Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:23

 

mexique-ba.jpg

 

  Samedi 20/11/2010 Notre séjour au Mexique,suite...

 Sur l'article précédent.. Nous étions sur la route, en

 direction de Oaxaca

 


Pas très loin de OAXACA, pause déjeuner à l'hôtel Colonial

où un excellent nous permet de goûter aux spécialités mexicaines

dont le "Mole poblano"!

P1040646.JPG

 

Le "mole poblano" regroupe un grand nombre d'ingrédients forts en

goût, mais le résultat recherché est un mélange qui ne soit pas lourd,

agréable à servir en apéritif ou entre les repas.

Bien que la liste d'ingrédients soit relativement bien établie, aucun

n'est totalement indispensable, et les proportions ne sont pas définies.

Les ingrédients traditionnels de la sauce sont :

du chocolat (cacao ou tablettes de chocolat, amer) , des piments ancho,

mulato, chipotle et pasilla, des tomates, des amandes, des noix, des

raisins secs, des graines de sésame, des clous de girofle, de la cannelle,

du persil, du poivre, des oignons, et de l'ail.

Le mole poblano accompagne traditionnellement la viande de dinde,

mais cela peut être du bœuf, du porc ou de la volaille.

 

Vue sur la salle du restaurant, mais comme il fait beau et chaud,

c'est sur la terrasse, au milieu de l'abondante végétation, que

nous déjeunons;

P1040641

 

Ce restaurant, dans un jardin tropical avec une végétation

luxuriante rend notre pause très agréable...on apprécie!

P1040642.JPG

 

Lorsque le repas est terminé, pendant que le café est servi,

moi je n'en bois pas... je fais un tour dans le jardin et je

commence à retrouver la végétation des Caraïbes.

P1040647.JPG


Il est presque 15h, nous reprenons la route pour juste 1/2 heure..

Une visite est prévue à Santa Maria del Tule.

P1040651.jpg

 

C'est un site charmant et très coloré! 

Juste à côté de l'église se trouve le géant "el arbol del Tule"...

C'est surtout lui qui attire les foules en ce lieu!

P1040652.JPG

 

Eglise Santa Maria El Tule datant du 17ème siècle

P1040654.jpg

 

Ici c'est le "Palais municipal", la Mairie pour nous!

Belle maison style colonial!

P1040655.JPG

 

Lorsqu'on se rapproche de "l'arbol del Tule", cette plaque 

indique toutes les particularités de cet arbre extraordinaire!

P1040658.JPG

 

El "Árbol del Tule" est un très gros arbre situé devant l'église

de Santa María del Tule dans l'État mexicain d'Oaxaca,

à environ 13 km de la ville d'Oaxaca sur la route de Mitla.

Cet arbre est un Cyprès de Montézuma, appelé Ahuehuete

en langue Nahuatl.

Il mesure 41 mètres de haut et une circonférence de 36 mètres.

Son diamètre mesuré à 1,5 m de hauteur, fait 14,4 mètres.

Son âge précis est inconnu. Les estimations vont de 1200 à 3000 ans.

P1040665.jpg

 

Une légende locale Zapotèque prétend qu'il a été planté il y a

environ 1400 ans par Pechocha, un prêtre d'Ehecatl, le dieu du

vent des Aztèques ;

Le fait qu'il se trouve sur un site sacré, occupé plus tard par une

église catholique, tendrait à renforcer cette légende.

L'arbre est surnommé l'« Arbre de la Vie » en raison de toutes les

représentations d'animaux qui sont censées être visibles sur son

tronc noueux.

P1040666.JPG

 

Fin de la visite qui valait bien le détour! Il nous reste une

quinzaine de km pour arriver à Oaxaca....bonne nouvelle!

les nombreuses heures de car sont assez éprouvantes aussi

lorsque nous arrivons nous sommes contents de pouvoir

nous déployer un peu...

P1040669.JPG

 

P1040671.JPG

 

Nous voici enfin arrivés à OAXACA!

