Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 06:27

irlande-eu.png

 

Samedi 7 Septembre 2013, lever tôt car à 7h10 rendez-vous sur

le parking de "Bonneveine" ou au "Parking de Sabardu" à Plan de Campagne.

En car, nous allons rejoindre l'aéroport de Marignane pour nous envoler vers

l'IRLANDE;

Une correspondante de Sabardu nous accueille assurant une aide à l'enregistrement; Elle distribue casquettes et sac de toilette à ceux ne les ayant

pas encore eu, c'est à dire les particuliers qui vont voyager avec nous!

Lors de notre séjour nous allons être 54 ce qui fait un nombre important, mais

il faut l'accepter car Guillaume a réussi à faire partir tout notre groupe soit 30

personnes alors que lorsque nous nous sommes inscrits pour ce séjour, déjà

24 particuliers étaient inscrits et seulement 16 d'entre nous auraient dû

partir! Au dernier moment, nous avons eu deux désistements :

Danièle Deschryver et Paule Derain toutes deux étant souffrantes.

 

001--FILEminimizer-.JPG

 

Décollage à 10h15; Ci-dessous, juste après le décollage,

on survole les Bouches du Rhône

005--FILEminimizer-.JPG

 

Une vue dans l'avion..nous sommes tout au fond!

006--FILEminimizer-.JPG

 

Monique Trotignon a un problème avec le coffre, elle n'arrive

pas à le fermer...L'hôtesse de l'air arrive et d'un simple geste

le ferme...premiers rires!

008--FILEminimizer-.JPG

 

Je suis placée au niveau des ailes...pour les photos pas idéal!

Je dois me contorsionner..lecôté positif c'est que je suis au hublot.

010--FILEminimizer-.JPG

 

Après 2h30 de vol, nous survolons déjà l'Irlande...

019--FILEminimizer-.JPG

 

On se pose sur l'aéroport de Dublin; Le temps est "irlandais"....

C'est un avion de la compagnie AER LINGUS qui nous a amené

à DUBLIN; Dés notre arrivée, John, notre guide pour la semaine,

nous accueille; C'est un guide très sympathique avec beaucoup

d'humour et de sensibilité, qui va faire l'unanimité auprès de

notre groupe.

028--FILEminimizer-.JPG

 

Nous arrivons juste pour le repas de midi, John nous méne

directement au restaurant de l'hôtel "Radisson";

Dans un très beau cadre, nous mangeons un repas excellent

et déjà nous nous mettons à nos premières bières...qui, en 

Irlande sont la boisson nationale!

La rousse "smithwick's" plus douce ou la brune "Guinness"

un peu plus amère, chacun la sienne...mais on peut aussi

goûter aux autres ce que nous ferons au cours du séjour!

029--FILEminimizer-.JPG

 

1643918.jpg

63254_518458154859832_611643186_n-copie-1.jpg

 

Aujourd'hui, Michèle est à la "blonde".. mais ça va changer

car par la suite ce sera la "rousse" et s'il vous plait, midi et soir!

Je ne la reconnais plus!

030--FILEminimizer-.JPG

 

Quelques uns d'entre nous au cours de notre premier

repas en Irlande! 24 personnes individuelles se sont jointes

à nous pour ce séjour, des personnes bien sympathiques avec

lesquelles le courant est bien vite passé!

031--FILEminimizer-.JPG

 

Capitale de l'Irlande, Dublin est située sur la côte Est du pays

et compte environ 1 million d'habitants. La ville est traversée par

un cours d'eau, Liffey river. Ce fleuve termine sa course dans la

mer d'Irlande qui borde la capitale irlandaise.

Grâce à son centre-ville très animé, ses boutiques et centres

commerciaux, ses restaurants et pubs, Dublin est l'une des

destinations touristiques les plus prisées en Europe.

Le centre ville de Dublin a la taille idéale: suffisamment grand

pour ne pas s'y ennuyer et assez petit pour pouvoir se déplacer

à pied dans ses rue animées et colorées.

