Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 07:54
Tout est question de présentation..

J’ai dit à mon fils : « Tu épouseras la fille que j’ai choisi. » Il a dit : « Non » .

Je lui ai dit : « c’ est la fille de Bill Gates ». Il a dit : « OK ». 

J’ai appelé Bill Gates et lui ai dit : « Je veux que votre fille épouse mon fils ». 

Bill Gates a dit : « Non. »

J’ai dit à Bill Gates : « mon fils est le Directeur de la Banque mondiale. »

Bill Gates a dit : « OK ».

J’ai appelé le Président de la Banque mondiale et je lui ai demandé de

nommer mon fils Directeur. Il a dit : « Non. »

Je lui ai dit : « mon fils est le gendre de Bill Gates. » Il a dit : « OK ».

C’est comme ça que fonctionne la politique...

Repost 0
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 07:15
Notre séjour au Pays Basque (6)

Jeudi 16 Juin 2016, il fait gris une fois de plus et la pluie n'est pas loin...

Ce matin, visite de Fontarrabie en Espagne, montée au Mont Jaizkibel

se trouve l'Ermitage Notre Dame de Guadalupe, et après, repas à la "Cantina"

sur le Mont Jaizkibel;

Départ prévu à 8h, avant de partir nous donnons les infos concernant le

trajet et le stationnement prévu à Fontarrabie;

Pour arriver à trouver itinéraire et parking tout s'est fait par internet aussi

on a indiqué ce qui paraissait le plus simple à trouver et avec des points de

repaires...il ne faut pas oublier que nous serons en Espagne!!

Il se trouve qu'il y avait deux parkings assez proches l'un de l'autre et nous

étions garés sur les deux...ce qui n'était pas grave mis à part que ceux garés

sur celui indiqué attendaient les autres sous la pluie...sans savoir où ils

étaient car nos téléphones avaient du mal à passer; Encore une aventure!

De toute façon dans les séjour ce dont on reparle le plus  le plus souvent 

en riant.., c'est toujours des moments où il y a eu de l'impévu!

Lorsque tout le monde a été rassemblé on donne le départ et quartier libre

pour la visite de Fontarrabie (Hondarribia) en espagnol, jusqu'à 11h30;

C'est par petits groupes que nous partons sous la pluie, équipés de parapluies

et imperméables...

Notre séjour au Pays Basque (6)

Hondarribia fait partie des plus beaux villages du Pays Basque c’est une

destination incontournable! Hondarribia est à ne manquer sous aucun

prétexte. Il s’agit d’un petit village portuaire animé, qui possède une

richesse à la fois architecturale et gastronomique. Un réel plaisir pour les

yeux et le ventre !

Fontarrabie (Hondarribia) peut également se vanter de la richesse de son

patrimoine historique extrêmement bien préservé avec ses remparts forti-

fiés, les seuls de toute la province du Guipúzcoa à tenir encore debout de

nos jours. La Vieille Ville regorge de superbes maisons basques, la plupart

possédant des balcons en bois peint de couleurs vives. Quelques monuments

de style baroque et tout un labyrinthe de rues pavées viennent compléter

ce centre historique.

Au-delà du centre ancien, les environs du port valent également le coup

d’œil, la plage de sable d’Hondarribia, qui s’étend sur 800 mètres, fait

également partie des autres points d’intérêts de la ville;

Dommage, nous avons fait toute la visite de cette ville sous la pluie, cependant

nous l'avons trouvé très belle..alors imaginez sous le soleil!!

Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)

La visite de Fontarrabie se termine il est 11h30,nous repartons au parking

récupérer nos voitures, toujours sous la pluie...

Maintenant il faut trouver la petite route qui va nous conduire au Mont

Jaizkibel; On tourne un peu en rond en essayant de tous nous suivre pour

ne pas perdre de voiture...nous sommes en Espagne c'est plus dur pour

demander un renseignement quand on ne parle pas la langue!

Rapidement on trouve grâce à Gilbert qui le matin pour arriver au parking,

avait fait des fantaisies en passant par là.. du coup il nous met sur la bonne

route, ouf la patience n'étant pas toujours le propre de certains du groupe!!

 

Le Mont Jaizkibel est la montagne la plus occidentale des Pyrénées;

Il est situé dans la province basque-espagnole du Guipuscoa juste au sud de

la frontière franco-espagnole et fait face directement au golfe de Gascogne.

Son point culminant est modeste : 543 mètres.

Le Mont Jaizkibel est intéressant car il présente de multiples facettes de l'histoire locale il est possible d'y découvrir plusieurs marques de ces époques: le sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe, construit au XVIè siècle, détruit et reconstruit à maintes reprises, en raison d'attaques répétées qu'a connues la cité tout le long de son histoire, l'édifice actuel date du XIXè siècle. Lors de l'ascension, il apparaît également des vestiges d'une autre époque. Datés de la préhistoire, un dolmen et deux sépultures sont visibles

L'élégant Ermitage de la Vierge de Guadalupe, patronne de Fontarrabie est visible de n'importe quel point de la ville. Situé sur le flanc du Jaizkibel, il a été construit au XVIième siècle.Les fêtes de Fontarrabie célèbrent un miracle, un vrai :

De nature militaire : 700 insurgés espagnols qui tiennent en échec 50 000 soldats français. D’autres parlent de 12 000 hommes. Selon la croyance, la Vierge noire de Notre-Dame de Guadalupe aurait libéré les habitants de Fontarrabie.

Depuis près de 400 ans, tous les 8 septembre, les habitants d' Hondarribia grimpent par le chemin de croix jusqu’'à la chapelle perchée sur le Jaizkibel pour célébrer leur sauveur et vénérer ND de Guadalupe; Les cantiques chantés en basque à la fin de la messe, sont évocateurs de la haine de l’'envahisseur. « Il vient chez nous un roi sans foi. Il avait fait montre de la rage qui le guidait. Et l’'affront qu'’ils t'ont fait nous a profondément attristés. »

Louis XII est bien un roi catholique, mais son éminence grise de cardinal, Richelieu, n'’a cessé de soutenir les protestants pour déstabiliser les Habsbourg d’Espagne et du Saint-Empire germanique. C’était la guerre de Trente Ans.

Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)

Il pleut toujours...nous avions réservé nos tables dehors sous les arbres, afin

de donner un air champêtre à notre repas à "La cantina du Mont Jaizkibel";

Nous arrivons à l'heure et apercevons au fond de la petite salle, des tables

réservées..les nôtres surement pensons-nous? oui ce sont bien les nôtres!

L'intérieur de la "Cantina", est simple et rustique de type basque, meublé

de tables et bancs de bois brut, et décoré de sculptures sur bois.
L'accueil est chaleureux,  la cuisine simple, de qualité et copieuse pour le

prix modique de 12 euros tout compris (entrée, plat, desserts maison, vin

espagnol..et café!!!  Plus d'une demi-douzaine de choix possibles dans les entrées/plats et desserts.
Les chipirons à l'encre farcis, les encornets et les poivrons farcis à la morue,

soupe de poisson servie dans la soupière, etc... tout était très bon et en plus,

ambiance chaleureuse à l'espagnole!

Ce fut une belle parenthèse dans notre séjour! Malheureusement il faut

partir, à 14h nous sommes attendus à Hendaye pour la visite du Domaine

d'Abbadia, nous n'avions pu obtenir la visite du château car plus de places

pour un groupe...et pourtant on s'y était prises plusieurs semaines avant le

séjour! On ne peut pas toujours faire comme on veut lorsqu'on est un groupe!


 

Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)

Pour arriver au parking du Domaine c'est un peu compliqué car il y a

plusieurs parkings d'indiqués..Ceux qui se suivent se garent sur l'un

d'entre eux, il semble que ce soit le bon! mais il est en pleine nature

et nous doutons...on appelle notre guide qui nous rassure et nous dit

comment rejoindre l'accueil où il nous attend, il y a au moins 10mn

de marche et bien 500m...

On a perdu Gilbert...lui, il est sur un autre parking, celui du château

lequel on n'a pas pu visiter...du coup, il y reste et au lieu de faire la

visite avec nous, il visite le château avec les personnes qu'il covoiture!!

Quant au reste du groupe nous finissons par arriver au domaine, là où

on nous attend... Le temps n'est pas sûr, on nous propose même de rester

dans le bâtiment où nous sommes pour voir une expo et un diaporama,

cela ne nous tente pas trop... aussi nous partons avec notre guide à la

découverte de cet espace naturel et protégé qu'est le Domaine d'Abbadia;

Notre séjour au Pays Basque (6)

Dressé face à l'océan, le Château Observatoire Abbadia a été construit par

Eugène Viollet le Duc entre 1864 et 1884.

D'architecture néo-gothique, l'édifice est inspiré des modèles de châteaux-

forts du Moyen-âge.

Mêlant style néogothique et orientalisme, la richesse de sa décoration en

fait un haut lieu de l’ornementation et de la polychromie. L’édifice se

compose d’un corps central d’où partent trois ailes recevant chacune une

affectation privilégiée. Cette disposition, tout en permettant un

maximum d’ensoleillement et d’ouverture sur la nature environnante,

rend possible une répartition fonctionnelle entre les pièces d’agrément et

l’ensemble des services.

Notre séjour au Pays Basque (6)

La Corniche Basque constitue le dernier vaste espace naturel de la côte basque française avant la frontière espagnole. Les paysages "naturels" du promontoire, dominant les falaises, sont spectaculaires multipliant les points de vue sur l'océan Atlantique, avec des criques et les célèbres rochers Jumeaux et, les montagnes (la Rhune et Jaizkibel). Le domaine d'Abbadia qui comptait 250 ha est en partie (84 ha) devenu propriété du Conservatoire du littoral et géré par les municipalités d'Hendaye et d'Urrugne.

Abbadia offre une variété de milieux : falaises maritimes végétalisées, landes atlantiques, formations arbustives, haies bocagères, pelouses aéro-halines et prairies pâturées, chênaies-frênaies, aulnaies, ruisseaux intermittents. Des espèces méditerranéennes (nerprun alaterne, salsepareille, aulne de Corse, canne de Provence, etc.) s'y développent mais surtout des espèces exotiques, implantées volontairement dans les jardins du château comme le palmier de Chine, l'eucalyptus;

La corniche basque, cet espace "naturel" du littoral, offre aux oiseaux une halte migratoire avant le franchissement des Pyrénées (courlis, milan royal, pluvier argenté, œdicnème criard, etc.). Certaines espèces hivernent ou nichent sur le site comme le grand corbeau, le faucon pèlerin et le faucon crécerelle. La coronelle grise, reptile rarement signalé dans la région, y est présente comme le lapin de garenne, l'écureuil, la belette, la genette et le renard.

Les premières parcelles sont acquises par le conservatoire en 1979, une convention de gestion est signée avec la commune d'Hendaye puis en 2000, le département est associé dans la gestion. Le site est entretenu par une équipe communale. Trois éleveurs gèrent les prairies avec des brebis manex à tête rousse. Le site est classé au titre de la loi du 2 mai 1930 des sites et monuments et concerné par loi littoral (loi du 3 janvier 1986) et une partie du domaine est en réserve de chasse.

Sur le parcours le guide explique et montre faune et flore, on longe la mer la

vue est belle mais le terrain est glissant...parfois on dérape et quelques chutes

ont lieu dont Roger, et dans la boue...

