Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 11:55

MADERE, suite de notre beau voyage....

 

Le tourisme à Madère fut tout d’abord un tourisme de luxe, réservé

aux familles aristocratiques européennes. L’impératrice Sissi d’Autriche

arriva en 1860 à Funchal et y passa l’hiver. Elle s’était installée à la

Quinta Vigia, charmante demeure qui fut ensuite transformée en casino

en 1922. Contrairement aux idées reçues, Sissi ne vint pas à Madère pour

y soigner ses poumons, mais plutôt un état dépressif.


pt139319-copie-1

 

 

Jeudi 11 Octobre (suite de nos aventures)

Le repas de midi est terminé et c'est dans le salon que nous attendons notre

guide pour une balade en mer à la découvertes des tortues, dauphins, baleines

et cela à bord d'une réplique de la :

                    "Caravelle de Christophe Colomb la Santa Maria"

véritable évasion le long de la côte madérienne comme au xvè siècle...

P1200939.JPG

 

  Pendant qu' Enia s'occupe des billets nous attendons, admirant

cette caravelle dans laquelle nous allons voguer comme au temps

de Christophe Colomb.

P1200946.JPG

 

Cette caravelle a été construite dans le village de Câmara de lobos

Christophe Colomb, né en 1451 dans les environs de Gênes, décédé le

20 mai 1506, à Valladolid en Espagne, sera la première personne de

l’histoire moderne à traverse l’océan Atlantique, en découvrant une

route aller-retour, entre le continent américain et l’Europe.

Christophe Colomb, qui prendra la mer très jeune, rejoindra son frère,

un cartographe, à Lisbonne, épousera Filipa Perestrelo e Moniz, fille de

l’un des premiers colonisateurs de Madère, en 1479. Celle-ci lui donnera

un fils (Diego Colomb né probablement en 1480), quelques temps avant

de mourir.

En 1480, Christophe Colomb s’installe avec son épouse, Doña Felipa,

à Porto Santo, près de l’île de Madère. Il navigue vers les côtes africaines 

et étudie les vents et les courants venus de l’ouest. En 1484, Colomb

forme l’idée de passer par l’Atlantique pour aller aux Indes.

Le comité d’experts consulté par Jean II du Portugal rejettera son projet.

Le vendredi 3 août 1492 avec 90 marins, et trois navires, La Niña,

La Pinta et la caravelle (Santa-Maria), Christophe Colomb part à la

découverte d’une nouvelle route vers lesIndes (1492-1493). Il effectuera

ensuite trois autres voyages, de 1493 à 1496, de 1498 à 1500, et enfin le

dernier de 150à 1504. 

 

Mes-images-92-0395.JPG

 
Si Christophe Colomb a choisi la caravelle, un type de navire à voile,

long de 20 à 30 m, inventé et utilisé par les Portugais depuis le début

du XVe siècle, dans leurs explorations de la côté africaine, c’est en

raison de son faible coût d’armement, de son poids d’environ 200

tonnes et de son faible tirant d’eau, qui permettait au bateau

d’approcher des côtes sans risquer d’échouer.

 

A l'abordage...c'est à nous de monter!

Mes-images-92-0400.jpg

 

Dés notre arrivée sur le bateau, on nous met un perroquet

sur l'épaule et photo!! Puis chacun s'installe là ou il veut.

Mes-images-92-0406.JPG

 

img001.jpg

C'était une caravelle à 2 voiles carrées et une voile latine.

Ses dimensions sont: 22 m de longueur, 7 m de largeur, jaugeant

environ 75 tonneaux avec un équipage de 26 hommes.

C'est à son bord que le Nouveau Monde sera aperçu pour la

première fois, et c'est elle qui reviendra la première en Espagne.

Mes-images-92-0414.JPG

 

Nous voici à bord admirant les paysages et savourant

la balade dans ce bateau mythique, riche en histoire!

Mes-images-92-0433mod01.jpg

 

Les "Hélènes"...mais pas les « Hellènes », nom qui dans l’Empire

Romain, désignait toutes les personnes n’étant pas de confession

juive, c'est-à-dire les polythéistes.

Mes-images-92-0456.JPG

 

Là, en regardant bien vous voyez  une trace turquoise dans l'eau...

c'est une baleine qui arrive alors que depuis un moment nous les

guettons...le capitaine du bateau, à l'affut avec ses jumelles nous

informe au fur et à mesure de leur progression.

Bousculade dans le bateau tout le monde veut voir la baleine!

Mes-images-92-0463.JPG

 

Voici quelques-unes des espèces de dauphins et de baleines que l'on

peut observer dans les eaux de Madère.

Baleines : Rorqual de Bryde, cachalot macrocéphale, globicéphale

tropical, baleine bleue, rorqual du Nord, baleine à bosse, faux orque,

orque, baleine de l’Atlantique Nord, etc.

Dauphins : Dauphin tacheté, grand dauphin, dauphin de Risso,

dauphin à bec court, dauphin rayé, dauphin sténo.


ci-dessous, une baleine.photo_baleines_patagonie_argentine_135.jpg

 

Environ de Funchal, vue du bateau en longeant la côte

Mes-images-92-0485.jpg

 

Un arrêt baignade à proximité  d'une plage de sable gris volcanique.

C'est Cathy qui se lance...

Mes-images-92-0509.JPG

 

puis c'est au tour d'Hélène

Mes-images-92-0517.JPG

 

Ils ont l'air d'apprécier, nos courageux baigneurs....il faut dire

qu'ils ne sont pas très nombreux malgré que l'eau soit très bonne!

P1200990.JPG

 

Remontée de Chantal...

P1200997.JPG

Et pour le goûter, un petit verre de Madère accompagné du gâteau local:

le "Bolo de mel" tout cela servi par un des capitaines du bateau...

C'est bien sympathique tout ça!!!

Mes-images-92-0535.JPG

P1210004.JPG

 

Michèle et Paul, en vrais touristes.....

P1210377.JPG

 

Cette balade de 3 heures nous fait  remonter au 15e siècle nous

permettant d'imaginer les émotions des premiers marins lorsqu'ils

découvrirent l'archipel de Madère.

P1210006.JPG

 

P1210008.JPG

 

Pour le "fun", pendant quelques instants, les marins ont baissé

la grande voile, ce qui a rendu au bateau toute son authenticité.

P1210002.JPG

 

Funchal défile sous nos yeux alors que le ciel s'assombrit..

P1210022.JPG

 

Notre hôtel en premier plan, celui avec la base ocre.

P1210016.JPG

 

Les perroquets posant avec nous pour les photos.
P1210027.JPG

 

Fin de la balade, il est 17h45, retour à l'hôtel qui est tout proche;

la majorité du groupe rentre, nous ne sommes que quelques uns

à rester à Funchal pour voir un peu plus la ville et faire quelques

emplettes...et oui, c'est toujours la "fièvre acheteuse"...

Retour à l'hôtel en bus de la ville, on se débrouille bien et sommes

contentes de nous!

19h15, comme chaque soir, rendez-vous à la piscine pour l'apèro et

comme chaque soir aussi, tout le monde est là, pomponné et joyeux...

quelle équipe nous faisons!

20h15, repas au restaurant de l'hôtel, repas toujours très satisfaisant

sous forme d'un buffet où un grand choix de plats est proposé.

21h, nous sommes une quinzaine à monter dans la salle de spectacle

où une soirée de "Danses folkloriques" nous est proposée.

P1210040.JPG

 

De nombreux groupes  maintiennent la tradition folklorique de Madère.

L'authentique folklore de Madère est caractérisé par des "balhinos"

accompagnés de chants et de musique et par la célèbre revanche, où

deux chanteurs improvisent à tour de rôle des paroles.

P1210042.JPG

P1210041.JPG

 

Les instruments utilisés sont : la guitare, la rajah, le triangle, la rebeca,

l'accordéon et le traditionnel "brinquinho" fabriqué sur l'île.

P1210048.JPG

 

Les danses évoquent différents épisodes de l'histoire de Madère.

Certaines comme celle de Punto do sol, symbolisent le temps de

l'esclavage, d'autres plus joyeuses, rappellent le temps des

vendanges, les danseurs évoquant le foulage au pied du raisin ou

le transport des hottes.

P1210050.JPG

 

P1210053.JPG

 

Après le spectacle de danses folkloriques c'est un petit spectacle

avec des perroquets savants qui nous est présenté!

Ces perroquets "artistes" deviennent tour a tour acrobates,

équilibristes, magicien et font pleins d'autres tours les plus

incroyables les uns des autres.

Un numéro de dressage ou complicité et amour en font la réussite.

