Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 07:30

Ce lundi 08/12/2014 nous allons tester une première

"rando citadine" puisée dans le "topo guide" du GR2013

Marseille Provence;

Enfin une rando qui pourra avoir lieu malgré toute cette pluie

depuis un mois, un soleil que les prévisionnistes Météo nous

ont annoncé et qui ne viendra pas

 

Gérard et moi étions allés la reconnaître la semaine précédente,

elle nous avait bien plu, aussi aujourd'hui, nous sommes contents

de la faire découvrir aux courageux participants du jour...

Le rendez-vous est donné au Terminus du Bus 70, Lycée Nord

ou lycée Saint Exupéry, nous sommes 27;

Un petit vent de nord très hivernal nous traverse sur cette butte

du Lycée, ce qui explique peut-être le petit nombre que nous 

sommes aujourd'hui!

 

Fresque sur un mur à St Louis au niveau du point de départ 

DSC08231.JPG

 

Gérard montre ensuite le « grand Littoral » espace commercial

construit sur une zone couverte par des tuileries et briquetteries,

la Castellane, fin des années 1960 (où est né Zizou en 1972) comporte

1750 logts et 7000 habitants, et enfin la campagne Consolat construite

pour loger au départ les gens du Port Autonome et des cheminots.

DSC08229.JPG

 

L'église de St Louis, peu connue des marseillais, est pourtant

un monument spirituel et artistique unique, dans le patrimoine

de la ville de Marseille elle date de 1935 et comporte une vaste

coupole style « Ste Sophie ».

Marseille-Eglise-Saint-Louis gallery-frame

 

Gérard montre l’aqueduc de brique qui permet d’acheminer

les eaux du canal de Marseille….

On commença au mois de Septembre 1848 la construction du

"pont aqueduc" de St-Louis, composé de 9 arches de 6 m

d’ouverture chacune, cet ouvrage d’art remplace ainsi un siphon

projeté en premier lieu. Il fut à peu près achevé à la fin de cette

année, et ne coûta que 1700 Frs. Vers le milieu des années 1849,

les travaux de cette section furent terminés.

DSC04370

 

Et voici la petite troupe rassemblée attendant le dernier

Bus devant arriver pour 10h, heure du rendez-vous!

001-3-FILEminimizer-.JPG

 

On cherche le soleil car il ne fait pas très chaud...

DSC04360.JPG

 

Gérard qui connait bien Marseille et aussi ce quartier, tout le

long du parcours va donner des explications et déjà, commence

par nous aider à nous situer dans ce quartier méconnu pour la

plupart d'entre nous...

DSC08234.JPG

 

En contre-bas, cette grande cité, est  celle de  "Consolat" datant de 1967

004--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Avant le départ, les consignes un peu strictes sont annoncées,

cela concerne surtout la sécurité de notre groupe qui va devoir

évoluer dans un tissu urbain difficile où notre tracé jouxte en

permanence des (voies rapides urbaines).

001-4--FILEminimizer-.JPG

Tout le monde est là, le départ est donné, nous commençons par

descendre ces escaliers qui nous mènent en dessous de l'imposant

Lycée Nord datant de 1959;

DSC04379.JPG

 

Nous contournons le Lycée Nord par le chemin de gravier ci-dessous

jusqu'à une placette face à une des tours de la cité consolat ;

001 (FILEminimizer)

 

Nous cheminons un peu comme si nous étions à la campagne...

mais toujours avec la vue sur le quartier et ses cités!

Dés notre point de départ, Gérard détaille le panorama qui s’étend

sous nos yeux; Derrière nous au sud, le Lycée nord construit en

1959, a fait l’objet de réaménagements en 2008, il accueille le Greta,

et comprend de nombreuses filières post-Bac.

DSC08237.JPG

 

Un banc qui ne donne pas envie de s'y asseoir...dommage,

il est bien placé pour la vue mais un peu encombré!

DSC08239.JPG

 

Au bout du chemin une voiture brûlée...et un escalier qui

descend vers la cité Consolat nous le prenons, puis encore

des escaliers descendants et un pont passant au-dessus de

la voie ferrée de l’Estaque que nous prenons également;

005 (FILEminimizer)-copie-1

 

Au-dessus des rochers on aperçoit les vestiges d'un "bunker"..

64--6---FILEminimizer-.JPG

 

La cité Consolat et les voies ferrées du TER, au loin au fond,

la Cité de la Castellane et les hauts de l'Estaque.

