Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 07:26

usa-antelope_0036.jpg

 

Jeudi 13/09/2012, 

Lever 6h30, il fait beau; Nous finissons les valises, les descendons

aux voitures pour les charger.

Nous partons ensuite à la recherche d'un bar afin de prendre notre

petit déjeuner car à cet hôtel il n'y a rien! Nous tournons un moment

et comme nous ne trouvons rien, c'est au Mac Do que nous attérissons!

c'est assez moyen comme petit déjeuner...mais c'est mieux que rien!

8h30, nous prenons la route en direction du "Grand Canyon"!

Dés que nous le pouvons, nous nous arrêtons pour nos achats

"pique-nique"; Maintenant nous sommes bien rôdés, ça va vite!

horse.jpg

 

En cours de route, un arrêt est prévu au "Horseshoe Bend Overlook"

Le "Horseshoe Bend" «la courbe du fer à cheval» est le nom d'un

méandre du fleuve Colorado situé à 6 km au sud de la ville de Page

en Arizona et correspondant à un ancien plateau érodé.

Le méandre se trouve un peu en aval du barrage de "Glen Canyon" et

du "lac Powell". Un point de vue situé sur la Route 89 permet d'avoir

une bonne vue d'ensemble du méandre.

2049--FILEminimizer-.JPG

 

Une fois garés, pour accéder à "Horseshoe" il y a une colline a gravir

et une petite marche de 10 minutes à faire. Ce site est un des grands

classiques de l'Arizona à ne pas manquer non plus.

Le chemin d'accès en sable est pénible mais en arrivant en haut, la vue

est exceptionnelle valant bien ce petit effort!

2045--FILEminimizer-.JPG

 

Il faut se rendre au bout du sentier pour admirer le fleuve Colorado

torsader au fond de ce canyon, et attention il n'y a pas de barrières

pour protéger du vide....

2051--FILEminimizer-.JPG

 

Ces falaises orangées et le fleuve vert émeraude qui coule 340m

plus bas sont éblouissants!

2057--FILEminimizer-.JPG

 

On ne voit pas vraiment bien le Colorado, les ombres dérangent un peu...

2061--FILEminimizer-.JPG   

Il faut faire très attention en s'approchant du précipice, sinon on risque

de voir le Colorado de très, très près....Cela ne nous empêche pas de faire

nos photos! Lorsque je faisais les miennes, m'approchant un peu trop du

bord...afin de voir la boucle entière, Josy Adami me tirait par le sac à dos.

2063--FILEminimizer-.JPG

 

Il y a des endroits comme celui-ci, où nous aimons immortaliser

les vues, prouvant ainsi notre passage en ces lieux magiques!

2065--FILEminimizer-.JPG

 

Un fer à cheval au pays des cowboys... ce n'est pas original,

mais ce site grandiose offre un spectacle à couper le souffle!

La visite est terminée, une fois encore nous en avons pris plein les yeux!

Il faut reprendre le sentier mais cette fois tout en descente, et revenir

au parking retrouver le reste du groupe!

2069--FILEminimizer-.JPG

 

Puis nous continuons notre route jusqu'au "Grand Canyon".

2071.JPG

 

Les "Etats Unis" sont un environnement rêvé pour ceux qui ont soif de

voyage, promenade, grands espaces et paysages fantastiques...

En fin de matinée nous arrivons à "Tusayan", là où se trouve notre hôtel 

"Holiday inn"; Nous nous y rendons directement mais les chambres ne

sont pas prêtes! Nous filons donc vers le "Grand Canyon" rive sud.

2074

 

aerial-map-of-grand-canyon

 

Les soldats du Coronado virent le fleuve pour la première fois au

"Grand Canyon", où la couleur rouge dominante du sol, lorsque l'eau

se charge de limons, donne l'impression que c'est la terre qui coule.

Ils ne s'attardèrent pas à admirer la beauté des paysages; Cette

gorge infranchissable les empêchait de poursuivre leur route !

Au plus profond, l'eau court 1750 mètres sous la rive nord. Le défilé,

long de 450 kilomètres, prolongé de canyons moins profonds, coupe

l'Arizona sur près des deux tiers. Sa largeur varie de 7 à 29 km :

Seuls un barrage et deux ponts sont carrossables, loin à l'écart du parc

national. Des géologues ont surnommé la gorge "la machine à remonter

le temps", la roche a deux milliards d'années !

1094--FILEminimizer-.JPG

 

Au bord du précipice, la tour semble un vestige millénaire des Anasazis.

