Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 07:52

Samedi 2 Juin 2012, 2ème jour de notre Week-end;

Ce matin, lever à 7h, il fait très beau ce qui me rassure pour la rando

prévue aujourd'hui: Lacs de l'Oronaye et de Roburent dont le départ

est à 1km du Col de l'Arche et à une vingtaine de km de Jausiers.

Ablutions matinales, petits déjeuners reconstituants avant l'effort,

sont nos premières activités de la journée.

Après avoir récupéré nos pique-nique, nous nous dirigeons vers les

voitures à 8h30, nous nous regroupons dans celles-ci et partons.

En montagne, le temps changeant vite il faut toujours partir plus tôt.

 

Trace de notre parcours

TRACE-ORRONAYE-ROBURENT.jpg

 

Une fois que tout le monde est arrivé et prêt, nous pouvons partir,

il est 9h10 ce qui nous laisse du temps pour l'aventure du jour.....

Mes-images-87-0893.JPG

 

Altitude de départ : 1940m, il faut se préparer psychologiquement...

cette randonnée ne présente pas de difficulté particulière, elle permet

de découvrir deux lacs dans un cadre magnifique.

P1160484.JPG

 

C'est une randonnée sympa entre 1900 et 2500 m pour visiter les hauts

pâturages et les lacs d'altitude. En prime, les bornes frontières entre la

France et l'Italie, et le spectaculaire Lac du Roburent en italie.

Mes-images-87-0005.JPG

 

Le lac de l'Orronaye à 2411 m s'atteint en parcourant les belles pelouses

du vallon suspendu de l'Oronaye, dominé par l'imposante masse rocheuse

de la tête de Moïse 3104 m et face aux aiguilles de l'Oronaye.

P1160489.JPG

 

Le groupe a adopté le pas du montagnard car dés le départ on attaque

la montée, l'altitude ne facilitant pas les choses pour certains...d'ailleurs

le groupe commence à s'étirer, à s'essouffler...et ce n'est pas terminé!

P1160492.JPG

 

Point de vue sur le torrent de l'Oronaye et une de ses cascades...

Mes-images-87-0018.JPG

 

On en profite pour faire un petit arrêt.........

1206Can018

 

Puis c'est reparti pour la montée...en tête quelques échappés...

les Dominique, Jean Claude et Hélène,et quelques autres!

P1160493.JPG

 

Plus on monte plus il fait chaud...Pierre commence par ôter les jambes

de son pantalon, cette Danièle, quelle épouse parfaite!!!! en tout cas,

ils amusent la galerie!

P1160496

 

Après le décor verdoyant des alpages,c'est l'austérité minérale assez

caractéristique des Alpes du Sud.

Nous arrivons au pied d'un verrou rocheux qu'il va falloir franchir...

Nous faisons une pause un peu plus longue afin de grimper ce verrou

plus facilement.

Mes-images-88-0907.JPG

 

Alors que nous sommes déjà à l'arrêt, les quelques unes qui ont

des problèmes pour monter arrivent encadrées par Marie Ange

et Jacques et quelques soutiens pour le moral..

Mes-images-88-0909.JPG

 

Je pense que c'est une variété d'orchis de la famille des orchidées

DSC05217

 

Pendant la pause on peut se faire une idée du passage à prendre pour

franchir le verrou rocheux; Au dessus de nous, les aiguilles "Jean Coste"

P1160505.JPG

 

Toujours pendant la pause...certains essayent de deviner où est le lac???

peut-être pour se rassurer..

En tout cas la vue ici est étrange, magnifique, saisissante même!

DSC04438.JPG

 

La pause se termine, il faut repartir...

Mes-images-87-0978.JPG

 

Nous allons laisser Geneviève et Michèle aux mains de Marie Ange

et Jacques..elles n'ont pas encore récupéré étant arrivées bien après nous!

P1160497.JPG

 

Paysage à couper le souffle, mais toute cette neige sur les hauteurs

m'inquiète un peu... qu'allons nous trouver plus haut??

Mes-images-87-0027.JPG

 

Pensées sauvages

P1160499.r

 

Roger présente des signes de fatigue...comme il est volontaire,

il continue mais on le surveille!

Mes-images-87-0899.JPG

 

Toujours les aiguilles Jean Coste et tout en bas, notre sentier...

P1160502.JPG

 

Une belle rencontre, mais il y en eut beaucoup d'autres..