005-2-FILEminimizer-.JPG

 

Gérard explique ce quartier méconnu de la plupart d'entre nous,

tout le monde est intéressé de découvrir Marseille autrement!

005-3 (FILEminimizer)

 

Vue sur le "Cap Janet"; Le soleil se lève, il fait meilleur;

005-4.JPG

 

Au fond, les collines de l'Estaque

006--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Le groupe s’étire un peu et Gérard demande de serrer la file.

Après une descente un peu raide, par un chemin en béton, on

tourne à gauche en épingle et on longe le chemin du Littoral et

l’A55 en par une promenade piétonne en balcon

006-2(FILEminimizer)

006-1.JPG

 

Après avoir dépassé une passerelle piétonne on s'éloigne de

l'autoroute, et on arrive à la "traverse Santi"; 

Il faut faire très attention car il y a de la circulation dans les

deux sens!! Voir comme le groupe respecte bien les consignes!

008-1-FILEminimizer-.JPG

 

007 (FILEminimizer)-copie-1

 

Le tracé s’élève vers la passerelle piétonne qui franchit l’autoroute,

puis longe le collège Rimbaud; Après le pont sur la voie ferrée sortant

d’un tunnel, la difficulté de la journée, 300m de côte sévère où on peut

admirer l’appropriation du Domaine Public « made in Marseille »

à des fins personnelles…

008--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Après avoir remonté la pente raide c'est par un petit

escalier que nous arrivons sur cette placette en balcon;

009-FILEminimizer-.JPG

 

Un petit coin un peu plus isolé...permet à quelques uns d'aller

"buissonner", ce qui occasionne une petite pause pour tous!

DSC08241.JPG

 

Au bout de la placette vue sur ce que nous venons de parcourir

et juste au dessous de nous, une végétation dense et sauvage...

qui porte le joli nom de: "Jungle urbaine"...dommage elle sert 

aussi de décharge ou poubelle...

010--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Après cet arrèt, nous continuons par le "chemin des Meules"

qui grimpe vers les trois tours de la résidence du "Cap Janet"

datant de 1964 où Guédidian a tourné "La ville est tranquille"

en 2000;

11-2-FILEminimizer-.JPG

 

Après avoir traversé la résidence du Cap Janet, on arrive au

chemin du littoral  et cela en suivant bien les indications du

topo guide GR2013, (ex: face au no X, prendre la ruelle Y..etc)..

On longe le foyer Adoma . Les foyers ont été conçus initialement

pour accueillir des travailleurs immigrés.

Ils accueillent aujourd’hui un large public: hommes, femmes,

et jeunes travailleurs…

DSC08242.JPG

 

Redescente par ces  escaliers pour aboutir à gauche, sur le

chemin du littoral sur lequel on va parcourir environ 450m;

Puis un escalier en zigzag nous permet de remonter de 15m

et d’avoir une vue sur les installations portuaires telles des

"silos à sucre" et à "bauxite".

Dans la montée la propreté est assez moyenne... il faut se

boucher le nez et bien regarder sur quoi on marche....

DSC04385.JPG

 

Arrivés en haut de cet escalier, pause pour voir à gauche, le

silo à sucre, à droite plus au fond, deux silos à bauxite;

Marseille est la seule ville en France qui a des silos à sucre ;

Ils stockent le sucre en vrac destiné à la raffinerie Saint Louis

14--FILEminimizer-.JPG

 

Sur notre parcours en pleine ville, ce coin fraicheur

avec une petite cascade qui coule discrètement!

DSC08243.JPG

 

Le jour de la reconnaissance avec Gérard, nous avions décidé

de trouver un endroit mieux adapté à notre groupe pour le repas

de midi car il était prévu aux "Puces"...donc provisoirement nous

quittons notre tracé GR2013 pour rejoindre le "Parc Billoux"

se trouve la Mairie des 15 et 16è arrondissements dont voici l'entrée!

016--FILEminimizer-.JPG

 

Le parc de Saint Louis, devenu parc François Billoux en hommage

à l’ancien ministre, député de la circonscription pendant 25 ans,

a été ouvert au public en 1978.

