Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 07:24

Lambesc est située au cœur de la Provence, au pied de la chaîne des

Côtes, près des Alpilles.

Ses habitants sont appelés les Lambescain(e) ou parfois antérieurement

Lambesquais(e).

Lambesc est une agréable ville au riche passé historique.

Lambesc a joué un rôle politique important sous les règnes de Louis XIV,

Louis XV et Louis XVI.. Les Assemblées Générales des Communautés du

pays de Provence y siégèrent pendant 140 ans !

C'est pourquoi on surnomme Lambesc le "Versailles Aixois".


545px-Blason de la ville de Lambesc (13).svg

 

Lundi 28/11/2011, une rando cool était prévue pour doubler la mienne

un peu plus difficile ( Titou Ninou).

Ce sont Christiane et Francis Aupicon qui avaient bien voulu prendre en

charge la "rando cool".

Mais ce lundi, juste une semaine que nous sommes rentrés d'Inde et Népal,

pour la plupart, atteints de fatigue, rhumes infectieux et touristas... il était

plus raisonnable de se rabattre tous sur la "rando Cool de lambesc".

 

je décidais donc d'annuler ma rando de "Titou Ninou" , nous la ferons plus

tard, aux beaux jours, lorsque nous serons en forme!

Ce lundi, en arrivant à Lambesc, beaucoup de monde sur le parking, nous

sommes 44.... Christiane et francis avant de partir font une présentation de

cette journée pas commes les autres puisqu'au programme :

Rando de 6km le matin autour de Lambesc et après le repas, visite de

Lambesc et de son musée avec Pierre Gazannes, président de l'association

des Amis du vieux Lambesc et mémoire vivante de ce village.

P1140377.JPG

 

Au cours de la présentation de cette journée par Francis et Christiane..

P1140378.JPG

 

Et c'est par une petite route à travers le village puis les vignes que

les 44 participants s'élancent..

P1140383.JPG

 

Arrêt pour voir cette drôle de machine..c'est une noria

P1140381.JPG

 

Une noria est une machine hydraulique qui constitue l'ancêtre des

centrales hydrauliques modernes. La noria (mot d'origine arabe) mue

par un manège, était connue des Romains car l'irrigation était une

nécessité déjà ancienne dans ces régions semi-arides nouvellement

conquises.

Elle sert à élever de l'eau et fonctionne suivant le principe du chapelet

hydraulique. C'est une grande roue à ailettes installée sur un cours

d'eau et actionnée par le courant.

Un chapelet de godets fixés à cette roue élève et déverse l'eau dans un

aqueduc associé qui la distribue.

Dans les zones sans cours d'eau, des machines hydrauliques, appelées

norias par extension, ou roue persane, étaient aussi utilisées pour remonter

l'eau des puits, et ainsi irriguer les cultures. Dans ce cas, c'était le plus

souvent un cheval, un mulet ou un bœuf qui, les yeux bandés, faisait

tourner la roue. Nous qui sommes allés en Inde, en avons vu plusieurs.

P1140453.JPG

 

Autour de nous, paysages provençal et couleurs d'automne.

P1140385

 

Petit dénivelé de 100m....aujourd'hui c'est cool, très agréable et

bien apprécié par le groupe d'après ce que j'entends autour de moi.

P1140387.JPG

 

Le vignoble, et en particulier,  "Le Domaine Les Béates" étend ses

53 hectares sur les meilleures terres de Lambesc.Il adopte la bio-dynamie,

méthode de culture préservant les équilibres naturels.

Ce village provençal est situé à une vingtaine de kilomètres au nord

ouest d’Aix-en-Provence, entre la chaîne des Alpilles, le Lubéron et

la montagne Sainte-Victoire.

Ses vignes classées dans l’appellation Coteaux d’Aix-en-Provence

sont plantées sur les coteaux et bas-coteaux des contreforts sud de la

chaîne des Côtes.

P1140389.JPG

 

Une petite pause avant d'attaquer le chemin du retour.

P1140390.JPG

 

P1140391.JPG

 

Un lâcher de gourmands dans les vignes où il reste encore quelques

grappes  très mûres presques confites...un régal!

P1140392.JPG

 

On ne les tient plus....Ces grapillons sont vraiment excellents...