Oaxaca, ville de 255.000 habitants et capitale de l'état du même nom

est située à 1550 mètres d'altitude au confluent des plusieurs grandes

vallées. Cet emplacement hautement stratégique fut occupé depuis

longtemps notamment par les Zapotèques qui y construisirent la ville

et la forteresse de Monte Alban près de 200 avant notre ère.

Oaxaca est au centre d'une région au climat chaud et sec. Il y pleut

cependant de temps à autre, principalement entre juin et septembre.

Oaxaca fut fondée en 1529 par les Espagnols.

Elle figure aujourd'hui dans la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité

établie par l'UNESCO en raison de ses vestiges pré colombiens et coloniaux

qui ont été remarquablement remis en état.

P1040674.JPG

 

L'église Santo Domingo, est l'expression la plus prestigieuse

de l'art baroque au Mexique et a été construite par les Dominicains

entre 1550 et 1600.C'est celle-ci que nous visitons dés notre arrivée.

P1040680.JPG

 

Nous arrivons juste au moment où un mariage s'apprête

à entrer dans l'église... du coup nous restons un peu plus

pour faire les curieux!

Ci-dessous quelques unes des photos que j'ai prise!

P1040683.JPG


P1040694

 

P1040696.JPG

 

P1040698

P1040699.JPG

 

Eglise de Santo Domingo; La plus belle église de Oaxaca.

Elle fait partie de l'ancien couvent dominicain du même nom

datant de la même époque.

Mentionnons au passage le très beau plafond à caissons de l'église.

P1040686.JPG

 

P1040688.JPG

 

Sur la place de l'église ces jeunes filles en costume local posent

volontiers pour les photographes, pour notre plus grand plaisir!

P1040684.JPG

 

Il est 17h, nous avons quartier libre jusqu'à 19h!

Nous partons sans guide mais en petits groupes, à la découverte

du centre ville d'Oaxaca, en repèrant bien par où nous passons

afin de ne pas nous égarer et retrouver le point de rendez-vous!

Ci-dessous, c'est le "Bus touristique"...

P1040701.JPG

 

Le rendez-vous est donné sur le Zocalo et tout près de la

"Basilique de La Soledad", très belle église datant du XVIIème siècle.

Le Zocalo, est la place centrale, toujours très animée et bordée d'arcades

on ne risque pas de la manquer!

P1040704.JPG

 

Gros plan sur la façade de la Basilique de La Soledad

P1040705.JPG

 

Une rue piétonnière bordée de jolies maisons coloniales parfois

fort anciennes, mais également de demeures bourgeoises datant

du 19ème siècle.

TP_5055_IMG_5055.JPG

 

Oaxaca est une ville qui compte plusieurs marchés parmi les

plus animés et les plus grands du mexique.

De manière générale le samedi est le jour le plus animé.

P1040712.JPG

 

Piments de toutes sortes ou chile au Mexique!!

Ici, les plats sont assez pimentés..

P1040715.JPG


Et voilà le pire...ce sont des criquets ! Certains d'entre nous

en achètent pour les "déguster" en marchant... Je ne goûte pas!

P1040716.jpg


On nous a conseillé d'aller faire un tour à la chocolaterie:

"Le moulin à chocolat Mayordomo" qui est la propriété de

la famille Concha qui a plusieurs moulins à Oaxaca.

Bien que Majordomo se targue d'être le plus grand fabricant

de chocolat dans la ville d'Oaxaca, la production est limitée.

Leur chocolat est toujours considéré comme un produit à prix

abordable à travers le Mexique.

P1040720.JPG

 

La boutique où après la démonstration nous avons fait

quelques achats de chocolat...

P1040719.jpg

 

Le nom botanique de chocolat est Theobroma, ce qui signifie

"Nourriture des dieux". Le nom est approprié pour l'importance

du chocolat dans la culture mexicaine.

Le chocolat est parmi les nombreuses choses que les Espagnols

ont acquis des Aztèques.

Devant la boutique, ceux qui ont terminé leurs achats attendent

les copains tout en regardant vivre ces gens d'ailleurs!