825--FILEminimizer-.JPG

 

Après le repas (Soupe de poireau PdeT, poulet sauce chasseur,

petits légumes et PdeT, tarte aux pommes/chantilly), menu qui

a bien plu à tous, retour au car et départ pour une visite

panoramique de la ville de Dublin.

032--FILEminimizer-.JPG

 

Dublin, qui semble à l'écart de l'effervescence des autres capitales

européennes, a été élue la capitale la plus sympathique d'Europe

en raison de la jeunesse de sa population : 50% des habitants

avaient moins de 25 ans au début des anneés 2000.

033--FILEminimizer-.JPG

 

Dublin est la plus grande ville d’Irlande en importance

et en nombre d’habitants depuis le haut Moyen Âge.

Elle est aujourd’hui classée à la dixième place dans l’index

des places financières mondiales et a un des plus forts taux

de développement parmi les capitales européennes.

Dublin est le centre historique, politique, artistique, culturel,

économique et industriel de l’Irlande.

035--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Dublin proviendrait du nom "gaélique Dubh Linn", ce

que certains traduisent par "mare noire".

Situé à l'embouchure de la Liffey, Dublin était à l'origine un

port tenu par les Vikings. La bataille de Clontarf en 1014 mit

fin à leur domination sur la ville. Puis en 1169 les Normands

s'emparent de Dublin.

Ils dotent la ville de fortifications et d'un château.

037--FILEminimizer-.JPG

 

Custom house

Considéré comme un symbole britannique, le bâtiment a

été incendié en 1921 par le Sinn Fein après la déclaration

de l'indépendance.

Restauré, il abrite aujourd'hui les bureaux du gouvernement.

038--FILEminimizer-.JPG

 

Dublin mêle à merveille tradition et modernité.Dublin

compte de nombreux musées, des cinémas, plusieurs

théâtres sans oublier ses fameux pubs, dans lesquels

s’improvisent des concerts de musique folk, traditionnelle

ou pop rock. Patrie et refuge des écrivains irlandais et

britanniques, cette cité est habitée par l’âme des grands

hommes de lettres, notamment James Joyce qui l’immortalisa

à travers son épopée, « Ulysse ».

039--FILEminimizer-.JPG

 

Créé par Rowan Gillespie, cette oeuvre a été érigée par les

descendants émigrés au Canada, en mémoire des disparus

de la Grande Famine.

Ces sculptures criantes de vérité évoquent l'un des moments

les plus pénibles de l'histoire de l'Irlande : plus de 1,5 million

de personnes sont mortes de faim et 1 million d'autres

personnes ont été contraintes d'émigrer pour survivre!

1645140.jpg

 

En longeant la rivière Liffey

041--FILEminimizer-.JPG

 

Pont Samuel Beckett sur la rivière Liffey

043--FILEminimizer-.JPG

 

Maisons Georgiennes

048--FILEminimizer-.JPG

 

Maisons traditionnelles en brique rouge avec leur

carré d'herbe verte devant!

049--FILEminimizer-.JPG

 

Une chapelle aperçue en roulant...voir, quelques gouttes

qui saluent notre arrivée!

050--FILEminimizer-.JPG

 

L’Irlande offre de nombreuses merveilles à découvrir, comme

par exemple les falaises de Moher, la région du Connemara

ou encore… ses nombreux pubs. Un séjour à Dublin ne saurait

être complet sans une bonne pinte de Guinness!

054--FILEminimizer-.JPG

 

Un autre des nombreux pubs qui possèdent de longues

histoires (parfois vieilles de plusieurs siècles).

055--FILEminimizer-.JPG

 

Dans le car où notre groupe de Pas et Repas est dans le fond,

ayant réservé le séjour un peu tard!! Pour les malades des

transports, pas de souci, ici les routes sont plutôt droites!!

056--FILEminimizer-.JPG

 

Mêlant avec bonheur une ambiance citadine sympathique

et chic à la fois, la présence d’une nature florissante et un

décor de paysages marins éblouissants, la ville de Dublin

pulse d’une énergie débordante tout en préservant une

atmosphère chaleureuse et bon enfant.

 

Les portes surmontées d'éventails plus ou moins ouvragés

et leurs couleurs saturées contrastent agréablement sur

les briques rouges et pierres sombres des habitats

062--FILEminimizer-.JPG

 

Dublin de l’époque géorgienne, ses squares magnifiques

et ses portes géorgiennes multicolores.

Le-Dublin-de-l-e-poque-ge-orgienne.png

 

ll y a de nombreuses de ces portes à Dublin et en marchant,

on les remarque plus particulièrement autour des places

St-Stephen's Green, Merrion square et Fitzwilliam square.

066--FILEminimizer-.JPG

 

072--FILEminimizer-.JPG

 

 Christ church cathedral

Elle a été construite antérieurement à la cathédrale St-Patrick

au XIè siècle sous les vikings. Elle était autrefois associée aux

Britanniques qui dominaient l'Irlande.

073--FILEminimizer-.JPG

 

La cathédrale Christ Church ou cathédrale de la Sainte-Trinité

de Dublin est une cathédrale anglicane irlandaise.

075.JPG

 

Elle est la plus ancienne des deux cathédrales de la ville bien

que toutes deux datent du Moyen Âge, la deuxième étant la

cathédrale Saint-Patrick, qui appartient également à l’Église

d’Irlande mais a le rôle de « cathédrale nationale »

076--FILEminimizer-.JPG

 

et toujours des pubs...

077--FILEminimizer-.JPG

 

Croix papale dans le Phoenix Park de Dublin monument

chrétien de l'Espérance, érigé pour la visite du

"pape Jean-Paul II" le 29 Septembre 1979.

080--FILEminimizer-.JPG

 

Wellington Monument, un obélisque haut de 62 mètres

à la mémoire du duc Arthur Wellesley de Wellington ;

Il est principalement connu en tant que vainqueur de

Napoléon à Waterloo. Il est souvent comparé à John Churchill,

duc de Marlborough, avec qui il partage de nombreux points

communs, en particulier d’être devenu un leader politique

après avoir réalisé une grande carrière militaire.

081--FILEminimizer-.JPG

 

Si la brasserie est aujourd’hui un lieu de visite pour les

amateurs de la bière au trèfle, le quartier, lui, rappelle

une ambiance particulière et unique.

C’est un lieu gorgé d’histoire qui reste incontournable.

082--FILEminimizer-.JPG

 

084--FILEminimizer-.JPG

 

La Cathédrale Saint Patrick de style gothique a été bâtie au

XIIe siècle et fut considérablement rénovée dans les années

1860 grâce à l'aide financière de Benjamin Guinness.

Elle se situe à deux pas de sa rivale, la cathédrale Christ Church.

C'est dans l'église d'origine que Saint Patrick aurait baptisé les

premiers fidèles au Ve siècle.

086--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Notre groupe juste avant la visite de la cathédrale...

088--FILEminimizer-.JPG

 

La Cathédrale Saint-Patrick, siège du culte anglican de l'église

d'Irlande et notamment du diocèse de Dublin et Glendalough,

s'élève dans les quartiers sud de la vieille ville de Dublin,

la capitale de l’Irlande, sur un ancien lieu de culte.

090--FILEminimizer-.JPG

 

La Cathédrale Saint Patrick fut considérablement rénovée au

cours de l'Histoire. Vers 1860, la riche famille Guinness décida

de financer les travaux de restauration de la Cathédrale.

Au XVIIIe siècle, Jonathan Swift, auteur des Voyages de Gulliver

et fervent défenseur de la cause irlandaise, fut le doyen de ce lieu

de culte protestant et y fut enterré. Une stèle en cuivre dans le sol

de la cathédrale marque l'emplacement de sa tombe. On trouve

également un masque mortuaire et des objets lui ayant appartenus.

Dublin_st_church_cathedral_indoor.jpg

 

Des sculptures imposantes par leur taille, remémorant

différentes personnalités du Moyen Âge.

dublin-cathedrale-saint-patrick-statues-dans-le-bas-cote-cr.jpg

dublin-cathedrale-saint-patrick-nef-vue-de-l-entree-credits.jpg

 

La pierre en granit, qui recouvrait le puits et sur laquelle est gravée

une croix celtique, a été transférée dans la cathédrale, ainsi qu'une

autre pierre gravée, retrouvée aussi pendant les fouilles, surement

la dalle du tombeau d'un chrétien.

105.JPG

 

Les carreaux du dallage, du 13e s., y furent transférés du bras

droit du transept lors de la restauration et servirent de modèle

pour reconstituer le reste du pavement.

Saint_patrick_floor.jpg

 

Superbes vitraux et sculpture dans le parc.

093 (FILEminimizer)

P2161867--FILEminimizer-.jpg

 

Le parc à côté a été conçu par Lord Iveagh, Edward Cecil

Guinness, et la structure d'origine est toujours conservée.

103.JPG

 

Dans le parc de la cathédrale Saint Patrick

089--FILEminimizer-.JPG

 

Comment reconnaître notre car lorsqu'il y en a plusieurs...

083--FILEminimizer-.JPG

 

Fin des visites pour ce premier jour;

18h30, nous rejoignons notre hôtel le "Green Isle".

Nous nous installons pour une nuit seulement; Il est d'un bon

confort, un peu près de l'autoroute pour certains...en ce qui

nous concerne, Michèle et moi, nous avons bien dormi.

19h30, nous allons diner au restaurant de l'hôtel; Ce second

repas s'avère aussi bien que celui de midi:

Soupe de légumes excellente ou melon, rôti de porc ou cabillaud

avec purée et petits légumes, trio de desserts ou salade de fruits.

Ce soir nous sommes quelques uns à goûter la "Guinness"!

21h30, nous remontons dans nos chambres car depuis le matin,

levés vers 5h30, la journée fut longue!

Michèle avant de se coucher veut prendre une bouteille d'eau au

distributeur mais impossible...elle met une pièce de 2 euros et on

entend l'argent retomber comme au casino...ce sont les 2 euros

qui reviennent mais avec 4 pièces de 50 centimes...Dommage, on

croyait pouvoir gagner un peu d'argent!

Elle change de distributeur, cette fois ça marche mais la bouteille

reste coincèe en bas de l'appareil,  impossible de la sortir...

Alors que nous sommes presque à plat ventre à nous contorsionner

quelqu'un vient à notre secours et enfin la bouteille tombe!!!

Ce fut une nouvelle occasion de rigoler...ci-dessous notre car et hôtel!

101.JPG

 

115.JPG

 

Dimanche 8 septembre 2013, j'ouvre les rideaux, et surprise,

le soleil semble aujourd'hui vouloir nous accompagner !

Ce matin réveil à 6h au lieu de 7h comme prévu....Michèle avait

oublié de changer l'heure de son réveil...

Notre cohabitation commence bien...après l'épisode des bouteilles

de la veille , c'est le réveil...heureusement, nous prenons les choses

du bon côté...

On refait les valises puis petit déjeuner à 7h30.

A partir d'aujourd'hui et jusqu'à la fin du séjour je prendrai le petit

déjeuner irlandais  ou "irish breakfast" ce qui me plait bien; Dans

le groupe, nous sommes plusieurs à faire de même alors que d'autres

semblent un peu plus dégoutés...n'est-ce pas Michèle?

112--FILEminimizer-.JPG

 

Un irish breakfast comme j'ai mangé tous les matins,il faut dire

que c'est nourrissant mais excellent, pour ceux qui aiment bien sûr!

Irish-Breakfast.JPG

 

Réputé dans le monde entier comme le comté du cheval,

Kildare est bien plus que le centre de l’activité équestre. S’il abrite

les haras nationaux, l’hippodrome de Punchestown et le champ de

courses du Curragh, le comté a aussi tout ce qu’il faut pour séduire

les golfeurs, et les pêcheurs. 

Kildare est un comté principalement rural, à la beauté discrète et

tranquille. Ses paysages variés se déclinent sous de vastes étendues

de verdure, riches tourbières, forêts brumeuses et jolis cours d’eau.

Cette campagne idyllique regorge de joyaux et tout ça, à 45 km du

centre de Dublin!

Ci-dessous, a cathédrale de Kildare c'est une cathédrale anglicane

irlandaise dédiée à sainte Brigitte.