Mes-images-88-0949.JPG

 

Mes-images-88-0945.JPG

 

Le verrou rocheux est passé maintenant nous circulons à plat au

milieu de prairies d'altitude où nous voyons toutes sortes de fleurs

et rencontrons quelques belles marmottes.

P1160515.JPG

 

Anémone des Alpes

Mes-images-88-0999.JPG

 

Petit à petit mes doutes se confirment...nous arrivons bien dans la neige!

Mes-images-88-0971.JPG

 

Et allègrement, il faut passer de névés en névés...et de temps en temps

se prendre une boule de neige bien froide, n'est-ce pas Anne Marie?

P1160503.JPG

 

Là, ce ne sont plus des névés....on se croirait aux raquettes

mais sans raquettes.

DSC05172.JPG

 

DSC05173.JPG

 

P1160511.JPG

 

Serge m'aide à passer, je n'ai pas pris de bâton interdit pour mon

épaule douloureuse,  ça me manque ...

P1160512

 

Gentianes printanières

Mes-images-88-0041.JPG

 

Telle une cordée, nous progressons lentement....Le sentier a disparu

sous la neige aussi il faut improviser notre parcours en essayant de ne

pas trop nous éloigner de notre trajectoire!

P1160517.JPG

 

Un premier plan d'eau que nous confondons avec le Lac de l'Oronaye...

en fait c'est un petit lac résiduelle qui aujourd'hui a beaucoup d'eau, en

Juillet il était presque à sec et du coup il est devenu méconnaissable!

Mes-images-88-0052.JPG

 

Une photo devant ce plan d'eau que nous pensons être le lac de l'Oronaye...

P1160520.JPG

 

Puis nous continuons à travers névés et prairies humides pour

plus loin arriver au lac de l'Oranaye!

P1160523.JPG

 

Anémones poussant au milieu des cailloux

P1160524.JPG

 

Au fond, la tête des Blaves et dessous, toujours le lac résiduel

P1160525.JPG

 

Pour notre cordée, c'est un peu la débandade....chacun choisit

le chemin qui lui convient le mieux...

P1160526.JPG

 

P1160528.JPG

 

Et nous voici au lac de l'Oronaye, le vrai! Je suis déçue il est tout gelé...

Blotti dans un ancien cirque glaciaire le lac de l'Oronaye est encore pris

par les glaces en ce mois de juin 2012...quel dommage!

1206Can028.JPG

 

En été sous le soleil, le lac a une couleur de bleu turquoise à émeraude

selon le temps! c'est ainsi que je l'avais vu  en juillet 2011.

535-orenaye.jpg

 

Nous continuons notre progression car le but de la balade est d'arriver

au Lac de Roburent.

Mes-images-88-0068.JPG

 

Au début pas trop de neige mais vite ça va changer....

1206Can027.JPG

 

Maintenant ce sont des champs de neige que nous devons traverser,

on s'enfonce, on glisse, on tombe, c'est la galère...mais on continue!

1206Can031.JPG

 

DSC05189.JPG

 

Dessous nos pieds on ne sait pas ce qu'il y a, ici c'es un torrent et bien

sûr, je m'enfonce dans la neige mon pied arrivant dans l'eau glacée......

je n'arrive même plus à sortir de là, heureusement des mains bienveillantes

me sortent d'affaire!

DSC05194

 

Ce qui me rassure, je ne suis pas la seule à tomber.....

 ce qui amuse beaucoup les petits camarades!!

DSC05199.JPG

 

Il nous manque vraiment des raquettes...la couche est épaisse et

nous ne sommes qu'en chaussures de randonnée qui commencent

à être bien mouillées...

DSC05197.JPG

 

DSC05200.JPG

 

Enfin nous arrivons à proximité du Lac du Roburent qui est au pied

de la Tête de Moïse;

Un îlot sans neige nous tend les bras, alors nous décidons de nous y

arrêter pour le pique nique qui est le bienvenu compte tenu de l'heure, 13h!

DSC05175

P1160542

On apprécie d'être au sec et au soleil car il ne fait pas très très chaud...

P1160536.JPG

 

P1160534.JPG

 

P1160543.JPG

 

Michèle et son sourire habituel...elle est arrivée au bout!

Merci à Marie Ange et Jacques de les avoir attendues et

surtout réussi à les mener jusqu'au bout du parcours.

P1160540-copie-1.JPG

 

Comme de là où nous sommes nous ne voyons pas le lac de Roburent,

quelques uns après le repas, repartent dans la neige à sa découverte!

Pour y arriver il faut passer par le col du même nom et ses bornes

frontière marquées d'une croix de Savoie ou d'une fleur de lys.

1206Can029

 

Et voici le lac de Roburent tout gelè lui aussi..

comparer avec la photo ci-dessous prise en juillet 2011!

DSC05182.JPG

 

Le sentier plus marqué progresse doucement jusqu'au col de Roburent,

point culminant de la randonnée. Dans les pelouses au niveau du col se

trouvent  d'anciennes bornes frontière en pierre, marquées de la fleur

de lys côté français et de la croix de Savoie du côté italien,elles marquaient

autrefois la frontière entre l’Italie et le Duché de Savoie.

Ce lac parait suspendu, il est d'un bleu éclatant dans ce monde minéral.

Lac-du-Roburent.jpg

 

Après le repas, c'est le retour par le même chemin qu'à l'aller et donc

une nouvelle aventure dans neige, boue et l'eau.......

DSC04453-copie-1

 

P1160545.JPG

 

Chaque fois que l'on peut, on évite la neige en faisant des zig-zag..

Mes-images-88-0062.JPG

 

Retour au lac de l'Oronaye qui a un peu dégelé et sa vraie couleur

commence à apparaitre.

1206Can023.JPG

 

Nous retrouvons Marie Thérèse et Roger que nous avions laissé

au bord du lac de l'Oronaye car Roger était fatigué...il a fallu le

gronder pour qu'il s'arrête car si vous ne le savez pas, il est têtu !

P1160561-copie-1

 

 

Trolles

DSC04473

 

Après avoir traversé les pâturages nous voici à nouveau au chaos

rocheux,  sur un replat près du torrent de l'Oronaye

Pause comme à l'aller bien que le retour soit facile; Il n'est fait que

de descente...C'est plus une pause paysage que repos...

DSC04436.JPG

 

Boutons d'or et myosotis...

Mes-images-88-0143.jpg

 

Les marmottes sont toujours là, les photographes s'en donnent à coeur joie!

Mes-images-88-0104.JPG

 

Mes-images-88-0969.JPG

 

Puis en longeant le torrent de l'Oronaye nous descendons

tranquillement jusqu'au parking où se trouvent nos voitures.

Les prairies sont couvertes de fleurs, l'air est frais mais vivifiant...

1206Can033.JPG

 

Torrent de l'Oronaye qui nous a accompagné presque tout le long

du parcours.

Mes-images-88-0124.jpg

 

Tulipes sauvages

DSC05215.JPG

 

Borne frontière avec la croix de savoie (côté italien), été 2011 avec

mes petits enfants.

P1120440.JPG

 

Borne frontière avec la fleur de lys (côté français)

P1120434.JPG

 

16h50, la balade se termine, le parking est proche.

Bravo, tout le monde est allé jusqu'au bout malgré un dénivelé assez

important, et l'altitude, comme quoi on ne connait pas toujours ses possibilités..

En tout cas, la balade en valait la peine!


Aujourd'hui nos performances furent de :

Marche: 6h00 - Dénivelée: 600m - Distance: 10km

P1160562.JPG

 

Nous voici à nouveau revenus au point de départ.

Certains d'entre nous retournent directement à Jausiers, d'autres font le

km qui nous sépare du Col de l'Arche (frontière italienne) pour  voir le lac

de la Madeleine et boire une boisson fraîche avant de repartir.

Mes-images-88-0002.JPG

 

 

DSC05169.JPG

 

Le col de Larche (en italien : Colle della Maddalena) est un col des Alpes du Sud,

à la frontière entre la France et l'Italie. Il fait communiquer le vallon de Larche

avec la vallée de la Stura di Demonte, en Italie. Il se situe à 1 991 mètres d'altitude,

entre le massif de l'Ubaye et le massif du Mercantour, et est ouvert toute l'année.

Quelques centaines de mètres plus loin du côté italien se trouve le lac de la Madeleine.

Le col de Larche avait une position stratégique, du fait de son altitude plus faible que

les autres cols alpins, et qu'il permet d'atteindre facilement le col de Vars. Il était donc

une voie d'invasion naturelle entre la France et l'Italie.

Il fait partie des cols qui auraient pu être utilisés en 218 av. J.-C. pour le passage des

Alpes par Hannibal.

Ci-dessous, lac de la Madeleine

P1120512.JPG

 

Au prochain article...Bravo à tous, merci aux photographes..

et surtout à celui qui m'a prise en difficulté!!! Francis, je crois..

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Nos Week-end
commenter cet article

commentaires