Soudain une averse s'abat sur nous et au pas de course en essayant de ne pas

tomber, nous revenons au point de départ et du coup nous n'avons pu aller au

château pour le voir au moins de l'extérieur, comme c'était prévu!

Comme nous étions séparés en 2 groupes, nous attendons que tout le monde

soit là et repartons; C'est dommage mais on peut tout ou presque prévoir,

mais pas le temps!!!

Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)

Nous revenons aux voitures après avoir fait notre petite marche de 10mn

pour arriver au parking. Avant de partir nous donnons les informations

pour la suite...Nous avons rendez-vous à 16h à Ascain pour une visite de

"linge basque" à l'Atelier Lartigue;

Nous nous retrouvons donc tous à Ascain sans problème et sous la pluie...

Nous commençons la visite de suite car nous sommes un peu en retard. On est plongé au coeur de l'Atelier, au milieu des machines; Nous apprenons que, si le coton vient d’Inde, tout l’ourdissage, le tissage et la confection relèvent du savoir-faire basque. Cette visite est un fabuleux exemple d’un compromis entre tradition et modernisme. Les machines sont modernes, un beau contraste avec les métiers à tisser d’antan. La phase préparatoire reste la même et il faut compter environ une journée pour préparer tous les fils de lin ou de coton qui serviront à produire la trame de la toile en rouleau. Il faut parfois plus de 5500 fils pour produire un tissus de 1,80m de largeur.

Enfin, la récompense est le magasin d’atelier, un endroit lumineux, très joliment décoré, les produits sont vraiment mis en valeur. L’espace est bien réparti, avec d’un côté le tissu au mètre (le choix est varié), la décoration et les produits finis dans le reste de l’espace. C’est l’endroit parfait pour trouver le petit souvenir local et utile, pour nous ou pour offrir!

Notre groupe fait honneur...au moment de régler nous bloquons la caisse!!

 

Créateurs et tisserands de linge basque depuis quatre générations, la famille Lartigue perpétue l’art du tissage avec créativité et passion depuis ses ateliers de Bidos et d’Ascain. Les Tissages Lartigue ont souhaité mettre en lumière leur savoir-faire en créant leur propre marque de linge basque traditionnel. C’est ainsi qu’est née « 1910 Lartigue », collection baptisée en hommage à la date de création du premier atelier de tissage de la famille Lartigue. Les deux magasins d'ateliers et le site internet vous proposent un large choix de produits : linge de maison, art de la table et accessoires (nappes, chemins de table, toiles enduites, sacs, draps de plage, serviettes...). Le tissage est garanti 100% basque d'origine.

 

Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)
Notre séjour au Pays Basque (6)

Fin de cette très intéressante visite, nous repartons contents de nos

achats...Comme il fait toujours mauvais et qu'il est un peu tard, nous

zappons la visite d'Ascain ce qui est dommage mais nous avons eu

une journée chargée et terminer sous la pluie ne nous dit guère...

Retour à Biarritz ce qui donnera un peu plus de temps avant le repas;

20h, repas toujours excellent et après, animation comme chaque soir;

Quelques uns de notre groupe sont là, mais l'effectif baisse..peut-être

est-ce la fatigue du séjour qui commence à se faire ressentir? En général

nous ne rentrons aux chambres jamais très tard, il faut quand même

se reposer pour le lendemain pouvoir repartir d'un bon pied;

Cependant, chaque soir une délégation de notre groupe participe aux

diverses animations ce qui est bien!

 

Notre séjour au Pays Basque (6)
Repost 0
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 07:34
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!

Petit souvenir de vacances...

 

C'était un WE prolongé du mois d'Août 2016, nous sommes partis à 4 passer quelques jours à Bouvières dans la Drôme Provençale où la P'tite Josy a une

maison de famille!

Arrivée vers midi et joyeuses retrouvailles, puisqu'elle y est depuis le début

des vacances et que l'on ne s'est plus revu depuis!

Installation puis apéro et déjeuner à l'ombre sur la petite terrasse bien sympa;

Il fait très beau et chaud mais moins qu'à Marseille, on est à la montagne...

L'après midi Josy propose une balade à pieds, celle-ci mène au bord du Roubion

où nous restons un moment, dommage nous n'avons pas le maillot..seul Austin

le westie, se baigne et joue avec l'eau...et nous, on papote et on le regarde!

 

 

Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!

Le lendemain matin, nous partons vers le jardin familial où c'est la récolte des

pommes de terre...haricots verts, courgettes énormes, et autres légumes nous

impressionnent...mais lorsqu'ils furent dans nos assiettes quel régal!!!

Bouvières est un petit village de 152 habitants où quand même il y a un bar, une

supérette, une église, un ancien temple, un ancien moulin, et un joli lavoir;

Mais c'est surtout la tranquilité et le bon air d'un  village presque montagnard

puisque à 540m d'altitude!

 

Après le repas nous décidons d'aller à la "forêt de Saou" dont le relief a 13 km

de long sur 3 à 4 km de large, avec deux accès : le Pertuis et le pas de Lausens;

La cuvette est couverte d'une belle forêt aux essences variées, de quelques

terres cultivables.

Il y coule une rivière, la Vèbre. La faune et la flore, protégées par la barrière

naturelle et aussi grâce à la situation intermédiaire entre le Vercors et le

Ventoux, y sont exceptionnelles par leur diversité.

Autrefois privée, aujourd'hui départementale l’histoire de la forêt de Saoû

est intimement liée à celle des habitants des environs.
Elle a changé plusieurs fois de propriétaire. Le plus célèbre d’entre eux est
Maurice Burrus, milliardaire alsacien fabricant de cigarettes suisses, qui

possède la Forêt de 1924 à 1959. Dans les années 1930, il y crée un véritable

village, autour de l’Auberge des Dauphins, réplique architecturale du "petit

Trianon", que l’on peut toujours voir au cœur de la forêt. Avec son école et

sa chapelle, il rassemble plus de 130 habitants. Burrus finance aussi des

aménagements touristiques pionniers, avec l’installation de bancs et le

tracé d’une « route touristique » de 28 km aujourd’hui abandonnée. 

En quittant Bouvières nous rencontrons tout près de chez Josy, Fred Maier

et son alambic servant à la transformation de plantes aromatiques et

médicinales en huiles essentielles qu'il vend dans plusieurs boutiques;

Il nous parle de son métier qui semble être une passion...

 

Dans la "Forêt de Saou" nous faisons une belle balade à pieds au milieu

d'une végétation luxuriante, nous découvrons le "Petit Trianon" et tous

les espaces aménagés de ce parc  qui est vraiment très beau! Cette balade

irait bien à notre groupe, chemin plat et bucolique mais ça fait un peu loin...

La balade terminée, nous repartons et faisons une halte "visite" du village

de Saou, petit village blotti au pied d'un Roc et du plus haut synclinal perché

d’Europe, il est bien sûr connu pour sa forêt, où faune et flore spécifiques

des Alpes et de la Provence se côtoient. Toute l’année mais surtout à la belle

saison, le tourisme tient une place importante dans l’économie locale.

 

Voir photos ci-dessous...

Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!

Après la visite du village de Saou, nous reprenons notre route avec une dernière halte au village de Bourdeaux;

Niché au cœur de la haute vallée du Roubion, marquant la frontière entre Vercors et Provence, Bourdeaux village médiéval dresse les ruines de ses

châteaux dans un panorama ouvert sur la montagne de Couspeau.Très marqué par son histoire, ce territoire profondément protestant a su évoluer en préservant son identité. Si l’agriculture et le tourisme restent les principales activités économiques, l’artisanat garde une place importante.

Arrivés à Bourdeaux, Annie, Marc et moi avons envie de faire le parcours du

château Médiéval qui fait environ 2km et grimpe vers toutes les ruines;

Michèle non, ça monte...Josy qui connait bien reste avec elle, et nous trois partons à l'assaut des ruines du village médiéval, une très belle balade avec

de magnifiques points de vue, nous étions contents de l'avoir faite!

 

Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!

Aujourd'hui, il fait très beau, ce matin nous partons à pieds vers la chapelle

St Joseph qui domine Bouvières, juste à côté quelques antennes sont installées!

De là, très belle vue sur le village et la Montagne d'Angèle "pause paysage"...

Josy devant savoir que je n'aime pas les retours par le même chemin...nous fait faire une boucle en traversant à travers champs, passant sous les barbelés, contournant les marnes, évitant quand même les animaux... et nous présentant

sur le parcours, les maisons et terrains de sa famille...il semble presque que tout Bouvières leur appartient alors on en rit bien!

Nous rentrons déjeuner et nous mettre au frais dans la maison car nous avons

eu chaud sur le retour..Nous déjeunons à l'intérieur où il fait plus frais et buvons

seulement le café sur la terrasse et ceci avant de nouvelles aventures...

Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!

Après le repas, Josy notre guide touristique de sa région...comme il fait très beau, propose une balade au "Plan d'eau du Pas des Ondes" à Cornillon sur l'Oule; Pour y aller nous prenons la route des gorges qui longe le torrent d'Arnayon, elle tourne bien et est assez étroite mais le décor en vaut la peine!

Le Pas des Ondes est un plan d'eau artificiel constitué de deux étangs : un pour la baignade et un pour la pêche. Les alentours du plan d'eau sont très bien aménagés. On y trouve un grand parking, des tables de pique-nique, des jeux pour les enfants, un snack/buvette ainsi que des aménagements pour les personnes à mobilité réduite (comme un ponton d'accés à l'étang de baignade). Pour les enfants, derrière l'étang destiné à la pêche, une mare pédagogique a même été créée.

Il faut noter que l'entrée est payante : 2 euros si on ne se baigne pas, 5 euros

si on se baigne! Pour nous pas de baignade, nous faisons le tour à pieds des deux étangs, c'est très agréable! Au retour de notre balade et avant de repartir, on boit un pot à la buvette;

Puis c'est le retour sur Bouvières mais pas par la même route; Nous revenons par Remuzat et St Ferréol-trente-pas ça tourne moins...

C'est notre dernier jour à Bouvières, demain nous repartons vers Marseille!

Le soir alors que nous regardons les JO à la télé et que Annie tricote...,ma fille qui habite Vitrolles m'envoie une photo de ce qu'elle voit...des flammes, de la fumée et des cendres, je suis inquiète alors de suite je l'appelle;

C'est ainsi qu'on apprend qu'il y a un gros incendie sur le Plateau de Vitrolles et Rognac et un feu qui galope vers Marseille, le Mistral soufflant très fort;

Le lendemain l'autoroute A7 étant fermé nous avons dû improviser un retour autre que prévu, on s'en est bien sorti avec quand même presque 1h de trajet en plus qu'à l'aller...mais sans bouchons comme annoncé par les radios!

Merci Josy pour cette échappée drômoise qui nous a permis de mieux connaître cette région et l'apprécier! Ce fut un petit séjour bien agréable et très sympathique!

Tu nous as reçu comme des rois et merci d'avoir accepté Austin!

 

Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Petit séjour à Bouvières chez la p'tite Josy!!
Repost 0
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 07:48
Fête de la "Figue" à Solliès Pont!
Fête de la "Figue" à Solliès Pont!

 27 et 28 Août 2016, Fête de la figue et du terroir à Solliès-Pont!!

 

Un grand et beau week-end est consacré à la fête du terroir local et de sa production majeure, la figue Violette. Un programme de qualité, un repas délicieux, un marché vaste et varié, des animations permanentes, concours de boules, défilé de sous vêtements, élection du Bébé figue 2016, randonnées sous les figuiers le long du Gapeau sans oublier la reine du moment présente sur tous les stands et dans le panier des gourmands...La FIGUE!
 

Lien pour consulter le programme détaillé des 2 journées;

http://www.fetedelafigue.fr/programme-2016-le-in/

 

 

 

Fête de la "Figue" à Solliès Pont!

Si certains d'entre-vous sont intéressés, Christiane et Francis Aupicon qui m'ont fait passer l'info y vont; Moi je voudrais bien y aller mais avec  les chiens il faut que je vois...

En tout cas, si vous êtes intéressés, manifestez-vous pour un éventuel co voiturage;

Pour midi, soit apporter son pique nique, soit prendre aux différents stands des spécialités à la figue...(voir le programme à l'aide du lien ci-dessus pour plus de détails sur l'organisation de la journée).

La rando de 6km pourrait nous intéresser car facile et agrémentée par une visite thématique de la coopérative et des producteurs; Cette rando-visite n'a lieu que le samedi 27 Août avec un départ à 8h30;

Ci-dessus, assiette mangée par la famille Aupicon l'an dernier à la même fête

mais c'était au restaurant...

 

Lien de l'article du Blog sur la fête de la figue 2015!

http://www.pas-et-repas.com/tag/expos%20-spectacles%20-manifestations/16

Repost 0
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 06:52
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

Mercredi 15 Juin 2016, ce matin temps moyen...Aujourd'hui nous

quittons le bord de mer pour nous rapprocher des montagnes!

8h15, rendez-vous au parking;

Comme c'est devenu l'habitude au moment du départ, c'est la "GPS mania"!!

De toute façon ce matin nous nous dirigeons vers AINHOA à 38km et à 2 km de la frontière espagnole, le village est si petit (666 h) que pas de risque de s'égarer!

Donc en 45mn nous y sommes et tout le monde se gare sur l'unique parking sur la place du village!

Nous donnons quartier libre pour 45mn; Chacun fait comme il veut! Moi je veux d'abord aller à la Maison OPPOCA, Hôtel restaurant qui appartenait à mon cousin, fils de ma tante de Biarritz, décédé prématurément...Je voulais revoir les lieux où je venais de temps en temps...Ce  sont toujours les mêmes propriétaires, ils m'ont permis de revoir, ces lieux me rappelant bien des souvenirs...Quelques personnes du groupe sont venues avec moi et du coup ont bu un café;

Après j'ai fait comme tout le monde, je suis allée dans l'unique rue du village dite "Bastide-rue" que je connaissais déjà mais que j'avais aussi envie de revoir car d'anciennes et très belles maisons labourdines à colombages bordent cette rue.

 

Située entre la vallée de la Nive et la frontière navarraise, Ainhoa est classé parmi les "plus beaux villages de France". Sa "bastide-rue", est une large avenue bordée d’admirables maisons à colombages de style labourdin du 17°siècle et de demeures du 18°siècle dont les façades s’agrémentent de belles pierres de taille apparentes, elle a été créée pour accueillir les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle; Elle marie le vert des collines aux façades blanches et rouges des maisons anciennes. Aïnhoa diffuse une ambiance plaisante dans un cadre de grande beauté que l’on découvre en l’arpentant à pied. Ses larges demeures conservent encore de grands lorios (porches), des anneaux d’attache pour les mulets, des écuries et au premier étage une grande salle à vivre, elles sont de style labourdin : façade à pans de bois, ombragées par l'avancée du toit, pentes de toitures égales, profondeur importante des maisons.

A voir également :

-Eglise Notre-Dame de l'Assomption, Il s'agit d'une des plus anciennes églises basques;

L'extérieur de l'église est particulièrement marqué par sa tour-porche carrée (XVIIème siècle) de couleur gris-blanche, et la couleur ocre du reste de l'église.

Le plafond de cette église est entièrement couvert de bois non décoré, donnant un superbe relief à l'ensemble.

L'intérieur est typique du Pays Basque, avec un magnifique retable doré et orné de nombreuses statues, dont les cavités éclairées rappellent le dôme du chœur.

Moyennant une petite offrande on peut éclairer l'intérieur de l'église, et de surcroît entendre des chants Basques en fond sonore.

Elle est inscrite aux monuments historique depuis 1996.

Un cimetière est attenant à l'église, il contient des stèles discoïdales, tabulaires ou en croix. Comme les autres cimetières de la région il est fleuri tout à long de l'année.

 

- Un lavoir-fontaine Alhaxurruta, se situe à la sortie du village.

L'histoire lui attribue la visite improviste de l'empereur Napoléon III et de l'Impératrice Eugénie le 23 septembre 1858.

Descendus de voiture à hauteur du lavoir, ils continuèrent à pied en direction du pont de Dancharia, afin de rencontrer leur filleule Eugénie Louise, qui avait eu l'honneur de naître le même jour que le Prince Impérial Eugène Louis. Le couple impérial se fit offrir un rafraichissement et donna à leur filleule un diplôme et une pièce d'or à l'effigie de Napoléon III.

Photos prises au cours de la visite d'Aïnoha

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

La visite d'Aïnoha étant terminée nous partons sur Dancharia où nous donnons une 1/2 heure  de temps libre pour faire quelques achats dans les "Ventas" puisque nous sommes en Espagne;

Dantxaria ou Dantxarinea est une commune de Navarre. Elle est située sur la zone frontalière entre le Labourd et la Navarre, et séparée du pont international de Dancharinea (Puente Internacional de Dancharinea).

Dantxarinea est le nom officiel en langue basque ou Dancharinea en espagnol mais le nom de Dantxaria est très populaire dans le langage courant des francophones. La commune est notamment connue du côté français pour ses ventas ou bentas où certains produits (alcools, tabac, essence...) sont meilleurs marché qu'en France.

La plupart du groupe sort avec des cartons pleins...alcool, confiseries etc...mais il faut partir car nous devons nous rendre au village de Sare, qui est à 2km;

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)Notre séjour au Pays Basque (5)

Arrivés à Sare, il faut trouver le parking...plusieurs sont possibles mais lequel est le plus près du départ de la rando prévue pour monter au Col Saint Ignace?? On finit par se poser car il faut partir, il y a 3,500km et 1h30 de marche pour arriver au col et il est est déjà plus de 11h;

Gilbert reste pour monter en voiture ceux qui ne peuvent faire la rando pour différents problèmes...nous sommes quand même 5 à rester : Roger, Monique Trotignon, Michèle Vidal, moi même et Gilbert bien sûr...les 25 autres montant à pieds!

Entouré de montagnes, Sare est classé parmi les plus beaux villages de France. C'est l'un des plus pittoresques villages du Labourd avec ses demeures des 17 ème

et 18ème siècle;

Le patrimoine bâti de Sare témoigne de la grande richesses tirée de la pêche à la baleine et à la morue. 

Avec ses 36 kilomètres de frontière, cette enclave française s’enfonce dans la Navarre Espagnole. Nous sommes ici en plein territoire de contrebande. Espadrilles, animaux, roulements à billes ou dentelle, de nombreux habitants de Sare passaient des marchandises d'un côté à l'autre de la frontière, suivant le cour des produits.

 

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)Notre séjour au Pays Basque (5)

Ci-dessous, photos prises au cours de la rando de Sare au Col Saint Ignace!

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

Au Col Saint Ignace, nous qui sommes en voiture avons du mal à nous garer, les parkings sont pleins, nous tournons un peu et enfin des places se libèrent...Il faut dire que du Col part le "Petit train de la Rhune"; Pendant que nos 25 courageux montent à pieds, je vais prendre les 30 tickets pour notre montée à la Rhune; 

Pour nous, le départ est prévu à 14h;

Je cherche ensuite un endroit pour pique niquer afin de ne pas perdre de temps lorsqu'ils arriveront car nous serons juste en temps...puis nous finissons dans la boutique de souvenirs!

Le groupe de marcheurs arrive, ils ont l'air épuisés...le côte était raide et le terrain pas très carrossable aussi ils ont un peu galéré; Heureusement on leur avait gardé les places aux tables pour qu'ils mangent leur pique nique dans de meilleures conditions...Comme d'habitude, quelques uns râlent comme si ça servait à quelque chose...Nous qui organisons prenons les renseignements qu'on nous donne, mais

à 700km, n'allons pas reconnaître les parcours comme nous le faisons chez nous!!

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

Le repas terminé, il faut se rendre au départ du train car il est déjà presque

14h, nous avions réservé nos places dans le train pour être sûrs de pouvoir

partir à 30 en même temps car ce petit train connu et célèbre est toujours plein;

La montée se fait à travers landes, fougères, campanules, on aperçoit quelques pottoks, petits chevaux basques et les paysages et points de vue sont magnifiques, c'est une très agréable montée! A mi-parcours nous croisons le petit train qui descend et s'arrête sur une voie de dégagement pour nous laisser passer car il n'y a qu'une voie!

Pendant la montée, une grosse averse s'abat sur le train qui a des rideaux mais pas de vitres.....ceux comme moi, près d'un rideau et du côté de la pluie...sommes obligés de nous protéger comme on peut, c'était pas prévu!

Le "Train de la Rhune" est un train auhentique à crémaillère de collection datant de 1924 il nous mène en 35 minutes, à 905 mètres d'altitude, sur le sommet célèbre du Pays basque: La Rhune, dernière crête des Pyrénées avant le littoral atlantique, montagne mythique des Labourdins. C’est un lieu chargé d’histoire, successivement fréquenté par les chasseurs du néolithique, pasteurs, charbonniers, bûcherons, chasseurs, tailleurs de pierre, ermites et contrebandiers. On y trouve encore des dolmens, des cromlechs et une redoute napoléonienne.

La Rhune  offre une panorama exceptionnel à 360° sur la côte atlantique française et espagnole ainsi que surla chaîne des Pyrénées.On y découvre les Pottok, robustes petits poneys basques vivant en totale liberté, les brebis manech et les vautours fauves, rapaces emblématiques de la chaîne pyrénéenne.

Notre séjour au Pays Basque (5)

Photos prises du train de la RHUNE...

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

Après 35mn de montée nous débarquons sur le sommet de la Rhune, il fait très beau beau et la vue est bien dégagée, l'orage pris sur la tête en montant est passé!

Du haut de ses 905 m, la Rhune offre un panorama à 360° et la vue s'étend de tous côtés, mer et montagnes, Pays Basque et Espagne, c'est magnifique!

C'est l'Impératrice Eugénie qui lança la mode de l'excursion. La Rhune se découvre à pied ou bien en train.
Depuis 1924, le petit train à crémaillère de la Rhune monte au sommet en partant du col de Saint-Ignace. Tout là-haut se trouvent des "ventas", petits commerces situés sur la frontière franco-espagnole.

Le groupe se disperse sachant que le train réservé pour le retour est à 16h; Bar, "ventas", petits commerces, points de vue, table d'orientation tout y passe...Comme nous avons encore du temps nous marchons sur la crête à la rencontre des pottochs ou des brebis manech à tête noire ou rousse, mais avant nous dépassons une pyramide surmontée d'un aigle, érigée en souvenir de l'Impératrice Eugènie qui en 1850 a gravi audacieusement ce massif de la Rhune puis on aperçoit une borne frontière se perdant parmi les innombrables cairns tous plus originaux les uns que les autres! Enfin on arrive auprès des pottoks, normalement il ne faut pas les toucher ou trop s'en approcher mais c'est tentant...On fait quand même nos photos! Nous profitons du cadre et de la vue à partir de cet endroit!

Mais il faut revenir pour reprendre notre train qui nous ramènera au col en 35mn;

Arrivés au col c'est la pagaille...le temps se dégrade, la pluie commence à tomber, les voitures de ceux qui ont randonné sont à Sare, seulement la voiture de Gilbert est

au col!! Il faut mener les conducteurs à Sare chercher les voitures...il y a même des changements de voitures de peur d'être oublié au col... Enfin tout le monde est là, nous pouvons partir car la visite de Sare ne peut se faire, il pleut trop!

Retour direct à Biarritz au centre où nous aurons un peu plus de temps que d'habitude, du coup nous allons au bar boire une bière et papoter, histoire de trainer un peu...

Diner à 20h comme d'habitude et ce soir spectacle donné par les "animatrices"!

Nous sommes quelques uns à y aller, ça dure jusqu'à 22h15; On ne rentre pas trop tard dans nos appartements; Pour moi qui chaque soir fais mon compte rendu de la journée pour les articles du Blog c'est un peu plus de temps...ce que j'apprécie!

Photos prises sur la RHUNE...

Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)
Notre séjour au Pays Basque (5)

Fin du jour 5 de notre séjour au Pays Basque! Il reste 2 jours à faire,

je vais essayer de terminer avant la rentrée et le séjour à Vernet les Bains! A bientôt pour la suite...

Notre séjour au Pays Basque (5)
Repost 0
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 07:01
Notre séjour au Pays Basque (4)

Mardi 14 Juin 2016, déception, ce matin il pleut!!

Aujourd'hui, départ 8h00 vers Saint Jean de Luz; Deux parkings avaient

été retenus dont un en priorité, celui de Passicot, le plus facile à identifier

puisque face à la gare et tout près du port, et l'autre c'était au cas où pas de

places dans celui-ci... mais pas de problème, tout le monde a pu se garer au

premier parking Passicot!

Avant de partir je passe à chaque voiture donner l'adresse du parking pour

les " Miss et Mister" GPS! Parfois je me demande comment faisait-on avant?

Pour ma part je suis dans une voiture sans GPS et avec la carte on arrive en-

core à se diriger! En tout cas ce qui est certain, dans cette voiture on a bien ri

ce qui faisait du bien et surtout les jours de "grandes théories" sur les trajets

et stationnements!

Le départ est donné avec la consigne de nous retrouver à Saint Jean de Luz

au parking prévu; A notre arrivée il manque deux voitures: Gilbert et André

Adami qui devait le suivre...On arrive à les joindre, ils sont à l'autre parking,

on leur explique où nous sommes, et à pieds ils nous rejoignent...ensemble

nous traversons le pont entre Saint Jean de Luz et Ciboure car nous sommes attendus à 9h40 à Ciboure pour une balade de 45mn en bateau; Je vais régler

la prestation, le bateau est déjà là, on nous invite à monter;

 

 

 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

10h, nous partons pour notre mini croisière entre Ciboure, le Fort

de Socoa et Saint Jean de Luz avec une superbe vue de la baie de

Saint Jean de Luz d'un côté, et de l'autre côté une magnifique vue des

falaises plissées de la côte.

Grâce à cette visite commentée, belle découverte du patrimoine de Ciboure ;

Sur fond d'anecdotes et de détails historiques, c'est l'histoire des Basques et de

la mer qui est contée par notre guide.

 

Thèmes abordés par notre guide: les 3 digues de protection qui ont été construites sur ordre de Napoléon III en 1854 afin de protéger la ville souvent emportée par les vagues de l'océan. Les travaux débutent pour la première en 1864, elle sera achevée 12 ans plus tard, elle mesure 325 mètres de long et porte le nom de "SOCOA"; La deuxième du nom de "l'ARTHA" ses travaux dureront prés de 30 ans avec une longueur de 250 mètres, elle fut la plus périlleuse à construire.

La troisième du nom de "Sainte Barbe" entamée en 1873 sera achevée 10 ans plus tard et mesure 180 mètres au lieu des 225 prévus. Grâce aux digues, la ville retrouve sa sécurité en 1895 et depuis elles sont toujours entretenues avec la même méthode d'il y a un siècle.

 La baie, les Phares: Ciboure c'est le charme d'une petite station balnéaire basque nichée au coeur d'une splendide baie face à Saint-Jean-de-Luz. Saint-Jean-de-Luz partage la baie avec "Ciboure" et son petit port aux bateaux colorés, son quai est bordé par de jolies maisons à colombages ou encore avec des "Azulejos" carrelage mural peint à la main.

La baie de Socoa est la seule rade abritée entre Arcachon et l'Espagne. Grâce à ses digues qui la protègent des colères de l'océan Atlantique, elle a la faveur des baigneurs et est devenue une station balnéaire réputée de la Côte Basque!

A l'entré du port de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure, on peut admirer deux phares assez particuliers qui deviendront les symboles de la ville. Ils sont classés au Monuments Historiques de France et on les doit au célèbre architecte français André Pavlovsky (1891-1961 à Saint-Jean-de-Luz), ils sont d'une architecture très particulière qu'on ne voit pas en Médittérranée.

 

Le puissant Fort de Socoa: Le Fort de Socoa à Ciboure est un édifice imporant dans l'histoire de la cité. L'histoire du Fort commence sous Henri IV. Soucieux de protéger Saint-Jean-de-luz de l'ennemi Espagnol, il envisage de construire une forteresse. Des divergences entre les différentes communes feront échouer le projet. Le Fort de Socoa ne verra le jour que sous le règne de Louis XIII. En 1636, les espagnols prennent le Fort et nomme la citadelle -Fort de Castille-. Quelques années plus tard, la souveraineté française est rétabli, l'ouvrage est alors achevé et prend le nom de Fort de Socoa.

En 1686, Vauban en tournée d'inspection dans les Pyrénées entreprend de renforcer le Fort et projette de construire une jetée pour améliorer l'accès au Fort. Les travaux du Fort furent dirigés par Fleury et s'achevèrent en 1698. Le site abritait une caserne et une chapelle.

 

Le sémaphore de Socoa: Le sémaphore de Socoa est situé au début de la corniche basque et surplombe la baie de Saint-Jean-de-Luz/Ciboure.

Le réseau des sémaphores est de la responsabilité de la Marine Nationale qui les arment en personnels spécialisés : les guetteurs sémaphoriques. Ils observent le golfe d’Aquitaine. Le sémaphore possède un espace de veille équipé de longues baies vitrées, de puissantes jumelles, d’un radar et des moyens de radiocommunications. Les sémaphores assurent des missions de service public :

Puis ce sont : les 5 plages cibouriennes,  le Port de pêche, le port de plaisance, la pêche et ses techniques, la Criée, le patrimoine architectural avec le célèbre quai Ravel, et la maison natale de Maurice Ravel;

La Maison Ravel à Ciboure (maison San Estebenia) doit bien sûr son nom au compositeur Maurice Ravel, né le 7 Mars 1875 dans cette maison de style hollandais, la maison "ESTEBANIA", ld'une mère basquaise, Marie Deluart (Mme Ravel) et d'un père suisse, Joseph Ravel.
 Cette maison de style Hollandais fut construite par un armateur Cibourien Esteban d'Etcheto. Elle se situe sur le quai Ravel face au Port de pêche de Ciboure et Saint-Jean-de-Luz.

Cette bâtisse est entrée également dans l'histoire lors du mariage de Louis XIV puisqu'elle hébergea pendant la durée des festivités le très influent cardinal Mazarin.

Elle abrite aujourd'hui l'Office de Tourisme et l'Académie Internationale Maurice Ravel.

 

Les 45mn sur le bateau passent très vite et nous avons la chance que le temps

se soit mis au beau!

Après la balade nous sommes attendus à l'OT pour une dégustation (cidre et

quelques gourmandises)..Il est alors 11h, nous continuons par la visite libre

de Ciboure, ancienne cité corsaire, pour y découvrir ses maisons labourdines,

le cimetière marin, le port, l'église Saint Vincent et du haut du village un

superbe panorama sur Saint Jean de Luz, sa grande soeur!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

12h15, il faut penser à déjeuner...nous repassons le pont pour rejoindre

nos véhicules, nous récupérons nos pique nique et nous dirigeons vers des

espaces verts repérés sur notre plan; En fin de compte nous nous installons

sur des bancs ou murets dans un square où nous sommes très bien, il y a

même des toilettes ce qui est important lorsque nous sommes en ville!!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Notre repas terminé et le café avalé...Nous revenons aux voitures poser nos

sacs pique nique et remettre des pièces dans l'horodateur!..

Nous donnons temps libre jusqu'à 15h pour un début de découverte de Saint

Jean de Luz car et rendez-vous à 15h au départ du Train Touristique pour

une promenade commentée de 30mn dans la ville historique;

En attendant 15h, nous nous baladons autour du port de pêche et des places

Louis XIV et des Corsaires, la Mairie, construite au début de XVII siècle, la

maison de Louis XIV, avec ses tourrelles en encorbellement.

 

Puis c'est l'heure de nous regrouper pour la visite avec "Le Train Touristique"

C'est confortablement installés que nous partons à la découverte de la vieille ville

et de son histoire en nous faufilant dans les rues étroites bordées de maisons

basques..En nous raprrochant de la mer, nous apercevons la pointe Sainte Barbe,

le Casino La Pergola, quelques belles maisons d'armateurs et grands hôtels dont

certains style "Art déco";

Fin de la balade..ce fut une façon instructive et reposante de découvrir des lieux!

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Saint-Jean-de-Luz est une ville authentique au passé particulièrement riche.

Le mariage de Louis XIV avec l’Infante Marie-Thérèse d’Autriche fut en 1660 une des dates majeures de l’histoire de cette cité. Née de la mer, Saint-Jean-de-Luz a été le haut lieu de la pêche à la baleine. Aujourd'hui, la pêche au merlu de ligne, au thon, à la sardine et à l’anchois y est pratiquée. 

Au fil des siècles, Saint-Jean-de-Luz est devenue une station balnéaire renommée qui a su préserver ses traditions. Six plages permettent à chacun d’y trouver son bonheur: La ville s'est faite la part belle grâce aussi à son patrimoine avec la Maison de l'Infante, la Maison Louis XIV, et son héritage architectural dû pour beaucoup aux ambitions immobilières non exemptes de jalousies entre voisins des riches armateurs des bateaux de pêche qui au XVIe ont été les premiers à partir en campagne vers Terre-Neuve;

15h30, nous donnons à nouveau temps libre pour la fin de la journée conseillant pour ceux qui le souhaitent, un retour vers Biarritz, avec arrêt à Guéthary;

Le groupe se disperse, chacun fait ce qu'il veut et les "gourmands" cherchent glaces, gâteaux et autres...

On se croise, on se recroise...il faut dire que nous nous dirigeons tous vers ce qu'il

faut voir de plus important!!

Nous n'avons pu visiter la Maison Louis XIV  ni celle de l'Infante car lorsque nous avions voulu réserver, plus de places pour les groupes...Dommage!

On parcourt à pied le quartier de la vieille ville, dont la principale artère, la Rue Gambetta, ancienne "Grand'Rue", qui est devenue l'axe d'un secteur piétonnier toujours très animé. L'église Saint Jean Baptiste se trouve au milieu de la Rue Gambetta.