Protégé par une végétation dense et très diversifiée, le parc permet

de s’isoler d’un environnement industriel et urbain dense : oliviers

et mûriers à papier, chênes blancs et platanes centenaires y côtoient

des palmiers de l’espèce Jubea, des troënes, des buis et des bambous;

On peut toujours y voir le tracé de la voie ferrée qui reliait l’usine des Raffineries de sucre à la gare du Canet, la voie en pavés anciens qui

reliait le domaine à la rue de Lyon, ainsi que les vestiges du Moulin

des peupliers, aujourd’hui logement du gardien du parc.

018--FILEminimizer-.JPG

 

Ci-dessous, quelques photos de notre pause repas...

Même si nous avions des bancs à notre disposition,

cette équipe a préféré rester parterre....

018-1-FILEminimizer-.JPG

 

Pour les autres, les bancs au soleil ont été les bienvenus!!

DSC04391.JPG

 

C'était quand même un confort à la hauteur de notre groupe!

Le détour qui nous a rallongé d'1km environ en valait la peine...

018-2--FILEminimizer-.JPG

 

A chacun son banc..Ici le banc des "animateurs"...

018-3-FILEminimizer-.JPG

 

J'ai été surprise par les porte-manteaux derrière les bancs...

en fait, on est sur un espace servant aux joueurs de boules!

018-4-FILEminimizer-.JPG

 

Le repas frugal de Dany...2 carottes crues et une endive!!! 

Serait-ce un petit régime avant les Fêtes???

018-6-FILEminimizer-.JPG

018-5-FILEminimizer-.JPG

 

Dire que Paule a failli repartir lorsqu'elle a su qu'il y avait

du dénivelé...en insistant un peu, on a réussi à la garder...

et elle n'a pas regretté!!!

018-7-FILEminimizer-.JPG

 

La traditionnelle distribution des bonbons des Vosges par Gilbert!!

Il y a tous les parfums, toutes les couleurs....Merci Gilbert!!

DSC08249.JPG

 

Longtemps propriété des Raffineries de sucre Saint Louis, ce parc

comprend deux bastides, l’une construite au XVIIIe siècle, la

« Villa Laplane », dont la curieuse façade en « pastiche mauresque »

témoigne du goût de l’époque pour l’orientalisme, et l’autre au XIXe

siècle, la « Villa Aurenty », ainsi que les vestiges du Moulin des

peupliers.

En 1974, la Ville de Marseille achète les trois propriétés composant

le domaine pour y établir un parc public et installer la mairie des

15ème et 16ème. Cette mairie de secteur fut d’abord installée dans

la Villa Aurenty, puis dans la Villa Laplane qu’elle occupe encore

aujourd’hui.

En 1989, elle construit le "Théâtre de plein air de la sucrière" qui

accueille chaque été une partie du «Festival de Marseille».

022--FILEminimizer-.JPG

 

Le manque de soleil et la température font que notre déjeuner

est expédié rapidement;

Avant de repartir une photo de groupe devant la "Villa Aurenty"

actuellement la salle des mariages;

018-8-FILEminimizer-.JPG

 

Nous quittons le Parc Billoux par la rue de Lyon sur 400m et ensuite

nous prenons le Bd Oddo sur 600m ce qui nous mène directement au

pittoresque "Marché aux puces"  là, où nous devions pique niquer!!

ci-dessous, confirmation que le détour pour le repas n'était pas inutile!

022-1-FILEminimizer-.JPG

 

Et voilà ce que nous appelons aujourd'hui "Publicité", éphémères

décors de nos grandes villes, s'appelant autrefois "Réclame" dont

il reste encore quelques rares vestiges visibles dans les villes et

campagnes et en particulier dans les anciens quartiers!

DSC08251.JPG

 

Une toiture qui pourrait être appelée "toiture végétalisée"...

DSC08252.JPG

 

Histoire sans paroles...

wir.skyrock.net

 

Le jour de la reconnaissance, un mardi, nous avions fait un tour

dans le "Marché aux puces" ce qui en valait le détour et nous

comptions bien le refaire aujourd'hui avec le groupe mais hélas,

le lundi, il est fermé! Dommage car certains étaient tentés par

l'aventure...

023--FILEminimizer-.JPG

 

Photos du marché prises le jour de la reconnaissance!

024--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

Comme vous le voyez, rien d'inquiétant, mais des prix défiant

toute concurrence et de beaux produits! 

026--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

On y trouve de tout...et c'est là que cela devient amusant! 

