Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 07:23

054-FILEminimizer-.JPG

 

Jeudi 18/09/2014

 Lever 7h, petit déjeuner et rendez-vous à 9h avec les guides;

Ce matin, il fait assez beau et donc deux randos sont prévues:

une, pour les "grandes chaussures" et une pour les "Petites

chaussures"... chaque guide allant prendre un groupe;

Au centre il reste 11 personnes "non marcheuses"  ce jour là!

Nous nous organisons pour occuper notre matinée, alors que

les 22 autres vont marcher; Nous décidons d'aller à quelques

kilomètres de Brusque visiter l'Abbaye de Sylvanès"

Aujourd'hui, Gérard, Chantal, Colette, Jean Claude et Hélène

nous quittent, car leurs obligations ne leur permettent pas de

terminer le séjour avec nous;

A l'accueil on nous signale une sacoche qui est restée dans

la salle du petit déjeuner..Il s'agit de celle de Gérard qui est déjà

parti! Compte tenu du mauvais temps, nos téléphones ne passent

pas...on ne peut donc les prévenir!

Jean Claude et Hélène n'étant pas encore partis récupèrent la

sacoche et chacun de notre côté on essaye de joindre  Gérard ce

qui va se faire dans la matinée..donc c'est Jean Claude qui aura

la charge de lui remettre la sacoche! Quelle aventure!!!

 

183--FILEminimizer-.JPG

 

L'histoire de cette commune rurale du sud de l'Aveyron, bien

abritée au fond d'une douce et fertile vallée, est inséparable de

celle de son abbaye. Ce fut au départ un "ermitage" créé par

un brigand repenti, du nom de Pons de l'Héras.

Au XII ème siècle, des moines, compagnons de Saint Bernard,

fondent la première abbaye cistercienne construite en Rouergue.

C'était en 1136, elle est donc rattachée à l'Ordre des Moines de

Citeaux et est la première abbaye cistercienne construite en

Rouergue au XIIe siècle.

054--FILEminimizer-.JPG

 

Une architecture monastique qui témoigne d’un des plus

grands moments spirituels et artistiques de l’Occident.

056--FILEminimizer-.JPG

 

Véritable joyau de l'art cistercien, classée "Grands Sites"

Midi-Pyrénées, cette ancienne abbaye est devenue un

centre de rencontres culturelles et musicales internationales.

A voir:son église abbatiale (XIIème), son scriptorium (XIIIème),

sa salle capitulaire (XIIème), sa galerie Est du cloitre.

057--FILEminimizer-.JPG

 

A l'entrée on nous distribue un petit dépliant afin de faire

notre visite sans guide dans les meilleures conditions!!

187--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

L’église abbatiale, dotée d’un chevet plat typiquement cistercien

est surprenante par ses dimensions, offrant une acoustique

remarquable adaptée a tout type de chant. Le rapport largeur et

hauteur de la nef unique, proche du carré, donne ici un écho

relativement faible, plus lent et surtout celui-ci n’est pas perturbé

par d’éventuels piliers: ici il n’y a pas de bas-cotés.

058--FILEminimizer-.JPG

 

De cette ancienne abbaye située dans un milieu naturel protégé,

au coeur d'une vallée boisée, c'est le père Gouzes qui entreprit

la restautation; Ci-dessous, le cloître..

063--FILEminimizer-.JPG

 

002--FILEminimizer-.JPG

 

096--FILEminimizer-.JPG

 

Le cloître, malheureusement amputé de trois côtés, est d’une

finesse et d’une clarté remarquable.

Charpenté dans un premier temps puis voûté à la fin du XIII°

siècle il a du être adapté à l’existant : ainsi les arêtes d’ogives

sont déformées pour s’implanter entre les ouvertures existantes.

103--FILEminimizer-.JPG

 

L'ancien scriptorium de l'abbaye de Sylvanès, aujourd'hui

réfectoire et salle de concert...

104--FILEminimizer-.JPG


Sur la photo l'Abbaye à gauche, le cloître, et à droite le scriptorium;

106--FILEminimizer-.JPG

 

La seule aile du cloître sauvée..

196--FILEminimizer-.JPG

 

Et notre petit groupe devant l'abbaye et le cloître...

198--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

"Saint Roger" une nouvelle statue....

204--FILEminimizer-.JPG

 

Michèle est prête à rester là pour une petite retraite spirituelle..

Je l'incite à le faire mais je ne l'accompagnerai pas.....

210--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Bernard Armand et Nicole Foulquier sont 2 artistes qui ont

l'habitude d'exposer ensemble et occupent l'espace de manière

subtile et harmonieuse.Bernard récupère de vieux outils, il

les transforme en sculptures : Pioche, marteau, hache, sont

réutilisés pour un résultat plutôt surprenant ..alors que Nicole

présente des dessins de nus..tout aussi surprenants en ces lieux!

211--FILEminimizer-.JPG

 

001--FILEminimizer-.JPG

 

Les vitraux de l'abbatiale nécessitent une réfection totale car

ils sont disparates et certains menacent tout simplement la

ruine. En effet, de nombreuses baies de l'édifice présentent

des verrières vétustes composées d'éléments hétéroclites

n'assurant plus l'étanchéité. Ces interventions techniques

visant à refaire l'ensemble des vitraux de l'abbaye sont

minutieuses et très techniques; La réalisation de cette tâche

étant confiée à l'immense artiste de renommée internationale,

le Père Kim en Joong, Frère Dominicain d'origine coréenne.

215--FILEminimizer-.JPG

 

217--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Cette architecture monastique, par sa simplicité, sa rigueur,

sa qualité, est le témoin d'un des plus grands moments spirituels

et artistiques de l'Occident. Malgré les vicissitudes des guerres

de 100 ans, de Religions et de la Révolution qui y chassa toute vie

monastique, l'abbaye de Sylvanès a pu conserver la moitié de ses

bâtiments; l'Eglise abbatiale, joyau de l'art cistercien, avec sa large

nef unique et ses chapelles entre contreforts intérieurs porte dans

ses caractères architecturaux la marque d'une époque de transition

entre le Roman et le Gothique méridional. Une galerie de cloître

sur croisées d'ogives ouvrant sur une salle capitulaire aux fenêtres

géminées du XIIe siècle et l'ancienne sacristie au tympan sculpté,

enfin une grande salle en deux nefs appelée scriptorium.

219--FILEminimizer-.JPG

 

Sculpture remarquée au dessus d'une porte...peut-être

indiquait-elle le métier des occupants de cette maison??

220--FILEminimizer-.JPG

 

A l'époque, les portes étaient très basses...

221--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Aujourd'hui, nous avons besoin de places de parking devant nos

maisons, à cette époque c'étaient les anneaux pour accrocher les

chevaux...Marie Ange et Josy se prennent pour des chevaux!!

222.JPG

 

Une belle jardinière de Dipladenia 

223--FILEminimizer-.JPG

 

Après la visite de l'Abbaye, , arrêt au seul bar ouvert du village...,

pour café et autres... puis retour à Brusque pour le déjeuner, nous

dépassons le village ci-dessous, contatant les dégâts dûs aux fortes

pluies des jours derniers!

A notre arrivée à Brusque, nous retrouvons un des deux groupes,

"les petites chaussures"; Nous devons nous attabler sans attendre

le 2è groupe qui tarde à revenir...cet après midi nous allons à Millau

pour la visite du viaduc et le car part tôt car la visite est réservée;

Un autre groupe résidant également au VVF part avec nous;

Comme ils sont moins actifs que nous, 1/2h avant de partir ils sont

déjà prêts et dans le car s'impatientent...

Alors que nous avons presque terminé notre repas, l'autre groupe,

"Les grandes chaussures", arrive, ils doivent manger très vite...alors

que dans le car on nous attend toujours...nous commençons à y aller

pour les calmer car ils sont au maximum de l'impatience...

225.JPG

 

Après 1h de route, nous arrivons au "Viaduc de Millau"

Prise des tickets d'entrée, rencontre avec notre guide de la

"Socièté Eiffage" qui nous prend en mains pour la visite;

Nous commençons la visite par un film retraçant la construction

du début à la fin du viaduc, découverte interactive de l'ouvrage.

Comment s'est élevé ce géant ? De quoi est-il fait ? Quels sont les

secrets de sa construction?

228--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Ensuite, la visite va se passer entièrement sous le viaduc conçu

par l’ingénieur français Michel Virlogeux et dessiné par Lord

Norman Foster architecte anglais, il s’inscrit parfaitement dans

un paysage naturel grandiose et intact; Ce viaduc c'est :

un tablier métallique au dessin très fin décrivant une légère courbe,

supporté par des haubans, qui lui prodigue des allures de voilier, le

tout reposant sur 7 piles, très élancées.

229--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Ici, commence la visite guidée dans le "Jardin des Explorateurs",

6 000 m² en plein air pour découvrir le Viaduc de tous les records..

Record mondial de hauteur, culminant à 343 mètres (plus haut que

la Tour Eiffel), long de 2 460 mètres, le Viaduc effleure la vallée du

Tarn en 9 points seulement.

231--FILEminimizer-.JPG

 

Le béton possède toutes les qualités requises d’endurance.

L’acier rend possible la construction d’un tablier mince et

de faible poids. Le 14 décembre 2001, l’aventure démarre

avec la pose de la première pierre.

236--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Ce pont à haubans franchit la vallée du Tarn, sur une brèche

de 2460 mètres de longueur avec 270 mètres de profondeur

au point de surplomb le plus important. Il permet ainsi à

l’autoroute "Méridienne" de relier, au sud de Millau,

Clermont-Ferrand à Béziers.

237--FILEminimizer-.JPG

 

238--FILEminimizer-.JPG

 

Des premières ébauches de tracés réalisées en 1987, à la fin

du chantier en décembre 2004, dix-sept années d’études et

de travaux auront été nécessaires pour que le chaînon

manquant de l’autoroute A75 voie le jour. Le Viaduc de Millau,

que certains n’hésitent pas à appeler le Pont du Gard du XXIe

siècle, constitue l’aboutissement d’une multitude d’étapes...

239--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

La visite est très intéressante et notre groupe est attentif

aux explications très claires du guide;

241--FILEminimizer-.JPG

 

Le Viaduc, un ouvrage de légende ...

Le Viaduc du Millau représente l’aboutissement d’une

formidable histoire. De sa conception à sa réalisation,

plusieurs centaines d’hommes ont uni leur énergie et

leur ingéniosité pour participer à cette œuvre unique.

Au plus fort des travaux, près de 600 compagnons

travaillaient sur le chantier. Ils ont maîtrisé les

technologies les plus avancées (laser, GPS) pour piloter,

au millimètre près, la construction de ce géant d’acier

et de béton. Pour cela, il n’aura fallu que trois ans, de

décembre 2001 à décembre 2004.

242--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Notre guide nous explique toutes les phases de construction 

du viaduc, du début jusqu'à la mise en service ainsi que les

méthodes et matériaux utilisés;

243--FILEminimizer-.JPG

 

Des pièces identiques à celles ayant servies à la construction

sont exposées et le guide nous en explique l'utilisation et la pose!

244--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

245--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Les torons élémentaires, des fils de 15,7 mm de diamètre sont

galvanisés à chaud avant leur dernier tréfilage. Ils sont assemblés

dans une gaine en polyéthylène à haute densité pour former un

monotoron.

Les monotorons sont assemblés parallèlement, sans remplissage

intermédiaire, pour constituer un hauban. L'ensemble est entouré

d’un gainage extérieur en polyéthylène. Cette gaine constitue une

barrière anti-UV et comporte à sa surface des spirales discontinues

afin de lutter contre les vibrations dues à l’effet combiné de la pluie

et du vent

246--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Des écrans en plexiglas d’une hauteur de 3 m protègent les

automobilistes des vents latéraux.

Les ingénieurs estiment qu’il faudrait des vents de 250 km/h

pour mettre en péril l’ouvrage.

247--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Des dizaines de soudeurs d’Eiffel s’activent à souder les caissons

du tablier gigantesque arrivés comme des pièces de Lego de

Lauterbourg et de Fos près de Marseille.

Au final, le tablier du Viaduc de Millau a une longueur de 2460m.

Voilà pourquoi, a été pris le parti de l’assembler et de le pousser progressivement par tronçon de 171 mètres au-dessus du vide, ce

qu’on appelle une lancée, pour le poser sur les piles.

Pour ce faire, les poseurs sont  partis des deux côtés du pont. Mais

sont assemblés 1,7 km de longueur de tablier à partir du Sud contre

700 mètres en venant du Nord pour une jonction entre la P2 et la P3.

248--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Ce viaduc est impressionnant par sa longueur tout en étant

très fin, aérien, élégant; En le regardant et en connaissant

son histoire, on comprend mieux pourquoi ce viaduc est

devenu aussi célèbre dans le monde!

Pour nous la visite est terminée, on passe par la boutique

qui vend quelques souvenirs...cartes, magnets, objets divers;

249--FILEminimizer-.JPG

 

Voir les renseignements sur la construction du viaduc d'un clic

 

Ensuite le car nous mène à Millau où nous avons quartier libre

1/2h environ... Nous en profitons pour découvrir le centre ville; 

Ci-dessous, Pont vieux de Millau; De ce vieux monument, détruit

en partie par une crue du Tarn en 1758, il ne reste aujourd’hui

que deux arches et le moulin.

250--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Donjon composé d'une tour carrée de la fin du XIIe siècle,

érigée pour les Vicomtes de Millau, surmontée au XVIIè siècle

d'une tour octogonale pour recevoir le bourdon communal et

l'horloge. 42 mètres de hauteur, 210 marches à gravir pour

accéder au sommet et admirer le panorama sur la ville et sur

les causses aux alentours.

251--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Fontaine à jets d'eau de la place du Mandarous à Millau

là où nous devons reprendre notre car;

253--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Panneau publicitaire qui m'a plu...

254 (FILEminimizer)

 

Au cours de notre promenade dans les rues de Millau

255--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

En attendant notre car...une belle brochette de notre groupe...

256--FILEminimizer---FILEminimizer-.JPG

 

Dernier regard sur Millau qui de nos jours, conserve une

activité de cuir et de peau, spécialisée dans le luxe, et les

entreprises fabriquent plus de 800 000 gants par an, ce

qui représente le tiers de la production française.

257--FILEminimizer-.JPG 

Egalement, de la voiture, dernier regard sur ce magnifique

viaduc de Millau qui sur le fond gris du ciel n'en est que plus beau!!

Vertigineux, géant, impressionnant les adjectifs ne manquent pas

pour qualifier le plus haut pont du monde. Le viaduc de Millau

260--FILEminimizer-.JPG

 

262--FILEminimizer-.JPG

 

Nous arrivons à Brusque il est 18h30, vite nous préparons l'apèro

qui aura lieu dans l'appartement, nous sommes un peu juste en

temps car le dîner est servi à 19h30;

Au cours de ce dernier repas, nous remettons une enveloppe pour

le service et celles pour nos deux guides;

Dehors l'orage gronde et ce sonts éclairs et pluie qui recommencent!

Après le repas nous restons dans la salle d'animation car un chanteur

avec sa guitare va reprendre les grands classiques de Ferrat, Brassens,

Brel etc..Un très bon chanteur avec une belle voix qui nous fait passer

un excellent  moment!

Le concert terminé c'est au pas de course que nous rejoignons nos

appartements car une fois encore le ciel nous tombe sur la tête!!

En rentrant nous commençons à rassembler nos affaires, demain

c'est le départ! Au dodo tout le monde pour cette dernière nuit!!

2-pieces-4-personnes4.jpg

 

Fin de notre séjour à Brusque! Ce fut un séjour très agréable

malgré les intempéries et les indisciplines de certains... qui 

gâchent un peu le séjour des organisateurs...c'est tellement

plus simple quand tout le monde marche dans le même sens!

  

Merci aux photographes, Jean Claude, Nicole et Gérard qui

ont permis que toutes les phases de ce séjour, et en particulier

celles où je n'étais pas, d'avoir de quoi illustrer mes reportages!

Malheureusement ce dernier jour pas de photos des randos du matin..

Il y aura encore un petit article, ce sera notre visite sur le

site de"La couvertoirade", une idée de balade pour ceux

ne connaissant pas!

Donc à bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Published by Maryjo - dans Nos Week-end
commenter cet article

commentaires