Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 07:28

               Lundi 17 Juin, suite de notre escapade à Eze

                               et Saint Jean Cap Ferrat...

Sur le précédent article nous visitions le joli village d'Eze

avec un guide local très intéressant!

Au cours de ce 2è article  nous continuons la visite, toujours

avec le même guide, toujours à Eze,  mais cette fois c'est le  

  "Jardin exotique" que nous allons découvrir!

 

033--FILEminimizer--copie-2.JPG

 

Les Sarrasins auraient construit la cité d'Eze qui fut conquise

en 972 par Guillaume, comte de Provence.

L'entrée principale de la ville porte encore aujourd'hui, le nom

de "Porte des Maures"

024--FILEminimizer-.JPG

 

Perché en nid d'aigle au sommet d'une imposante et superbe

falaise, ce charmant village se dévoile au fur et à  mesure que

nous avançons; Au loin la presqu'île de St Jean Cap Ferrat....

030--FILEminimizer--copie-3.JPG

 

Puis nous atteignons le célèbre "Jardin Exotique" aux

essences rares, un jardin digne du désert mexicain....

035--FILEminimizer-.JPG

 

Notre groupe semble conquis par la vue, par les différentes

statues et toutes les variétés de cactus;

034--FILEminimizer-.JPG

 

Au milieu de plusieurs centaines d’espèces de plantes exotiques,

(cactus, aloès, agaves...) la visite est une véritable invitation à la

découverte à la fois végétale, thématique et artistique.

036--FILEminimizer-.JPG

 

Suspendu à 429 m entre ciel et terre, le "Jardin exotique d'Eze"

est le lieu privilégié pour s'imprégner de l'atmosphère des lieux.

Invitation à la flânerie depuis l'un des espaces contemplatifs

ouverts sur l'un des plus beaux panoramas du monde.

037--FILEminimizer-.JPG

 

Le jardin a été créé après la Seconde Guerre mondiale sur

les ruines d'un château, par le maire André Gianton et Jean

Gastaud du Jardin exotique de Monaco.

Il est situé sur un terrain escarpé à 400 m au-dessus du niveau

de la mer avec des vues panoramiques sur toute la région.

Il contient une collection importante de cactus et de plantes

succulentes de diverses origines.

038--FILEminimizer-.JPG

 

Les "plantes succulentes" sont des plantes charnues adaptées

pour survivre dans des milieux arides du fait des caractéristiques

du sol, du climat ou à forte concentration en sel. Leur adaptation,

est liée à leur capacité de stocker de l'eau dans les feuilles, les tiges

ou les racines.

040--FILEminimizer-.JPG

 

041--FILEminimizer-.JPG

 

800px-Cylindropuntia_rosea_Eze.jpg

 

La collection inclut les genres et espèces Cephalocereus senilis,

Echinocactus grusonii, Ferocactus pilosus, Opuntia spp,

Neobuxbaumia polylopha, Trichocereus pasacana, Aeonium

arboreum, Aeonium canariense, Agave americana picta, Agave

americana marginata, Agave salmania, Agave victoriae-reginae,

Aloe arborescens, Aloe succotrina, Aloe ciliaris, Aloe ferox,

Carpobrotus edulis, Echeveria elegans, Euphorbia coerulescens,

Pachyphytum oviferum, Yucca elephantipes.

DSC04388.JPG

 

Miroirs d'eau, brumisateurs, apportent une note de fraîcheur

à ce jardin où les déesses de terre, sculptures de Jean-Philippe

Richard, et plantes exotiques se côtoient avec harmonie

au-dessus de la Méditerranée.

DSC00060.JPG

 

Notre groupe avance dans ce cadre superbement aménagé et

côtoyant toutes ces plantes pour la plupart venues d'ailleurs!

045--FILEminimizer-.JPG


Vue imprenable sur la mer, ciel bleu, il est très agréable

de profiter du charme de ce jardin.

DSC04399.JPG

 

Les collections du Jardin permettent de se familiariser

avec la diversité du monde des cactées.

DSC04403.JPG

 

DSC04400.JPG

 

Les différents parcours sont ponctués d’espaces pour se

détendre, se rafraîchir ou encore s’imprégner de la lumière

et des paysages spectaculaires.

DSC04406-copie-1

 

DSC04407-copie-1

 

Au sommet du village perché, au milieu des ruines de l’ancien

château et surplombant la Méditerranée, le “Jardin exotique”

est un jardin à voir et à vivre.

049--FILEminimizer-.JPG

 

"Des pieds bien ancrés mais la tête dans les étoiles", c'est

ce qu'on dit de : Jean-Philippe Richard.

A l'origine il n'y a pas de croquis, juste la matière inerte,

son métier de sculpteur, son savoir-faire et son désir de faire

naître une forme aux lignes gracieuses. Faire naître la vie

d'une seule ligne comme disait Hokusaï.

La première fille à naître sous ses doigts "vient du monde d'en

bas, de cette terre dont elle ne se détache pas", confie l'artiste

dans son livre "Jean-Philipe Richard devenu Sculpteur".

Les corps sont travaillés à partir des genoux, les bras sont collés

au corps, la femme naît de la terre telle une chrysalide qui sort

de son cocon.

054.JPG

 

Une vue à couper le souffle, des plantes incroyables,

un guide intéressant rendent cette balade exceptionnelle!

053--FILEminimizer-.JPG

 

La visite se termine, nous redescendons vers le parking

où le car est garé, il est 11h45.

DSC04408.JPG

 

DSC04409.JPG 

Un dernier coup d'oeil avec au loin la presqu'île de

Saint Jean Cap Ferrat que nous découvrirons cet

après midi...La journée est chargée!!

055--FILEminimizer-.JPG

 

Nous passons voir l'église construite sur les bases d’une

église du XIIe siècle, l’église d’Eze-village de style

néo-classique, du XVIIIe siècle, est dédiée à Notre-Dame

de l’Assomption.

Le clocher, édifié au XIXe siècle, carré, à deux étages, a été

plusieurs fois frappé par la foudre qui a fait disparaître la

coupole d’origine.

DSC00067.JPG


Un peu d'ombre sous le porche de l'église en attendant

que tout le monde soit là pour la visite celle-ci.

IMGP9828 (FILEminimizer) 

060 (FILEminimizer)

056--FILEminimizer-.JPG

 

A l’intérieur, on retrouve la disposition à nef unique rythmée

par des chapelles latérales séparée du chœur par un arc triomphal caractéristique de l’art baroque.

Vraies et fausses fenêtres, vraie et fausse chaire se répondent dans

des jeux de trompe-l’œil typiques de l’art baroque. 

DSC04410.JPG

 

Beau Christ en bois d'olivier

061--FILEminimizer-.JPG

 

Chacune des chapelles est consacrée à un saint ou à une fonction:

les prières aux défunts, la Vierge, les saint guérisseurs, avec

notamment saint Grat protecteur des récoltes et les animaux avec

saint François d’Assise.

Ces saints représentés sur des toiles marouflées, encadrées de

stucs et de faux marbres révèlent les préoccupations des Ezasques

à l’époque des Lumières.

DSC00072.JPG

 

Nous reprenons notre car pour aller déjeuner; C'est vers le

"Parc de la Revère" que nous nous dirigeons sur les conseils

de l'Office de Tourisme.

DSC04421.JPG

 

Notre chauffeur nous attend....

064--FILEminimizer-.JPG

 

Ce parc n'est pas loin, il est très boisé et quelques tables et bancs

de pique nique sont à notre disposition mais il n'y en a pas assez

pour tout le monde aussi chacun cherche dans la nature, l'endroit

qui lui convient. Pour quelques-uns, c'est ici...on n'est pas bien??

065--FILEminimizer-.JPG


Nous ne sommes pas nombreux car il fallait un peu marcher,

la plupart du groupe a hésité et tant pire pour eux...

De toute façon, à cet endroit bien agréable, peu de places.

Jean Marie nous fait découvrir son "Rosé pamplemousse" bien

frais qui est le bienvenu par cette chaleur!

066--FILEminimizer-.JPG

 

La famille Aupicon en plein casse-croûte!

067--FILEminimizer-.JPG

 

Et Michel compte les sous....il a déjà payé la visite d'Eze et donné

le pourboire au guide...

Il faut maintenant répartir ce qui reste entre la visite de la villa

Ephrussi et le pourboire du chauffeur.

068--FILEminimizer-.JPG


12h45, nous repartons pour Saint Jean Cap Ferrat; 

Le Timing est serré car cet après midi sont prévues deux

activités ou visites..

Le chauffeur nous rapproche le plus possible du départ de

la petite rando qui est prévue sur la presqu'île :

             "Le Tour de Saint Hospice", 3km environ.

Ce sentier, très facile, longe la mer en passant devant le phare

et les magnifiques propriétés du Cap.

A la pointe de  Saint Jean, une petite ascension permettra de

visiter la chapelle et la Madone de Saint Hospice.

DSC04424.JPG

 

Saint Jean Cap Ferrat, petite presqu’île de 282 hectares, offre

à ses visiteurs le charme d’un site préservé et enchanteur.

Véritable oasis de verdure au cœur de la Côte d’Azur: plages

et sentiers touristiques en bordure de rivage, permettent

d’évoluer dans un somptueux décor naturel où luxueuses villas

et magnifiques jardins viennent couronner cet éden.

La Chapelle Saint Hospice, la villa-musée Ephrussi de Rothschild,

les nombreuses villas "Belle Epoque" témoignent d’un passé

chargé d’histoire et de culture.

st-jean1.jpg

A pieds, nous rejoignons le sentier et longeons de belles villas

ornées de magnifiques bougainvillées somptueux par leurs

coloris qui vont du blanc au violet, en passant par le jaune,

l'orange, le rose, les bougainvillées sont les plantes grimpantes

du Midi par excellence.

DSC04426.JPG

 

DSC04441

 

Descente vers le sentier du littoral et la fontaine "COEXIST"

DSC00077

 

Fontaine "COEXIST" de st Jean Cap ferrat

L'eau est la même pour tous, même pour ceux qui ne sont ni du

croissant ni de l'étoile ni de la croix....

C'est tout de même un beau symbole !

La presqu'île de Saint-Jean-Cap-Ferrat possède deux fontaines,

dites fontaines COEXIST.

076.JPG

 

Sur ces fontaines, vous pourrez retrouver de graver :

le Croissant de l'Islam, l'étoile du Judaïsme et la Croix

du Christianisme.

DSC04433.JPG

 

La première fontaine se trouve au pied du phare, endroit peu

facile d'accès et pas vraiment adapté aux touristes. En revanche,

la seconde se situe au centre de la place de la Paix, au début de

la promenade Saint-Hospice, sentier de randonnée pédestre.

La fondation COEXIST vise à promouvoir la paix et les échanges

entre les différentes religions.

DSC04434.JPG

 

Le rivage change d'aspect au fur et à mesure de l'avancée de

notre promenade : tantôt fait de rochers et sans verdure,

tantôt ombragé par les pins et dévoilant des plages très prisées.

DSC00081

 

Le chemin permet de se rendre compte des contours

parfois abrupts de la côte de la Pointe de Saint Hospice.

Le sentier est bien entretenu et bien indiqué.

077.JPG

 

Gilbert est inquiet car nous avons rendez-vous à la Villa Ephrussi

à 15h pour la visite... et déjà il est 14h30!

Nous accélérons le pas pour gagner un peu de temps et coupons

un morceau de la rando!

Nous sommes dans la montée vers la Chapelle Saint Hospice...

IMGP9856--FILEminimizer-.JPG

 

De petits escaliers nous conduisent jusqu'à la chapelle.

IMGP9854--FILEminimizer-.JPG

 

En contrebas de la Chapelle se trouve le cimetière des Belges;

Il doit son nom aux victimes belges de la première guerre

mondiale décédées à la "Villa Les Cèdres" alors transformée

en hôpital militaire et propriété du roi des Belges Léopold II.

DSC04436


Les parterres .et les pots de fleurs sont nombreux et bien

entretenus

DSC04438.JPG

 

Les photographes en action...

IMGP9859--FILEminimizer-.JPG

 

À l’extérieur, on découvre une statue monumentale

de La Vierge, en bronze de 11m, construite en 1903 à

la demande d'un riche négociant niçois.

IMGP9858--FILEminimizer-.JPG

 

C'est le riche industriel niçois, Auguste Gal, qui commanda

cette œuvre. Jean Cocteau nota en 1951 :

       "La merveille vierge géante en métal de Saint-Hospice".

Plus haute que la chapelle, un peu plus basse que le clocher,

facile à confondre de la mer avec un arbre. Elle domine la baie

de Saint-Jean. C'est une beauté.

081--FILEminimizer-.JPG


Voir les proportions...

089.JPG

 

Chapelle St Hospice

La Chapelle se trouve sur la pointe de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

La situation particulière de la pointe permettait, aux temps

anciens, la surveillance de toute la ligne des côtes de Nice à

Monte-Carlo. Elle fut construite au XIème siècle sur les ruines

de la Tour ayant abrité l'ermite Hospice, qui lui donna son nom.

Hospice vivait vers le milieu du VIème siècle et se consacra à la

vie monastique. Alors que les Lombards envahissaient le Littoral

entre 575 et 577, Hospice priait dans la Tour.

chapelle-saint-hospice2-site.jpg

 

Pensant que c'était une cachette de trésors, ils y pénétrèrent

et trouvèrent Hospice, imperturbable. L'un d'eux leva son

cimeterre sur la tête d'Hospice pour la décapiter; son bras fut

soudain paralysé. Pris de respect devant le calme d'Hospice,

les Barbares lui laissèrent la vie sauve.

Ce souvenir est matérialisé par une sculpture que l'on peut voir

dans la Chapelle au-dessus de l'autel. Hospice mourut vers la fin

du VIème siècle. Laissée à l'abandon, elle va subir les outrages

du temps jusqu'en 1980.

Depuis, elle a bénéficié d'une restauration complète grâce à

l'action du Conseil Général et de l'Association pour :

"la Restauration de Saint-Hospice"

079--FILEminimizer-.JPG

 

Dans les années 50, comme dans toute la Riviera, le tourisme

devient plus estival, St-jean-Cap-Ferrat devient donc une petite

station balnéaire, son port accueille plus de navires de plaisance

et les hôtels se multiplient.

Depuis cette époque, St-Jean-Cap-Ferrat ne cesse d'attirer les

plus grandes stars, comme Edith Piaf ou Elisabeth Taylor, mais

aussi des peintres, tels que Marc Chagall ou Jean Cocteau (qui

réalisa une fresque décorant la salle des mariages de la mairie).

DSC04439.JPG


Au-dessus du port de St Jean Cap Ferrat, on cède à la grande

mode des musées à ciel ouvert, avec une exposition de sculptures

de styles et de matériaux tous très différents.

094 (FILEminimizer)

093 (FILEminimizer)

 

DSC00086.JPG

 

IMGP9866--FILEminimizer-.JPG

IMGP9864--FILEminimizer-.JPG

 

On  peut  aussi se promener le long du port qui, pendant

longtemps, et encore actuellement, fut le centre du village.

Le vieux port fut construit entre 1840 et 1876 par les forçats du

bagne de Villefranche-sur-Mer. Le nouveau port quant à lui date

de 1972 et possède 500 anneaux. Le long de ses quais on trouve

de nombreux restaurants aux terrasses très agréables.

092--FILEminimizer-.JPG

 

En se promenant sur la presqu'île, on est surpris par le calme

et la sérénité de cette ville chargée de culture et d'histoire.

DSC00078.JPG


Au passage nous observons les frises peintes sur les maisons,

typiques de la région et très nombreuses dans le village.

DSC00079.JPG

 

Sur la place arborée agrémentée de sculptures, une promenade

le long des bateaux ou encore le départ de la balade vers le

"Sentier Littoral de Saint Hospice", autant de paramètres qui

contribuent au charme de ce lieu très riviera.

Séparé de Villefranche sur Mer en 1905, Saint Jean Cap Ferrat,

ancien village de pêcheurs, a de nombreux atouts aux yeux des

milliardaires mais aussi aux yeux des estivants: côte édentée,

plages de sable, port animé, panorama sur le large...autant

d'atouts à découvrir lors de la visite.

Michel a trouvé la sculpture qui lui convient...

IMGP9865--FILEminimizer-.JPG


Fin de ce 2è épisode, il en reste un qui sera : 

"Visite de la Villa Ephrussi de Rotschild".

Un grand merci aux photographes: Francis, Gérard

et Violette qui ont complété mes photos avec les leurs!

A bientôt pour la suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Nos Week-end
commenter cet article

commentaires