027--FILEminimizer-.JPG

 

Après le passage au "Marché aux puces" nous continuons par

le chemin de la Madrague-ville, en longeant la passerelle en

ombrelle de l'autoroute, je pense que c'est là, le pire de la rando..

car sans grand intérêt, sale et bruyant, mais sans autre choix!

Comme ce n'est que sur 1km, ça va, on peut tenir!!

marche-puces-abords-dimanche-19-02-12--3-.JPG

 

Nous rejoignons ensuite cet escalier qui laisse à désirer au

niveau propreté...pour rejoindre une passerelle piétonne

qui traverse les voies ferrées d'Arenc;

DSC08255.JPG

 

Nous voici entrain de traverser cette passerelle, pas inintéressante

au niveau de tout ce que nous pouvons y découvrir avec l'aide de

Gérard! Pour la plupart d'entre nous, dont moi, c'est la première

fois que nous l'empruntons!!

028-1-FILEminimizer-.JPG

 

Vue de la passerelle, vers notre gauche...

030--FILEminimizer-.JPG

 

Vue de la passerelle, vers notre droite...

032--FILEminimizer-.JPG

 

...également sur notre droite, on aperçoit de vieux engins

de chantier en partance pour les pays du Mahgreb...

033--FILEminimizer-.JPG

 

Après la passerelle, il faut descendre sur une route très passagère,

la traverser et marcher sur sa droite les uns derrière les autres, car

les voitures vont vite et notre trottoir, large au début, se rétrécit au

fur et à mesure que nous avançons pour au bout, ne plus exister... 

C'est le moment qu'avec Gérard nous redoutions le plus, aussi nous

ne trainons pas à cet endroit...Il faut rejoindre la Tour CMA/CGM

DSC04396

 

Après ce passage délicat nous arrivons à la "Tour CMA-CGM" au

niveau de cette structure massive, oeuvre originale et monumentale

de l'artiste Ecossais David Mach;

Baptisée "It Takes Two Tango" (il faut être deux pour danser le tango),

elle représente deux sumos tenant à bout de bras un conteneur.

Faite de métal et de fibre de verre, cette sculpture symbolise l'élan,

le dynamisme et l'énergie du port de Marseille qui s'ouvre sur l'Asie

grâce à Euroméditerranée.

037--FILEminimizer-.JPG

 

Tour CMA-CGM , tour de 147 m de haut, 33 étages, et son bâtiment

« annexe » long de 135 m, représentant l’audace et l’initiative du

Groupe CMA CGM, elle a été livrée en 2010.

035--FILEminimizer-.JPG

 

De béton, verre et métal, l'architecte Zaha Hadid la définit

comme un "trait d'union entre la ville et la mer".

Un symbole de plus pour Marseille.

036--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

P1130024.JPG

 

Sculpture de «Neptune interpellant les sirènes» copie de

l’œuvre de Sarrabézolles (1935). Elle se trouve au pied de la tour;

038--FILEminimizer-.JPG

 

Le Silo d'Arenc, ancien silo à céréales situé sur le Grand Port

Maritime de Marseille, a été bâti en 1927. Ce bâtiment industriel

de 16000 m², classé "Patrimoine du XX° siècle" en 2004 du fait de

son architecture remarquable, a été reconverti en salle de spectacle

d'une capacité de 2000 places, depuis le 21 septembre 2011.

DSC04403.JPG

 

"Euroméditerranée" est une opération de rénovation urbaine

en cours à Marseille, visant  à créer un quartier d'affaires dans

le quartier de La Joliette.

040--FILEminimizer-.JPG

 

3 tours de 135, 113 et 99 m de hauteur devraient, avec la tour

CGA-CGM, dessiner prochainement la "Skyline" marseillaise.

Une tour de bureaux culminant à 135 mètres de hauteur, dessinée par

Jean Nouvel . Deux tours de logements, l'une de 113 mètres de hauteur,

dessinée par Yves Lion et l'autre de 99 mètres de hauteur dessinée par Jean-Baptiste Pietri

 

Complètement à gauche de la photo ci-dessous : Tour CGM/CMA: 147 m

La plus à gauche des 3 tours à venir : Tour "La Marseillaise" culminant

à 135 m de hauteur, architecte Jean Nouvel;

Celle au milieu des 3 à venir : Tour "Yves Lion", de 113 m de haut

architecte, Yves Lion;

Et la dernière à droite: Tour "99" de 99 m de haut, dont l'architecte est

Jean-Baptiste Pietri;

La plus basse, celle devant les 3 autres: "Tour Balthazar", 31m de haut

architecte, Roland Carta

visuel-quais-arenc.jpg

 

C'est ici que le projet Euroméditerranée est sorti de terre avec

la réhabilitation de l'immeuble des Docks entamée dès 1992 et

achevée en 2002 et l'aménagement de la Place de la Joliette en

1998. Depuis le quartier a muté en un véritable quartier d'affaires

dynamique et attractif. 

041--FILEminimizer-.JPG

 

L'audacieux bâtiment du FRAC avec sa Façade de verre "pixelisée"

et ses rues intérieures façon Le Corbusier;

Le Fond Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur,

(FRAC) a été réalisé par l'architecte japonais, Kengo Kuma et inauguré

le 22 mars 2013; Il abrite et accueille des œuvres contemporaines, se

distingue par son ouverture et sa façade en verre.

Juste en face du Frac se dresse une magnifique sculpture en forme

de volute de couleur orange portant le nom de :  

  "Seconde-Nature de Miguel Chevalier et Charles Bové";

042-1-FILEminimizer-.JPG

042 (FILEminimizer)

 

042-3-FILEminimizer-.JPG

 

Les docks furent construits de 1858 à 1863 d'après les plans de

Paulin Talabot, selon le modèle des docks anglais, et constitués

de cinq bâtiments de six étages.

042-4-FILEminimizer-.JPG

 

Le bâtiment des Docks mesure 365 m de long, 37 m de large et

30 m de hauteur. Il est composé de cinq corps de bâtiment de

pierres et de briques séparés par quatre atriums, avec en tête

"l'Hôtel de Direction" des Messageries maritimes sur la place

de la Joliette" (ci-dessous).

Et chacun de ces bâtiments comporte six étages. C'est d'ailleurs

dans ces entrepôts que les premiers ascenseurs hydrauliques de

Marseille furent construits.

043--FILEminimizer-.JPG

 

Nous continuons par le Quai de la Joliette où nous admirons

les beaux immeubles de style haussmanien qui ont été ravalés

afin qu'ils retrouvent leur prestige d'antan, c'est réussi!

044-1-FILEminimizer-.JPG

 

DSC04409.JPG

 

On passe devant ce très bel escalier qui mènera au parvis

de la cathédrale, place spacieuse où la vue sur la mer est

incomparable!

Ce dernier escalier avait été démoli en 1962, ainsi que la

fontaine centrale, pour construire la culée d’une passerelle

en béton de 18 m de large, destinée à relier le parvis au Port.

A ce jour les travaux de restauration sont presque achevés, et

la fontaine monumentale centrale sera remise en eau bientôt;

045--FILEminimizer-.JPG

 

les Voûtes de la Major sur le Boulevard du Littoral, le parfumeur

grassois Fragonard, premier d’une longue suite d’enseignes haut

de gamme à prendre progressivement leurs quartiers sous les

arcanes qui abritaient jadis des entrepôts portuaires. Au coeur du

Grand Port maritime de Marseille, depuis le Vieux Port ou la Joliette,

c’est presque une nouvelle promenade des Anglais qui s’ébauche face

au littoral de la cité phocéenne.

044--FILEminimizer-.JPG

 

Bars et restaurants sont déjà installés dans la partie

"Halles de la Major", ce sera un nouveau lieu de vie où

se mêleront, détente, shopping et découverte.

46--FILEminimizer-.JPG

 

Nous voici arivés au MUCEM, que nous devons traverser pour 

rejoindre sa terrasse et ensuite passer sur la passerelle qui nous

mènera sur l'esplanade Saint Laurent;

Lorsque nous entrons au MUCEM, problème...nous sommes un

groupe.. et même, rien que pour traverser il aurait fallu réserver,

pour avoir une autorisation encore aurait-il fallu qu'on le sache??

j'essaye de négocier mais rien à faire si ce n'est qu'ils proposent

de faire la réservation et faire payer 35 euros pour celle-ci, ce que

 je refuse!! Donc, après avoir été refoulés, on contourne Mucem et

Villa méditerranée par la gauche, on accède en longeant le bd du

littoral au pied de l’escalier d’accès à l’église st Laurent

021--FILEminimizer-.JPG

 

Nous voici enfin à Saint Laurent où nous sommes bien ventés

et là, nous retrouvons les traces du GR2013...

L’église Saint-Laurent est une église de style roman provençal

située à proximité du fort Saint-Jean, sur une butte à laquelle

elle a donné son nom. Elle est la paroisse des pêcheurs de Marseille.

051--FILEminimizer-.JPG

 

Sur le parvis de l'église, « Le dresseur d’oursons » de Louis

Botinelly, une sculpture de bronze datant de 1911 que la Ville de

Marseille a acquis en 1927

DSC08264.JPG

 

Et sur le parvis toujours, c'est nous!!!

DSC08265.JPG

 

Vue que nous avons du parvis sur le Vieux Port...

049-FILEminimizer-.JPG

 

...et sur ND de la Garde!

050--FILEminimizer-.JPG

 

Nous continuons notre balade qui touche à sa fin! Ici nous traversons

la Place de Lenche la plus ancienne de Marseille, située sur l'ancienne

agora grecque et sur le forum romain, lieu où les citoyens pouvaient

surveiller les activités du port.

Sous la place, se trouvent les caves Saint-Sauveur, classées Monument Historique en 1840 et qui seraient en fait les citernes de la ville grecque

du 3ème siècle avant J.C.

058--2---FILEminimizer-.JPG

 

Nous prenons quelques ruelles du quartier du panier; Le coeur

du Panier, du nom d'une de ses rues, est un des plus anciens et

des plus pittoresques quartiers de la ville. Il est agréable de s'y

promener et d'y flâner...

055 (FILEminimizer)

DSC08267

 

Le Panier ou ce qui reste de la vieille ville marseillaise

n'a pas encore perdu son authenticité...

058--FILEminimizer-.JPG

 

059--2---FILEminimizer-.JPG

 

Juché sur le piémont de la colline du Panier, le plus ancien quartier

de Marseille, se trouve à deux pas du Vieux-Port, le centre culturel

et historique de la deuxième ville de France, une superbe bâtisse du

XVIIIe siècle classée monument historique, un  ancien hôpital :

l"Hôtel Dieu" Aujourd'hui c'est le plus grandiose des hôtels de luxe

de Marseille du grand groupe hôtelier InterContinental

059--FILEminimizer--copie-1.JPG

 

L'église des Accoules ­­église du XIe siècle nommée Nostra Senhora

de las Accuas, elle est l'une des plus anciennes églises de Marseille.

Reconstruite au XIIIe siècle puis rasée en 1794 elle fut a nouveau

édifiée au XIXe siècle.

060--2---FILEminimizer-.JPG

 

Nous traversons la place Bargemon, place qui a vu le jour avec

l'extension de la Mairie agrandie en sous-sol, cela a permis de

libérer de l'espace et a ainsi favorisé la création d'une immense

place piétonne ombragée par des oliviers et des platanes centenaires.

Ce lieu de promenade offert aux Marseillais pour leur plus grand

plaisir ouvre une belle perspective qui part du Vieux-Port jusqu'à

Notre-Dame de la Garde.

060--FILEminimizer-.JPG

 

Et retour vers le Vieux Port! Notre balade est terminée!

Il est déjà tard, à nouveau il fait froid voir comme Françoise

est bien emmitouflée...061 (2) (FILEminimizer)

 

La "Maison diamantée", construite à la fin du XVIe siècle, est l'une

des plus anciennes demeures de Marseille, avec l'Hôtel de Cabre;

Elle doit son nom aux  pierres qui ornent sa façade, façonnées en

pointe de diamant par le maître-tailleur Marc de Barre en 1570-1572 

061--FILEminimizer-.JPG

 

Maintenant on se dit aurevoir et chacun va reprendre le transport

en commun qui lui convient pour rentrer chez lui...

Ce fut une belle journée de découverte en tout genre!!  La balade bien

qu'originale, a été appréciée à tel point que certains en redemandent...

Promis nous en referons car les "Randos citadines" j'aime bien les faire,

et sur le "Topo guide du GR2013", il y en a plusieurs de proposées!

063--FILEminimizer-.JPG

 

PERFORMANCE DE LA JOURNEE :

Distance: 11 km - Dénivelée: 300m - Marche: 5h00

Merci à Francis et Renè pour leurs photos venues complétées

les miennes... Merci aussi à Gérard pour l'intérêt qu'il a su

donner à cette balade, par ses explications toujours claires et

intéressantes; Une rando citadine, c'est aussi cela!

Merci aussi à Gérard pour son compte-rendu détaillé!

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires