Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 07:20

       Aujourd'hui, la rando se déroulera dans les Gorges

                             de la Petite  Sainte Baume,

depuis le cimetière et retour par les vallons ducerisier,

du peuplier, et du Souvarel.

 

L'histoire de Roquefort-La-Bédoule est marquée par trois phases :

le village médiéval fortifié de Roccafortis (VIIeau XVIIe siècle) bâti sur les

pentes  de la falaise, l’établissement du village rural de Roquefort dans la

plaine au lieu-dit du Jas rompu, hameau de Roquefort et enfin au XIXe,

la création du village de La Bédoule, qui prend l'ascendant sur celui de

Roquefort.


Le vieux village

Dépendance de l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille pendant des siècles,

le village de Roquefort, créé au VIIe siècle, se développe sur les crêtes

dominant les baies de La Ciotatet Cassis.

Roquefort devint le refuge de la population de l'Antique Portus Carsicis,

entre le Veet XIIe siècles, fuyant en particulier les raids des sarrasins.

Un ensemble complet avec les remparts d'une forteresse du  XIe siècle,

une première église Saint-Jean Baptiste, une chapelle Saint-André du 

XIIe siècle établie sur un piton voisin et les ruines du village sous les 

fortificationstémoignent aujourd'hui encore de ce village fortifié.

On connait l’existence de cette église par sa dédication à St Jean-Baptiste

par le pape Grégoire VII en 1079 .


Ce 6 janvier 2014, nous avons rendez-vous pour une randonnée

après les fêtes de fin d’année ; elle a été volontairement choisie

facile pour permettre une reprise en douceur.

Le parking est situé au cimetière du vieux village, à proximité la RD1.

Ce sont Gilbert et Gérard qui vont accompagner le groupe.

 

2--Depart.JPG

 

Il est 9h50, Gilbert donne le départ!

DSC06072

 

La barrière DFCI est à 100m et c'est là que nous allons effectuer

le comptage de nos troupes : Il sont 55, c’est bien pour une reprise,

il est vrai que le temps est engageant après cette période de mauvais

temps !!

3--comptage.JPG

 

DSC06073.JPG

 

Notre circuit commence par la traversée d’une forêt de pins

puis débouche sur une piste dégagée d'où l'on peut apercevoir

en face, le col de l’ange et Cuges-les-pins et sur la droite vers

Cassis, les collines de Font Blanche.

4-piste.JPG

 

Notre troupe avance les mains dans les poches, il ne fait pas très chaud !

6--brrrrrhh-.JPG

 

Une petite pause...

DSC06077.JPG

 

DSC06079.JPG


DSC06080.JPG

 

DSC06081.JPG


DSC06082.JPG

 

 Nous contournons la plaine agricole est-ouest entre le grand

Rouvière et le petit Rouvière essentiellement composée de vignes

9--la-plaine-agricole.JPG

 

Notre piste s’infléchit à gauche vers le nord et la nature du sol

devient argileuse et très humide pour ne pas dire boueuse,

d’ailleurs nos coachs en on fait l’amère expérience le 3 janvier

lors de la reconnaissance ; Mais aujourd’hui, le vent a fait sécher

le sol et c’est à peu près praticable sauf dans certaines zones où

il faut prendre des chemins en parallèle pour éviter de grosses

mares d'eau et de boue...

10--reevitement.JPG

 

Nouvelle bifurcation et notre chemin se situe maintenant

face à l’est, en montée assez douc..

11--montee-vers-la-ptite-ste-baume.JPG

 

Il se rétrécit, envahi par les Argélas, notre attention est captivée

à droite par la ste Baume qui nous domine du haut de ses 1046m.

Une pause s’impose à l’entrée des gorges de la petite ste Baume

13--pause-a-l-entree-des-gorges.JPG

 

Il est 11h15, nos accompagnateurs repartent en choisissant

une variante au tracé permettant de découvrir par le haut

tous les sommets de calcaire composant les gorges ; Pour y

accéder, on doit franchir un défilé.

16--passage-en-file-indienne.JPG

15--sentier-entre-falaises.JPG

 

C'est très étroit et on se trouve en face de gigantesques tables

qui pourraient nous permettre de déjeuner dans un cadre

incomparable si ce n’est qu’elles sont inaccessibles pour notre équipée !

17--decouverte-des-gorges.JPG

 

Gilbert et Gérard, lors de la reconnaissance sont descendus

au pied de ces mastodontes et ont apprécié l’ambiance et le lieu,

mais il n’était pas prévu de le faire pour la rando de ce jour

(dénivelée et distance dépassées !!).

20--gorges-reco.JPG

18--que-nous-avons-exoplore-lors-de-la-reco.JPG

 

Nous restons donc sur les crêtes et admirons ce qui est à portée

des yeux et poursuivons par le petit sentier-variante bien agréable.

DSC06085.JPG

 

DSC06086.JPG

 

Arbre poussant dans les rochers..

22--arbres-sur-rocher.JPG

 

Nous retrouvons notre piste

24--on-retrouve-la-piste.JPG

 

Le sentier chemine sur les crêtes...

25--sur-la-crete.JPG

 

Nous traçons vers le point d’arrêt prévu , sur la droite

la chaîne de la ste Baume

26---la-ste-Baume.JPG

 

A 12h10, c’est la halte l’endroit est plat, sans pierres pour

s’asseoir, et sans trop d’abri du vent de sud qui s’est levé

depuis le matin

27--12h15-repas.JPG

 

Les Dames au sol, les Messieurs sur le banc....

29--les-dames-au-sol--les-messieurs-sur-la-banc.JPG

   

D'autres sont assis sur la piste...

30--on-s-assied-sur-la-piste.JPG

 

ou isolés dans un petit coin....

32--on-cherche-l-ombre.JPG

 

Le repas est toujours aussi festif et peut-être encore plus car

nous avons droit à des douceurs et gâteries de Noël , puis, ce

sont, les liqueurs; On finit par les bonbons des vosges de Gilbert

toujours aussi prisés !!

DSC06091.JPG

 

Il est 13h15, il est l’heure de repartir

34--on-repart-13h30.JPG

 

Notre chemin emprunte le vallon du Cerisier orienté toujours

est-ouest qui méandre au milieu d’une végétation abondante

et parfois il faut se baisser pour passer sous les branches .

Nous effectuons un regroupement au bas du vallon.

36--une-grande-descente.JPG

 

Nous obliquons à gauche (nord-sud) par le vallon du peuplier

le sentier a été aménagé par la commune et la structure du sol

a été nivelée avec des matériaux de carrière ce qui rend la

descente encore plus aisée.

40--montee-de-80m-sur-1km-environ.JPG

 

Notre sentier part à gauche en forte rampe sur 1 km environ

42--on-est-proche-de--arrivee.JPG

 

Le vallon du Peuplier débouche au sud sur la RD 41d et le passage

étant fermé par barrière et grillage, nos coachs on découvert un

passage latéral permettant de poursuivre notre progression.

Cette petite difficulté d’après-midi est avalée par notre escouade

et nous voilà sur la crête à la côte 320, en surplomb sur le vallon

du Souvarel.

44-descente-sur-le-cimetiere-ou-sont-nos-vehicules.JPG

 

Les plus curieux lisent quelques infos affichées sur les arbres...

DSC06092.JPG

 

Gérard et quelques unes des "ouailles" du troupeau....DSC06093.JPG

 

Vers le retour....

DSC06095.JPG

 

Le sentier tout d’un coup plonge vers la droite et on se retrouve

sur le parking le long du cimetière. Nous sommes arrivés!

45--arrivee.JPG

 

Tout le monde se dit « au revoir » et à samedi pour ceux qui auront

la chance de déguster la merveilleuse choucroute de Jean-Marie !!

 

Performances de la journée :

Distance : 11kms

Marche : 4h30

Dénivelée : 340m


En conclusion, nous avons eu une randonnée tranquille

sans difficultés et tout le groupe a fait preuve de discipline;

Les coachs on bien apprécié l’état d’esprit et la volonté

individuelle de chacun surtout dans le dernier effort de

l’après-midi. Merci et Bravo à tous!

Merci aux Animateurs, à Gérard pour photos et compte-rendu,

A violette pour ses photos. Grâce à vous tous on peut malgré tout

faire ce compte-rendu et même s'ils sortent bien en retard....

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires