Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 07:22

004.gif

 

La girafe Zarafa installée en haut de la Canebière n'a échappé à personne.

Et pour cause, son corps est entièrement recouvert de livres et sa tête nichée dans

les arbres semble observer les promeneurs !

Sa popularité a fait de Zarafa l'emblème des habitants du quartier Réformés Canebière

qui n'imagineraient plus la place Blum sans la présence de leur girafe fétiche.

Installée durant l'été 2009 dans le cadre des "Bouquinades", cette girafe qui ne devait

rester que trois jours a été adoptée par les marseillais qui ont obtenu sa prolongation.

Les passants ont pu observer les pattes de Zarafa se transformer en :

"Borne de livres-échange".

Á cette occasion, les marseillais sont conviés à déposer leurs livres récents ou anciens

dans les genoux de la girafe et à en prendre d'autres.

Aucune règle ne dicte le projet, on peut très bien déposer des livres sans en reprendre

et vice versa.

Durant la transformation de la girafe et avant que ses genoux n'accueille les livres en

libre service, les promeneurs ont pu découvrir d'autres bornes de livres-échange,

sortes de valisettes bleues encrées au sol.
C'est au collectif ABC (Art Book Collectif) que l'on doit cette ingénieuse création.

Les bornes de livres-échange se placent dans une démarche de réappropriation de

l'espace public permettant une nouvelle forme de rencontre, rencontre où gratuité et

lien social mettent en jeu les habitants, les livres, le quartier et la ville.

Alors n'attendez plus et libérez vos livres !

Zarafa est morte une deuzième fois...
Elle a brulé lors des incidents qui ont suivi la parade de l'OM dimanche 17/05/2010

Une équipe de "ferronniers" est entrain de la reconstruire.

 

8361.jpg

 

Histoire de ZARAFA..

 

En 1826 le sultan d'Egypte Mehemet Ali offre au roi de France Charles X une jeune girafe

capturée sur les bords du Nil.

En compagnie de dromadaires lui servant de nourrices , elle débarque à Marseille

en novembre 1826 après trois semaines de bateau.

Elle passe l'hiver à Marseille, et  chaque jour on lui fait faire un petit tour dans les rues,

où la foule l'applaudit.

Il est décidé de commencer le voyage à pied sur Paris le 20 mai 1827  pour rejoindre

le Jardin du Roi .

Détail cocasse, comme il pleut, elle est revêtue d'un ciré 2 pièces en toile gommée,

avec capuche,  sur lequel sont brodées les armoiries royales.

Elle est nommée ZARAFA et partout sur son passage elle déclenche l'ébahissement

et l'enthousiasme des populations.

On décide de lui faire prendre un peu de repos à Lyon;

Pendant ce temps à Paris qui l'attend avec impatience, le motif girafe inspire les couturiers.

Zarafa fait son entrée à Paris le 30 juin 1827, soit plus de 800 km, où elle est installée

dans la rotonde du Jardin du Roi.

Entre les mois de juillet et de septembre de cette même année, 600 000 visiteurs

viennent la voir;

Ce fort engouement persiste pendant 3 ans.

Elle fut bientôt rejointe par deux autres girafes.

Zarafa est morte en 1845 à l'âge de 20 ans.

 

004

Partager cet article

Repost 0

commentaires