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Puis l'heure tournant, pour ceux qui veulent s'arrêter à Guétary ce qui est notre cas, nous rejoignons le parking et partons; Lors de notre arrêt à Guétary nous serons quelques uns à nous retrouver...comme quoi, même si on essaye de se séparer...on n'y arrive pas!

 

Guéthary, le plus petit village de la côte basque, est situé entre Biarritz et Saint Jean de Luz.

 Il vous faut quitter la départementale 810 pour découvrir tout le charme de ce village largement ouvert sur l’océan. Au coeur du village, mairie et le fronton où se déroulent toutes les festivités et activités du village.Descendre jusqu'à "la Terrasse" balcon sur la mer où à l’ombre des tamaris, au calme, peut observer le spectacle des surfeurs et les couchers de soleil sur l’océan. Descendre sur le pittoresque petit port en cale sèche, qui abrite quelques barques colorées.

Guéthary, fut tour à tour, un port baleinier, un village de pêcheurs et une élégante station balnéaire qui accueillit les premiers amateurs de bains de mer. Plus tard, les pionniers du surf découvraient les vagues de Parlementia, mondialement réputées. Pour les plus curieux, des pupitres jalonnent les rues. Ils permettent une découverte de l’histoire du village, de l’église au port en passant par les belles maisons de style néo-basque. 

 


 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)

Fin de cette journée, nous rentrons tous au VTF et à 19h15 nous devons nous retrouver dans notre appartement (Michèle et moi), Michèle et Gilbert ayant décidé d'offrir planteur et rhum arrangé de la Réunion, île que Michèle a bien su faire adopter à Gilbert...

Il pleut nous ne pouvons élargir l'espace en nous mettant aussi sur le balcon...Nous passons un bon moment et il est remis à Gilbert et Michèle un paquet cadeau avec des spécialités régionales, pour remercier Gilbert des bonbons à la bergamote de Nancy que depuis 10 ans, il distribue à chaque rando après le repas, sans compter ceux aux bourgeons de sapin, coquelicot, miel, réglisse etc...

Puis nous allons dîner et en suivant partons dans la salle de spectacle où ce soir c'est un couple d'Humoristes qui va faire son show...C'est un très bon spectacle et ce soir, personne ne s'endort...ou presque!

FIN de ce nouvel article, au prochain!

 

Notre séjour au Pays Basque (4)
Notre séjour au Pays Basque (4)
Repost 0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 06:54

Le 25 Juillet dernier, alors que je suis occupée dans la maison j'entends soudain un gros bruit anormal et non identifiable...je regarde par la fenêtre de la cuisine, il n'y a rien, je vais sur le balcon et là, ce que je vois est incroyable!

Une fuite d'eau dûe aux travaux en cours actuellement, de la future ligne de bus B1, sur une voie réservée entre Castellane et Luminy, crée un énorme geiser grondant, inondant tout autour, obligeant une déviation pour bus et voitures...et quelques curieux avec leurs portables entrain d'immortaliser la scène...se croyant transportés en Islande!

Pour ma part, je n'ai pas eu à me déplacer, car de mon 8è j'étais aux premières loges! Cela a duré plus d'une heure et fut impressionnant!

Un geiser au pied de chez moi...
Un geiser au pied de chez moi...
Un geiser au pied de chez moi...
Repost 0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 06:48

Lundi 13 Juin 2016, ce matin le temps est bien couvert...

Rendez-vous aux voitures à 8h car nous avons un programme chargé et

surtout des horaires à respecter car aujourd'hui, trois visites avec guides

sont réservées;

Pour commencer la journée, il était prévu de s'arrêter à Arcangues tout

près d'où nous logeons; J'avais préparé des itinéraires avec la carte routière

afin d'éviter trop d'errances...Il se trouve que chacun a mis son GPS  dont

certains avec difficulté...d'autres n'en avaient pas, je vous laisse imaginer

la débandade...aussi quelques premiers grognements pour certains!

En fin de compte lorsque tout le monde est à Arcangues il se met à pleuvoir

et il ne reste pas assez de temps pour faire la visite...il est donc décidé d'aller

directement à Espelette où nous sommes attendus à l'Office du Tourisme

à 9h30 pour la visite du village et un circuit pédestre autour d'Espelette ;

Ouf,malgré nos péripéties, nous arrivons presqu'à l'heure Léon, la mémoire

d'Espelette nous attend!

Avec Monique nous allons d'abord à l'OT pour régler la prestation, rien n'est

prêt on nous dit de revenir après la visite ce que nous faisons mais c'est fer-

mé! C'est donc Michel qui recevra la facture....

Notre séjour au Pays Basque (3)

Pas de chance, il pluviotte toujours...du coup la visite aura lieu mais pas

la rando le sentier n'étant pas trop praticable par temps de pluie!!

Après les présentations, nous commençons la visite avec Léon, par

"L'Arboretum du Père David";

Le Père Armand David est un grand naturaliste français qui a répertorié

en Chine des milliers d'animaux et de plantes. Pour les chinois, il est le père

du  panda. Il est originaire d'Espelette, la commune vient d'aménager un

"jeune arboretum" où sont plantés uniquement des arbres de Chine, portant

la dénomination "davidii", "davidiana" ou "davidia". Une jolie et instructive

promenade autour du château d'Espelette!

Nous nous rendons ensuite vers le "château d'Espelette" et au Centre

d'interprétation situé au 2è étage où se trouvent plusieurs expositions :
Parcours du piment dans le monde, ses vertus et ses nombreuses utili-

sations. De la graine à la poudre en passant par la corde, découverte de

toutes les étapes de la fabrication.

Le piment est un condiment incontournable dans la gastronomie basque.

En cuisine, cette épice remplace le poivre en apportant piquant et parfum

sans enlever le goût de l'aliment.

 

Au 2è étage du château aussi, une belle photo de jeune fille dont l'histoire

ci-dessous:
En 1920, la plus belle femme de France était d’Espelette. Suite à la période

de guerre que la France a connue, un journaliste parisien prit l’initiative

d’instituer le 1er concours national de « la plus belle femme de France ».

Par 114 994 voix, Mlle Agnès Souret, 18 ans, remporta le concours.
A la suite du concours elle se rend en tournée en Argentine et y reste deux

mois. Elle meurt d'une péritonite à Buenos Aires le 14 Août 1928.

 

 Puis c'est la visite guidée du village d'Espelette avec Découverte du village :

le château, les maisons labourdines, l'église,…Evocation des coutumes et

traditions du Pays Basque.

Capitale du piment, Espelette est également le berceau de plusieurs

personnalités(Armand David: découvreur du panda en Chine, Agnès Souret:

première miss France…).
Au cœur de la province du labourd, Espelette est un village de près de 2000

habitants situé au pied des montagnes, et à 20 minutes de la côte basque.

L’église Saint-Etienne, date du XVIème siècle et à la physionomie d’une

puissante forteresse avec notamment son clocher-donjon;

Dans le cimetière ont été conservées un assez grand nombre de stèles discoï-

dales anciennes, typiques de la région. Elles datent des XVIIe/XVIIIe siècles;

Comme nous sommes au Pays Basque, Léon nous parle du sport pratiqué

dans le Sud-Ouest et en particulier au Pays Basque : La pelote basque !

C'est un sport ancré dans l’Histoire et la culture du Pays Basque issu des

jeux de paume médiévaux, elle se pratique traditionnellement à main nue,

mais aussi parfois, à l’aide d’un gant (chistera) ou d’une raquette, selon la

spécialité. A Espelette elle fait partie de la vie et de la tradition du village.

Sur le Fronton ou au Trinquet on peut assister aux parties de pelote notam-

ment à main nue et à pala.

Le trinquet est un bâtiment renfermant une zone de jeu quadrangulaire fermée et couverte. Il possède un mur de face, comme le fronton, appelé frontis sur lequel est frappée la pelote, un mur à droite, à gauche et au fond. Par ailleurs, il est équipé d'un pan coupé sur toute la hauteur de la partie droite du frontis, d'un xilo (« trou » en basque) aux angles biseautés en bas à droite du frontis et d'un muret surmonté d'un toit en bois appelé tambour collé au mur de gauche et au mur du fond. Ces particularités entraînent des rebonds parfois imprévisibles qui font le succès du trinquet auprès des pratiquants.

La pelote basque compte plus de 15 spécialités différentes. Le Fronton, mur contre lequel on joue à la pelote basque est un élément architectural présent dans la quasi-totalité des villes et villages du Pays basque,  mais Léon se doute bien que nous ne sommes jamais entrés dans un "Trinquet" aussi il nous y mène nous en expliquant toutes les formes de jeux!  

 

Le temps est toujours mauvais...dans ce cas, l'OT nous avait conseillé d'aller

nous abriter sous la halle pour notre repas pique nique, c'est ce que nous

ferons lorsque nous reviendrons de "l'Atelier du piment" nous sommes

attendus à 11h15 pour la visite;

Lèon nous accompagne jusqu aux voitures et c'est là qu'il nous quitte;

Ce fut une belle rencontre avec un personnage attachant qui a su nous faire

partager ses souvenirs et sa vie de natif d'Espelette à travers les traditions

et l'authenticité de son beau village.

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

11h20 après quelques difficultés pour trouver l'entrée...nous arrivons à

"l'Atelier du piment" un tout petit peu en retard...

Pour commencer la visite, nous sommes conviés à la visite des champs

et des serres avec les explications  simples et instructives de la charmante

Johana; Une vidéo  nous est ensuite montrée afin de voir tout ce qui venait

de nous être expliqué! Puis c'est le moment de la dégustation des différents

produits au piment d'Espelette y compris du chocolat, parfois ça pique ou pas!

Une belle découverte : le chocolat au piment d'Espelette!

Après la dégustation gratuite au cours de laquelle nous avons pu apprécier les

produits, nous faisons un tour dans la boutique et là, on se lâche !

Nous repartons les bras chargés: piment, gelée, caviar, tapas, terrines, chocolat,

et même apéritif...! Une visite qui a été bien appréciée ce dont on se doutait en

préparant notre séjour car nous connaissons bien nos "adhérents voyageurs"!

Le Piment d'Espelette est une plante originaire d'Amérique du Sud, dont le nom botanique est Capsicum annum 'Gorria'. Comme chacun sait, c’est le conquistador Christophe Colomb qui a ensuite ramené le piment en Europe, comme de nombreuses épices, et le maïs. Aujourd’hui, le piment est l’épice la plus cuisinée au monde ! Aux Etats-Unis, il existe même des clubs de mangeurs de piment !
Il a été introduit au Pays basque au XVIème siècle par les explorateurs qui rapportaient dans leurs bagages des plantes et graines jusqu’alors inconnues en Europe.
Le piment, bien adapté au climat local, s’est répandu dans la plupart des fermes du Pays Basque.
Il était utilisé par les femmes comme assaisonnement, comme colorant ou pour la conservation des viandes et du jambon à une époque où les autres épices se vendaient au prix fort.

Photos ci-dessous, ma modeste récolte de piments d'Espelette sur mon balcon...

et sur le pied une prochaine récolte!

Notre séjour au Pays Basque (3)Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

 

Nous revenons à Espelette et nous installons comme prévu, le long de la

halle pour notre pique nique, avant de repartir pour Cambo les Bains où

 nous devons visiter la "Villa Arnaga" maison d'Edmond Rostand;

Gilbert n'ayant plus beaucoup d'essence est inquiet car nous ne prenons

que des petites routes ou peu de stations services...il décide de nous laisser

et part à la recherche d'une station ce qui, va être une vraie aventure! Enfin

il revient avec son plein mais n'a pas déjenné alors que nous venons de

terminer; Je reste avec lui et Michèle alors qu'il mange rapidement sur son

banc et que le reste du groupe est parti à la recherche d'un bar pour leur

indispensable café...

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

Le repas de Gilbert terminé et le café bu, nous reprenons les voitures

pour repartir  vers "Cambo les Bains et la Villa Arnaga";

Pour le trajet, pas de problème, nous ne sommes qu'à 4km et c'est

flêché! Nous avons rendez-vous à 14h30 pour la visite guidée;

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

Edmond Rostand (1868-1918) est un poète et écrivain célèbre.

Encore auréolé du succés de sa pièce Cyrano de Bergerac , il tombe gravement malade et son ami le Professeur Grancher, collaborateur de Pasteur et membre de l’Académie de Médecine, lui conseille de se soigner au doux climat de Cambo les Bains. Venu pour quelques mois avec sa femme Rosemonde Gérard, et ses deux enfants Maurice et Jean, il tombe éperdument amoureux du Pays Basque , et décide de s’établir à Cambo les Bains, l’endroit chéri qui lui a redonné la santé.

Rostand a une âme de bâtisseur et de jardinier, et il conçoit la maison et les jardins de ses rêves à la manière d’un décor de théâtre . Rien n’est trop beau pour ARNAGA : le confort le plus moderne, les trompe l’œil, les tissus précieux, les fresques des peintres à la mode, les boiseries et les laques de chine les plus rares. Et enfin, pour écrin à ce palais aux allures de ferme Labourdine, il dessinera deux jardins, le premier : à la française avec sa pergola et ses pièces d’eaux, et le second plus intime, à l’anglaise.
Il choisira chaque arbre, chaque massif de fleurs, chaque perspective sur le paysage, avec le même soin et le souci du détail qu’il mit dans la construction de sa maison.

Rostand a légué son dernier chef d’œuvre La Villa ARNAGA, qu’il occupa pendant 12 ans.
La Ville de Cambo les Bains en est aujourd’hui propriétaire, et le bâtiment et les jardins sont classés «Monument Historique», «Jardin Remarquable » et "Maison des illustres".

Un musée riche des objets personnels de la famille, présente la vie des Rostand à ARNAGA, mais aussi une évocation complète des œuvres du poète. Gérard Depardieu lui a même légué le César obtenu pour son interprétation de Cyrano de Bergerac.

A l’étage des appartements privés moins ostentatoire mais néanmoins précieux : parquet de trois bois, marqueterie de bois précieux, cabinet de toilette avec les premiers wc. Sous ses airs traditionnels cette maison présente une vraie originalité. Un des objets les plus insolites est une pendule à 14h permettant de dire aux piques-assiettes après moult palabres : Messieurs, déjà 14h, l’office est fermé trop tard pour manger!

Le 15 mars 1900, Rostand engage une nouvelle partie dangereuse : renouveler l’exploit de Cyrano. Sa nouvelle création « L’Aiglon » est un triomphe. Rostand devient « poète national ».

ARNAGA est un lieu magique, une parenthèse d’élégance et de poésie au cœur de la campagne basque, dont la rusticité plaisait tant à Edmond Rostand.
ARNAGA est devenue un haut lieu culturel et festif, et de nombreuses manifestations s’y déroulent chaque année (expos, conférences, concerts , Festival de théâtre etc.)

Sur une plaque au-dessus de la porte d'entrée sont gravés ces mots de Rostand :

Toi qui viens partager notre lumière blonde
Et t'asseoir au festin des horizons changeants,
N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde
Et ne raconte pas ce que disent les gens.

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

Après la visite de l'intérieur de la villa, c'est à l'extérieur que la féérie de couleurs se poursuit dans les jardins, où l'on n'en finit plus de s'émerveiller. Quinze hectares d'enchantement paysager tourné vers les montagnes basques et les Pyrénées. Dommage le temps est couvert et la pluie menace...

 

En 2014 les jardins ont été rénovés comme les avait imaginé Edmond Rostand, avec les broderies de buis, des topiaires, des vases végétaux, des miroirs d'eau, et la restitution de l'étonnant treillage du "Coin des poètes". un jardin à la française dans toute sa perfection géométrique!

À l'origine dessiné par Rostand lui-même, le parc s'orne de quinze hectares de Jardins à la française et à l'anglaise: pavillons, bassins, et au bout d'un long canal, un grand portique encadré de deux pavillons ouverts symétriques qui serait inspiré du monument qui ferme la perspective du parc du Palais Schönbrunn(Autriche), et d'une orangerie de style classique.

Le parc d’ARNAGA est à lui seul un « poème de pierre et de verdure » Il traduit bien le balancement du cœur et de l’âme de son créateur, un Edmond ROSTAND partagé entre, d’un côté son penchant pour la solitude et le recueillement que matérialise le jardin anglais, de l’autre, son inclination pour les honneurs et le luxe comme le montre son jardin à la française. 

Les jardins d'Arnaga sont constitués de plusieurs jardins à thème : à l'entrée un jardin alpin avec ses mises en scène d'éboulis de rochers, un bois d'agrément qui s'étend sur les pentes du domaine, un grand jardin à la française qui occupe tout le plateau et un jardin à l'anglaise en bout d'éperon.

Nous sommes tous dispersés dans ce beau parc mais il faut nous rassembler car pour nous la journée n'est pas terminée, en suivant nous avons prévu une petite marche au départ d'Itxassou pour nous rendre au Pas de Roland! On essaye de rassembler notre petit monde donnant rendez-vous au parking de la Villa qui est à l'extérieur;

 

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

Pour arriver à Itxassou nous avons 6km à faire...Pierre ayant regardé d'où partait la petite balade pour nous rendre au Pas de Roland nous avait indiqué un stationnement au niveau de l'église; Quelques errances pour trouver l'église car dans un village, souvent c'est elle qu'on voit en premier grâce à son clocher, mais pas à Itxassou, elle est tout en contre-bas du village et pour la voir  il faut arriver à un point culminant et dégagé et surtout le trouver!

Enfin tout le monde finit par trouver et se gare comme prévu; En attendant, Pierre a déjà repéré le départ de la petite route par laquelle nous pourrions aussi aller en voiture, ce qui n'est pas recommandé en raison de l'étroitesse de la route qui est à double sens et oblige à faire des manoeuvres lors de croisement avec d'autres véhicules! Imaginez, nous avec nos 8 voitures dont quelques unes sont neuves???

Nous partons pour 3km A/R en direction de la Nive, affluent de l'Adour dans une gorge étroite que nous allons suivre jusqu'au Pas de Roland; C'est une petite route verdoyante qui monte légèrement où dans le ciel quelques rapaces planent, semblant nous guetter...ce sont des gypaètes, envergure 2,60m à 3m et poids 5 à 6 kg! Quelques voitures montent et descendent avec difficulté pour certaines, aussi nous ne regrettons pas d'être à pieds, c'est moins stressant et bien plus agréable!

Nous voici arrivés au Pas de Roland! La légende veut que Roland, le neveu de Charlemagne soit passé là en partant à Roncevaux. Ce rocher lui barrait le passage. D'un coup d'épée, il le transperça..

Roland, ou Roland le Preux, a réellement existé. Neveu de Charlemagne, il est né 736 et mort en 778 lors de la bataille de Roncevaux (Roncevalles en Espagne) trahi par son beau-père.

Bien que la bataille eut lieu contre les Vascons, la bataille de Roncevaux devint un symbole de l'affrontement entre chrétiens et musulmans, les vascons ayant été remplacés par les sarassins dans la célèbre Chanson de Roland écrite 300 ans plus tard.

La mythologie pyrénéenne s'est emparée de la légende de Roland où il devient un géant laissant des traces de son passage un peu partout dans la chaîne pyrénéenne : brèche de Roland, Saut de Roland,

Pas de Roland, ...

En fait, il ne s'agit  "que" d'une curiosité géologique : une ouverture taillée dans la roche par l'érosion des eaux...

Une fois arrivés au Pas nous allons tous, les uns après les autres, jusqu'au trou dans la roche, c'est assez glissant il faut faire attention...pour ma part, un peu distraite, je dérape sur une roche humide et me retrouve parterre...juste quelques égratignures dûes aux buissons qui m'ont réceptionné!!!

Nous restons le temps que tout le monde ait vu et se soit approché de ce trou dans la roche, nous remontons vers le Pas, Monique lit la légende et nous reprenons notre chemin pour le retour à Itxassou vers les voitures, il tombe quelques gouttes

et il est tard donc nous zappons la visite du village d'Itxassou!

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)

Nous rentrons vers Biarritz avec arrêt à Arcangues puisque le matin nous n'avions pu visiter ce village et que certains ou certaines étaient déçus!! Dans un séjour il peut y avoir des contre-temps, mais il faut savoir s'adapter sachant que les organisateurs dans la mesure du possible, font tout pour rattraper ce qui n'a pu être fait...il ne sert à rien de râler ou vouloir prendre des initiatives à leur place ce qui déstabilise le groupe, nuit à l'ambiance et n'est pas très sympa pour les organisateurs qui ont beaucoup travaillé et passé de temps pour préparer le séjour; Des imprévus, il peut toujours y en avoir, ça fait partie du "jeu"..Il faut savoir rester "Zen" et accepter avec le sourire sans compter qu'il n'y a pas eu de gros problèmes, juste quelques contre temps, mais surtout des départ animés...avec les réglages de GPS...ce qui était énervant pour tout le monde!

 

Arcangues, rendu célèbre par LUIS MARIANO, est un magnifique village vallonné qui a le charme d'un décor d'opérette.

Sont à voir en particulier, la mairie et l'école aux volets bleus, du Bleu Arcangues, héritage de l'ancien Marquis d'Arcangues, le fronton et l'Auberge d'Achtal aux grandes tables de schiste, l'église et sa nef unique et le cimetière où se trouve la tombe de Luis Mariano!

De la place on a une vue unique sur le golf d'Arcangues qui ceinture le village et dont le parcours passe devant le château toujours habité par la famille d'Arcangues.

 

Arrivés à Arcangues, pour la visite on se disperse, chacun fait la visite qu'il veut sachant qu'après, la consigne est donnée de rentrer au VTF individuellement, on ne s'attend pas!

On est seulement à 10km de Biarritz et maintenant, avec GPS ou sans, tout le monde sait s'y rendre sans encombre !!

20h30, on se retrouve au restaurant pour le dîner; Il faut savoir qu'à partir de ce jour tous les soirs notre groupe sera servi à 20h30 ce qui nous laissera le temps de rentrer et faire nos ablutions!

En suivant le repas, nous sommes quelques uns à aller à la salle de spectacle où un diaporama est projeté...Nous pensions que ce serait sur la région mais c'est sur la faune et la flore ce qui n'est pas inintéressant, mais compte tenu de notre journée assez chargée...petit à petit je vois notre groupe diminuer...tout le monde s'endort, aussi on finit tous par rentrer dans nos appartements pour nous reposer et être au top de notre forme le lendemain pour attaquer une nouvelle journée!

A bientôt pour la suite!!!

Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Notre séjour au Pays Basque (3)
Repost 0
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 07:27
Notre séjour au Pays Basque (2)

Dimanche 12 Juin 2016, Première journée d'activité de notre séjour!

Aujourd'hui, afin de ménager les conducteurs, c'est à Biarritz, 3km du VVF,

que nous allons nous rendre en voiture pour ne plus s'en servir jusqu'au soir;

Il est prévu de stationner nos véhicules au Phare de Biarritz Pointe St Martin,

sur l'Esplanade Elisabeth II;

Le phare haut de 73m et 248 marches a été érigé en 1834; Il domine le Cap

Hainsart ainsi dénommé en raisons des chênes qui l'entouraient autrefois et

qui ont été remplacés par des Tamaris.

Ce cap marque la limite séparant la côte sablonneuse des Landes de la côte

rocheuse du Pays Basque;

Départ du VTF à 8h30; Pas de problème pour nous rendre au phare et pas de

souci pour stationner! Le temps est beau, on a de la chance car nous allons

passer la journée dehors pour une visite complète de Biarritz!

Avant de partir je donne quelques infos sur l'organisation de la journée et en

particulier sur ce que nous allons voir dés ledébut de parcours!

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

A partir du 18ème siècle, la villégiature de bord de mer devient très

à la mode; Riches, célèbrités, et puissants de ce monde commencent à

envahir Biarritz, Napoléon en 1808, puis Victor Hugo, Stendhal, etc..

Napoléon III fait construire en 1854 la Villa Eugénie. Depuis lors,

Biarritz n'a cessé jusqu'à aujourd'hui d'attirer vacanciers riches ou

célèbres qui y construiront des dizaines de somptueuses villas pour y

organiser les soirées les plus magnifiques!

Ces villas, toutes originales, font aujourd'hui de l'architecture de Biarritz,

un mélange harmonieux, parfois désuet, mais non sans charme, de styles

très différents!

Nous démarrons notre visite par l'avenue de l'Impératrice pour voir les

premières somptueuses villas: Villa Paz, Villa Martine édifiée en 1900

pour le Comte de Montalivet, une des réalisations les plus remarquables

de Biarritz, Hôtel Régina palace que l'on repère au loin par sa blancheur

et sa majesté, construit en 1906 sur un plateau à proximité du phare et

dominant la mer,Villa Roche Ronde château fort et première construction

du lotissement impérial, Villa Mirasol et son grand vitrail signé Gaudin,

Villa Bégonia construite pour l'écrivain Raymond Rousse;

Avenue de la Reine Victoria nous pouvons voir l'Hôtel Continental de style

Louis XIII, il fait face à l'Hôtel Carlton; Puis ce sont les villas: Etche Handia

ornée de motifs floraux céramiques, Mona Lisa, Laparra, Roses Trianon,

Magda et un ensemble de 3 maisons style "Art nouveau" à voir rue Albert 1er;

La rue de Russie regorge aussi de villas prestigieuses: Sainte Marie, Gavito,

Courlis et la célèbre Eglise Orthodoxe construite en 1892 dans un style byzantin; Cette église a pu voir le jour grâce à l'intervention à l'époque, du Tsar Alexandre III et au dévouement du Père Hérodion.

Cette église est classée aux Monument Historique depuis 2015;

A voir aussi la Chapelle Impériale bâtie en 1864 à la demande impériale d'Eugénie de Montijo épouse de Napoléon III, cette chapelle de style roman-byzantin et hispano-mauresque est dédiée à la vierge noire mexicaine: ND de Guadalupe. Elle est classée aux monuments historiques depuis 1981;

Mais le top du top, c'est l'Hôtel du Palais construit à l'emplacement où se trouvait la résidence d'été de l'impératrice Eugénie, construite en1854 dans un style second empire. Dénommée Villa Eugénie, elle garde ce nom jusqu'en 1893, date à laquelle elle est transformée en hôtel, avant d'être détruite par un incendie en 1903 et remplacée par un grand hôtel de luxe baptisé « Hôtel du Palais ». Il ne conserve aujourd'hui quasiment plus rien de la Villa Eugénie d'origine, il est classé 5 étoiles et a obtenu en mai 2011 la «Distinction Palace». Il est l'un des plus beaux palaces d'Europe,  hôtel prestigieux fréquenté par les Grands de ce monde dont l'impératrice Sissi, la Reine Victoria, et de nombreuses têtes couronnées, rois de Belgique, princes russes ou polonais et de grands intellectuels : Jules Ferry, Alexandre Dumas, Victor Hugo et bien d'autres...

 

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

Nous arrivons ensuite au niveau du Casino Municipal , bâtiment du 18è de style "Art déco" il illustre parfaitement le patrimoine architectural de la ville;

Le Casino de Biarritz est situé le long de la grande plage, en bord de mer. Il a été construit en 1901 et restylé art-déco dans les années 1920 et a depuis accueilli de nombreux artistes (Edith Piaf, Yves Montand, etc.).

Nous remontons jusqu'à la belle Place G.Clémenceau; Nous avons déjà bien marché aussi Monique et moi décidons de donner un peu de temps libre pour se balader boire et que chacun fasse ce qu'il veut...et pour certaines, les boutiques!!

Nous allons jusqu'à la Place Bellevue, tout à côté; C'est une des plus belles vues panoramiques de Biarritz, avec un gros plan sur la grande plage, le Casino et le célèbre Hôtel du Palais.

La place est ronde et arborée, avec des bancs afin de profiter du spectacle et prendre des photos...De là, une belle vue sur l'ex Casino Bellevue inauguré en 1858;

A peine achevé, " la bonne société " envahit les lieux. Les élégantes fréquentaient la terrasse sous laquelle on avait aménagé des boutiques.

Il se voulait un peu l'effigie sinon le donjon d'une station balnéaire lancée quatre ans auparavant sous l'impulsion de Napoléon III. Après un incendie qui le détruit en 1886, le Bellevue ressuscite une première fois et, au fil du temps, est agrandi, complété, protégé des vents et des pluies. Sous ses lustres flâneront (et joueront gros) le grand-duc Alexis, Edouard VII, Gary Cooper ou le roi Farouk d'Egypte... Puis se presseront grands d'Espagne, cours européennes et nouveaux riches avant qu'ils ne préfèrent le casino municipal, en contrebas, au bord de l'eau. Il est aujourd'hui un centre de congrès et d'exposition!

Nous filons ensuite vers les Halles, un marché tout en couleur, propre au style du Pays Basque, où figures truculentes et bruits de marché, tout le quartier respire l'authenticité et la bonne humeur. Ici, tous les matins depuis plus d'un siècle, on s'y presse, on y flâne, tour à tour apostrophé par un commerçant bon vivant, puis retenu par une odeur gourmande, et enfin séduit par les couleurs chamarrées des étals. On donne 20mn de temps libre afin de parcourir le marché à sa guise;

Tout cela nous a mis en appétit aussi, nous allons nous diriger vers le Basta où j'avais pévu notre arrêt repas!

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

Après être descendus à travers hortensias et tamaris pour retrouver le bord

de mer nous longeons  la plage sur quelques mêtres avant d'arriver au Basta;

Le BASTA est un rocher entre la grande plage et le Port des pêcheurs qui a été aménagé en promenade;

Ajoncs et bruyères croissaient jadis sur ce rocher couvert de terre.Les élégantes du second Empire aimaient à y flâner. Le spectacle devait être plus pittoresque lorsque Victor Hugo y vint, il y a un siècle et demi....
Hélas, ce qu'il redoutait s'est accompli. Biarritz a mis des " rampes à ses dunes, des escaliers à ses précipices, des kiosques à ses rochers, des bancs à ses grottes " et " même des pantalons à ses baigneuses " !

Nous trouvons des bancs pour nous poser et manger notre pique nique fourni par le centre de vacances! D'un côté vue sur la grande plage de l'autre vue sur le Port des pêcheurs et l'église Ste Eugénie; Monique Trotignon a du mal à marcher et Roger est fatigué..on se demande s'ils vont pouvoir continuer? Après le repas, pour les plus courageux, montée au belvédère du Basta d'où une vue imprenable de tous côtés!

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

Le repas terminé, nous quittons le Basta, traversons le Port des pêcheurs

qui date de 1780; Il ne comptait alors qu'une cale pavée entretenue par les marins, sur laquelle les embarcations étaient hissées à l'aide d'un cabestan en bois. La première digue de sept mètres de long fut construite en 1837, une seconde de trente mètres le fut en 1858. Le projet d'extension de l'Empereur Napoléon III ne put jamais être mené à bien, car l'océan détruisit la plupart des ouvrages entrepris. Le port fut inauguré le 11 juin 1865 en même temps que la statue de la Vierge sur le rocher de Cucurlon appelé aujourd'hui Rocher de la Vierge.

Au début du XXème siècle, 300 pêcheurs pratiquaient leur activité, mais dans les années 50, il n'en restait plus que 30... De nos jours l'activité dominante est la navigation de plaisance et... le tourisme et la restauration...

Ensuite nous montons toujours à travers tamaris et hortensias pour arriver au "Plateau de l'Atalaye" cher à mon coeur car lorsque j'étais plus jeune j'y ai vécu et ensuite y suis retournée régulièrement;

L'Atalaye de Biarritz est un belvédère de choix de la ville. Il est coincé sur entre le port de Biarritz et le rocher de la vierge, sur une petite esplanade surplombant l'Océan Atlantique à environ 15 mètres d'altitude selon les marées

Du temps où la pêche à la baleine était encore active sur cette partie de la côte, il représentait un belvédère de choix pour guetter les signes de présences à distance des cétacés. A l’époque une construction y était installée afin de faciliter le repérage.

Plus tard après la fin de la pêche à la baleine locale, ce lieu connu une deuxième vie. Il servit de promontoire afin de repérer les navires en difficultés. Une cloche d'alarme avait été installée dans une structure en bois, au milieu du XIXe siècle. La structure actuelle, réalisée en grès, reprend la forme de cette ancienne structure en bois.

Je vais jusqu'à la maison où j'habitais qui était un hôtel, l'Hôtel Bertrand.. appartenant à une de mes tantes, celle-ci étant décédée, il a été vendu en appartements, nous sommes restés un moment devant provoquant quelques inquiétudes aux propriètaires et pour les rassurer il a fallu se justifier, il est

vrai que par les temps qui courent..tout rassemblement devient inquiétant!!

Nous allons ensuite vers la Place Sainte Eugénie voir l'église, pour la plupart, et pour certains autres, essayer de boire un café!

L'église Sainte Eugénie, de style néo-gothique, a été construit, entre 1898 et 1903 à l'instigation de l'abbé Gaston Larre et à la place d'une première chapelle dédiée à sainte Eugénie datant de 1856 de style romano-byzantin.
Le plan converge vers l'autel et le tabernacle. Une procession des saints orne les murs qui conduisent à l'autel. On remarquera les fleurs de lys, motif ornemental omniprésent. Il s'agit d'un symbole marial à relier avec la consécration de l'église à la Vierge Marie et à sainte Eugénie
.

 

Ci-dessous, pour vous qui faisiez partie du séjour, voici 3 photos

d'époque, et une de maintenant...

Mon frère et moi au Basta - L'hôtel de ma tante avant qu'il ne soit

transfomé en appartements -

La Place de l'Atalaye avec l'hôtel au fond, mon terrain de jeux...