Il est ensuite l'heure d'aller nous coucher..

dressage-de-perroquets-4.jpg

 

VENDREDI 12 OCTOBRE, très beau temps à Funchal

Lever à 7h, petit déjeuner à partir de 7h30, tout le monde est toujours

à l'heure.

Ce matin au programme : Randonnée à Ponta de São Lourenço, dans

la partie Est de Madère, avec des vues absolument sublimes sur

l’Atlantique et les formations rocheuses volcaniques spectaculaires ;

Un paysage totalement exceptionnel, comparé au reste de l’île.

 

P1200538.JPG

Ponta de São Lourenço est une longue péninsule sauvage qui forme

l'extrémité orientale de Madère. La flore côtière est protégée par une

réserve. Un sentier aménagé permet de sillonner cette presqu'île

battue par les vents.

P1210064.JPG

 

Photos prises du car, sur le parcours

Mes-images-92-0637.jpg

 

Petit village de Caniçal juste avant d'arriver au départ de la rando.

Mes-images-92-0721.jpg

 

Nous voici au départ de la rando, plan et infos nous donnent une

idée de ce que nous allons faire.

P1210079.JPG

 

Dés le départ, nous apercevons le sentier bien aménagé que nous

allons prendre.

P1210080.JPG

 

 Le sentier épouse le relief et donc, il monte, il descend, il remonte.....

Mes-images-92 0735

 

Mes-images-92-0742.jpg

 

Les stars posant devant ce point de vue, lequel en fait, nous cachons...

P1210088.JPG

Mes-images-92-0747mod01.jpg

 

Mais le voilà le point de vue...

P1210086.JPG

 

La beauté de ce site  abonde avec les roches volcaniques rouges

et ocres érodées par les tempêtes et la mer.

Dans ce paysage aride, la terre en friche est constituée essentiellement

par des falaises.

P1210095.JPG


P1210093.JPG

 

Le sentier bien aménagé et sécurisé permet à tous cette belle

balade...

P1210096.JPG

 

Vue sur les "Iles désertes"

Les Îles désertes consistent en un groupe d’îles connues sous les noms

de Deserta Grande, Bugio, Ilhéu Chão et Prego do Mar, à environ 35 km

au sud-est de Funchal. Elles sont aujourd’hui une réserve naturelle et

abritent les phoques moines, l’une des douze espèces animales les plus

menacées sur terre. Il y a également des tarentules (mais pas sur Madère)

et des chèvres sauvages.

P1210097.JPG

 

Grotte sous marine

P1210103.JPG

 

Mes-images-92-0760.JPG

 

Une vue sur l'aéroport et sa piste rallongée.

Mes-images-92-0770.JPG

 

C'est un lieu rare à Madère, on y trouve une plage naturelle de sable,

la Prainha qui enchante avec les couleurs de cette merveille.

P1210109.JPG


Côte escarpée, couleurs variées, paysages volcaniques, points

de vue panoramique spectaculaire, lumières changeantes voilà

qui fait de cette randonnée une balade à ne pas manquer même

si parfois elle peut paraître un peu pénible. 

Mes-images-92-0771.JPG

 

Mes-images-92-0781.JPG


Du sommet, de ce massif on peut admirer le phare, le Nord de l’île

de Madère, au Sud, les îles Désertas et au Nord, l'île de Porto Santo.

P1210115.JPG

 

Sur ce parcours se trouve une petite Oasis où se situe la maison

"a casa do Sardinha", où une équipe de gardes surveillent la nature.

Mes-images-92-0793.jpg

 

Ici, le temps change très rapidement... une petite averse nous

a surpris et fait accélérer le pas du retour.

Mes-images-92-0801.JPG

 

Que l’on soit un adepte de la marche à pied ou non, il ne faut surtout

pas manquer cette petite randonnée d’un peu plus de 2 heures, avec

de beaux panoramas sur la côte sud et la côte nord de Madère.


Fin de la balade, tous les participants reviennent ravis de la balade.

Avant de repartir, petite pause. Puis retour vers Funchal pour le déjeuner.

P1210131.JPG

 

Caniçal se trouve dans la partie Est de l’île de Madère ; un petit village

de pêcheurs et jadis le centre de l’industrie de la baleine jusqu’en 1982.

Caniçal possède un musée de la baleine ; On y trouve de nombreux

objets dont une maquette de baleine à échelle réelle, des photographies

et bien d’autres choses. Le village est tout près du départ de la rando.

P1210152

 
Caniçal fut élevée à la catégorie de vila en 1994. C'est ici que fut

créée la Zone franche et industrielle de Madère.

P1210134

 

Quelques photos prises du car, sur le chemin du retour à Funchal

P1210151.JPG

 

Mes-images-92-0816.jpg

 

Nous voici de retour à Funchal avec sa végétation tropicale

un beau ciel bleu et près de 30 degrés...

P1210716.JPG

 

Notre hôtel "Enotel lido" et à côté, les taxis jaunes

P1210148.JPG

 

Déjeuner à l'hôtel et à 14h15, départ vers Eira do serrado et Monte

pour ceux ayant choisi cette option. Les autres ont l'après midi libre

et feront ce qu'ils veulent ou se reposeront.

Mes-images-92-0003.JPG

Située à 25 minutes au nord de Funchal, Eira do Serrado est l’un

des plus beaux sites de Madère, avec des vues imprenables sur les

montagnes environnantes et les villages, dans la "vallée des Nonnes"

qui constellent de ses maisons blanches le creux d'un cirque montagneux.

Mes-images-92-0848.JPG

 

Depuis le parking, un chemin en partie en escaliers, contourne

"Le Pico do Serrado"1095m et rejoint le belvédère.

Le belvédère domine le foyer d'un ancien cratère au fond duquel

le village de Curral das freiras se chauffe au soleil

Devant nous s'étend le plus vaste cirque des montagnes de Madère

Mes-images-92-0847.jpg

 

En descendant le canal, on arrive à Curral das Freiras

(vallée des Nonnes), un petit village reclus situé en plein cœur

de l’île où, au XVIe siècle, les nonnes se réfugiaient pour fuir

les pirates qui attaquaient souvent Madère.

Mes-images-92-0851.JPG

 

Au bas du précipice, la "ribeira de les socorridos"(torrent des rescapès"

coule à près de 800m de profondeur. Son nom évoque les premiers

colons qui trouvèrent refuge à cet endroit quand l'île fut ravagée par

un incendie long de 7 ans...1420 à 1427.

P1210155.JPG

 

Suite à l'attaque du couvent de Funchal, les nonnes se sont réfugiées

dans cette région reculée de l'île. Un village en est né.

Chacun y cultive son potager. Les spécialités culinaires sont les liqueurs

de griottes et de châtaignes. Si jusqu'à présent, il était long et difficile d'y accéder, la route est aujourd'hui goudronnée et le paysage vaut le détour.

P1210162.JPG


Pause photos au belvédère.

P1210159.JPG

P1210158.JPG

 

P1210164.JPG

 

De retour du belvédère, arrêt à la boutique...

P1210168.JPG

 

Bonnet madérien; Ces bonnets étaient portés par les ouvriers qui

travaillaient dans les tunnels qui sont nombreux le long des levadas;

Une pointe assez longue au-dessus du bonnet permettait d'avancer

sans se cogner, la pointe indiquant s'il y avait un obstacle.

P1210186

P1210165

Denis, notre chauffeur

P1210171

En rejoignant Monte

P1210170.JPG

 

P1210185.JPG

 

Le jardin municipal de Monte est le lieu le plus populaire et le plus

visité; Il est situé au sommet de la colline, dans le village de Monte

qui surplombe la superbe baie de Funchal. Ce jardin romantique

très bien entretenu vous fait découvrir un superbe panorama, une

grande diversité de fleurs, plantes et vieux arbres. C’est l’endroit

idéal pour une promenade tranquille et pour admirer la beauté de

la nature.

P1210179

 

Promenade dans le jardin de Monte

Mes-images-92-0923.JPG

 

Mes-images-92-0924.JPG

 

Mes-images-92-0925.JPG
Fougère arborescente

P1210181.JPG

 

Fontaine de la vierge à Monte

P1210187.JPG

 

Sur la place de Monte: La commune de Monte, créée en 1565, est

aussi nommée Nossa Senhora do Monte (Notre Dame de Monte).

Elle est située entre 600 et 800m d'altitude et comprend 7500

habitants environ.

P1210189.JPG

 

Sur cette place de Monte, bizarrement les arbres sont penchès...

P1210188.JPG


L' église Notre Dame de Monte date de 1741.

Notre Dame de Monte est également le tombeau de Charles 1er

d'Autriche le dernier des Habsburg, empereur d'Autrich, roi de

Hongrie décédé en exil le 1er avril 1922.

L'impératrice d'Autriche, Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach,

dite Sissi, a vécu ici à Monte pendant 6 mois à partir de l'hiver 1860

pour y soigner une toux qu'on pensait être la tuberculose, mais qui

n'était que psychologique tant elle s'ennuyait à Vienne.

P1210190.JPG


P1210196.JPG

P1210193.JPG

 

Panorama pris de l'église de Monte, église datant du 18è siècle

P1210200

 

Cet ancien moyen de transport est toujours en activité pour dévaller

les rues étroites de la ville, mais c'est pour les touristes, vu le tarif

pratiqué.

P1210203.JPG

 

Les caisses de bois et d'osier sont poussées par les Carreros de Monte

et atteignent le bas de Funchal en quelques minutes. Comme nous

sommes des touristes, nous tentons la descente....

P1210206.JPG

 

Monte est le point de départ des fameux traineaux en osier qui,

poussés par deux grands gaillards du village, dévalent la route

qui relient le village à la côte, au plus grand bonheur des passagers

cramponnés à l'intérieur....

DSC00835.JPG

 

Annie et Geneviève sont zen alors que Geneviève nevoulait pas y aller!!

Mes-images-92 0984

 

Arrivée de Gilbert et Roland puis de Guy et Josiane...

P1210375.JPG


Tenue traditionnelle                                                     Régime de bananes

P1210227.JPG

P1210374.JPG

 

Au cours d'une balade à pieds autour de l'hôtel..

P1210228.JPG


Vue sur le port de Funchal

Mes-images-92-1036.JPG

 

Les familles Deckmyn et Cros au cours d'une demi journée libre...

On ne s'en fait pas!

Mes-images-92-1024.JPG


Ils sont allés faire un tour au Reid's palace....

Mes-images-92-0283.JPG
Fondé en 1891 par l'écossais William Reid, l'hôtel a su conserver un

raffinement classique tout en évoluant au fil du temps et l'élégance

Edwardienne se marie aujourd'hui au confort moderne.

L'hôtel Reid's Palace offre un havre de paix dans un cadre de charme

et le promontoire qui domine les eaux de la baie de Funchal demeure

un lieu paradisiaque.

Mes-images-92-1040.JPG

Mes-images-92-1030.JPG

 

Pour nous, retour à l'hôtel à 18h, douches, cartes postales et un peu

de repos avant de redescendre au bar pour notre rendez-vous "apèro"...

J'annonce une collecte qui va être faite pour nos guide et chauffeur;

Michèle Vidal,"raquetteuse du groupe" est chargée de récolter les fonds.


Aujourd'hui je dois annuler un soi-disant anniversaire..

En effet mes oreilles trainant trop, j'entends dire que Roland doit fêter

ses 80 ans pendant le séjour...Je pense qu'on ne peut laisser passer cela

même s'il ne fait pas de notre groupe!

Je vais expliquer cela à l'accueil qui trouve aussi très normal que l'on

fasse quelque chose, la dame me promet gâteau, bougies, champagne et

tout et tout.. je suis ravie et en informe quelques uns mais je fais discret

pour que cela reste une surprise. Cathy Colognoli vient me voir, me dit

que l'anniversaire de Roland  est en Avril!!! Mince, comment faire?

On ne peut pas souhaiter les 80 ans 6 mois avant, ça la fiche mal! Alors

le lendemain je m'arme de courage pour faire tout annuler...la dame

comprend mais sans plus, insistant un peu...

 

Notre salle à manger

P1210664.JPG 

Repas à 20h et spectacle à 21h; Ce soir, nous allons à "Brooklyn".....

Nous assistons à une revue qui offre une heure et demi de rêve, de

musique et de fantaisie...

En même temps, nous buvons un verre...champagne, poncha ou autre.

P1210238.JPG

P1210252.JPG

 

P1210246.JPG

 

P1210255.JPG

 

Frangipanier en fleurs

frangipanier-6.jpg


Fin de la journée et de cet épisode...il en reste un seulement,

ensuite je passerai au reportage sur les USA,mais là, il y a du

travail!

Donc, au prochain et dernier épisode sur Madère.

Partager cet article

Repost 0

commentaires