On est surpris d'apprendre que son mur est soutenu par une structure

d'acier; Construit par la "Fred Harvey Company" afin d'attirer les touristes

dans un "gift-shop", l'édifice n'existe que depuis 1933, c'est une ancienne

tour de guet, c'est le point le plus élevé de la Rive Sud à 2 267 m d'altitude.

Dommage, nous n'avons pas pu y monter pour admirer le "Grand Canyon" 

d'en haut!

Nous devions le faire le lendemain matin, mais changement imprévu!

1103--FILEminimizer-.JPG

 

Une fois sur le parking du "Grand Canyon desert view", nous faisons

un tour vers le Visitor Center et cherchons les "Restroom"(toilettes).

En sortant nous trouvons quelques tables de pique nique, il en reste

deux de libres aussi nous les bloquons pendant que les hommes vont

aux voitures chercher les glacières et l'eau.

Un corbeau pas intimidé, nous aide à garder les tables et peut-être

attend quelques miettes de notre repas...il doit avoir l'habitude!

1100--FILEminimizer-.JPG

 

Nous nous installons confortablement et chacun déballe son

repas; Ci-dessous, c'est ma salade, pas mal, tous les jours nous

pouvons varier car il y a du choix dans les super marchés!!!

1097--FILEminimizer-.JPG

 

 Autour de nous, des pins, des fleurs, indiquent que nous 

venons de changer de paysage et de végétation.

1092--FILEminimizer-.JPG

 

Le "Grand Canyon" n'est ni le plus profond, ni le plus imposant des canyons

terrestres : Le canyon du Yarlung Tsangpo en Chine, le Barranca del Cobre,

situé au nord du Mexique et le Hells Canyon dans l'Idaho sont des gorges

plus profondes. Mais le site est remarquable pour les points de vue offerts

aux visiteurs et pour les couches géologiques qui apparaissent sur les

versants du canyon, bien connu des géologues.

Les strates racontent l'histoire du continent nord-américain. D'autre part,

l'endroit est le résultat spectaculaire du travail de l'érosion, notamment

celle du fleuve Colorado qui coule en contre-bas.

 

Après le repas nous nous avançons vers le bord du "Grand Canyon"

que nous n'avons pas encore vu......Quelle belle surprise!

Même si nous avions déjà vu des photos ou reportages, rien ne vaut

la découverte par nous même; C'est grandiose!

2092--FILEminimizer-.JPG

 

Comme si nous ne devions plus voir ce "Grand Canyon", nous

commençons nos séances photos que nous serons bien contents

de revoir une fois revenus dans notre vraie vie, pouvant dire :

Nous y étions, nous l'avons vu !

1130--FILEminimizer-.JPG

 

A tour de rôle, nous posons devant les paysages uniques

de ce "Grand Canyon" qui se trouve à nos pieds...

Qui n'a pas rêvé de se trouver un jour au bord du "Grand Canyon"?

1136 (FILEminimizer)

 

Le survol du "Grand Canyon" est l'une des attractions les plus

spectaculaires de l'Ouest américain.

Le rêve est accessible pour un peu plus de 100 dollars ! Le vol

dure de 30mn à 1h00 selon l'option choisie et surtout le prix...

C'est une excursion formidable, émouvante, au cours de laquelle

on en prend plein la vue!

002--FILEminimizer-.jpg

 

Lors de nos préparatifs, quelques semaines avant, nous étions tous

d'accord pour faire ce survol du "Grand Canyon" en hélicoptère.

Nous allons donc à l'aéroport, prenons nos billets, on nous dirige

vers un lieu de décollage, et nous devons attendre notre tour, il

faut dire que nous ne sommes pas les seuls à tenter cette aventure!

En attendant, nous assistons à un ballet incessant des hélicoptères

décollant et attérissant!

2098 (FILEminimizer)

 

Puis c'est à nous de partir! Lorsque nous avions pris nos billets on

nous avait pesé et remis un ticket avec un chiffre entre 1 et 5...

Au moment de monter dans l'hélico, le pilote prend les tickets et les

poses aux places que nous devons occuper. On ne choisit pas....

Dans notre avion nous sommes 5, plus le pilote; C'est P'tite Josy, la plus

légère qui est devant, à côté du pilote; Jacques, Rosa, Josy Adami et moi

sommes derrière, chacun près d'une des grandes vitres.

Il y a un 2ème hélico pour Marc, Annie, Bernard, Claude et André...qui

en fait, ne part pas, il reste près des voitures pour les garder car elles sont

pleines, sans compter qu'il n'avait pas trop envie de le faire, peur d'être

malade...sachant qu'il l'est en bateau. Dommage pour lui!

Cette petite chose jaune sur le ventre..doit être notre parachute....

1142--FILEminimizer-.JPG

 

Une musique dans le casque, joue avec des variations d'intensité selon

ce qu'on survole... mais lorsque nous arrivons au-dessus du "Grand Canyon",

c'est "La Chevauchée fantastique" qui soudain explose dans nos oreilles...

Moment très impressionnant...

1147--FILEminimizer-.JPG

 

On dirait que Rosa n'est pas rassurée....

1156--FILEminimizer-.JPG

 

Dés le décollage on survole d'immenses forêts de pins

1144--FILEminimizer-.JPG

 

Après 5 minutes de vol c'est le moment tant attendu ! On arrive au

bout de la forêt et d'un seul coup, le "Grand Canyon" apparaît !

L'impression est extraordinaire. On croit tomber de 2000 métres

de haut ! Il faut s'imaginer ça comme si on longeait une route puis

d'un seul coup la route faisait place à un énorme gouffre de 2000m

de haut ! Je sais, c'est très dur de se l'imaginer comme ça, mais bon,

il faut essayer pour comprendre ce que nous avons ressenti!!

1177--FILEminimizer-.JPG

 

Un survol du "Grand Canyon" en hélicoptère est indispensable

pour se rendre compte de l'immensité et de la beauté du site !

1163 (FILEminimizer)

 

On a pu profiter de cette immensité du "Grand Canyon" et savourer

sa beauté depuis le ciel; Quelle chance pour nous!

C'est la meilleure façon de découvrir l'ampleur de ce colosse de

la nature. Sans compter qu'avec ces nouveaux hélicoptères aux

grandes vitres panoramiques, les vues sont superbes et grandioses.

1165 (FILEminimizer)

 

C'est absolument magique, exceptionnel et suffisamment long pour

en profiter totalement, il ne faut vraiment pas rater cette excursion

même si le prix peut parfois faire hésiter...

1168--FILEminimizer-.JPG

 

Il vaut mieux faire le survol du "Grand Canyon" avant de l'avoir vu,

et là, la surprise est totale!

1171--FILEminimizer-.JPG

 

Le survol du Grand Canyon terminé, encore ébahis par ce que nous

venons de voir, nous repartons vers notre hôtel pour prendre nos

chambres et débarquer nos bagages. Nous avons encore la tête

dans les nuages...ce sera un des grands souvenirs de notre voyage!

 

Puis à 17h, nous repartons vers le "Grand Canyon Desert Point"

car ce soir il est prévu d'assister au coucher du soleil sur celui-ci. 

1112--FILEminimizer-.JPG

 

Pour commencer nous faisons une petite marche le long du canyon,

2km environ et ceci pour atteindre le meilleur endroit pour assister

au coucher du soleil. Le "Grand Canyon" est classé depuis 1979 au:

"Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

1192--FILEminimizer-.JPG

 

Le "Grand Canyon" est situé dans le Sud-Ouest des États-Unis,

dans le Nord de l'État de l'Arizona.

Les dimensions du grand Canyon sont gigantesques : il s'étend

sur environ 450 km de long entre les "lac Powell et lac Mead".

Sa profondeur moyenne est de 1 300 mètres avec un maximum

de plus de 2 000 mètres. Sa largeur varie de 7 km à 29 km

1190--FILEminimizer-.JPG

 

C'est un gigantesque musée géologique où presque la moitié

de l'histoire de la terre (1,7 milliard d'années) est visible.

CIMG0796--FILEminimizer-.JPG

 

Après avoir marché, admiré, et profité de ce magnifique spectacle

de la nature, voyant les gens arrêtés un peu partout nous en faisons

de même d'autant plus que le soleil descend très vite..

Nous attendons la magie de celui-ci sur le "Grand canyon".

1204--FILEminimizer-.JPG

 

  N'est-ce pas magnifique???

1210--FILEminimizer-.JPG

 

Sa beauté et sa taille nous rendent-ils pas plus humbles?

Notre existence paraît si courte comparée à sa pérennité.

Dans ces espaces immenses beaucoup y oublient l’inconfort

de leurs vies si trépidantes, une bonne remise en question....

Grand-Canyon-Moonlight-copie-1

 

Eh oui, on ne peut pas être au "Grand Canyon" et rater le coucher

de soleil! Nous sommes installés pour admirer la lumière qui descend

et tombe petit à petit sur le Canyon. Magique et tellement beau!

1207--FILEminimizer-.JPG

 

Jusque là, nous avions vu beaucoup de points de vues, tous plus beaux

les uns que les autres! Avant de quitter ce merveilleux et impressionnant

parc qu'est le "Grand Canyon" nous ne voulions pas manquer ce coucher

du soleil! Mais Jacques en bon "Tour Opérateur" l'avait prévu...

1219--FILEminimizer-.JPG

 

Maintenant c'est la lune qui éclaire le "Grand Canyon" et en revenant 

au parking, nous faisons cette belle rencontre, un gros cerf!

1227--FILEminimizer-.JPG

 

1230--FILEminimizer-.JPG

 

Une fois le soleil couché, les températures baissent vite ! Il est temps

de rejoindre Tusayan, manger un morceau puis aller nous reposer !

1233--FILEminimizer-.JPG

 

Avant de rentrer à l'hôtel, nous nous arrêtons à Tusayan qui constitue

la porte d'entrée la plus populaire et fréquentée pour le Parc National

du "Grand Canyon". Outre un cinéma Imax, des hôtels, des restaurants,

fast foods et autres magasins de souvenirs, se trouve le «Visitor Center»,

office du tourisme du "Grand Canyon", tenu par les très sympathiques

rangers du Park. Nous cherchons où diner et c'est"We cook Pizza et Pasta"

que nous choisissons!

C'est vraiment la pizzeria/fast food typique USA ! On commande au comptoir,

on reçoit un ticket, on retourne à sa place, et à nous de réagir quand on

appellera au micro le numéro marqué sur notre ticket...si on l'entend, car c'est

assez bruyant et en anglais...! Le cadre est sympathique, de longues tables

alignées avec des nappes hawaïennes, des bancs pour s'asseoir et une clientèle

plutôt locale.

logo

 

Nous rentrons ensuite à notre hôtel pas très tard. Ce soir, Josy et moi

sommes à nouveau séparées, Josy avec Annie et Marc et moi avec

Jacques et Rosa...ceci pour cause d'économies...les hôtels proches des

parcs ou à l'intérieur de ceux-ci, étant plus chers! Ce soir pas d'incident...

Jacques ne cherche rien, il a ses médicaments et ses clés sont bien là....

Je profite qu'il ait son ordinateur pour envoyer quelques mails à la famille!

1157722359

 

Vendredi 14/09/2012, il fait très beau

Après une bonne nuit réparatrice, lever à 7h00 puis petit déjeuner.

Un petit déjeuner sous forme de buffet est compris dans le prix de

la chambre, ce qui n'est pas toujours le cas aux USA.

Nous mangeons bien et sans avoir à chercher où nous allons déjeuner

ce qui est bien appréciable!

Il y a des "pancakes" ce que nous aimons bien; Rosa revient du buffet

avec ceux qu'elle a préparé elle même et nous invite à en faire de même

en nous disant qu'il y a deux appareils pour les faire.

Je me lance, je mets la pâte dans le moule, le moule dans l'appareil et

j'appuie sur le bouton comme Rosa m'a dit, et j'attends...il ne se passe

rien...je pense que j'ai mal fait, je recommence et utilise même l'autre

appareil...et soudain les deux appareils crachent des "pancakes" à n'en

plus finir...j'appelle Rosa au secours...elle prend une assiette, les

récupère et après avoir servi notre table, elle les propose aux autres

clients de l'hôtel...de bon matin, grand fou-rire!

 

Après le petit déjeuner, du fou-rire nous passons aux grincements

de dents... lorsque Jacques nous informe qu'au lieu de retourner au

"Grand Canyon" comme prévu, nous allons partir directement car la

voiture 2 ne souhaite pas y retourner!!! Nous trouvons cette décision

absurde car le "Grand Canyon", on n'y reviendra pas tous les jours

et y passer encore quelques heures n'est pas de trop, aussi à notre

tour, ce qui est rare, nous grognons pour obtenir ce qui était prévu...

Jacques, le pauvre, négocie; Décision est prise, d'y retourner mais

au même endroit que la veille au soir au lieu du "Désert point" comme

prévu! Dommage, nous ne verrons pas le "Grand Canyon" du côté de la

la tour!!  Nous sommes surpris du manque d'intérêt ou de curiosité de

certains d'entre nous surtout lorsqu'il s'agit de sites aussi grandioses! 

A l'arrivée sur le parking, le "Quatuor" que nous formons, Annie Marc,

Josy et moi partons marcher sur le chemin qui longe le canyon et faisons

tous les points de vue que le temps qui nous est imparti, permet de faire...

L'autre groupe, quel dommage, s'enferme au "Visitor center" pour y voir

un petit film sur le Grand Canyon...c'est tellement mieux en vrai!

1242--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Il est des sites qui forcent le respect et l'admiration. Des sites qui

nous fascinent autant qu'ils nous intriguent. Des sites pourtant vus

et revus sur grands et petits écrans mais qui procurent une fois sur

place un grand frisson et nous laissent sans voix. Le "Grand Canyon"

fait partie de ces sites et nous, nous l'avons bien compris, le voir 

encore une heure ou deux n'était du temps perdu....

1245--FILEminimizer-.JPG

 

C'est la pression causée par la collision des plaques tectoniques qui a poussé

le plateau du Colorado, l'élevant ainsi du niveau de la mer à plus de 3 000 m

d'altitude. Nulle part ailleurs on ne trouve une telle variété de couches

rocheuses et un tel abîme, ce qui fait du "Grand Canyon" une référence pour

mesurer tous les autres canyons.

L'eau, le sable, les graviers et les roches charriés par la rivière Colorado ont

tranché les couches friables. Le gel et les plantes qui poussent au milieu des

rochers forcent les parois rocheuses à s'effriter et à tomber.

Et voilà comment s'est formé ce canyon d'une dimension impressionnante.

1250--FILEminimizer-.JPG

 

De petits écureuils de Californie, nous accompagnent dans notre balade

matinale! Ils sont très différents des espèces de nos régions. Ils sont

plus gros, gris et ne sont pas du tout farouches.

Les rangers interdisent aux visiteurs de leur donner de la nourriture,

car ils pourraient devenir agressifs...

Difficile à croire en voyant ce mignon petit écureuil...

1253--FILEminimizer-.JPG

 

Au sein du parc la flore est très variée du fait des différentes altitudes...

1265--FILEminimizer-.JPG

 

Ce matin il fait frais, la luminosité est extraordinaire. A cette heure ci, peu

de monde, tout est calme, on peut profiter de ces lieux en toute sérénité..

De temps en temps des personnes comme celle ci-dessous, semblent méditer

devant cette superbe immensité...

2185--FILEminimizer-.JPG

 

1274--FILEminimizer-.JPG

 

C’est tout d’abord un jeu d’ombre qui s’étend devant nous et qui

devient de plus en plus clair. Au début on ne distingue pas le fond du

canyon, seulement les roches les plus hautes, puis petit à petit une

lumière floue atteint les pics de plus en plus profonds.

L’immensité du canyon se révèle au fur et à mesure que le soleil se

rapproche, cette impression de gigantisme est du coup, encore plus

frappante que celle que nous avions découvert la veille au coucher de

soleil, comme quoi voir le canyon à différents moments de la journée

est toujours une nouvelle découverte!

1271 (FILEminimizer)

 

Dans la journée, des navettes passent toutes les quinze minutes; Elles

permettent d'aller plus loin pour admirer la vue et prendre quelques

photos de plus. Sinon une piste, d'environ treize km, longe le bord de

la falaise; on peut faire tout ou partie du chemin à pieds, et profiter

plus longtemps des paysages uniques de ce "Grand Canyon".

1262--FILEminimizer-.JPG

 

2200--FILEminimizer-.JPG

 

C’est un magnifique spectacle d’ombres et de lumières en perpétuel

mouvement qui se déroule sous nos yeux. Avec sa lumière orangée

du matin, le soleil réveille sur les roches, différentes couleurs encore

plus belles que celles que nous avions pu voir la veille.

Quand j'y pense, quel beau début de journée avec ce soleil

du matin, ce calme, la vue sur le Grand Canyon et nous, presque

seuls dans ce décor inimaginable!

 

Plusieurs témoignages font appel au divin pour décrire la magnificence

du Grand Canyon. Certains y ont vu la « volonté de Dieu », d’autres

« le Jugement universel de la nature ». Il est vrai qu’aucune définition

ne peut retranscrire la beauté du paysage.

Le Grand Canyon est tellement grandiose que, face à lui, l’homme se

sent écrasé et tout petit...

1283--FILEminimizer-.JPG

 

10h, Il est l'heure de partir et de retrouver le reste du groupe!

Comme d'habitude, essence et courses pour le pique nique de midi .

Aujourd'hui, notre destination est Las Végas, où ce sera notre 2ème

passage.... Ayant regroupé dans un seul article les deux passages

à "Las Végas", cette fois on n'en parlera pas.

2175--FILEminimizer-.JPG

 

Dans la voiture1 on a un problème de température...parfois on est en

fonction "autoclave"  ou alors en fonction "igloo"...

Rosa a insisté pour aller à l'arrière de la voiture alors que c'étaient Annie

et moi qui tournions toutes les deux, aimant bien cette place! Lorsque la

clim est en action, un air glacé arrive sur les pieds et le cou, ça devient

intenable...on a beau mettre écharpe, pull, boucher l'arrivée d'air, il fait

froid! Rosa s'en rend vite compte aussi elle déménage la glacière et se

met de l'autre côté où l'air ne sort pas, mais là, elle nous dit avoir froid

aux "fesses"...normal, il y avait la glacière...Rires et fou-rire dans notre

voiture qui ressemble maintenant à un capharnaüm.....

1306--FILEminimizer-.JPG

 

Cette histoire de clim au lieu de nous stresser, déclenche

le fou-rire général et les commentaires de Jacques et Rosa!

1309--FILEminimizer-.JPG

 

Rosa pour nous réchauffer, sort gobelets et pastis et fait le service...

Elle se dit être "Lady Bar"... re-rigolade!

Il faut quand même dire que dans notre voiture, en général, l'ambiance

est au top, on bosse sur les trajets, on fait des photos, mais on rit souvent!

2211--FILEminimizer-.JPG

 

Il reste quelques biscuits que nous mangeons...ainsi il y aura moins

de bazar dans notre voiture...

2213 (FILEminimizer)

 

Agréable fin de matinée improvisée par Rosa! J'adore l'improvisation

surtout lorsqu'elle se passe dans la bonne humeur!

2215--FILEminimizer-.JPG

 

Jacques n'ayant pas de verre, a trouvé un autre système,

il ne voulait pas manquer son petit "pastis"!!

1312--FILEminimizer-.JPG

 

 Et le pauvre Marc, pas de chance il conduit, aussi pas d'alcool!

1315 (FILEminimizer)

 

 Paysages sauvages que nous traversons..

1318--FILEminimizer-.JPG

 

"Kingman", c'est l'heure du repas aussi nous cherchons une aire de

pique nique; On ne trouve rien et puis soudain, deux tables....vite on

s'arrête, on descend des voitures et commençons à nous installer...

mais un "cowboy", le colt à la ceinture arrive, il nous demande de payer...

Deux tables en bord de route, on trouve cela exagéré aussi on remballe

nos affaires et repartons, bien sûr sans avoir mangé ni payé!

1321--FILEminimizer-.JPG

 

On remonte dans les voitures, on roule, on roule et rien! Une idée

de génie est venue à l'esprit de je sais plus qui???

Aller avec à notre pique nique, manger au Mac Do aperçu un peu avant,

tout en prenant frites et boissons! Demi-tour, nous y retournons!

On s'installe un peu à l'écart afin de rester discrets...et nous sortons

nos salades et autres, sans problème! Nous achetons boissons et frites

et mangeons tranquillement, comme quoi il y a toujours des solutions,

il fallait juste y penser et surtout oser!!!

1324--FILEminimizer-.JPG

 

Après notre repas nous reprenons la route vers Las Végas avec

un dernier arrêt à "Hoover Dam".

1352--FILEminimizer-.JPG

 

Le barrage "Hoover Dam" qui se dresse de ses 726 pieds de hauteur

devant le fleuve Colorado entre le Nevada et l'Arizona, est un exemple

éclatant de la victoire de l'homme sur la nature. Ce barrage fut le plus

important ouvrage hydroélectrique de son époque et demeure le second

plus haut barrage aux États-Unis. Construit pendant la crise économique

des années 30, cet ouvrage eut un impact majeur sur l'économie et sur

le développement de plusieurs états de l'Ouest américain.

1327--FILEminimizer-.JPG

 

Ce barrage est situé à quelques kms à l'Est de Las Vegas, le barrage

"Hoover Dam" sépare le Nevada de l'Arizona.

Deux fuseaux horaires différents à chaque bout du pont...-1h!

1334--FILEminimizer-.JPG

 

En arrivant du Nevada par la route, on ne peut manquer d’admirer

l’immense sculpture élancée "d’Oskar J.W. Hansen", les « figures

ailées de la République» dominant une élégante terrasse où Franklin

Roosevelt inaugura le "Boulder Dam", lequel changea officiellement de

nom en 1947 pour honorer le 31ème Président.

1339--FILEminimizer-.JPG

1337--FILEminimizer-.JPG

 

 

1341--FILEminimizer-.JPG


Long de 579 m, il surplombe le fleuve Colorado de 275 m.

C'est le onzième pont le plus haut du monde.

600px-0819.jpg

 

Le "Lac Mead", sert de vaste réservoir d'eau potable pour Las Vegas.

Ce lac est superbe. Colossal chef d’œuvre art déco, symbole du New Deal,

toile de fond de nombreux films, il est l’un des plus grands du monde dans

sa catégorie et fournit de l’électricité à tout le Sud-ouest.

1353--FILEminimizer-.JPG

 

Fin d'après midi, nous voici à nouveau à Las Vegas Ville du luxe et de

tous les excès, c'est notre 2ème passage dans cette ville mythique...

Nous rejoignons notre hôtel "Excalibur" et passons notre soirée comme

vous l'avez déjà lu dans le C/R de Las vegas sur lequel j'avais regroupé

nos deux séjours dans cette ville. Folle nuit à Las Végas!

1425.JPG

 

Samedi 15/09/2012, temps chaud et magnifique !

Lever à 5h00 pour un départ à 6h00...Les vacances, c'est ça!!!

5h15, avec Josy, Marc et Annie nous errons dans l'hôtel à la recherche

d'un bar où nous pourrions déjeuner...Aux salles de jeux où il reste encore

quelques joueurs fatiguès...nous trouvons un bar où nous nous installons.

6h00, tout le monde est prêt, nous partons vers "Death Valley"..

142--FILEminimizer-.JPG

 

"Furnace Creek" est une localité située dans le "comté d'Inyo" au Sud-Est

de la Californie, elle est située 58 m au-dessous du niveau de la mer.

En 2011, la population y était de 16 habitants selon le Bureau de recensement.

La localité abrite le centre administratif du parc national de "Death Valley".

Furnace Creek détient le record de température la plus élevée jamais

enregistrée en Amérique, soit de 57,7 °, le 10 juillet 1913. Furnace Creek

se situe en deuxième position mondiale pour son record de chaleur, derrière

Al'Aziziyah en Libye (58,8 °C).

En plus d'avoir de hautes températures, le climat de Furnace Creek est très

aride, comme dans le reste de "Death Valley" ; Il pleut rarement dans l'année.

2299--FILEminimizer-.JPG

 

"Death Valley National Park", à cheval sur la frontière séparant le Nevada

et la Californie, est gigantesque, impressionnant, rien ne pousse ou presque,

pas de vie, un vrai désert!

Quand nous avons parcouru cet endroit, la température devait être de 45°,

tant nous avons eu chaud..et dire que Jacques dans notre voiture, pour éviter

que nous prenions mal avec notre clim excessive, avait mis le chauffage...pour

de bon, nous étions en "fonction autoclave".....

1470 (FILEminimizer)-copie-1

 

"Zabriskie Point", baptisé en mémoire de l’ancien vice-président de la

"Pacific Coast Borax Company", offre un point de vue extraordinaire

sur de nombreuses formations géologiques et les différentes formes

d’érosion. L’endroit a été exploité autrefois pour le borax.

1475--FILEminimizer-.JPG

 

Le Borax Museum est situé à Furnace Creek Ranch, au milieu de la

Death Valley. Il est à la gloire des pionniers et de l’exploitation du

Borax, minerai découvert en 1875 par un Français.

1479--FILEminimizer-.JPG

 

Quel spectacle en arrivant au lieu dit "Zabriskie point"!  sous un soleil

écrasant, les roches s'éclairent de différentes couleur et semblent

onduler, créant un paysage d'une grande beauté. Situé à 86 mètres

sous le niveau de la mer, le parc est la zone la plus basse du continent

américain. Ce lieu a servi de décor au tournage du film "Eponine"(1970).

1483--FILEminimizer-.JPG

 

Vestige d’un lac asséché s’étirant entre deux chaînes de montagnes,

la Vallée de la Mort est une terre d’extrême avec des températures

moyennes avoisinant les 45 °en été. Le regard se perd dans l’immensité

de ce paysage où se dessinent canyons découpés, pentes ravinées, dunes

de sable, collines chamarrées et champs de sel…

La légende veut que son nom lui ait été donné au 19e s. par un visiteur

qui s’était égaré dans cet univers inhospitalier. Pourtant, les

"Indiens shoshones" vivent ici depuis près de 1000 ans. Confinés dans

un minuscule village voisin de Furnace Creek, ils revendiquent toujours

leurs terres parmi les 13 500 km2 d’espace protégé que compte le parc

national de la "Death Valley", le plus grand des États-Unis.

166--FILEminimizer-.JPG

 

Les paysages de la "Death Valley" s'avèrent fascinants et uniques au monde.

Un spectacle aux couleurs et aux formes incroyables, en particulier à l'aube

et au crépuscule. c'est un passage incontournable en Californie....mais en

voiture climatisée, bien sûr !

174--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

"Zabriskie point", est un des points de vue les plus visités de Death Valley.

C'est aussi sans doute, l'un des endroits les plus spectaculaires de la vallée.

178--FILEminimizer-.JPG

 

186--FILEminimizer-.JPG

 

Ce point de vue se mérite, il faut gravir à pieds quelques dizaines

de mètres sous cette chaleur accablante, mais sans regrets... ce lieu

magique doit son nom à un certain "Christian Brevoort Zabriskie".

C'était un homme d'affaires américain devenu vice-président de la

"Pacific Coast Borax Company", c'est-à-dire de l'industrie de borax

qui était florissante dans cette région, à l'époque.

1491 (FILEminimizer)

 

Ce parc de "Death Valley", est composé de plusieurs vallées très

profondes et très arides dont la principale mesure plus de 100 Km

de longueur. On y trouve des dunes de sable, des lacs salés,

des volcans, des villes fantômes et des oasis.

201--FILEminimizer-.JPG 

 

Cet ensemble de plissements rocheux très particuliers offre des

perspectives spectaculaires et des couleurs totalement incroyables.

1504 (FILEminimizer)-copie-1

 

Le parc, qualifié de musée en plein air, est un concentré de désert où

se rassemblent les régions voisines, elles-mêmes fort peu engageantes

lorsqu'on pense à la simple survie !

Seuls semblent pouvoir vivre ici quelques buissons épars, un cactus ici

ou là, et les Joshua Trees, une espèce que l'on rencontre uniquement

dans le Sud Ouest des Etats Unis lorsque l'altitude est suffisante.

1507--FILEminimizer-.JPG

 

Ayant fait un arrêt près de ce lac asséché, nous sommes

surpris par ces paysages arides, secs et inhospitaliers....

1516--FILEminimizer-.JPG

 

On trouve des dunes de sable, mais aussi des étendues irréelles

dont la couleur blanchâtre et les reflets brillants sont dûs à

l'immense gisement de borax, un élément de la famille du sel

laissé par le lac asséché.

1522--FILEminimizer-.JPG

 

209--FILEminimizer-.JPG

2309--FILEminimizer-.JPG

 

Asséché il y a quelques milliers d'années, le lac a laissé derrière lui un

vaste dépôt de sédiments qui donne au "Death Valley National Park"

ces couleurs à la fois étranges et fascinantes.

2317--FILEminimizer-.JPG

 

Et une photo dans ce désert pour P'tite Josy..........

CIMG0886--FILEminimizer-.JPG

 

Le sol craquelé du lac asséché.

1513--FILEminimizer-.JPG

 

Vue impressionnante sur ce lac salé asséché...

2337--FILEminimizer-.JPG

 

Une chaleur inhumaine (45°à l'ombre en moyenne, sans un peu

d'humidité dans l'air), des paysages lunaires et variés à couper

le souffle, un paysage minéral et désertique, jusqu'à -86m sous

le niveau de la mer c'est "Death Valley National Park" 

294.JPG

 

Le désert blanc, l'immense lac de sel cerné de roches noires qui sont les

seules à délimiter l'horizon, les routes en ligne droite, peu fréquentées,

c'est "Death Valley"....

2334--FILEminimizer-.JPG

 

Pas âme qui vive aussi loin que porte le regard, juste la chaleur....

parfois un réservoir d'eau pour rafraîchir le radiateur des voitures,

et une infinité de nuances sur les rochers allant de la blancheur

aveuglante à l'ocre, jusqu'au noir volcanique, c'est "Death valley"!

2319.JPG

 

Quelques végétaux par-ci, par-là, et des animaux aux capacités

d'adaptation extraordinaires, c'est toujours "Death Valley"!

Vous l'avez compris, c'est un site à ne pas manquer!

 

Une vue sur "Artist's Palette" où les nombreux dépôts volcaniques

offrent un tableau multicolore aux nuances changeantes selon les

heures de la journée.

post_display_901faffe71afb2e94dfeb44a40844062.jpg

 

Fin de cet épisode, le 7ème...il reste une semaine à vous raconter

dont Yosémite, San Francisco, Los Angelès et les Studios universal.

J'espère que ce récit vous apportera autant de plaisir à lire que les

précédents et peut-être vous donnera envie d'aller un jour découvrir

ce grand et beau pays que sont les "Etats Unis"!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sarah 13/06/2013 15:47


C'est vraiement superbe, quel belle aventure!

Maryjo 15/06/2013 19:29



Merci pour ce commentaire, effectivement ce fut un beau voyage, et une belle aventure!