800px-KildareCathedral.JPG 

 

Au programme de ce dimanche 8 : Départ vers la petite

ville de KILDARE, siège des écuries nationales, réputées pour

l'élevage des chevaux pur-sang et visite du musée retraçant

l'histoire des chevaux  irlandais.

Dés notre arrivée nous sommes surpris par la végétation

très luxuriante.

119--FILEminimizer-.JPG

 

Les Haras Nationaux sont situés, dans la petite ville de Tully.

122--FILEminimizer-.JPG

 

Un jeune guide local s'est joint à John pour la visite du haras.

123--FILEminimizer-.JPG

 

John explique qu'il s'agit d'une ferme d'environ 400 ha, qui a

été utilisée en "écurie" depuis 1900 et qui est le dernier foyer

de certains des meilleurs pur-sang irlandais.

 

Kildare abrite le plus important haras d'Irlande, l’Irish National Stud,

ainsi que des jardins japonais. La plupart des terres environnantes

sont utilisées pour l'élevage de chevaux.

125--FILEminimizer-.JPG

 

Sculptures en bois dans le parc du Haras

127--FILEminimizer-.JPG

 

On y voit d' anciens champions, dont certains ont même gagné

des courses en France. C'est sans doute une meilleure solution

pour ces "retraités" plutôt que la boucherie chevaline.....

128--FILEminimizer-.JPG

 

La visite d'Irish National Stud est inévitable...c'est  un haras

magnifique. La reine d'Angleterre Elisabeth vint  visiter ce

haras, elle, la passionnée de chevaux.

131--FILEminimizer-.JPG

 

Les jardins de St Fiacre sont sensés capturer la puissance des

paysages irlandais dans leur état le plus grossier...mélangeant

harmonieusement la roche et l'eau. On y voit entre autres, une

jolie cascade au milieu des rochers.

134--FILEminimizer-.JPG

 

135--FILEminimizer-.JPG

 

En 1999, pour célébrer le millénium, les Haras Nationaux ont

développé un jardin en l'honneur de Saint Fiacre, qui est le

saint patron des jardiniers. On y rencontre la statue de St Fiacre

au milieu d'un très beau bassin.

Cette statue fait penser au "Penseur de Rodin"...

136--FILEminimizer-.JPG

 

137--FILEminimizer-.JPG

 

Tout au long de notre balade, nous avons l’occasion de nous

arrêter devant les écuries et les prairies pour découvrir et

faire un coucou aux chevaux...Les chevaux sont triés et ont

chacun leur enclos, de la nursery à la"maison de retraite!!138--FILEminimizer-.JPG

 

Notre groupe très intéressé par les explications..

141--FILEminimizer-.JPG

 

La visite inclut: le musée, les écuries, plusieurs paddocks, et bien

évidemment les chevaux. Mais seulement de temps en temps... il

est autorisé d'avoir des rencontres rapprochées avec les chevaux,

ils sont tout simplement trop précieux pour prendre des risques!

142--FILEminimizer-.JPG

 

Un des magnifiques champions.......

144--FILEminimizer-.JPG

 

Un autre entrain de se reposer mais dérangé par notre

passage assez bruyant....il se relève

147--FILEminimizer-.JPG

 

La visite très intéressante captive tout le monde!

Pour la plupart, c'est la première fois qu'ils entrent

dans un haras ce qui est mon cas!

148--FILEminimizer-.JPG

 

149--FILEminimizer-.JPG

 

Sur environ 1.000 hectares les meilleurs chevaux d'Irlande

sont conçus et soignés. Ci-dessous, le hangar des saillies

150--FILEminimizer-.JPG

 

Les écuries des étalons, avec leurs toits à lanternes, furent

construites dans les années soixante à vous donner envie

d'être un de ces étalons...

Sur chaque porte des écuries, le nom, les titres et le pédigrée

du cheval qui y réside........156--FILEminimizer-.JPG

 

Ces écuries sont à la hauteur de la réputation du cheval,

un hôtel 4 étoiles pour étalons...nos Messieurs en bavent,

se trouvant moins bien traités que ces chevaux...

155--FILEminimizer-.JPG

 

Le colonel Walker enregistrait méticuleusement la date et l'heure

de naissance des poulains, afin d'établir lui-même leur thème

astrologique. S'il les jugeait nés sous une étoile défavorable, ils

étaient immédiatement vendus, peu importe leur lignée.

La Lune a un effet très net sur l'esprit, les émotions et le corps d'un

organisme vivant. Pendant la nuit, il est constaté que la Lune crée

l'effet des marées sur les mers et les océans, et comme nous savons,

le corps humain contient soixante-dix pour cent de l'eau.

Par conséquent, la Lune a un grand impact sur les personnes et la

pensée. Cela a été analysé par des scientifiques du monde entier,

tandis que nos sages avaient découvert l'effet de la lune sur les êtres

humains il y a des millions d'années.

162--FILEminimizer-.JPG

158--FILEminimizer-.JPG

 

La sphère creuse, composée de signes du zodiaque,

de constellations et d'un poulain, représente le lien tissé

entre le haras national à la royauté depuis 112 ans.

Mais la sculpture symbolise plus particulièrement le fascinant

caractère de son fondateur : le colonel William Hall Walker qui

a développé une fascination pour les philosophies orientales,

notamment bouddhisme et astrologie.

En 1900, il acheta le domaine de Tully, dans le comté de Kildare.

Aujourd'hui encore, le haras et ses jardins japonais portent la

marque de son originalité.

Plus de 110 ans plus tard, la réussite du haras semble autant liée

aux méthodes insolites du colonel Walker que le sol riche en

calcaire sur lequel il s’est installé.

161--FILEminimizer-.JPG

 

Toujours à Tully on peut apprécier les jardins japonais créés

entre 1906 et 1910. Ils ont été pensés par un riche écossais le

Colonel Walker et mis en place par un japonais et son fils.

167--FILEminimizer-.JPG

 

Ces jardins sont sensés symboliser la "Vie de l'Homme".

Chantal en tête avec le dépliant explicatif, nous guide à

travers celui-ci et toutes les étapes importantes de la vie.

173--FILEminimizer-.JPG

170--FILEminimizer-.JPG

 

Bien que ce ne soit pas typique irlandais, cela en vaut le détour.

Certes, il n'est pas très grands mais qu’est ce qu’il est  joli et

apaisant! Le parcours représente le cycle de la vie, le dépliant

est indispensable pour suivre le parcours.

Ces jardins, où se côtoient arbres, plantes, fleurs, pelouses,

rocailles et plans d'eau, sont une métaphore de la vie humaine.

Fortement inspirée du bouddhisme, cette métaphore de vie

prend, entre autres, la forme d'une grotte et d'un tunnel sombre

représentant la naissance et plus loin, d'un pont créé par deux

pierres contiguës se rencontrant en leur milieu, symbole du mariage.

174--FILEminimizer-.JPG

 

Dans le"Jardin japonais" comme il se doit, une pagode...

176--FILEminimizer-.JPG

 

L'horticulture asiatique était une autre passion du colonel Walker.

« Il appréciait qu'il y ait toujours une signification derrière cette

horticulture asiatique » Il ne s'est pas simplement dit qu'il allait

planter quelques bonsaïs. Il l'a fait dans les règles de l'art.

177--FILEminimizer-.JPG

 

179--FILEminimizer-.JPG

 

Le haras accueille le musée irlandais du Cheval, dont la pièce

maîtresse est le squelette de Arkle, pur-sang qui remporta un

nombre exceptionnel de victoires. .

166--FILEminimizer-.JPG

 

Le Haras national irlandais est célèbre dans le monde entier pour

son histoire de légendes de courses d'élevage et tout ce qu'il s'est

montré à la hauteur de cette légende. Il est magnifiquement

entretenu, les chevaux sont magnifiques et le le jeune garçon qui

nous a fait la visite était une mine d'informations.

 

Fin de ce premier reportage sur notre séjour en Irlande.

Il y en aura encore au moins 2...c'est un peu long à faire

aussi soyez patients!

169 1329822153

Partager cet article

Repost 0

commentaires