Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:24

DSC04716.JPG

 

Trace GPS de notre parcours, départ en bas de Mazaugues

Le village de Mazaugues se trouve au pied du versant septentrional

de la montagne de la Sainte-Baume; Haut lieu de fourniture de la glace

entre 1650 et 1900, approvisionnant en priorité les villes portuaires de

Toulon et de Marseille.

Mazaugues abrite actuellement sur son territoire 17 réservoirs à glace,

accompagnés de leurs bassins de gel et autres équipements relatifs à

cette activité, qui a laissé des empreintes modestes mais durables tant

dans le paysage que dans la mémoire collective.

trajet.jpg

Ce lundi 14 Mai 2012, il fait beau et enfin nous pouvons faire

cette rando reconnue il y a 3 ans et laquelle nous avons dû chaque

fois annuler pour cause de mauvais temps!

Le choix du printemps a été un bon choix car au sol ce n'étaient que

tapis de fleurs de toutes couleurs.

Aujourd'hui comme la rando sans être très difficile est longue, une

2ème rando menée par Chantal a été mise en place; 10 personnes

sont donc parties balader sur l'ïle du Frioul.

Pour Mazaugues, nous sommes 18, c'est peu par rapport à d'habitude!

Au départ le temps n'est pas très sûr; Nous surveillons le ciel....

La première partie du parcours est facile et plutôt plate.

P1160167.JPG

 

Géraniums sauvages

P1160163.JPG

 

Le sentier est herbeux et tout fleuri, très agréable pour marcher..

P1160168.JPG

 

Autour de nous une végétation verdoyante et très variée..

Un régal pour les yeux et les pieds...

DSC04700.JPG

 

Cistes à fleurs blanches ou cistes de Montpellier

P1160171.JPG

Cistes cotonneux

Les Cistes sont des plantes pyrophytes, c'est-à-dire qu'elles ont

besoin du feu pour se régénérer, ce doit être pour cela qu'en

Provence elles poussent si bien et partout!

med-cistes-cotonneux-visoflora-16277.jpg

 

Une intersection où avec Gilbert nous faisons un point car plusieurs

sentiers...il faut prendre le bon! Notre reconnaissance ayant 3 ans ce

n'est pas toujours évident....

P1160172.JPG

 

Prairies avec coquelicots et pissenlits

P1160169.JPG

 

Gilbert marche avec sa carte et moi avec mes souvenirs d'il y a 3 ans

et quelques notes prises le jour de la reconnaissance...à nous deux

on va bien s'en sortir!!!

P1160174.JPG

 

Bouquet de lin jaune

P1160177.JPG

 

Un groupe souriant au cours d'une pause paysage...

P1160179.JPG

 

Être si peu nombreux me fait drôle!!! En fait, presque tout le

monde aurait pu faire cette rando... Michèle Vidal l'a faite et

bien souvent elle était devant...

P1160219.JPG

 

Lin vivace blanc

P1160176.JPG

 

12h15 nous arrivons à la glacière de Pivaut nous faisons

le tour des panneaux d'informations.

P1160181.JPG

 

Tout autour de la glacière le Conseil Général du Var a fait 

des aménagements : parking, panneaux information, sentiers

aménagés et cette passerelle en bois que nous empruntons pour

rejoindre la glacière.

P1160182.JPG

 

Le massif de la Sainte-Baume abrite la plus importante concentration

de glacières du bassin méditerranéen.

L'usage de la glace à rafraîchir est un luxe pratiqué depuis la haute

antiquité. En Provence ce luxe nouveau attendra 1642 pour voir deux

marchands obtenir de Louis XIII le privilège exclusif de construire

des glacières et de vendre la glace à Marseille.

Édifiées à partir du XVIIe siècle., on les utilise jusqu'au XXe siècle.

L'eau des sources était amenée par des canaux jusqu'à des lacs artificiels.

L'hiver venu, la glace était stockée dans les glacières, puits de 10 à 15 m.

P1160183.JPG

 

Il a fallut 10 années de travail pour édifier la glacière, débutée en 1875.

Le bâtiment est enfoui aux 2/3 dans le sol et coiffé d'un toit conique de

tuiles rondes.

La Glacière de Pivaut est la plus grande des glacières de la Sainte-Baume

avec 25m de hauteur et 18m de diamètre."

DSC04704.JPG

 

L'ouverture du chargement de la glace dont on aperçoit

l'incroyable épaisseur.

DSC04705.JPG

 

DSC04709.JPG

 

Mais au début du XIXè s., le développement du chemin de fer permit

à la glace naturelle des Alpes de venir concurrencer les glacières de la

région. Un peu plus tard, ce fut au tour de la glace industrielle.

Elle sonna le glas de la glace naturelle qui résista jusqu'aux années

quarante avant de succomber.

De nos jours, les glacières se sont fondues dans les paysages varois.

Quelques-unes ont subsisté et ont été restaurées, notamment celles

du domaine de Fontfrège. La plus impressionnante demeure celle de

Pivaut . On en trouve une ruinée sous le pic de Bertagne. Il en existe

un peu partout dans le Var, mais le plus souvent oubliées par l'histoire

et les hommes.

Pour les curieux, il existe à Mazaugues un très beau Musée de la Glace

qui retrace la vie de ces glacières (photos, instruments, livres,...).

 

DSC04711.JPG

 

Après avoir fait le tour de la glacière nous cherchons un endroit

abrité du vent pour pique niquer. Nous avons fait 6,800km

P1160184.JPG

 

Nous retenons cet endroit qui est juste ce qu'il nous faut et

se trouve juste à côté de la glacière.

DSC04714.JPG

 

DSC04713.JPG

 

L'eau était acheminée jusqu'à de grands bassins de congélation profonds

d'une quinzaine de centimètres et pouvant contenir environ 250 mètres

cube chacun. A la faveur des nuits froides et des vents secs soufflant en

bordure des bassins, l'eau se transformait en glace. Il fallait jusqu'à quatre

gelées pour remplir un bassin.

Le jour, les paysans du coin, embauchés pour "arrondir" leurs fins de mois,

sciaient la glace en blocs et la charriaient jusqu'aux glacières où d'autres

employés la tassaient et la compactaient au fond de ces immenses réservoirs.

Les murs étaient recouverts de paille et de matière isolante.

Puis une fois la glacière pleine, on la scellait à l'aide d'une triple porte.

p1000625.jpg

 

L'été, le travail se faisait le soir et toute la nuit. Il consistait cette fois-ci

à sortir la glace et à l'acheminer jusqu'aux points où les gens en avaient

besoin, principalement les grandes villes (Marseille, Toulon, Aubagne.)

que l'on atteignait en une nuit. A l'aide de moules cylindriques, on

extirpait la glace de l'énorme masse gelée. Ces pains étaient ensuite

démoulés et chargés sur des charrettes, protégés de la chaleur par des

couvertures de laine et de la paille.

Une fois la charrette pleine, le charretier s'empressait de partir pour

aller livrer sa précieuse marchandise avant l'arrivée des pêcheurs et

le lever du soleil.

P1160185.JPG

 

Au cours de la pause repas... Marc, Annie, Maxime

P1160187.JPG

 

Et là, un de nos couples infernaux....Arlette et Jean Paul!

P1160189.JPG

 

Gilbert est pensif et Andrée lui tient compagnie...

P1160188.JPG

 

Après 50 minutes d'arrêt nous repartons car le retour est plus

long en distance avec une montée dés le départ....et on le sait,

les montées après le repas ça ne plait pas trop...

P1160190.JPG

 

Nous avons échappé aux nuages et à la pluie, il fait même chaud;

Dans la montée ça traine un peu...c'est le repas qui freine...

P1160191.JPG

 

Aphyllante de Montpellier

P1160200.JPG

 

Une petite pause avec "les Gilbert"...

P1160217.JPG

 

Nous rencontrons un beau troupeau de moutons avec son

berger et ses chiens, petit arrêt car ce genre de rencontre est

devenue rare dans notre région.

P1160193.JPG

 

Les moutons sont beaux et gros ils ont encore toute leur laine....

P1160194.JPG

 

Maintenant nous attaquons la descente, descente qui va être

assez longue et parfois glissante...

P1160196.JPG

 

Par contre le paysage est magnifique, tout est calme...

On entend les oiseaux, on respire le bon air, une vraie

"rando-santé"!

P1160198.JPG

 

Genêts en fleurs

P1160199.JPG

 

Tout au fond on aperçoit Mazaugues notre point de chute...

P1160201.JPG

 

Fougères, il est rare d'en trouver en Provence!

Mais on sait que la Sainte Baume possède une flore et une

faune particulières, intermédiaire entre la forêt méditerranéenne

et la forêt alpine de moyenne altitude.

P1160215.JPG

 

Nous approchons du parking, le ciel s'assombrit, ça ne fait rien

nous avons réussi à terminer notre rando sans pluie et sans erreur!!!

P1160206.JPG

 

Cistes cotonneux et lilas d'Espagne

P1160207.JPG

 

Oratoire à Mazaugues

P1160208.JPG

 

Et voici le retour au parking, il est 16h05.

P1160211.JPG

 

Tout le monde semble satisfait de cette rando, un peu longue

mais très variée et se déroulant dans la belle nature Varoise.

P1160214.JPG

 

Ces Messieurs arrivent; Merci à Jean Paul et Francis qui ont assuré

le rôle de serre-file. Gilbert souffre de son genou...pas celui opéré

mais l'autre, il va devoir consulter car on le sent inquiet...

P1160210.JPG

 

Géranium sauvage

P1160166.JPG

 

PERFORMANCE DE LA JOURNEE :

MARCHE : 4h50 - DENEVELEE : 460m - DISTANCE : 14km

Ce fut une belle "rando nature" faite dans l'intimité des 18

participants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

BRUNEL EDITH 19/09/2013 17:36


Bonjour - Je viens de regarder à nouveau votre rando - 14km - dénivellé raisonnable ....  C'est une rando que nous vomptions faire dimanche avec le groupe de randonneurs - Hélas... 
Ceux qui sont allés reconnaitre la rando ...  n'ont pas trouvé de balisage - A l'OT la personne semblait ne pas connaître cette glacière !!!!!!!


Aucun itinéraire  RIEN  !!  quelle déception - Peut-être que vous pourriez nous donner qq indications ?  Cordialement à vous  E.B BRUNEL