P1040721.JPG

 

19h, tout le monde est au rendez-vous! Personne ne s'est perdu

et c'est tant mieux car il fait déjà nuit!

Le car a un peu de retard dû à la circulation...Pendant ce temps,

nous admirons les illuminations du Zocalo! Le car enfin arrive...

Nous rejoignons notre hôtel qui est un peu en dehors de la ville;

Après nous être un peu posés, changés etc...nous repartons!

Ce soir à nouveau, "Dîner spectacle", nous sommes très gâtés!

Chaque fois que nous changeons de région, les danses et

costumes, sont différents, un peu comme chez nous!

P1040731.JPG

 

La Guelaguetza est un spectacle de danses folkloriques,

comme la célèbre "Danse des plumes" zapothèque ou

encore  la "Danse des ananas" .

P1040756.JPG

 

La Guelaguetza est la fête la plus réputée de Oaxaca.

Cette fête servait à pacifier les Dieux en contrepartie d'une pluie

suffisante mais pas trop violente, l’excès de pluie étant aussi nuisible

que la sécheresse.

En effet, il y a plus de 3000 ans, les peuples indigènes ont commencé

l'agriculture afin d'augmenter et sécuriser leurs ressources alimentaires.

P1040770.JPG

 

Différentes danses nous sont présentées et chacune avec

un costume approprié à sa danse!

P1040789.JPG

 

Les tenues sont toujours très vives et très colorées, un régal

pour nos yeux!

P1040802.JPG

 

Là-haut, les mariachis jouent inlassablement accompagnant

chaque danse.

P1040811.JPG

 

P1040821.JPG

 

P1040832.JPG

 

Après le spectacle, une partie de nos hommes avec leurs chapeaux

offerts pendant la soirée...et nous, les filles, rien du tout!!!

De gauche à droite : Robert, Jacques, André, Bernard!

P1040829.JPG

 

22h45, nous voici revenus à l'hôtel et à notre jolie chambre!

Avec Anne Marie, nous papotons un peu, faisant  le bilan

de cette journée et surtout prenons quelques notes!

Nous faisons aussi quelques unes de nos cartes postales

et au dodo car la fatigue est entrain d'avoir raison de nous!

P1040729.JPG

 

Dimanche 21/11/2010

Lever à 6h30 pour un départ à 8h! Il fait déjà bien jour, le soleil

est là et la température est à 25°..Cela met de bonne humeur!

Nous découvrons notre hôtel de jour.. la veille nous étions arrivés

alors qu'il faisait nuit !  C'est un hôtel sympa style bungalow avec

jardin exotique et piscine. Quel dommage qu'il faille déjà repartir!

P1040834.JPG

 

Surprise!! nous pouvons déjeuner dehors autour de la piscine...

Ce que certains font, comme moi...mais d'autres plus frileux...

préfèrent manger à l'intérieur! De toute façon, c'est comme on veut!

P1040835.JPG

 

Il est quand même agréable de prendre le petit déjeuner dehors!

Il faut profiter de tous ces dépaysements...Au mois de Novembre

chez nous, on ne pourrait pas le faire!! Alors lâchons nous!

P1040836.JPG

 

Jacques et André en grande conversation dans les jardins en

attendant que le groupe soit prêt et les bagages chargés dans le car!

Comme chaque matin avant de partir, on appelle la clinique où est

hospitalisée Michèle à Mexico, pour prendre des nouvelles.

Tout s'étant bien passé au point de vue opératoire, tout évolue

normalement ce qui nous rassure; Agnès est à ses côtés donc dans

une telle situation tout va pour le mieux.

Une chose est super dans ce voyage...jamais nous n'avons porté nos

bagages au cours de nos nombreuses haltes y compris dans les

aéroports...je dis cela parceque en Chine, il n'en fut pas ainsi!

P1040841.JPG

 

Ce matin  direction le "Monte Alban" pour la visite du site .

Il fait très beau et à 8h, déjà bien chaud! 

Comme aussi tous les matins, dans le car Jacques prend le micro

pour donner à tous, le dernier bulletin médical concernant Michèle

et donne aussi quelques nouvelles d'Agnès la"Garde malade"....

P1040847.JPG

 

Sur la colline du Jaguar, à 2 000 m d'altitude, le site de Monte Albán

domine toute la vallée d'Oaxaca. Il s'agit d'un ensemble archéologique

exceptionnel dont l'origine remonte au VIe siècle av. JC.

Monte Albán fut le grand centre politique, économique et spirituel

des Zapotèques.

La ville était aussi prestigieuse que Teotihuacán et Tikal.

Ce site sacré, découvert au début du XIXe siècle, est inscrit au

Patrimoine de l'humanité depuis 1987.

Monte Albán est l'un des plus grands sites archéologiques du Mexique.

P1040855.jpg

 

Il y a de beaux arbres à fleurs dont je ne connais pas le nom!!

P1040846.JPG

 

Dés l'entrée, ce monolithe se détache sur fond de ciel bleu..

P1040858.JPG

 

Le site établi au sommet d'une colline artificiellement aplanie

est constitué d'une place centrale de 22 ha et de deux grandes

plates-formes au nord et au sud, l'ensemble est entouré de

nombreuses terrasses et palais.

Des pyramides, des temples, des passages souterrains, un observatoire

et un jeu de balle y furent également découverts.

L'un des édifices les plus anciens, le temple des Danzantes, abritait des

stèles en bas-relief, figurant des personnages longtemps assimilés à des

danseurs mais qui pourraient en fait être les victimes de sacrifices humains.

Des tombes voûtées et ornées de fresques, dont certaines sont parmi les

plus belles du continent américain, témoignent de la puissance et de la

richesse de cette culture.

Monte Albán, occupé dès le Xe siècle av. JC, fut florissante de 500 av. JC

à 500 apr. JC environ, sa population atteignait probablement 25 000 habitants.

P1040859.JPG

 

Partout où le touriste passe, les vendeurs ambulants sont là, à propser

toutes sortes de statuettes; Ce ne sont que des imitations mais elles ont

l'avantage de ne pas être très chères! Rosa ou Florina nous conseillent!

P1040864.JPG

 

La traditionnelle photo de groupe...Je crois que dans tous les sites

nous l'avons faite et continuerons à la faire; C'est notre petit plaisir!

P1040865.JPG

 

Ici les escaliers ne sont pas difficiles et beaucoup moins hauts

qu'à Téotihuacan.. En plein soleil, nous traversons cette grande

place entourée de terrasses et palais.

P1040867.JPG

 

Florina explique, le groupe écoute, alors que d'autres

en profitent pour faire quelques photos.

P1040870.JPG

 

Le soleil se réfléchit sur les pierres et il fait vraiment chaud...

P1040874

 

Claudie en solitaire, s'est réfugiée dans un petit coin à l'ombre...

P1040877.JPG

 

Nous arpentons à la découverte de ce site très vaste mais

très beau car perché et en pleine nature!

P1040878.JPG

 

Et encore une photo de groupe...cette fois on nous voit mieux!

Les photographes s'améliorent...

P1040881.JPG

 

Ceux qui ont bâti Monte Albán ont choisi le site pour sa position

stratégique et surtout pour une signification religieuse assez universelle :

"plus près du ciel, plus près des dieux".

Le travail fut titanesque puisqu'ils n'hésitèrent pas à raser sur plusieurs

hectares au sommet d'une colline.

Les prêtres, les princes et les dieux se partagèrent la terrasse ainsi créée.

Bien plus tard, lorsque Monte Albán et les autres cités mexicaines

s'éteindront brusquement sans qu'il soit possible d'expliquer cette

décadence, les Mixtèques reviendront sur le site abandonné par les

Zapotèques et en feront leur cimetière royal, transformant ce qui avait

été une cité sainte en une cité des Morts.

P1040882.JPG

 

Encore une fleur très belle que je connaissais pas!

P1040854.JPG

 

10h30, la visite est terminée, en sortant nous arrivons directement

dans un petit marché artisanal..aussi on y traîne un moment afin de

dépenser encore quelques pesos, espérant faire de bonnes affaires!

P1040891.JPG

 

Il est 10h50, nous reprenons notre car pour nous rendre à

"Teotitlan Del Valle", un des villages de tisserands les plus

célèbres du Mexique.

P1040916.JPG

 

Arrêt à la  "Gutierrez Galería" de Teotitlan del Valle.

Nous voici installés et prêts à écouter les explications

et assister aux démonstrations.

P1040897.JPG

 

Cette jeune fille explique comment sont faites les teintures à base

de colorants naturels et tissé les tapis.

P1040901.JPG

 

Le résultat : ces magnifiques tapis!

P1040905.JPG

 

Démonstration du tissage d'un tapis..

P1040906.JPG

 

Les écheveaux de laine teinte, séchant avant utilisation.

P1040909.JPG

 

Intérieur de la fabrique...

P1040910.JPG

 

Une fois les démontrations terminées, nous faisons un tour

dans le magasin à la recherche de ce que nous pourrions rapporter!

Annie et Marc font leur choix....

P1040915.JPG

 

Mais Marc veut la même chose que moi...aussi il faut discuter car il en

veut beaucoup et moi aussi.....

j'essaye de l'influencer pour une autre couleur..mais ça ne marche pas!

Enfin au bout d'un certain temps...nous tombons d'accord. OUF!

P1040924.JPG

 

Betty aussi a fait son choix ...en fait, tout est beau, aussi il faut

chercher et c'est sûr, on ne peut que trouver quelque chose qui

nous plaise et dans nos prix!

P1040921.JPG

 

Pendant que le groupe termine ses achats je sors voir comment

c'est à l'extérieur... Je trouve cette jolie maison.

P1040917.JPG

 

C'est le paysage autour de la farique de tapis, très sauvage mais beau,

P1040926.JPG

 

13h00, nous arrivons au retaurant où est prévu notre repas.

P1040944.JPG

 

Comme chaque fois on nous sert un repas typiquement mexicain

ce qui est super et surtout parde que c'est bon et qu'on aime!

P1040928.JPG

 

Mon assiette...elle est appétissante, n'est-ce pas?

P1040927.JPG

 

Dans le restaurant.

P1040936.JPG

 

Du restaurant, nous passons à la boutique où nous pouvons

déguster le Mezcal et aussi l'acheter!

Nous dégustons un peu...mais c'est assez fort!

Une préparation avec des vers dedans en attirent quelques uns..

moi pas...ça me dégoûte... comme bien d'autres aussi.

P1040933.JPG

 

Devant la fabrigue, les fameuses agaves servant à la fabrication

du Mezcal font le décor du jardin!

P1040943.JPG

 

Le Mezcal est produit dans la région d’Oaxaca.

Il est fabriqué à partir du "maguey" une sorte d’agave différente

de celle qui sert à la fabrication de la tequila.

Le Mezcal est la boisson traditionnelle mexicaine 100% Agave!

Pour la fabrication du mezcal, les piñas sont cuites dans des fours

coniques creusés dans le sol et recouverts par une couche de feuilles

de la plante, et de terre. Pendant la cuisson les hydrates de carbone,

et les amidons des piñas se changent en sucres de fermentation.

Le mezcal n’est distillé qu’une seule fois.

Inutile de dire que nous repartons avec nos bouteilles de mezcal!

P1040934.JPG

 

Agave servant à la fabrication du Mezcal

P1040937.JPG

 

FIN de l'épisode 3...

A suivre, Visite de Mitla, Tehuantépec, Canyon de Sumidéro

et les différentes aventures de la circulation!

Donc à Bientôt pour la suite!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laurence 16/03/2011 23:11



je reviens du même  voyage et  je me régale !!!!!!  vite vite la suite  je me languis  là ..et merci