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

Ensuite c'est vers le Rocher de la Vierge que nous nous dirigeons;

Depuis 1864, la Vierge commémore le retour miraculeux de baleiniers biarrots, pris dans une tempête.Pourtant proches de la côte, ils n'arrivent pas à rejoindre le Port vieux et voient la mort arriver. En plein désespoir, ils sont éblouis par une lumière... ils la suivent et rentrent pour la plupart sains et saufs à terre. Bientôt le Rocher est joint à la terre ferme par une passerelle en bois construite sur ordre de Napoléon III. Plus tard, elle cède. Eiffel reconstruira en 1887 celle sur laquelle on marche aujourd'hui.

Par temps clair,  en empruntant la passerelle la promenade permet d'apprécier une vue splendide sur la baie de Biarritz et sa Grande plage d'un côté et de l'autre, la Côte des basques jusqu'aux Pyrénées.

Nous restons un moment voyant même au passage l'Aquarium, véritable invitation au voyage, le nouveau parcours de l'Aquarium de Biarritz remonte le Gulf Stream pour une découverte des fonds marins du golfe de Gascogne jusqu’à la mer des Caraïbes et à l’Indo-Pacifique ! Un spectacle éblouissant! A voir aussi le "Monument aux morts" dont la décision de l''ériger  en souvenir des enfants de Biarritz morts pour la Patrie date du 15 décembre 1918 ;

Nous continuons ensuite notre visite en prenant l'Esplanade de la Vierge et du Port Vieux, longeant la mer avec vue sur la Côte des Basques et les Pyrénées;

Nous arrivons à la petite plage du Port Vieux,(70m de large), son nom provient du fait que cette plage a pris la place de l'ancien port baleinier de Biarritz, au XIXe siècle.

Elle est sans doute la plus petite plage de la station balnéaire mais sans doute celle qui a le plus de charme ! De forme ovale, en contrebas, elle est entourée de galerie comme l’on peut voir fréquemment en Italie. Souvenir de l'époque où l'on pouvait trouver un établissement de bains. La vue est magnifique sur le rocher de la Vierge. C’est la plage préférée des habitués.

 Nous dépassons ensuite la "Villa Belza" construite sur un rocher à la fin du XIXe siècle,elle  fait partie du paysage et de la légende de Biarritz. Belza signifie "noire" en basque et il paraît même qu'elle serait hantée... elle fut le lieu de tous les fantasmes des amateurs d'ésotérisme et de sorcellerie avant que la  demeure connut son heure de gloire dans les Années folles lorsque, transformée en cabaret russe, le "Château basque", elle fut fréquentée par le gratin mondain international.

Enfin nous arrivons à la plage de la "Côte des Basques"  qui a reçu le titre prestigieux de plus belle plage de France. Cette plage de sable fin est encadrée par les falaises de la ville. La Côte des Basques est le berceau du surf en France : c'est ici en 1956 que fut surfée la première vague. Elle reste l'un des spots les plus fréquentés par les adeptes du surf. On peut aussi lézarder sur la plage mais il faut s'adapter à l'eau qui monte rapidement. En effet, cette plage n'existe qu'à marée basse.

Nous nous installons à un bar avec vue sur mer car le café manque à certains.

D'autres en profitent plutôt pour se rafraîchir car il fait chaud!

Ensuite pour revenir j'avais pensé remonter à travers les tamaris pour rejoindre la Perspective de la Côte des Basques mais certains ne se sentent pas de remonter aussi on fait 2 groupes, les garçons (Pierre, Gérard et Gilbert) veulent bien passer par le haut et entrainer dans leur sillon ceux qui veulent bien les suivre...moi je reste en bas et ramène jusqu'au point de rencontre le reste de la troupe! Nous nous retouvons à la plage du Port vieux et continuons notre périple vers le Casino Municipal, la Grande plage et retour au phare où nous sommes garés!

Nous avons deux "éclopés", on les laisse au Basta et Francis va chercher sa voiture pour les récupérer et les ramener au parking;

Nous avons fait environ 8km mais peu de dénivelée!!

 

 

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)

Nous rentrons assez tôt au centre et là, chacun fait ce qu'il veut...dégustation d'une bière basque au bar, petit bain dans la piscine ou jeux de cartes pour les "accros"...

Une petite pluie fine s'invite en fin de soirée sans trop nous inquiéter...

20h, on se retrouve pour le repas toujours très bon, on change de table, et de voisins de table autant que possible...ceci étant plus convivial et faisant moins "clan"..on y arrive mais c'est difficile pour certaines qui aiment "les habitudes"!

21h nous allons dans la salle de spectacle car ce soir il y a "Chants basques" avec des choeurs d'hommes, beaux chants, belle soirée; Apparues à la fin du XIXème siècle, les chorales sont aujourd'hui nombreuses en Pays Basque (record européen de la densité de groupes!).

Fin de la soirée pas trop tard, nous filons chacun dans nos appartements pour nous reposer et là, personne ne se fait prier...

Avant de m'endormir, je fais quand même mon compte rendu de la journée...Comme Michèle dort seule je ne la dérange pas!

Fin de cette première journée de visites qui s'est bien passée, on a fait tout ce qui était prévu!!

 

Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Notre séjour au Pays Basque (2)
Repost 0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 06:55
Notre séjour au Pays Basque (1)

Depuis des semaines, Monique et moi préparions ce séjour afin qu'il

se déroule pour le mieux! Nous avions ôté les propositions du centre

de vacances pour les remplacer par des visites plus adaptées à notre

groupe! Ce furent des semaines de recherches, de coups de fils, de

contre-temps, de doutes, et beaucoup de temps passé pour la mise

en place du nouveau programme!

Aujourd'hui, ouf, tout est prêt, c'est le départ!

Je tiens quand même à rappeler que nous ne sommes ni des "Tours

opérators" ni des professionnels du Tourisme et que ce séjour a été

préparé avec le "coeur" pour vous, par des "Bénévoles", que nous

sommes, Monique et moi ; Nous demandions un peu d'indulgence à

chacun afin que ce séjour se passe dans les meilleures conditions,

et par respect de tout ce travail fait en amont; Ce fut presque le cas...

 

Samedi 11 Juin 2016, rendez-vous à 6h45 sur le parking de Bonneveine,

comme d'habitude,pour un départ à 7h00!

Ne viendront au rendez-vous que les voitures ayant à récupèrer leurs

passagers, soit 3 voitures;

Tout le monde étant à l'heure à 7h comme prévu, nous pouvons partir,

direction "Biarritz"!

La semaine précédente les conducteurs avaient reçu les consignes pour

le trajet, l'arrêt déjeuner, et l'arrivée au VTF; C'est Pierre Bighelli qui avait

soigneusement préparé ces trajets; Merci à lui pour son aide.

A midi nous nous retrouverons tous au parking indiqué:"Aire de Volvestre"

après Toulouse, alors que dans la matinée chacun s'arrêtera où il veut pour

le café, repos et autre! Il faut savoir qu'il y avait 8 voitures;

Dans la matinée mon téléphone sonne beaucoup, nous demandant où nous

sommes, certains pensant peut-être nous retrouver pour le café...En fait,

lorsque nous nous arrêtons, nous en retrouvons quelques uns ayant fait le

même choix que nous;

Pour le déjeuner, arrêt à "l'Aire de Volvestre", arrêt très bien choisi, où

espaces verts et tables nous attendent! Une pause fraicheur  sympa,

reposante et reconstituante!

Nous y restons environ 1h, nous avons fait environ 430km, et avons retrouvé

toutes nos "ouailles"...soit les 8 voitures!

A 13h il faut repartir, il reste 275km et nous sommes attendus au VTF du

Domaine de Françon à Biarritz à 16h environ;

Plus nous avançons, plus le ciel est chargé de nuages... ce qui est un peu

inquiétant pour les jours à venir...

Certaines voitures ont quelques soucis pour la sortie d'autoroute mais rien

de méchant; 16h nous sommes tous arrivés et surpris par la beauté des lieux;

C'est dans un château niché dans un parc arboré, que nous allons passer cette

semaine; Une belle surprise  qui a l'air de ravir tout le monde!

Récupèration des clés, des logements, installation, et petite visite des lieux,

des chambres attribuées aux "chanceux" hébergés au château, et d'une partie

du très beau parc;

A 19h, Réunion avec le Directeur du centre, puis apéritif de bienvenue; 

Vers 20h, notre premier repas qui satisfait tout le monde sans compter que

nous mangeons dans le château dans une salle magnifique!

 

Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)

Lors de ce séjour nous avons logé à Biarritz au "Château de Françon" ,

édifice dont la construction, date du dernier quart de XIXe siècle (1882)

Certaines pièces sont classées par les Monuments Historiques depuis 1999

alors que tous les éléments bâtis sont inscrits; L'inscription à l'inventaire

des Monuments Historiques concerne le parc, le pavillon et l'écurie, ainsi

que le décor intérieur, le vestibule, la cage d'escalier, la bibliothèque, le 

salon et les salles à manger.

Le château de Françon a été vendu à la "Caisse nationale des Allocations

familiales en 1948, il a servi de colonie de vacances et a été transformé en

centre d'accueil en 1985;

La résidence de vacances VTF "Domaine de Françon"  est située à 1 km 500 de

la plage, dans un parc arboré de 12 ha avec plus de 50 espèces végétales et une

forêt classée et bâtie autour d’un manoir de style anglo-normand avec ses

dépendances.

On n'a pas toujours l'occasion de prendre ses repas ou de dormir dans un

château classé, remarquable par ses boiseries, ses vitraux, ses peintures,

ses cheminées etc...Un plaisir rare que nous avons pu apprécier!

La qualité des repas  était très correcte offrant la possibilité de manger équilibré;

Les annexes, petits pavillons style basque, étaient aussi très bien, nous avions

des appartements avec 2 chambres, séjour-cuisine équipés, balcon, salle de bains

et WC séparés;

Au château il n'y avait que des couples car seulement des lits pour 2....aussi,

5 de nos couples ont pu y résider ce dont ils n'étaient pas peu fiers...Adami,

Allemand, Aupicon, Bighelli, Bastien/Renard, le choix ayant été déterminé

par le VTF et par ordre alphabétique!

Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)

Au cours de la visite du château et des chambres de nos amis....

Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)

Aprés le dîner, promenade dans le superbe parc ce qui  a permis d'un

peu décompresser avant d'attaquer une semaine chargée....ou balèti

pour quelques uns...les moins fatigués mais peu, il faut quand même

savoir que la plupart d'entre nous était levée trés tôt le matin et les

conducteurs ont fait un peu plus de 700km! Merci aussi à eux qui ont

bien voulu prendre leurs véhicules permettant ainsi un séjour aussi

loin, ce trajet je l'ai fait souvent ayant ma famille dans cette région et

je sais que c'est fatigant!!

Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)
Notre séjour au Pays Basque (1)

Fin de cette première journée, celle de notre arrivée! Je ferai les

C/R de chaque jour séparément afin de mettre un maximum de

photos (2500 entre les miennes et les vôtres, à trier et sélectionner),

et qu'ainsi chaque article ne soit pas trop long entre le texte et les

photos ce qui je pense sera difficile mais bon j'ai l'habitude il va

juste suffire que je trouve du temps...En tout cas, Merci à vous tous

qui avez envoyé des photos : Faudon, Aupicon, Allemand, Violette,

Gisèle, et Léone!

En ce moment je consacre un peu plus de temps à ma famille et à

moi même...il le faut bien de temps en temps!

Bonnes vacances à tous, à bientôt pour la suite mais ne soyez pas

trop pressés!

Notre séjour au Pays Basque (1)
Repost 0