Quelques péniches installées à demeure, avec leurs jardins

et quelques aménagements facilitant l'accès à celles-ci;

P1010374.JPG


Nous prenons ce sentier en contre-bas des berges et reviendrons

par les berges afin de varier les plaisirs et profiter de l'ombre;

P1010375.JPG

 

Autre péniche utilisée comme résidence principale...

P1010380.JPG

 

L'eau a de belles couleurs  et par cette chaude journée il est

très agréable de marcher ainsi à l'ombre, et l'eau à nos pieds

P1010378.JPG

 

Nous revenons  à l'écluse ou un "pousseur" pousse un chargement

de sable, dans cette région il y a beaucoup de sablières.

"bateau pousseur" : Ce bateau a pour fonction de pousser et manœuvrer

le train de barges.

Celui-ci, amarré à l'arrière du convoi par des câbles en acier, serrés

par des treuils de forte puissance se comporte comme une unité

complète dont la longueur avoisine les 180 mètres de long sur les voies navigables à grand gabarit.

Les pousseurs disposent d'une puissance pouvant dépasser les 3000 ch,

répartis sur plusieurs moteurs, eux-mêmes entraînant des hélices ayant

souvent quatre gouvernails, deux arrières et deux avant, dits de "flanking",

permettant des maneuvres très particulières.

P1010382.JPG

 

Puis c'est au tour d'une péniche... il y a de l'activité et nous

restons là, à faire les curieux.. l'écluse est entrain de s'ouvrir

P1010386.JPG

 

L'écluse est ouverte et la péniche va passer

P1010388.JPG

 

P1010389.JPG

 

Un peu plus loin, une autre péniche aménagée comme une maison

DSC04449.JPG

 

Un circuit de randonnée assez long, mais tout plat ou presque...

J'en connais qui aimeraient!

P1010405.JPG

 

Les cygnes sont nombreux sur ces rivières

P1010415.JPG

 

Et voici un paysage typique de la Brie...peu de relief!

P1010351.JPG

 

Une fois par semaine, le dimanche, nous nous rendons à Pont

sur Yonne où a lieu un grand marché dans les rues de la ville...

On revient toujours les bras chargés de paquets...

P1010460.JPG

 

PONT-SUR-YONNE commune d'environ3500 habitants,

située à 100 kilomètres au sud de Paris, une ville qui se caractérise

par une très jolie église gothique XIIIème siècle et les vestiges d'un

Vieux Pont. D'un point de vue économique, Pont-sur-Yonne a su

garder un tissu industriel, commercial et artisanal dense, complété

par un marché dominical important.

DSC04407

 

Pont sur yonne, un très bon restaurant...

DSC04414.JPG

 

P1010459

 

Moret-sur-Loing est située en lisière de la forêt de Fontainebleau,

aux bords du Loing et à proximité du confluent de la Seine.

L'Orvanne et le Lunain serpentent dans les alentours, non loin

du canal du Loing, creusé pour faciliter la navigation fluviale.

P1010465.JPG

 

La ville de Moret-sur-Loing fut, par ses paysages d’ancienne cité médiévale

fortifiée et ses monuments, beaucoup peints par Alfred Sisley.

Le pont se trouve au dessus du Loing, il conduit à la porte de Bourgogne.

Il reste encore la présence d’anciens moulins en dessous du pont.

Détruit le 24 août 1944, il fut reconstruit après la guerre puis consolidé en 1993.

P1010464.JPG

 

 

P1010466.JPG

 

Cette ville médiévale a gardé de son charme d’autrefois, de l’époque

où elle était lieu de résidence royale à la frontière entre le royaume

de France et le Duché de Bourgogne.

P1010469.JPG

 

  Un ancien moulin

P1010470.JPG

 

 

P1010475.JPG

 

Ancienne châtellerie royale fortifiée, aux portes du comté de Champagne,

l’histoire de la ville commence à se développer au XIème siècle grâce

aux premiers rois Capétiens.

Philippe-Auguste lance les premières fortifications, mais c’est Charles VII

qui modernise les remparts après avoir libéré la ville d’une occupation

anglaise de 1420 à 1430. Le donjon, construit par Louis VI, fut aménagé

par Henri IV au profit de sa maîtresse Jacqueline de Bueil, comtesse de Moret.

Fouquet y fut enfermé après sa disgrâce, en 1664.

Napoléon y a couché au retour de l'île d'Elbe. Sisley séjourna à Moret de 1889

à sa mort en 1899. Théodore Rousseau, Guillaume, Pissarro, Picabia,

Segonzac y ont travaillé. Siège d'un couvent de bénédictines fondé au XVIIème,

célèbre par sa fabrique de sucre d'orge créée en 1638.

P1010473.JPG

 

A côté de l'église, à l’angle de la rue Grez, se trouve l’ancien Hospice des

religieuses où l’on fabriquait des sucres d’orges, une spécialité de la ville;

P1010477.JPG

 

La réputation des sucres d'orge de Moret sur Loing, entre n'est plus

à faire... et continue de ravir les gourmands. 

Créé et confectionné d'abord comme une médication par les religieuses

de Moret sur Loing au début du XVIIème siècle, le doux bonbon devint rapidement; la friandise préférée de la Cour qui en faisait une grande consommation à commencer par les orateurs, tel Bossuet qui vantait

ses propriétés adoucissantes pour la gorge ! 

Le départ des religieuses après la Révolution faillit marquer la fin du

sucre d'orge de Moret sur Loing.

La formule jalousement conservée ne fit sa réapparition qu'avec le

retour des religieuses qui reprirent leur production en veillant à

conserver le secret de fabrication...  

Afin de perpétuer la tradition, il fallut confier le secret dans les années

70 à un confiseur moretain de renom, grâce à qui on continue aujourd'hui

à fabriquer le sucre d'orge de manière artisanale :

Fabrication, manutention et emballage sont restés les mêmes...

P1010482.JPG

 

  Fabrique des "sucre d'orge"

P1010478.JPG

 

P1010480.JPG

 

Autour de l’église Notre-Dame....
Consacrée en 1166 sous l’ordre de Louis VII, L’église Notre-Dame

est considérée comme représentative du gothique du Nord de la Loire,

son chœur est inspiré de celui de Notre-Dame-de-Paris;

P1010479.JPG

 

P1010484.JPG

 

P1010491.JPG

 

  L'Hôtel de ville

P1010495.JPG

 

P1010497.JPG

 

Galerie de l'Hôtel Chabouillé
Derrière l’Hôtel de Ville , une façade Renaissance étonnamment

sculptée et ornée de médaillons à portraits, appelée « la maison

François I er » datant du XVIème siècle (1527) atteste de la beauté

de l’art de cette époque.

Au XIXème siècle, elle est démontée et transportée à Paris par un

colonel de cavalerie, elle retrouve en 1955 la ville de Moret-sur-Loing,

mais pas son emplacement d'origine ;

P1010496.JPG

 

P1010498.JPG

 

  C'est moi, devant la "Maison François 1er"

P1010501.JPG

 

P1010512.JPG

 

  Moret sur Loing, peinture d'Alfred Sisley

sisley-alfred-moret-sur-loing-1891.jpg

On entre dans la ville par, soit la porte de Bourgogne soit la Porte Samois

P1010506.JPG

 

  Porte de Samois

P1010507.JPG

 

  Champs de blé après les moissons

DSC04524.JPG

 

  Autour de Misy ce sont champs de blé et de tournesols très

  représentatifs de ce joli  coin de la Brie.

  La France est belle, ses paysages très variés quelque soit la région

  où nous allons, il y a toujours de beaux coins à découvrir.

DSC07867.JPG

 

  Retour au calme à notre petite maison...

  A bientôt pour de nouvelles balades en France...

P1010518.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

constant89 09/01/2012 14:47


le tire bouchon à Pont sur Yonne n'existe plus les nouveaux propriétaire on fait un appartement à l'étage et une boutique a louer au rez de chaussée voila pour l'info

rachel dattolo 09/08/2010 19:11



bonjour MARYJO, comme toujours tu nous fais découvrir des régions charmantesLA  FFRANCE est vraiment très belle. biz..............RACHEL



lakomski 09/08/2010 13:45



Merci pour ces superbes photos,Maryjo:tu es décidément une artiste en la matière.Nous allons ainsi en villégiature avec grand plaisir.Claudie