Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 06:19

Lundi 17/10, il fait frais le matin mais le soleil est au

rendez-vous comme le sont aujourd'hui les adhérents,

pour cette rando qui va nous mener dans le joli

"Massif de St Cyr" en partant de la Barasse.

Lorsque j'arrive au départ de la rando, beaucoup de

monde...., Gérard compte deux fois...il s'était oublié,

nous sommes 55! Tout le monde est arrivé nous

commençons la balade par un passage aux anciens

"Fours à chaux";

Francis connait l'historique aussi il se fait un plaisir

d'expliquer le "passé industriel" de la Barasse et de

cet endroit en particulier.

 

5585103181_ccb1119132.jpg

La Barasse : ce sont avant tout des vallons sauvages aux portes

de la ville. Souvenez vous : la Barasse, c'est le point de départ des

épiques parcours pédestres du "petit Marcel". Bon, vous n'avez

quand même pas oublié l'angoissant épisode de la dernière porte

du canal de Marseille ?

Et oui, le chemin entre la Barasse et la Treille, ce sont ces lieux

merveilleux que Marcel Pagnol nous fait découvrir avec émotion

dans les trois tomes de ses "Souvenirs d'enfance".

 

Le départ est donné, nous rejoignons les fours à chaux. 

P1130969.JPG

 

Pendant que j'ai tout le monde rassemblé, j'en profite pour faire

quelques communications et rappels concernant les affaires en cours.

P1130971.JPG

 

Gérard essaye de compter...il faut passer deux par deux..

P1130972.JPG

 

Mais le quartier de la Barasse, ce n'est pas qu' un récit de

Marcel Pagnol: c'est non seulement un ancien quartier industriel,

excentré à l'Est de la ville (dont l'une des explications de son nom

viendrait du fait qu'en 1615, la majeure partie de ses terrains

appartenait à la famille "Baras"), mais c'est aussi sept cents hectares

de collines, au dessus de la vallée de l'Huveaune, entre Marseille et

Aubagne, propriété depuis 1992 du Département.


Un four à chaux 

P1130973.JPG

 

Francis en explique le fonctionnement ..

P1130976.JPG

 

Le groupe est attentif aux explications de Francis.

P1130974.JPG

 

Cet endroit est un véritable paradis pour le randonneur :

on y admire des paysages exceptionnels contrastés par la nature

tout d'abord arborée de pins et de chênes et hantée de curieux

vestiges de fours à chaux et de carrière, puis sèche et rase avec la

présence, devenue aujourd'hui insolite, de bergeries sur les hauteurs.

P1130977.JPG

 

Par une piste qui monte régulièrement en sous-bois, nous arrivons

assez vite à une plate forme aménagée dans le cadre du

"Parc départemental de la Barasse.

P1130980.JPG

 

Petit à petit tout le monde arrive...C'est aussi le moment de boire

et se déshabiller, il commence à faire chaud.

P1130981.JPG

 

Et là, Francis continue ses explications:

Le site de la Barrasse fut exploité par la société Péchiney, pour

la chaux nécessaire au traitement de la bauxite;

Le vallon situé en contre-bas, accueillit les rejets du traitement de

l'alumine (les boues rouges).

Ces rejets étaient stockés dans le "crassier" qui s'élévait à 75m

au-dessus du fond de vallon.

Un ingénieux système de téléphérique fut mis en place partant

de l'usine jusqu'au lieu-dit "le Blondin" , point stratégique du

dispositif industriel; Ce lieu de commandement du téléphérique

a aussi permis la construction d'un barrage.

Il n'y a pas très logtemps, on pouvait encore voir "la roue", ultime

maillon du téléphérique.

P1130982.JPG

 

Après toutes ces explications il faut continuer notre chemin...

Un court passage raide et glissant demande toute notre attention!

P1130984.JPG

 

P1130985.JPG

 

P1130987.JPG

 

La barasse, c'est aussi une histoire industrielle un peu négligée

aujourd'hui et qui pourtant fait partie intégrante de notre passé

marseillais. En effet, la fabrication de l'alumine y fut prospère, 

c'est une Société d'Électrochimie fondée en 1899 par Henry Gall

qui s'installe à La Barasse et démarre en 1908 le traitement de

l'Alumine (c'est "grosso modo" une composante essentielle de

l'aluminium, extraite de la bauxite, ressource naturelle abondante

dans notre région).

P1130989.JPG

 

Nous traversons une partie boisée où le chemin n'est parfois

pas très net....

P1130990.JPG

 

Le cadre est très verdoyant, on ne dirait pas que nous sommes

à Marseille...

P1130992.JPG

 

Les premiers arrivés en bas près du crassier attendent que tout

le monde soit là et en profitent pour papoter!

P1130993.JPG

 

Puis nous repartons, pour allonger un peu nous faisons le tour

du crassier où une belle végétation variée fait oublier le passé de

cet endroit devenu lieu de promenade.

P1130994.JPG

 

Toujours sur le crassier dominé de ce magnifique massif

qui rappelle l'Estérel....

P1130996.JPG

 

Pendant que nous faisons le tour, j'en profite pour dire que c'est

tout là-haut que nous devons maintenant aller...

P1130997.JPG

 

Les choses sérieuses vont commencer... Nous attaquons la montée

celle-ci va durer 1h!

P1130998.JPG

 

La vue se dégage, au fond on aperçoit le Garlaban.

P1140003.JPG

 

Décor de notre balade

P1140004.JPG

 

Comme chaque fois que ça monte le groupe s'étire...

j'évite les arrêts regroupement préfèrant que chacun

organise sa montée et rattrape son retard ensuite.

P1140005.JPG

 

La production de La Barasse est interrompue en 1988.

Il ne reste plus rien de l'alumine à Marseille depuis la fermeture

de La Barasse. Pourtant, en nous promenant, nous pouvons y

retrouver des souvenirs :

Jusqu'en 1948, l es boues rouges furent traitées sur le site de l'usine,

à l'aide de scories issues des chaudières à charbon.

La production de boues rouges ayant augmenté, l'industriel achète

des terrains situés dans le vallon de la Barasse, tout près de l'usine.

C'est alors que commence l'épandage des boues sur le site dit du

"Crassier de St Cyr".

Les principales essences mises en place depuis, sont pour les résineux :

Pin d'Alep , Pin El daica , Pin Brutia, Pin Pignon, Cèdre.

Pour les feuillus : Frêne à fleur, Erable de Montpell ier, Arbre de Judée,

Olivier de Bohême, Robinier.

Ainsi, grâce à la volonté du propriétaire, Péchiney, un e friche industrielle

située aux portes de l'agglomération marseillaise sera réhabilitée,

contribuant à redonner à cette partie du massif de St Cyr un aspect "naturel".

 

Ci-dessous,le "Crassier" qui est devenu un beau jardin

P1140006.JPG

 

Les matinaux auront, la surprise de voir des perdreaux, et pour

les autres, toute la journée y jacassent les pies, tandis qu'en silence,

courent les lapins et sautent les écureuils, bien à l'abri dans des

vallons verdoyants qui mènent jusqu'au pied du mont Saint-Cyr

et au sommet de Carpiagne un peu plus de 600m d'altitude, d'où

on a une vue magnifique, avec la chaîne de l'Étoile en point de mire

P1140007.JPG

 

Petite pause "Paysage" et photos...

P1140010.JPG

 

Marc est serre file...Michèle a repris depuis peu, pour le moment

elle manque d'entrainement, mais je ne désespère pas qu'elle passe

dans le groupe oubliant, comme elle dit:, "Sa place derrière"!!!

P1140011.JPG

 

Dernière montée avant le repas.

P1140012.JPG

 

Nous voici au Col du Galvaudan.

P1140016.JPG

 

Il est midi, il fait un peu de vent aussi nous cherchons un endroit

abrité pour le pique nique, là nous sommes bien.

P1140017.JPG

 

P1140021.JPG

 

P1140019.JPG

 

Comme d'habitude à la fin du repas c'est l'effervescence

des distributions de : gâteaux, café, chocolat etc....

P1140024.JPG

 

13h15, nous repartons par ce joli petit sentier avec vue sur Marseille.

P1140026.JPG

 

En haut de ce rocher une croix, c'est là que nous devons monter.

P1140027

 

 ça monte doucement au début, et plus sérieusement après..

P1140030.JPG

 

Sur le parcours énormémént d'arbousiers.

P1140031.JPG

 

Dernière montée pour arriver à la croix.

P1140034.JPG

 

P1140040.JPG

 

Montée à la croix...

P1140041.JPG

 

P1130693.JPG

 

Une grande partie du groupe monte seulement une dizaine restent en bas....

P1130695.JPG

 

Les voilà, ceux qui ne sont pas montés!!

P1130697.JPG

 

P1130699.JPG

 

Puis nous redescendons pour attaquer notre retour qui

ne sera pas très long.

P1140044.JPG

 

P1140043.JPG

 

Après la montée à la croix il ne reste que de la descente et

sur du bon chemin...

Nous arrivons à la fin du sentier, je regroupe car après pour

rejoindre les voitures nous allons emprunter plusieurs ruelles

où il ne faut pas se tromper ni divaguer...

P1140046.JPG

 

Nous arrivons à la Barasse et dans un jardin ce beau grenadier

P1140047.JPG

 

Fin  de la rando, il est 15h. Chacun reprend son véhicule

et ses passagers, on se dit aurevoir et nous partons!

Ce fut encore une belle journée passée tous ensemble!

PERFORMANCES DE LA JOURNEE :

Marche: 4h00 - Distance: - 10,500km - Dénivelée: 360m

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Masquelier 23/07/2015 14:13

Bonjour,
Je suis actuellement en stage au sein du Conseil Départemental des Bouches du Rhônes, et je dois réaliser des panneaux pour un sentier pédagogique sur la Barasse, 5 au total sur le son passé industriel.
Je suis tombée sur votre article, et si cela est possible j'aimerais avoir les coordonnées de votre guide pour lui poser quelques questions.
J'espère que vous pourrez me répondre malgré l'ancienneté de l’article.
Cordialement
Armelle