P1140394.JPG

 

Alors Monique, on fait cavalier seul???

P1140395.JPG

 

Je crois qu'aucune personne du groupe n'aura pu résister...

P1140396.JPG

 

Que ramasse Marie Thérèse? Andrée semble intriguée..

DSC03313.JPG

 

C'est le temps des labours..

DSC03315.JPG

 

Il est 13h, l'heure du repas; Nous revenons au point de départ et

pique niquons sur ces murets au soleil car il ne fait pas très chaud!

DSC03318.JPG

 

P1140397.JPG

 

P1140399.JPG

 

Georges un nouvel adhérent est parmi nous et semble apprécier

notre groupe....

Il faut savoir que grâce à lui on peut utiliser le cabanon des Douanes

à Sormiou; Vous qui étiez aux grillades vous connaissez déjà cet endroit

et vous qui êtes inscrits aux coquillages allez le découvrir ou le redécouvrir.

P1140398.JPG

 

14h, Pierre Gazannes, président de l'association des Amis du vieux

Lambesc, mémoire vivante du village nous rejoint pour la visite de

Lambesc et de son Musée.

P1140400.JPG

 

Dés le départ il présente sa ville et ses particularités qu'il va nous

faire découvrir au fur et à mesure de notre visite.

DSC03319.JPG

 

Le groupe est attentif et intéressé... il faut dire que Pierre est captivant

et connait bien ce village et son passé.

DSC03321.JPG

 

Et si les enfants retrouvaient le plaisir de partir à l'école à pieds avec

leurs copains? ce panneau semble prévu à cet effet et les y inciter!

P1140401.JPG

 

Le bâtiment qui fait face à la place des Etats Généraux est la Mairie.

Elle se dresse sur l'emplacement d'un hôtel particulier du XVII ème

siècle, l'hôtel de Janet. Bien plus imposant que la Mairie, avec ses

deux ailes latérales, il occupait l'espace compris entre la mairie annexe

(à gauche) et la boulangerie (à droite).

A l'occasion des Assemblées Générales des Communautés, les

ouverneurs de Provence y étaient reçus.

On sait que madame de Sévigné y logeait. En 1735, l'hôtel est vendu

à la commune par Madame de Janet et devient la mairie jusqu'en 1909,

année du tremblement de terre.Considérablement ébranlé, il doit être rasé.

Le bâtiment actuel date de 1912 et a été construit sur le modèle de l'ancien,

sans les deux ailes. Au fronton, on peut observer les armes de Lambesc:

"d'azur à la croix de Lorraine d'or", dûes en 1453 à Yolande, fille du roi

René, épouse de Ferry, Duc de Lorraine.

P1140403.JPG

 

La fontaine la "Bono Font"

Cette fontaine était déjà en place à la fin du XVème siècle, devant

l'hôtel de Janet. Réputée pour son eau fraîche et pure, comme

aujourd'hui, l'eau coulait par quatre canons, alimentant un

abreuvoir pour les bêtes, chevaux et moutons.

Détruite par la foudre en 1813, au cours d'un orage d'une extrême

violence, elle est reconstruite à la place actuelle en 1814.

Une plaque de marbre gris rappelle cet évènement.

On peut lire: "Cette fontaine, renversée par l'orage du 21 septembre 1813,

a été reconstruite par les habitants de la ville de Lambesc sous

l'administration municipale de M.S.A. Cadenet de Charleval, maire

A Lambot et T. Isoard, adjoints, pour transmettre

à la postérité le souvenir du retour des Bourbons en France et ils l'ont

dédiée à Louis XVIII, le 15 juillet 1814, jour mémorable de l'arrivée

dans cette cité de Madame la Duchesse d'Orléans."

DSC03323.JPG

 

P1140405.JPG


Superbes hôtels particuliers, fontaines anciennes, vieux lavoirs,

une belle église, des chapelles et pas moins de 11 oratoires

(5 en ville et 6 à la croisée des chemins et des collines alentours),

font le charme de ce Village au riche passé historique.

DSC03325.JPG

 

En visitant Lambesc, vous vous rendrez compte que cette petite

ville-musée a hérité d'un patrimoine important.

P1140408.JPG

 

Le Lavoir "Lou Lavadou" classé Monument Historique

Daté de 1759. C'est une solide bâtisse en pierre de Lambesc, comme

beaucoup d'hôtels, car jusqu'à la fin du XIXème siècle, début XXème

siècle, les carrières de Lambesc donnaient des pierres appréciées par

les maîtres d'œuvres.

Les arches soutiennent un toit en pierres plates qui abrite quatre double

bassins alimentés par les eaux de la Bonne Fontaine.

P1130375.JPG

 

Intérieur du lavoir, ses quatre bassins..

P1140410.JPG

 

Explication de Pierre Gazannes au niveau du lavoir.

P1140411.JPG

 

Très jolie placette appelée autrefois la "Resclauso redouno" (écluse ronde).

A cet emplacement existait une retenue d'eau (écluse) avec des vannes.

L'eau de ce réservoir actionnait une petite minoterie.

La vieille rue de l'Ecluse, malheureusement débaptisée, devait son nom

à cette retenue.

P1140412.JPG

 

P1140413.JPG

 

L'élégante fontaine sur la place, dite "Font di mourgo" ou "Fontaine

du couvent" était située à l'entrée de Lambesc, à proximité du couvent

Ste Thérèse (d'où son nom) sur la route de la Transhumance.

Combien de troupeaux de mérinos venant de Crau ou de Camargue

se sont abreuvés à son bassin ?

Démolie sans raison sérieuse, elle a été reconstruite sur cette place par

les soins des Amis du Vieux Lambesc.

P1140414.JPG

 

Explications de notre guide...

DSC03328.JPG

 

P1140416.JPG

 

P1140417.JPG

 

Eglise ND de l'Assomption vue de dos...

P1140415.JPG

 

Ruelle qui conduit à l'église                     De l'ancienne église subsiste le clocher,élevé

                                                                        sur une tour du château fort du IXème  S.                     

P1140420.JPG

P1140419.JPG

 

Au Moyen-Age, un château est construit sur un promontoire et le

village entouré de remparts.

De ce chateau ne subsiste plus aujourd'hui qu'une tour (IXeme siècle)

intégrée à l'Eglise paroissiale Notre Dame de l'Assomption (1700-1741).

Cette église succède à Notre Dame de la Rose (XIIIeme siècle).

P1140418.JPG

 

L’Eglise Notre Dame de l’Assomption classée Monument Historique

Nous la devons au fameux architecte provençal Jean Vallon

Elle fut construite sur l'emplacement d'une église du XIII ème siècle,

jugée trop petite, de 1700 à 1741. De l'ancienne église subsiste le clocher,

élevé sur une tour du château fort du IX ème siècle. Avec son dôme,

sa nef allongée, sa façade pyramidante comme plaquée sur l'édifice,

l'église rappelle le style italien fin renaissance si souvent imité en Europe,

et défini par Vignola au début du XVIème siècle.

La première pierre est posée le 29 avril 1700. Les maîtres d'œuvre sont

Jean Ollivier d'Aix et Armelin Matha (maçon de Lambesc) qui

officiellement annonceront la fin des travaux le 20 septembre 1741.

Une seule cloche demeure sur les 4 qui existaient encore à la fin du

XVIIIème siècle (la Galopine, Marie Sauneterre, l'Agonisante,

le Gros Michel, qui est encore en place et qui est l'œuvre du fondeur Vard).

Dédiée à Ste Marie, l'église a pour patron St Michel.

P1140421.JPG

 

Il commence à faire froid...comme des lézards au soleil!

P1140423.JPG

 

Sur la clé de voûte de la porte centrale, on aperçoit les armes de la ville.

DSC03014.JPG

 

DSC03330.JPG

 

En entrant dans l'église, une mosaïque au sol représente les

armes de la ville. Elle fut offerte par l'entrepreneur qui effectua

les réparations en 1912.

P1140425.JPG

 

Confiée à la famille de facteurs d’orgues Isnard, qui construisit

l’orgue d’Aix et surtout, celui, mondialement réputé, de Saint-Maximin

de Provence, l’instrument lambescain fut achevé le 25 juin 1789.

Composé de vingt deux jeux, il est encore intact à près de 75%

au XXe siècle. Fait tout aussi remarquable, la remise en marche de

l’instrument dans les années 70, est confiée à un parfait connaisseur

de la facture des Isnard : le facteur d’orgues Pierre Chéron, artisan de

la redécouverte du prestigieux orgue de Saint-Maximin.

Sans beaucoup de moyens, il entreprend des travaux qui redonnent

alors à l’orgue de Lambesc une partie de ses qualités originelles,

en attendant une restauration plus complète.

DSC03012.JPG

 

Présence en son sein de 10 chapelles ornées de beaux rétables

provençaux en bois sculpté et coloré représentatifs de l'art provençal

ou en marbre 

Chapelle de la Croix (avec une fresque œuvre de J Kappeler),

Chapelle saint Michel ou saint-Crépin (statue de l'archange en bois

doré de Bernus, rétable vert et or, tableau de Dandré Bardon 1745),

Chapelle sainte Anne (rétable en bois doré, tableau de Jean Baptiste

de Faudran La Visitation 1643).

Chapelle Notre-Dame de Lourdes (tableau de Nicolas Mignard

représentant saint Jean de Matha, fondateur de l'ordre des Trinitaires 1636),

Chapelle Sainte Thérèse,

Chapelle saint Joseph (autel et rétable en marbre, tableau Mort de saint

Joseph de Jean Daré 1649)

Chapelle du Rosaire (autel en marbre, tableau « Don du Rosaire »

de Reynaud Levieux,

Chapelle du Sacré-Cœur (tableau : Vision de saint Blaise),

Chapelle de la Résurrection,

Chapelle St Eldrad (saint patron de Lambesc et des bergers, tableau

de Dandré Bardon 1742 Le miracle de saint Eldrad à la Novalaise),

Chapelle des âmes du purgatoire (rétable où sont représentées les

allégories de la bonne mort, tableau de Dandré Bardon 1745)57

DSC03008.JPG

 

Dès l'entrée on est surpris par l'éclairage, rarement aussi intense dans

un sanctuaire. Après le tremblement de terre de 1909, l'église est bien

restaurée, mais les vitraux de 1873, dus à Mlle Allibert, ne seront pas

remplacés. La lumière entre ainsi par des verrières claires.

Cependant, si nous ne bénéficions pas de la lumière colorée des vitraux,

nous pouvons mieux apprécier la beauté des tableaux décorant les chapelles.

En entrant, une mosaïque au sol représente les armes de la ville.

P1140428.JPG

 

Chapelle saint Michel ou saint-Crépin (statue de l'archange en bois doré de Bernus).

P1140429.JPG

 

P1140431.JPG

 

P1140435.JPG

 

Un des hôtels,  celui-ci est  le seul en bois décoré.

DSC03332.JPG

 

En 1543, le Roi René, duc d'Anjou et de Lorraine, comte de Provence,

achète à la maison de Pontévès, la seigneurie de Lambesc et la donne

à sa fille Yolande, épouse de Ferry, comte de Vaudémont.

C'est à cette date que Lambesc sera dotée des armoiries

           "d'Azur à la croix de Lorraine d'or"

P1140438.JPG

 

Le séisme de Lambesc de 1909 est le plus important séisme survenu

en France depuis longtemps. Son intensité maximale est estimée à IX

sur l'échelle MSK (10 sur l'échelle de Mercalli utilisée à l'époque),

ce qui correspond à des dommages généralisés aux constructions.

Il fit 46 morts et des centaines de blessés. Sa magnitude est estimée

à 6,2 sur l'échelle de Richter.

P1140439.JPG

 

Découverte de quelques hôtels particuliers..Ici l'hôtel de Cadenet

Charleval du XVIème siècle dans lequel naquit Louis Adhémar

Provence de Grignan petit fils de Mme de Sévigné, le 13 Novembre 1671.

DSC03333.JPG

 

Le groupe bien qu'ayant un peu froid...est toujours attentif au récit de Pierre

P1140426

 

A gauche de la Rue de la Paroisse, on remarque l'imposant Hôtel

de Saint-Chamas avec ses terrasses couvertes au dernier étage

(aujourd'hui, beaucoup d'entre elles ont été bouchées afin de faciliter

l'aménagement d'appartements) et ses poutres d'angles sculptées dans

le bois. Cet hôtel, flanqué de deux ailes, fut bâti en 1647 par Jean-Baptiste

de Saint-Chamas, sur des terres achetées au Duc de Guise.

Il aurait accueilli les Assemblées, en 1765 et 1766, pendant la reconstruction

de la Chapelle des Pénitents Gris, qui se trouvait sur la Place de l'église

et qui les accueillait habituellement.

P1140440.JPG

 

Poutres d'angles sculptées

DSC03020.JPG

 

  Jolie porte d'un ancien hôtel particulier

P1140442.JPG

 

Hôtel de Cadenet Charleval transformé en salle d'expositionsz

DSC03037.JPG

 

Ce monument qui était l'une des portes de Lambesc (la porte de Salon),

a été construit en deux temps. Tout d'abord, en 1526 est commencée la

tour de l'horloge au sommet de laquelle était placée une cloche actionnée

par un mannequin à l'intérieur de la tour et visible de l'extérieur.

Puis en 1645, la tour actuelle est bâtie et le sommet est muni d'un campanile

en fer forgé renfermant les cloches et les personnages animés:

homme, femme, et leurs deux enfants, appelés par les Lambescains les

Jacquemards. La tour carrée fait 25 m de haut, le campanile en fer forgé fait

4 m. En 1882, la mécanique et les Jacquemards doivent être refaits.

Les personnages en bois sont sculptés par Mouttet d'Aix, et la mécanique

est remplacée totalement par Larochette, horloger à Aix.

P1140441.JPG

 

Jacquemard et Margarido sonnent les heures sur une cloche de 950 kg,

coulée en 1643. Les enfants sonnent les quarts d'heures sur une petite

cloche en forme de calotte.

On ne touche pas à ce qui était l'indispensable cadran solaire qui peut

surprendre aujourd'hui à cette place. Il était nécessaire sur toutes les

anciennes horloges pour régler l'heure quotidiennement, car elles

accusaient des variations fréquentes, supérieures à la demi-heure.

"Horat fugit" est l'inscription qui accompagne ce cadran.

P1140445.JPG

P1140444.JPG

 

Sur la face arrière, côté place Jean Jaurès, une niche dans laquelle a été

placée une Vierge à l'Enfant debout, l'enfant sur le bras droit.

DSC03029

 

  Au musée, belle borne routière située à St Cannat sur la nationale 7

DSC03047.JPG

 

Place des Héros et Martyrs

La place est ornée d'une très jolie fontaine de 1646 qui est surmontée

d'un obélisque. Par la bouche de quatre superbes mascarons, placés

aux angles du socle, l'eau claire jaillit dans un bassin aux courbes

harmonieuses.

Le grand bâtiment à droite de la Route d'Aix est tout ce qui reste du

couvent des Trinitaires, vieil ordre religieux fondé en 1196 par Jean

de Matha (que nous avons vu représenté sur le tableau de Nicolas Mignard,

dans l'église). Cette partie était les anciennes dépendances du couvent.

P1140447

 

346_1293462685_heros_et_martyrs-1024x768--copie-1.jpg

 

Pour terminer cette journée : visite du Musée du Vieux Lambesc.

C'est un musée d'ethnographie folklorique, d'histoire locale, créé en 1937

par "Les Amis du Vieux Lambesc".

Trois grandes salles exposent le patrimoine historique de la commune et

une salle est réservée aux pièces archéologiques découvertes sur Lambesc.

P1140450.JPG

 

P1140449.JPG

DSC03048.JPG

 

La Vinification au chai, les pratiques de vinification du

"Domaine Les Béates" répondent à des objectifs de grande

 

qualité et au maintien de la personnalité des terroirs.cette

spécificité s'exprime pleinement dans les trois vinsqui

composent et signent la personnalité de leur gamme de

"Côteaux d'Aix".

Nous avons été quelques uns à aller au "Domaine des Béates"

avant de repartir et nous avons dégusté et acheté quelques

bouteilles en prévision des fêtes de fin d'année!!!

Pour ne rien gâcher un superbe coucher de soleil embrasa le ciel!

P1140452.JPG

 

Merci Christiane et Francis Aupicon pour cette belle journée

inhabituelle mais appréciée par tous!

Merci Francis pour tes photos venues compléter les miennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires