Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 11:55

MADERE, suite de notre beau voyage....

 

Le tourisme à Madère fut tout d’abord un tourisme de luxe, réservé

aux familles aristocratiques européennes. L’impératrice Sissi d’Autriche

arriva en 1860 à Funchal et y passa l’hiver. Elle s’était installée à la

Quinta Vigia, charmante demeure qui fut ensuite transformée en casino

en 1922. Contrairement aux idées reçues, Sissi ne vint pas à Madère pour

y soigner ses poumons, mais plutôt un état dépressif.


pt139319-copie-1

 

 

Jeudi 11 Octobre (suite de nos aventures)

Le repas de midi est terminé et c'est dans le salon que nous attendons notre

guide pour une balade en mer à la découvertes des tortues, dauphins, baleines

et cela à bord d'une réplique de la :

                    "Caravelle de Christophe Colomb la Santa Maria"

véritable évasion le long de la côte madérienne comme au xvè siècle...

P1200939.JPG

 

  Pendant qu' Enia s'occupe des billets nous attendons, admirant

cette caravelle dans laquelle nous allons voguer comme au temps

de Christophe Colomb.

P1200946.JPG

 

Cette caravelle a été construite dans le village de Câmara de lobos

Christophe Colomb, né en 1451 dans les environs de Gênes, décédé le

20 mai 1506, à Valladolid en Espagne, sera la première personne de

l’histoire moderne à traverse l’océan Atlantique, en découvrant une

route aller-retour, entre le continent américain et l’Europe.

Christophe Colomb, qui prendra la mer très jeune, rejoindra son frère,

un cartographe, à Lisbonne, épousera Filipa Perestrelo e Moniz, fille de

l’un des premiers colonisateurs de Madère, en 1479. Celle-ci lui donnera

un fils (Diego Colomb né probablement en 1480), quelques temps avant

de mourir.

En 1480, Christophe Colomb s’installe avec son épouse, Doña Felipa,

à Porto Santo, près de l’île de Madère. Il navigue vers les côtes africaines 

et étudie les vents et les courants venus de l’ouest. En 1484, Colomb

forme l’idée de passer par l’Atlantique pour aller aux Indes.

Le comité d’experts consulté par Jean II du Portugal rejettera son projet.

Le vendredi 3 août 1492 avec 90 marins, et trois navires, La Niña,

La Pinta et la caravelle (Santa-Maria), Christophe Colomb part à la

découverte d’une nouvelle route vers lesIndes (1492-1493). Il effectuera

ensuite trois autres voyages, de 1493 à 1496, de 1498 à 1500, et enfin le

dernier de 150à 1504. 

 

Mes-images-92-0395.JPG

 
Si Christophe Colomb a choisi la caravelle, un type de navire à voile,

long de 20 à 30 m, inventé et utilisé par les Portugais depuis le début

du XVe siècle, dans leurs explorations de la côté africaine, c’est en

raison de son faible coût d’armement, de son poids d’environ 200

tonnes et de son faible tirant d’eau, qui permettait au bateau

d’approcher des côtes sans risquer d’échouer.

 

A l'abordage...c'est à nous de monter!

Mes-images-92-0400.jpg

 

Dés notre arrivée sur le bateau, on nous met un perroquet

sur l'épaule et photo!! Puis chacun s'installe là ou il veut.

Mes-images-92-0406.JPG

 

img001.jpg

C'était une caravelle à 2 voiles carrées et une voile latine.

Ses dimensions sont: 22 m de longueur, 7 m de largeur, jaugeant

environ 75 tonneaux avec un équipage de 26 hommes.

C'est à son bord que le Nouveau Monde sera aperçu pour la

première fois, et c'est elle qui reviendra la première en Espagne.

Mes-images-92-0414.JPG

 

Nous voici à bord admirant les paysages et savourant

la balade dans ce bateau mythique, riche en histoire!

Mes-images-92-0433mod01.jpg

 

Les "Hélènes"...mais pas les « Hellènes », nom qui dans l’Empire

Romain, désignait toutes les personnes n’étant pas de confession

juive, c'est-à-dire les polythéistes.

Mes-images-92-0456.JPG

 

Là, en regardant bien vous voyez  une trace turquoise dans l'eau...

c'est une baleine qui arrive alors que depuis un moment nous les

guettons...le capitaine du bateau, à l'affut avec ses jumelles nous

informe au fur et à mesure de leur progression.

Bousculade dans le bateau tout le monde veut voir la baleine!

Mes-images-92-0463.JPG

 

Voici quelques-unes des espèces de dauphins et de baleines que l'on

peut observer dans les eaux de Madère.

Baleines : Rorqual de Bryde, cachalot macrocéphale, globicéphale

tropical, baleine bleue, rorqual du Nord, baleine à bosse, faux orque,

orque, baleine de l’Atlantique Nord, etc.

Dauphins : Dauphin tacheté, grand dauphin, dauphin de Risso,

dauphin à bec court, dauphin rayé, dauphin sténo.


ci-dessous, une baleine.photo_baleines_patagonie_argentine_135.jpg

 

Environ de Funchal, vue du bateau en longeant la côte

Mes-images-92-0485.jpg

 

Un arrêt baignade à proximité  d'une plage de sable gris volcanique.

C'est Cathy qui se lance...

Mes-images-92-0509.JPG

 

puis c'est au tour d'Hélène

Mes-images-92-0517.JPG

 

Ils ont l'air d'apprécier, nos courageux baigneurs....il faut dire

qu'ils ne sont pas très nombreux malgré que l'eau soit très bonne!

P1200990.JPG

 

Remontée de Chantal...

P1200997.JPG

Et pour le goûter, un petit verre de Madère accompagné du gâteau local:

le "Bolo de mel" tout cela servi par un des capitaines du bateau...

C'est bien sympathique tout ça!!!

Mes-images-92-0535.JPG

P1210004.JPG

 

Michèle et Paul, en vrais touristes.....

P1210377.JPG

 

Cette balade de 3 heures nous fait  remonter au 15e siècle nous

permettant d'imaginer les émotions des premiers marins lorsqu'ils

découvrirent l'archipel de Madère.

P1210006.JPG

 

P1210008.JPG

 

Pour le "fun", pendant quelques instants, les marins ont baissé

la grande voile, ce qui a rendu au bateau toute son authenticité.

P1210002.JPG

 

Funchal défile sous nos yeux alors que le ciel s'assombrit..

P1210022.JPG

 

Notre hôtel en premier plan, celui avec la base ocre.

P1210016.JPG

 

Les perroquets posant avec nous pour les photos.
P1210027.JPG

 

Fin de la balade, il est 17h45, retour à l'hôtel qui est tout proche;

la majorité du groupe rentre, nous ne sommes que quelques uns

à rester à Funchal pour voir un peu plus la ville et faire quelques

emplettes...et oui, c'est toujours la "fièvre acheteuse"...

Retour à l'hôtel en bus de la ville, on se débrouille bien et sommes

contentes de nous!

19h15, comme chaque soir, rendez-vous à la piscine pour l'apèro et

comme chaque soir aussi, tout le monde est là, pomponné et joyeux...

quelle équipe nous faisons!

20h15, repas au restaurant de l'hôtel, repas toujours très satisfaisant

sous forme d'un buffet où un grand choix de plats est proposé.

21h, nous sommes une quinzaine à monter dans la salle de spectacle

où une soirée de "Danses folkloriques" nous est proposée.

P1210040.JPG

 

De nombreux groupes  maintiennent la tradition folklorique de Madère.

L'authentique folklore de Madère est caractérisé par des "balhinos"

accompagnés de chants et de musique et par la célèbre revanche, où

deux chanteurs improvisent à tour de rôle des paroles.

P1210042.JPG

P1210041.JPG

 

Les instruments utilisés sont : la guitare, la rajah, le triangle, la rebeca,

l'accordéon et le traditionnel "brinquinho" fabriqué sur l'île.

P1210048.JPG

 

Les danses évoquent différents épisodes de l'histoire de Madère.

Certaines comme celle de Punto do sol, symbolisent le temps de

l'esclavage, d'autres plus joyeuses, rappellent le temps des

vendanges, les danseurs évoquant le foulage au pied du raisin ou

le transport des hottes.

P1210050.JPG

 

P1210053.JPG

 

Après le spectacle de danses folkloriques c'est un petit spectacle

avec des perroquets savants qui nous est présenté!

Ces perroquets "artistes" deviennent tour a tour acrobates,

équilibristes, magicien et font pleins d'autres tours les plus

incroyables les uns des autres.

Un numéro de dressage ou complicité et amour en font la réussite.

Il est ensuite l'heure d'aller nous coucher..

dressage-de-perroquets-4.jpg

 

VENDREDI 12 OCTOBRE, très beau temps à Funchal

Lever à 7h, petit déjeuner à partir de 7h30, tout le monde est toujours

à l'heure.

Ce matin au programme : Randonnée à Ponta de São Lourenço, dans

la partie Est de Madère, avec des vues absolument sublimes sur

l’Atlantique et les formations rocheuses volcaniques spectaculaires ;

Un paysage totalement exceptionnel, comparé au reste de l’île.

 

P1200538.JPG

Ponta de São Lourenço est une longue péninsule sauvage qui forme

l'extrémité orientale de Madère. La flore côtière est protégée par une

réserve. Un sentier aménagé permet de sillonner cette presqu'île

battue par les vents.

P1210064.JPG

 

Photos prises du car, sur le parcours

Mes-images-92-0637.jpg

 

Petit village de Caniçal juste avant d'arriver au départ de la rando.

Mes-images-92-0721.jpg

 

Nous voici au départ de la rando, plan et infos nous donnent une

idée de ce que nous allons faire.

P1210079.JPG

 

Dés le départ, nous apercevons le sentier bien aménagé que nous

allons prendre.

P1210080.JPG

 

 Le sentier épouse le relief et donc, il monte, il descend, il remonte.....

Mes-images-92 0735

 

Mes-images-92-0742.jpg

 

Les stars posant devant ce point de vue, lequel en fait, nous cachons...

P1210088.JPG

Mes-images-92-0747mod01.jpg

 

Mais le voilà le point de vue...

P1210086.JPG

 

La beauté de ce site  abonde avec les roches volcaniques rouges

et ocres érodées par les tempêtes et la mer.

Dans ce paysage aride, la terre en friche est constituée essentiellement

par des falaises.

P1210095.JPG


P1210093.JPG

 

Le sentier bien aménagé et sécurisé permet à tous cette belle

balade...

P1210096.JPG

 

Vue sur les "Iles désertes"

Les Îles désertes consistent en un groupe d’îles connues sous les noms

de Deserta Grande, Bugio, Ilhéu Chão et Prego do Mar, à environ 35 km

au sud-est de Funchal. Elles sont aujourd’hui une réserve naturelle et

abritent les phoques moines, l’une des douze espèces animales les plus

menacées sur terre. Il y a également des tarentules (mais pas sur Madère)

et des chèvres sauvages.

P1210097.JPG

 

Grotte sous marine

P1210103.JPG

 

Mes-images-92-0760.JPG

 

Une vue sur l'aéroport et sa piste rallongée.

Mes-images-92-0770.JPG

 

C'est un lieu rare à Madère, on y trouve une plage naturelle de sable,

la Prainha qui enchante avec les couleurs de cette merveille.

P1210109.JPG


Côte escarpée, couleurs variées, paysages volcaniques, points

de vue panoramique spectaculaire, lumières changeantes voilà

qui fait de cette randonnée une balade à ne pas manquer même

si parfois elle peut paraître un peu pénible. 

Mes-images-92-0771.JPG

 

Mes-images-92-0781.JPG


Du sommet, de ce massif on peut admirer le phare, le Nord de l’île

de Madère, au Sud, les îles Désertas et au Nord, l'île de Porto Santo.

P1210115.JPG

 

Sur ce parcours se trouve une petite Oasis où se situe la maison

"a casa do Sardinha", où une équipe de gardes surveillent la nature.

Mes-images-92-0793.jpg

 

Ici, le temps change très rapidement... une petite averse nous

a surpris et fait accélérer le pas du retour.

Mes-images-92-0801.JPG

 

Que l’on soit un adepte de la marche à pied ou non, il ne faut surtout

pas manquer cette petite randonnée d’un peu plus de 2 heures, avec

de beaux panoramas sur la côte sud et la côte nord de Madère.


Fin de la balade, tous les participants reviennent ravis de la balade.

Avant de repartir, petite pause. Puis retour vers Funchal pour le déjeuner.

P1210131.JPG

 

Caniçal se trouve dans la partie Est de l’île de Madère ; un petit village

de pêcheurs et jadis le centre de l’industrie de la baleine jusqu’en 1982.

Caniçal possède un musée de la baleine ; On y trouve de nombreux

objets dont une maquette de baleine à échelle réelle, des photographies

et bien d’autres choses. Le village est tout près du départ de la rando.

P1210152

 
Caniçal fut élevée à la catégorie de vila en 1994. C'est ici que fut

créée la Zone franche et industrielle de Madère.

P1210134

 

Quelques photos prises du car, sur le chemin du retour à Funchal

P1210151.JPG

 

Mes-images-92-0816.jpg

 

Nous voici de retour à Funchal avec sa végétation tropicale

un beau ciel bleu et près de 30 degrés...

P1210716.JPG

 

Notre hôtel "Enotel lido" et à côté, les taxis jaunes

P1210148.JPG

 

Déjeuner à l'hôtel et à 14h15, départ vers Eira do serrado et Monte

pour ceux ayant choisi cette option. Les autres ont l'après midi libre

et feront ce qu'ils veulent ou se reposeront.

Mes-images-92-0003.JPG

Située à 25 minutes au nord de Funchal, Eira do Serrado est l’un

des plus beaux sites de Madère, avec des vues imprenables sur les

montagnes environnantes et les villages, dans la "vallée des Nonnes"

qui constellent de ses maisons blanches le creux d'un cirque montagneux.

Mes-images-92-0848.JPG

 

Depuis le parking, un chemin en partie en escaliers, contourne

"Le Pico do Serrado"1095m et rejoint le belvédère.

Le belvédère domine le foyer d'un ancien cratère au fond duquel

le village de Curral das freiras se chauffe au soleil

Devant nous s'étend le plus vaste cirque des montagnes de Madère

Mes-images-92-0847.jpg

 

En descendant le canal, on arrive à Curral das Freiras

(vallée des Nonnes), un petit village reclus situé en plein cœur

de l’île où, au XVIe siècle, les nonnes se réfugiaient pour fuir

les pirates qui attaquaient souvent Madère.

Mes-images-92-0851.JPG

 

Au bas du précipice, la "ribeira de les socorridos"(torrent des rescapès"

coule à près de 800m de profondeur. Son nom évoque les premiers

colons qui trouvèrent refuge à cet endroit quand l'île fut ravagée par

un incendie long de 7 ans...1420 à 1427.

P1210155.JPG

 

Suite à l'attaque du couvent de Funchal, les nonnes se sont réfugiées

dans cette région reculée de l'île. Un village en est né.

Chacun y cultive son potager. Les spécialités culinaires sont les liqueurs

de griottes et de châtaignes. Si jusqu'à présent, il était long et difficile d'y accéder, la route est aujourd'hui goudronnée et le paysage vaut le détour.

P1210162.JPG


Pause photos au belvédère.

P1210159.JPG

P1210158.JPG

 

P1210164.JPG

 

De retour du belvédère, arrêt à la boutique...

P1210168.JPG

 

Bonnet madérien; Ces bonnets étaient portés par les ouvriers qui

travaillaient dans les tunnels qui sont nombreux le long des levadas;

Une pointe assez longue au-dessus du bonnet permettait d'avancer

sans se cogner, la pointe indiquant s'il y avait un obstacle.

P1210186

P1210165

Denis, notre chauffeur

P1210171

En rejoignant Monte

P1210170.JPG

 

P1210185.JPG

 

Le jardin municipal de Monte est le lieu le plus populaire et le plus

visité; Il est situé au sommet de la colline, dans le village de Monte

qui surplombe la superbe baie de Funchal. Ce jardin romantique

très bien entretenu vous fait découvrir un superbe panorama, une

grande diversité de fleurs, plantes et vieux arbres. C’est l’endroit

idéal pour une promenade tranquille et pour admirer la beauté de

la nature.

P1210179

 

Promenade dans le jardin de Monte

Mes-images-92-0923.JPG

 

Mes-images-92-0924.JPG

 

Mes-images-92-0925.JPG
Fougère arborescente

P1210181.JPG

 

Fontaine de la vierge à Monte

P1210187.JPG

 

Sur la place de Monte: La commune de Monte, créée en 1565, est

aussi nommée Nossa Senhora do Monte (Notre Dame de Monte).

Elle est située entre 600 et 800m d'altitude et comprend 7500

habitants environ.

P1210189.JPG

 

Sur cette place de Monte, bizarrement les arbres sont penchès...

P1210188.JPG


L' église Notre Dame de Monte date de 1741.

Notre Dame de Monte est également le tombeau de Charles 1er

d'Autriche le dernier des Habsburg, empereur d'Autrich, roi de

Hongrie décédé en exil le 1er avril 1922.

L'impératrice d'Autriche, Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach,

dite Sissi, a vécu ici à Monte pendant 6 mois à partir de l'hiver 1860

pour y soigner une toux qu'on pensait être la tuberculose, mais qui

n'était que psychologique tant elle s'ennuyait à Vienne.

P1210190.JPG


P1210196.JPG

P1210193.JPG

 

Panorama pris de l'église de Monte, église datant du 18è siècle

P1210200

 

Cet ancien moyen de transport est toujours en activité pour dévaller

les rues étroites de la ville, mais c'est pour les touristes, vu le tarif

pratiqué.

P1210203.JPG

 

Les caisses de bois et d'osier sont poussées par les Carreros de Monte

et atteignent le bas de Funchal en quelques minutes. Comme nous

sommes des touristes, nous tentons la descente....

P1210206.JPG

 

Monte est le point de départ des fameux traineaux en osier qui,

poussés par deux grands gaillards du village, dévalent la route

qui relient le village à la côte, au plus grand bonheur des passagers

cramponnés à l'intérieur....

DSC00835.JPG

 

Annie et Geneviève sont zen alors que Geneviève nevoulait pas y aller!!

Mes-images-92 0984

 

Arrivée de Gilbert et Roland puis de Guy et Josiane...

P1210375.JPG


Tenue traditionnelle                                                     Régime de bananes

P1210227.JPG

P1210374.JPG

 

Au cours d'une balade à pieds autour de l'hôtel..

P1210228.JPG


Vue sur le port de Funchal

Mes-images-92-1036.JPG

 

Les familles Deckmyn et Cros au cours d'une demi journée libre...

On ne s'en fait pas!

Mes-images-92-1024.JPG


Ils sont allés faire un tour au Reid's palace....

Mes-images-92-0283.JPG
Fondé en 1891 par l'écossais William Reid, l'hôtel a su conserver un

raffinement classique tout en évoluant au fil du temps et l'élégance

Edwardienne se marie aujourd'hui au confort moderne.

L'hôtel Reid's Palace offre un havre de paix dans un cadre de charme

et le promontoire qui domine les eaux de la baie de Funchal demeure

un lieu paradisiaque.

Mes-images-92-1040.JPG

Mes-images-92-1030.JPG

 

Pour nous, retour à l'hôtel à 18h, douches, cartes postales et un peu

de repos avant de redescendre au bar pour notre rendez-vous "apèro"...

J'annonce une collecte qui va être faite pour nos guide et chauffeur;

Michèle Vidal,"raquetteuse du groupe" est chargée de récolter les fonds.


Aujourd'hui je dois annuler un soi-disant anniversaire..

En effet mes oreilles trainant trop, j'entends dire que Roland doit fêter

ses 80 ans pendant le séjour...Je pense qu'on ne peut laisser passer cela

même s'il ne fait pas de notre groupe!

Je vais expliquer cela à l'accueil qui trouve aussi très normal que l'on

fasse quelque chose, la dame me promet gâteau, bougies, champagne et

tout et tout.. je suis ravie et en informe quelques uns mais je fais discret

pour que cela reste une surprise. Cathy Colognoli vient me voir, me dit

que l'anniversaire de Roland  est en Avril!!! Mince, comment faire?

On ne peut pas souhaiter les 80 ans 6 mois avant, ça la fiche mal! Alors

le lendemain je m'arme de courage pour faire tout annuler...la dame

comprend mais sans plus, insistant un peu...

 

Notre salle à manger

P1210664.JPG 

Repas à 20h et spectacle à 21h; Ce soir, nous allons à "Brooklyn".....

Nous assistons à une revue qui offre une heure et demi de rêve, de

musique et de fantaisie...

En même temps, nous buvons un verre...champagne, poncha ou autre.

P1210238.JPG

P1210252.JPG

 

P1210246.JPG

 

P1210255.JPG

 

Frangipanier en fleurs

frangipanier-6.jpg


Fin de la journée et de cet épisode...il en reste un seulement,

ensuite je passerai au reportage sur les USA,mais là, il y a du

travail!

Donc, au prochain et dernier épisode sur Madère.

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 08:09

  MADERE, suite de notre très beau voyage...

 

P1200546.JPG

 

Mercredi 10 Octobre, 2è jour à Madère!

Il est 6h45, le réveil sonne, le jour se lève, il fait déjà très doux

et le temps est très lumineux comme bien souvent dans les îles!

Nous sautons du lit et vite passons aux préparatifs pour la journée.

Petit déjeuner à 7h30 pour un départ à 8h30 mais avant, il faut

récupérer nos pique nique car aujourd'hui, journée rando.

Tout le monde est à l'heure et semble-t-il, en forme!

Nous partons tous pour la rando de la journée alors que certains

n'étaient pas sûrs d'y aller...

P1200518.JPG

 

Aujourd'hui au programme :

Rabaçal et cascade des 25 sources

Randonnée de 11km - 390m de dénivelée - 4h de marche - quelques

passages aériens..

Il faut environ 45mn de car pour nous rendre au départ de la rando

en comptant une halte "point de vue" et une "toilettes et boutique"...

Mes-images-91-0123.JPG

 

Jardins en terrasses vus du car.. 

MADERE, île nichée dans l’Océan Atlantique

est fascinante avec ses paysages sauvages, ses falaises déchiquetées

où sa douceur de vivre qui est un art. Du nord au sud on admire des

paysages où jardins suspendus et des montagnes rivalisant de beauté.

Madère est le paradis des randonneurs et des amoureux de la nature.

Mes-images-91 0007

 

Hélène la brune, ne manque rien du paysage qui défile sous ses yeux

Mes-images-91 0065mod01

 

Nous arrivons à plus de 1200m d'altitude et la brume enveloppe

les sommets. Enfoui dans cette brume, le paysage semble des

plus apaisants et mystérieux.

Mes-images-91-0039.JPG

 

Beau point de vue, le car s'arrête quelques instants!

P1200732

 

  Jean Claude en profite pour me tirer le portrait....

Mes-images-91 0036

 

Au centre ouest de l'île, on a la surprise de déboucher sur un grand

plateau après avoir vaincu une route aussi raide que sinueuse.

Etonnant car c'est bien l'un des rares endroits de l'île qui soit

relativement plat sur plusieurs kilomètres.

Etonnant parce qu'au milieu de nulle part surgit une forêt d'éoliennes.

Etonnant enfin parce qu'on y croise des vaches en liberté, généralement

nonchalentes et confortablement installées sur le bas-côté de la route.

Mes-images-91 0087

 

Plateau Paul da serra

A 1500 mètres d'altitude on se trouve sur le Plateau de Paul da Serra.

Les couleurs rouille et verte de la végétation du Plateau donnent

l'impression de se retrouver en Ecosse ou en Corse.

Le Plateau sert de pâture aux troupeaux de moutons.

Les éoliennes ont été aménagées sur le Plateau pour transformer

le vent en énergie électrique. On aperçoit un chien égaré.

Mes-images-91 0097 

Nous voici à Rabaçal à la boutique; Preuve qu'ici 'il fait froid,

sont à vendre, bonnets et pulls en laine ou polaire. 

Nous sortons ce que nous avons de plus chaud dans nos sacs

pour nous couvrir car il fait très frais....

Rabaçal est situé sur la route centrale de l'île de Madère.

P1200719

 

Essayage de pulls en laine par Chantal. Il faut dire qu'il lui va

bien mais à Marseille en aura-t-elle l'utilité? 

P1200718

 

167239_183334758356518_7141135_n.jpg

 

Brume du matin sur les picos..

P1200721

 

Le parcours qui commence à Rabaçal passe par Lagoa do Vento,

par Risco puis par les 25 Fontes, est également l’un des attraits

de la commune.

Mes-images-91-0122.jpg

 

La randonnée commence par une descente douce vers le refuge

de Rabaçal

P1200739

 

Au refuge, arrêt pipi avant d'attaquer les choses sérieuses

P1200741

 

Partout sur le bord des chemins des amaryllis sauvages....

P1200742

 

Fontaine se trouvant au niveau du refuge de Rabaçal

P1200743

 

C'est la pause..Enia en profite pour donner des explications

sur la balade prévue; Le site est impressionnant et rendu

mystérieux par cette végétation insolite et ces arbres qui

semblent pousser à l'horizontal!

P1200749

 

Madère offre une grande diversité de chemins de rando dans l’île,

tous regorgeant de paysages pittoresques et de vertes vallées

escarpées. Les sentiers le long des levadas sont les plus connus.

Les levadas sont des canaux d’irrigation créés par l’homme et

conçus pour acheminer l’eau en abondance vers l’intérieur pour

les champs agricoles répandus dans toute l’île.

Ce sont des biens publics, le long desquels chacun a le droit de se

promener.

Mes-images-91 0127

 

La construction de ces canaux incroyables a débuté au XVe siècle ;

Suspendus par des cordes, des hommes se sont attelés à creuser

la roche dure sur de nombreux kilomètres, et de nombreux esclaves

et forçats en sont morts. Les premiers canaux ont été construits à

partir de planches de bois, puis comme les besoins en eau ont

augmenté, ces canaux ont été agrandis, en utilisant de meilleures

techniques plus solides de maçonnerie.

Ils sont gérés par un levadeiro personne responsable de la

maintenance des levadas et qui achemine l’eau à chaque propriétaire.

 

 

Dans le premier lacet du chemin, un ruisseau coule et une

mare se forme :

P1200736

 

Plus l’on monte en altitude et plus la flore devient hygrophile,

tant l’humidité est présente sur les hauteurs de Madère.

P1200754

P1200751

 

Qu'a vu Cathy??

P1200753

 

Les balades le long des levadas sont devenues populaires dans les

années 80. Elles offrent toutes un paysage époustouflant.

Certaines sont faciles d’accès, d’autres en revanche, sont plus corsées, construites à travers les hautes falaises de Madère qui coupent la forêt Laurisilva.

P1200762

P1200757

 

Eau ruisselant sur roche humide et végétation hygrophile

P1200761

 

Le sentier qui longe la levada est parfois plus étroit, et pour se croiser,

c'est difficile sans compter que c'est assez virtigineux mais bien protégé..

Mes-images-91 0175

 

On marche à la queue leu-leu sans se bousculer...d'un côté c'est

le vide, de l'autre l'eau de la levada.

P1200765

 

Pour rejoindre la Levada des 25 Fontes, il faut descendre un escalier

avec de nombreuses marches assez inégales..Certains pensent déjà

au retour et à la remontée de ceux-ci, mais Enia a prévu autre chose!

P1200767

 

Puis très vite il faut remonter à contre-courant vers la Levada

des 25 Fontes.

P1200773

 

Les randonnées le long des levadas permettent de découvrir deux

grands types de végétation selon qu'elles sont situées face nord ou

face sud. Elles parcourent notamment la Laurisilva

La laurisylve est un type de forêt subtropicale humide que l’on

retrouve sur plusieurs des îles de la Macaronésie : Açores, Madère

et îles Canaries.

Elle présente des sols profonds et est caractéristique des versants

septentrionaux soumis aux brumes des alizés, avec des précipitations

de l’ordre de 500 à 1.100 mm et une température annuelle entre

15 et 19 °C. Ces forêts se composent de lauriers à feuilles pérennes,

pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur, et abritent un riche

biotope de plantes de sous-bois, d’invertébrés, d’oiseaux et de

chauves-souris, dont certains sont endémiques.

P1200768

 

P1200785

P1200770

 

Sur le parcours quelques regoupements sont nécessaires car bien

souvent nous marchons l'un derrière l'autre et le groupe s'étire....  

Mes-images-91 0170mod01

 

Quelques passages assez impressionnants...

Mes-images-91 0139

 

Et nous reprenons notre marche le long de la levada, un coup

en haut, un coup en bas, c'est selon le relief du terrain.

P1200775

 

Il y a embouteillage...il faut attendre son tour pour passer!

Nous ne sommes pas seuls à emprunter ce chemin et il faut faire

preuve de courtoisie surtout dans les passages les plus délicats...

P1200783

 

Madère doit son développement à sa bonne alimentation en eau,

et grâce à un réseau de levadas (canaux d'irrigation) bien entretenus

qui amène l'eau depuis les faces nord montagneuses recevant la

plupart des pluies.

P1200790

P1200786

 

Au bout du parcours apparait la cascade formée par les eaux

limpides descendant de Paul da Serra et jaillissant à travers

les rochers constituant plus de 25 sources chutant à plus de

30 mètres de haut dans le caldeirão.

P1200789

 

L'endroit est magique, beaucoup d'humidité, des mousses et une

végétation luxuriante, l'eau qui coule gentiment des cascades

rempli un petit bassin.

Arrêt repas pour notre groupe, il est 12h30.

P1200792

 

Chacun se perche où il peut!

P1200795

 

Pour Gilbert, Cathy, Chantal et Roland, le repas est déjà terminé...

P1200797

 

Un dernier regard sur les chutes d'eau avant de partir..

l'endroit est magnifique mais il y a un peu de monde et

difficile de faire laphoto sans personne dessus....

Mes-images-91-0193.JPG

 

Et c'est reparti pour un retour par le même sentier que le matin

et cela jusqu'aux escaliers descendus quenous ne remonterons pas.

Enia me demande de passer devant, elle va rester derrière avec ceux

ou celles un peu fatigués, le sentier sans être difficile demandant à

certains moment un peu plus d'attention...

Chose extraordinaire, depuis que je suis devant, il n'y a personne

devant moi alors que lorsque c'est Enia, c'est moins discipliné!!!

P1200798

 

Point de vue sur la cascade de Risco 100m de haut  se trouvant dans

une sorte d'amphitéâtre de pierres mais qui hélas à cette époque n'a

qu'un filet d'eau...dommage!

P1200755.JPG

 

Après avoir fait le chemin du matin à l'envers et un bout de chemin

non fait, nous passons sous ce tunnel formé par les arbres avant

d'arriver au vrai tunnel.

Mes-images-91 0202

 

Puis nous arrivons au vrai tunnel qu'il va falloir traverser sur 

800m de long... Enia donne les informations utiles pour la

traversée et distribue des lampes..

Mes-images-91 0215mod01

 

Et voici l'entrée du grand tunnel qui abrite la levada avant de

rejoindre un autre chemin de randonnée qui passe en plein

cœur de la végétation de la Laurissilva, la célèbre forêt de

Madère qui abrite des espèces végétales rares, et reconnue

patrimoine mondial par l’UNESCO.

Mes-images-91 0216

 

Dans le tunnel il risque de tomber de l'eau alors certains se couvrent....

ce n'est pas qu'il soit fragile Jean Claude, c'est plus pour préserver son

zoom! Mais il a quand même un look d'enfer!

P1200803

P1200802

 

Après 15 à 20mn de traversée dans le noir total avec une lampe pour 4..

nous voyons enfin le bout du tunnel.

Mes-images-91 0219

A la sortie, ces amarylis sont plantés là comme pour nous faire

une haie d'honneur...que nous avons bien mérité.

P1200807

 

Cette forêt préhistorique possède le meilleur capital naturel et la plus

grande diversité biologique avec une grande variété de flore et de faune

rares. La vieille forêt Laurisilva est considérée à travers le monde

comme l’une des plus grandes en son genre et a été déclarée site du

patrimoine mondial par l’UNESCO en 1999.

P1200809

 

Fin du parcours, nous pouvons  admirer la forêt exotique aux espèces

arborées comme le Pin maritime et l’Eucalyptus, végétation dense de

l’une des forêts endémiques de Madère.

P1200811

 

IL est 15h, nous revenons à notre car où le chauffeur Denis nous attend.

Une fois dans le car nous voyons certains fuir leurs places...la clim ayant

un souci, au lieu d'avoir du frais sur la tête c'est la douche... ça ne dure

pas très longtemps et tout rentre dans l'ordre!

P1200812

 

Nous faisons une halte au village de Ponta do Sol.

Ponta do Sol, la" Pointe du solel", se trouve au sud-ouest ; un village

calme et magnifique près de la mer avec le coin le plus ensoleillé de l’île,

où se trouve une très belle plage de sable noir et de galets avec de

magnifiques couchers de soleil.P1200822

 

Auparavant la culture la plus représentée était la canne à sucre.

Aujourd’hui moins importante, cette activité à été peu à peu délaissée

au profit d’autres cultures (comme la banane ou la floriculture) mais

aussi et surtout pour le développement du tourisme par la création d’établissements hôteliers et de restaurants.

P1200823

 

Cet hôtel est celui où nous devions être, mais étant à plus de 20km

de Funchal, dans un village où il n'y a pas grand chose à faire sans

voiture, et dans le cas où certains d'entre vous n'auraient pas fait

toutes les randos cela aurait posé des problèmes d'organisation...

aussi gentiment Guillaume, au dernier moment, nous a transfèré

à Funchal  et on ne le regrette pas!

P1200840.JPG

 

L'érythrine porte des épines assez acérées et des feuilles trifoliées

et d'un beau vert brillant, qui se replient le soir. La plante est très

spectaculaire quand elle porte ses fleurs, rouge éclatant et disposées

en longues grappes terminales.

Nous pouvons en voir à La Ciotat au Parc du Mugel.

P1200828

 

La pointe rocheuse qui avance sur la mer est régulièrement illuminée

par les reflets du soleil et donne un aspect magique au lieu.

Ponta do Sol dispose en effet de conditions uniques par sa situation

géographique et est la commune la plus ensoleillée de l’île.

Pour ces raisons, elle fut l’une des premières communes à être habitée

à l'époque des colonisations (1425).

P1200832

 

Taxis jaune comme à New York

P1200842

 

P1200844

 

Retour à l'hôtel pas trop tard, il est 16h45, nous nous attardons un

moment au bar de la piscine avant de monter dans nos chambres.

P1200848

 

Michèle a pris une "coupette" et Andrée aussi, mais Andrée n'a pas

l'habitude de boire de l'alcool et les effets sont rapides, elle veut siffler

dans ses doigts ce qu'elle sait très bien faire...elle prétend que les autres

clients attablés sont trop calmes..

Michèle est obligée de lui tenir les mains pour qu'elle ne siffle pas,

ça la ficherait mal dans un 5 étoiles!!!

P1200850

 

Nous montons ensuite dans nos chambres; Douches, écritures, etc..

A 19h15, nous redescendons au bar  pour l'apèro avec tout le groupe,

moment sympathique et convivial qu'on ne manquerait surtout pas!

20h, dîner et en suivant, nous allons voir le spectacle du soir au 5ème,

avec Gilbert et quelques autres du groupe. Nous restons 1h environ 

et partons nous coucher, il faut dire qu'avec Michèle on ne s'endort

jamais avant minuit si ce n'est pas plus!!

P1200529.JPG

 

 

Jeudi 11 Octobre

Lever à 7h15, il fait toujours très beau.

Cette nuit je ne sais pas ce que j'ai fait...je me suis réveillée à moitié

dans le lit de Michèle et je lui avais pris son coussin!

En me réveillant, la voyant si près de moi, je lui demande ce qu"elle fait

dans mon lit...elle me demande de regarder qui a pris le lit de l'autre...

gros fou-rire dès le lever! 

Petit déjeuner à 7h45 et départ à 9h00

Aujourd'hui, le programme de la matinée est :

Excursion à Funchal avec Enia notre guide, visite de la cathédrale, du

marché, d'une fabrique de broderies et d'une cave de vin de Madère.


 boal.jpg 

L'arbre à saucisses est un arbre réputé originaire du Sénégal que

l'on trouve en Tanzanie, au Mozambique et dans les zones humides

de l'ouest du Kenya et jusqu'au nord de l'Afrique du Sud où il est

nommé worsboom.

C'est un arbre tropical de taille moyenne, de dix à quinze mètres.

Mes-images-91 0270mod01

 

Maison décorée aves des azulejos

Mes-images-91 0272

 

Funchal, le groupe traversant la rue

Mes-images-91 0275

 

Mes-images-91 0277

 

La cathédrale Sé a été la première grande église construite outre

mer par le Portugal. Elle date du 15eme siècle et fut agrandie par la

suite. Sa façade, mélange de crépi blanc, de basalte noir et de tuf rouge,

offre un contraste saisissant. Le clocher est quant à lui, paré d'azulejos.

Sa construction a débuté en 1493 et a été consacrée en 1517.

Elle est construite en pierres volcaniques et en tuf.

La cathédrale est un des rares monuments de style manuélien encore intact.

Mes-images-91 0279

 

P1200863

 

P1200866

P1200865

 

L'intérieur se démarque avant tout par son plafond de style

mudéjar à caissons de bois de cèdre incrusté d'ivoire.

Il allie également plusieurs courants.

Mes-images-91 0282

 

Confessionnal  et fonts baptismaux

P1200871

P1200870

 

Un chœur, doté de stalles manuélines, jouxte ainsi une chapelle baroque.

Mes-images-91 0284

 

Le pape Jean-Paul II a célébré une messe il y a quelques années

à la cathédrale. Une statue du souverain pontife trône d’ailleurs

devant l’édifice.

Et régulièrement, touristes et locaux viennent y déposer un cierge

P1200876

Mes-images-91 0293

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché

Mes-images-91 0311

 

Nous commençons par le marché aux fleurs, Enia nous fait

découvrir ces fleurs qui ne poussent pas chez nous!

La fleuriste lui passe au fur et à mesure de nouvelles fleurs...

P1200875

P1200874

 

Situé sur deux étages, le marché se présente sous la forme d’un

grand patio aux mille couleurs avec, au centre les étals de fruits,

légumes et fleurs, sur les côtés on trouve la maroquinerie, et à

l’étage ce sont les épices et la viande qui dominent.

Mais il y a également des stands de produits artisanaux avec

la vannerie notamment.

Mes-images-91-0325.JPG

 

Petites mangues locales très sucrées et goûteuses..

Mes-images-91-0320-copie-1.JPG

 

Etal très coloré de fruits et légumes

P1200894.JPG

 

Divers fruits dont mangues et anones dont la pulpe est molle,

très juteuse douce, très parfumée, sucrée, légèrement acidulée

contient de nombreuses graines ovales non comestibles.

P1200892

 

L'anone appelé aussi corossol épineux comme d'autres fruits des

arbres du genre Annona, est le fruit du corossolier qui pousse en

Afrique, en Asie et en Amérique .

P1200888

 

Fruits de la passion ou maracudjas et  petites mangues

P1200890

P1200886

 

Le bananier est une plante qui pousse à Madère jusqu'à 400m d'altitude.

Sa culture nécessite un ensoleillement et un apport d'eau importants.

L' eau de pluie sera captée sur les hauteurs de l'île (au dessus de 1500m)

dans de grands bassins naturels et véhiculée jusqu'au pied des bananiers

par les levadas.

Afin de rendre leurs terres cultivables, sur les versants abrupts de cette

île volcanique , les Madériens ont aménagés des petites plates-formes

étagées parfois de quelques mètres carrés seulement.

Le régime parviendra à maturité au bout de 6 à 8 mois.

Il sera recouvert d'un sac plastique bleu pour augmenter l'effet de serre

du soleil et le protéger des insectes. Son poids varie de 40 à 80 kg.

Le transport s'effectue par camion jusqu'au marché de Funchal.

La banane de Madère n'est exportée actuellement que dans 2 pays

seulement : (Espagne et Portugal) à cause de sa petite taille.

P1200893

 

Mangues, bananes, papayes sont parmi les principales cultures,

ainsi que la vigne, à l'origine du fameux vin de madère.

Les bananiers ont supplanté la canne à sucre.

Aujourd’hui, il existe encore trois usines de production de canne

à sucre. Début avril, les machines sont mises en route afin de traiter

les composants naturels du miel (sirop de canne à sucre), la mélasse

et le rhum. Outre le sucre, la mélasse et l’alcool fort, la canne à sucre

produit aussi l’aguardente.

Cette eau-de-vie de canne à sucre est également présente dans la Poncha,

la boisson traditionnelle constituée de rhum blanc, de jus de citron et de

miel. D’autre part, le miel constitue l’un des ingrédients majeurs dans le

gâteau traditionnel Bolo de Mel. Connu dans le monde entier, ce gâteau

est composé de canne à sucre, miel, farine de blé, graisse végétale, sucre,

piment de la Jamaïque et de fruits secs. Selon la tradition, le gâteau de

miel est coupé à la main, jamais avec un couteau.

On fait également de succulents cookies avec le miel de canne à sucre.


67257865.jpg

La christophine, appelée aussi chayote ou chouchou, est une plante

vivace de la famille des Cucurbitacées, cultivée sous climats chauds

comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité.

La christophine mesure de 8 à 20 centimètres de long. Sa forme rappelle

celle de la poire et sa peau mince, rugueuse, pleine d’aspérités varie du

vert très pâle au vert foncé. Sa chair blanchâtre est ferme, croustillante

contient beaucoup d’eau et a peu de goût.

On trouve un petit noyau dans la chayote qui continue de germer après

la cueillette .

Mes-images-91 0322

 

Le cériman est le fruit du Monstera deliciosa. Il est aussi appelé fruit

délicieux. C'est un fruit allongé pouvant mesurer jusqu'à 20-30 cm

de longueur environ.

Le fruit est vert avant maturité, et possède des écailles qui finissent

par jaunir et se détacher du cériman. Il est alors mûr : la chair est

alors très parfumée, et évoque le goût de la banane et de l'ananas.

P1200889

 

Après les fruits et légumes, c'est au marché aux poissons qu'Enia

nous emmène.

P1200907

 

Le poisson sabre ou espada tire son nom de la forme très effilée de

son corps, semblable à un ruban, ou une lame de sabre.

Le poisson sabre possède une tête relativement grosse par rapport

à son corps avec une gueule en pointe armée de dents allongées et

tranchantes dont il convient de se méfier. Les specimens adultes de

poissons sabre vivent la plupart du temps dans de grandes profondeurs

Mes-images-91 0331

 

À Madère, il existe ce poisson typique qu'on ne retrouve nulle part

ailleurs, l'Espada, aux yeux énormes, les dents en forme d'aiguilles

et le corps comme un scabbard ce poisson est délicieux, fondant

sous la langue comme une motte de beurre.

Mes-images-91 0332mod01

 

Autres poissons  que nous voyons, dont des murènes, bonites

et thon etc...

Mes-images-91 0335

 

Ce petit groupe, plutôt d'un certain age... se produit dans le patio

du marché ce qui est bien sympa.

P1200913

 

En arpentant les rues de Funchal

Mes-images-91 0315

 

Revue de presse madérienne...

Mes-images-91 0355mod01

 

Vue sur le port de Funchal

Mes-images-91 0357mod01

 

Visite du centre de broderies

La Broderie fait partie de l’histoire et de la culture de Madère.

Elle a été introduite par la famille Phelps qui s’est installée à Madère

en 1784. Tout ceci a commencé avec la fille aînée de Joseph Phelps,

Elizabeth, qui en 1854, a monté une petite école à son domicile et qui,

avec ses propres conceptions, a enseigné la broderie aux enfants et aux

femmes. Au départ, ces broderies se sont vendues aux amis de la famille

exclusivement, puis plus tard, aux touristes.

Elles sont devenues populaires et même recherchées sur l’île de Madère

suite à une exposition à Funchal. Elles furent même ensuite

récompensées à l’Exposition commerciale internationale à Londres.

P1200916

 

Ouvrière montrant son ouvrage

P1200917

 

Au cours de la visite nous voyons tous les stades de la fabrication

des broderies

Mes-images-91 0361mod01

 

Mes-images-91 0363

 

Les tissus utilisés pour la broderie sont le lin, la soie, l’organdi

et le coton, à partir desquels on fabrique nappes, robes, chemises,

draps de lits et mouchoirs.

P1200919

 

Les usines de broderie de Madère se trouvent autour de Funchal,

mais en fait, la majeure partie de la broderie est fabriquée de façon traditionnelle, au domicile des nombreuses femmes compétentes

dans ce domaine.

D’une manière générale, les usines fournissent la matière brute aux

brodeuses, et quand ces dernières leur renvoient la broderie, elles

gèrent la phase finale, la vente et l’exportation à travers le monde.

P1200921

 

Un travail très minutieux, la découpe des motifs...

P1200923

 

Nous terminons la matinée par la visite des caves de

"Pereira d'Oliveiras"

Dégustation des 4 variétés de Madère: sec, demi-sec, doux, demi-doux

P1200933

 

Le vin de Madère est un vin liquoreux produit dans la région délimitée

de Madère, avec appellation d'origine Madeira, Vinho da Madeira,

Madère, Vin de Madère, Madera, Madeira Wein, Madeira Wine,

Vino di Madera, Madeira Wijn.

Les variétés de cépages les plus utilisées dans la production du Vin de

Madère sont les suivantes: Sercial, Verdelho, Boal, Malvasia et Tinta Negra

P1200929

 

Chaque fois que nous dégustons une des qualités de madère, on nous

met sur la table la bouteille correspondante et bien sûr, les tarifs..

P1200930

 

Le cadre se prête bien à la dégustation...

P1200932

 

Et ainsi, nous goûtons tous les "Madère" proposés, nous pouvons

ainsi faire nos choix et passer à la caisse!

P1200934

 

Sur toutes nos tables on peut voir, verres vides...et bouteilles alignées...

Avec notre groupe, la cave a fait des affaires...

P1200936

 

Sortie de la cave avec nos achats....Nous attendons notre car.

P1200937

 

Lorsqu'on déambule dans la capitale de Madère, il est rare de ne

pas tomber sur une statue, une sculpture d'un personnage célèbre

où pour rappeler un symbole, l'histoire ...

P1210721.JPG

 

12h45, retour à l'hôtel pour le déjeuner; Nous avons un grand choix de

plats à choisir dans les buffets proposés chaque jour. Un bon petit vin

de Madère rouge ou rosé est servi en carafe et pour les inconditionnels

du champagne...quelques bouteilles au frais les attendent!!

 

Fin de cet épisode 2 et à bientôt pour le prochain...

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 07:53

semi-marathon-marseille-cassis-sco-marseille-1338908770.jpg

                     Dimanche 28 octobre 2012

                   MARSEILLE-CASSIS - 20 KM


Epreuve populaire avec 15 000 inscrits. Mobilisation en moyens humains

importante : plus de 600 bénévoles (départ - sécurité sur le parcours,

éponges - secours - massages - arrivée).

 

Départ: 9h30 – Stade Vélodrome (Boulevard Michelet) – Marseille

Distance: 20 km sur route à effectuer dans un délai de 3h00

Dénivelé: 327 m au passage du Col de la Gineste (10ème Km)

Route entièrement fermée à la circulation

Arrivée: Port de Cassis

 

marseillecassis-original.jpg

Pour sa 34e édition ce semi marathon fait peau neuve.

Après avoir reçu le " Label argent " de la Fédération Internationale

et être entré dans le "Top 50" des courses mondiales, cette classique

prend une nouvelle dimension.

En passant à 20 km, la manifestation adopte ainsi la distance officielle

de compétition reconnue dans le monde entier.

  

En 2011, 20 nations étaient représentées.

 

Des chiffres

- 50 000 litres d'eau soit l'équivalent de 8 canadairs

- 150 000 bouteilles de 33 cl

- 10 000 éponges

- 51 000 gobelets

- 1 400 kg d'oranges

- 800 kg de pain d'épice

- 200 kg de sucre

- 200 kg de raisin sec

- 250 kg de pruneaux

- 400 tablettes de chocolat


De l'ambiance musicale rock à la variété en passant par les danses

rythmées des pom-pom girls, une dizaine d'animations sont prévues

tout au long du parcours afin d'encourager et soutenir les coureurs.

 

marseille_cassis_course_large.jpg

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 06:00

MADERE, nous avons fait un beau voyage!

 

Mes-images-91 0000a

P1200479.JPG

 

Madère, destination de rêve! Il y a quelques années j'y pensais déjà.

Avec Michèle Vidal, nous avions même visité certaines agences qui

proposaient des séjours; Les prestations offertes étaient chères et sans

randos. Nous avions pour le moment abandonné le projet.

En 2011, un court séjour au Tyrol pour les "Marchés de Noël" proposé

pas la Société Sabardu avait été apprécié par les participants malgré un

trajet en car uun peu long.

Guillaume, notre correspondant SABARDU, voyant en nous un futur

client qu'il fallait peut-être fidéliser, en bon commercial, vint nous

présenter à Michel Flandin et moi même, son dernier catalogue.

Il mit tout de suite l'accent sur une de leurs nouveautés:

                  les séjours "randos"

   Il nous fait part de son coup de coeur pour Madère!!

Sans trop d'hésitations, nous décidons de consulter le groupe pour savoir

si ce séjour intéressait.... et c'est ainsi que le  8 Octobre 2012 nous sommes

partis à 33 pour un merveilleux séjour sur une île paradisiaque: MADERE!

Voici les premières photos et impressions de ce séjour:

 

800px-Flag of Madeira.svg

 

8/10/2012, départ de Marseille à 16h45, arrivée à Funchal à 19h50, heure locale. 

Quelques soucis avant le départ, Annie Blin et Geneviève Antras ne sont pas sur

la liste de notre avion, heureusement qu'une correspondante Sabardu est là pour

règler ce problème et ainsi Annie et Geneviève peuvent embarquer... 

Mais il y a plus grave, c'est pour Josy Adami qui a sa carte d'identité périmée dans

moins de 6 mois, il faut savoir que cette carte d'identité à la date du départ doit être

valable encore 6 mois...elle ne peut donc partir!

André, son mari part avec nous et elle doit retourner chez elle récupérer son

passeport pour ne partir que le lendemain...Triste mine pour le couple!

 

Nous voici installés dans l'avion, un Airbus A321 de la cie "Air Méditerranée".

P1200475.JPG

 

Une partie des participants au séjour : Chantal, Hélène, Roger, Michèle,

Marie Thérèse...Les autres sont répartis aux quatre coins de l'avion!

P1200476.JPG

 

Etant près du hublot, je suis le parcours de notre avion..ci dessous,

la piste de décollage de Marseille-Marignane

P1200486

 

Nous passons au-dessus de la Côte bleue

P1200485.JPG

 

Puis après avoir traversé l'Atlantique et un peu l'Espagne, nous voici

au-dessus du Détroit de Gibraltar d'où on aperçoit la côte Africaine.

P1200489.JPG

 

Peu de temps avant d'arriver à Madère, nous survolons l'île de Porto Santo.

Porto Santo est une des plus belles îles d'Europe. Située à 50 km de la pointe

nord-est de l'île de Madère, elle est la plus petite des îles habitées de l'archipel

de Madère et a été baptisée « l'île dorée », en raison de ses grandes plages de

sable et de la teinte ocre de son sol. Une magnifique plage de sable fin soyeux

et doré, longue de 9 km, baignée par un océan bleu turquoise, domine cette île

de 11 km de long et 6 km de large.

P1200492.JPG

 

P1200495.JPG

 

Arrivée sur Madère...

Des vallons de terre rouge, des criques de sable noir, une lande rase qui

ne verdit qu’en hiver…nous survolons la Pointe St Laurent laquelle nous

avons parcouru à pieds.

P1200496.JPG

 

Il est 19h50, notre avion se pose sur l'aéroport de Funchal, capitale de Madère.

Le nouvel aéroport avec sa piste allongée a été inauguré le 15 Septembre 2001.

Le premier aéroport de Funchal a été inauguré en 1964. A cette époque, la piste

faisait 1600 mètres de long. Elle a été allongée une première fois de 200 mètres

atteignant ainsi 1800 mètres en 1986, le terminal étant aussi reconstruit à cette

occasion. A cette époque, on comptait 500 000 passagers par an.

En 1995, le gouvernement régional décide, pour encourager le développement

économique de l'île et en améliorer l'accès, d'entreprendre une nouvelle extension

pour aboutir à l'actuel Aéroport International de Funchal.

La nouvelle piste qui fait maintenant 2781 mètres a été construite sur une sorte

de digue de 1000 mètres de long qui s'élève à 70 m au dessus du niveau de la mer.

C'est la partie la plus impressionnante. 180 piliers de 3 mètres de diamètre, dont

les fondations descendent à 60 mètres de profondeur au fond de l'eau supportent

la nouvelle piste.

perspec_pista_ne.jpg

 

  Les piliers soutenant la piste, photo prise du car par JC DeckmynMes-images-91-0698.JPG

 

P1200502.JPG

 

Ici, pas de passerelles nous descendons sur le tarmac de l'aéroport comme

au bon vieux temps..

Après avoir récupéré nos bagages, nous rejoignons le bus no3 qui nous

attend avec Monica à bord.

Pendant la 1/2 heure de trajet pour nous rendre à l'hôtel, elle nous donne

toutes les infos utiles concernant notre vie à l'hôtel et notre séjour à Madère.

P1200505.JPG

 

Azulejos sur les murs de l'aéroport: 

L  'influence du Portugal s'affirme incontestablement par la présence d'azulejos

sur de nombreuses églises et chapelles. Les petits carreaux colorés de céramiques

se sont en revanche moins généralisés que sur le continent. On les retrouve plus

rarement sur les bâtiments contemporains. Réalisés en argile cuite et émaillée,

les azulejos sont traditionnellement peints de décors bleus, couleur obtenue par

l'usage du cobalt.

Ces carreaux ou ces panneaux peuvent utiliser des motifs géométriques ou des

représentations figuratives. On les trouve de longue date dans les intérieurs de

bâtiments mais aussi en revêtement extérieur de façade.

P1200506.JPG

 

Arrivée à l'hôtel, il y a une grande file d'attente pour les formalités, nous

stockons nos valises dans une pièce réservée à cet effet et allons dîner.

Premier contact avec l'hôtel...quelque chose nous perturbe...l'accueil par

lequel nous sommes arrivés est au 6ème étage alors que nous sommes au

niveau de la rue...nous mettons du temps à comprendre...

En fait pour aller aux chambres ou manger, lorsque nous sommes à l'accueil,

il faut descendre car le restaurant est au 2è et certaines chambres au 3è, 4è etc!

Il faut savoir qu'à Funchal les rues sont très pentues et un même bâtiment peut

avoir des ouvertures sur plusieurs niveaux. Au début, nous avons fait quelques

allers/retours dans les ascenceurs et surtout bien ri de nos errances!

 

Madere-meteo.gif

Après ce premier dîner apprécié de tous, nous avions faim et c'était bon, nous

revenons à l'accueil pour les formalités et ensuite récupérer clés et bagages.

On nous met à chacun un bracelet mauve indiquant que nous sommes en

"all inclusive"... ce que nous n'oublierons pas durant le séjour!!

Quelques nouveaux petits problèmes : Michèle Vidal monte à la chambre et me

dit ne plus trouver son sac à dos où tous ses sous et papiers sont dedans, grosse

inquiétude, en fait elle l'a oublié à l'accueil qui l'avait déjà mis de côté.

Annie et Geneviève comme pour l'avion, ne sont pas sur la liste de l'hôtel..

après un peu d'attente elles ont enfin une chambre, ouf! 

Tout est OK, nous pouvons prendre possession de nos chambres que nous

garderons pendant tout le séjour ce qui est une bonne chose.


Première découverte de la vue que nous avons de notre balcon, pas mal du tout!

P1200511.JPG

 

Autre vue...Nous avons déjà l'impression que ce séjour sera un bon séjour.

P1200513.JPG

 

Notre chambre, celle qu'avec Michèle nous partageons, est spacieuse

avec écran plat et frigo garni de boissons non alcoolisées et remplacées

tous les jours, salle de bain fonctionnelle, balcon avec vue mer et piscine.

Toutes les chambres sont sur le même modèle, je suis allée voir chez les

copains ou copines...Tout le monde semble satisfait.

Après avoir défait nos valises, nous partons faire une petite promenade

vers la mer qui ce soir bat très fort; Ainsi nous commençons à découvrir

l'environnement qui sera le nôtre pendant la semaine.

Retour à la chambre vers 23h30 et "dodo" sans clim, fenêtres grandes

ouvertes...merci Michèle pour ta compréhension, et oui je ne supporte

pas la clim!! tu vois, les petites bêtes ne sont pas entrées dans la chambre..

Nous nous endormons bercées par le bruit des vagues.

 P1200514

 

Mardi 9 Octobre, réveil à 7h soit 8h de chez nous, première chose que

nous faisons, nous allons sur le balcon et découvrons un décor enchanteur,

nous ne sommes pas déçues! végétation luxuriante, bel hôtel, tout est nickel!

Au fait, Michèle qui dort assez mal d'habitude me dit avoir bien dormi,

bonne nouvelle! Nous attribuons cela aux deux verres de vin qu'elle a bu la

veille au repas...je l'incite à continuer plutôt que d'avaler des comprimés,

c'est plus naturel et au moins elle a pris du plaisir à boire ce petit vin rouge

de Madère!

Surplombant la baie de la capitale  de Madère, l'hôtel offre un service

exceptionnel et une vue imprenable mais il faut dire que c'est un 5 étoiles!

P1200522.JPG

 

Autre vue prise des chambres.

Mes-images-91-0001.jpg

 

Premières photos dans ce magnifique cadre qui va être le nôtre pendant

8 jours; Marie Thérèse et Roger, les premiers à poser devant l'objectif..

P1200528.JPG

 

Puis nous déambulons dans l'hôtel et ses jardins afin de prendre nos repères

Mes-images-91-0006.JPG


Situé sur l'Océan Atlantique, à 800 km des côtes marocaines et à 240 km au nord

des îles Canaries, Madère est un archipel volcanique composé de l'île de Madère,

de Porto Santo (à 40 km ) et des Ilhas Desertas (3 îles désertes à 20 km).

Longue de 55 km de long et large de 22 km, l'île de Madère est traversée d'Est en

Ouest par une formation montagneuse qui culmine au centre à 1 862 m au Pico

Ruivo de Santana. Le relief est marqué à l'Ouest par le plateau de Paul da Serra

et à l'Est par celui de Santo Antonio da Serra. Les versants Nord et Sud de la chaîne

centrale forment des falaises abruptes qui tombent dans la mer, où se blottissent

d'étroites plages couvertes de galets.

Madère est rattaché à l'Union européenne par son statut de « région autonome ».

Madère, île merveilleuse que certains appellent à juste titre :

"Le jardin flottant" est aussi connue sous le nom "Perle de l'Atlantique"

 

Mes-images-91-0023.JPG

 

Après un petit déjeuner copieux et varié, ayant un peu plus d'1h de libre

puisqu'à 10h30 nous devons aller à la réunion d'information, nous sommes

quelques uns à aller faire un tour sur la promenade du Lido en dessous de

notre hôtel; Il fait très doux et beau, voilà un séjour qui commence bien!

Nous découvrons une végétation tropicale magnifique, palmiers, hibiscus, 

allamandas, bananiers etc...cela me rappelle beaucoup la Guadeloupe!

Pause devant des buissons d'hibiscus.

P1200691

 

Hibiscus double ou "Rose de Chine", arbuste ou petit arbre d'origine asiatique

très cultivé à Madère. Ses fleurs simples ou doubles sont de différentes couleurs.

P1200534.JPG

 

Madère, jardin exubérant, en plein milieu de l’Océan Atlantique est aussi

appelé l’île de l’éternel printemps.

Les nombreux bougainvilliers sont comme une explosion de couleurs dans

le paysage madérien.

P1200543.JPG

 

Palmiers et bananiers complètent ce décor tropical...

P1200548.JPG

P1200544.JPG

 

En ville, de nombreux tulipiers du Gabon tout en fleurs ornent les rues.

Cet arbre appelé aussi "Flamme de la forêt"peut atteindre 10m de haut.

Il est originaire d'Afrique tropicale

P1200547.JPG

 

10h30, réunion avec Johanna, maintenant on sait tout ou presque sur notre

emploi du temps de ce séjour.

Ayant deux 1/2 journées de libres, des options de sorties sont proposées.

Nous sommes plusieurs à nous être inscrits à celles-ci afin de voir le maximum.

Fin de la réunion il est 11h45, c'est l'heure de l'apéro..nous découvrons la"poncha"

La poncha (punch) est une des boissons alcoolisées exclusive de l'archipel de Madère.

À chaque petit coin de l'île, il est possible de goûter cette délicieuse boisson dans un

des bistrots, mais à l'hôtel elle n'était pas mauvaise la "poncha"...

Les ingrédients de la poncha de Madère sont: Rhum de Madère, Miel, Jus de citron

de Madère.

Tous ces ingrédients sont mélangés avec l'aide d'un ustensile en bois "mexilote"

(outil culiniaire spécifique conçu à l'île de Madère).

Cet outil est essentiel pour que le mélange soit réussi.

 2-img_7140-reduzida.jpg


La poncha est traditionnelle elle est bue par les habitants locaux principalement

les jours d'hiver et durant les fêtes locales.Il faut dire que dés la première bue,

nous savions qu'il y en aurait d'autres....nous avons bien apprécié!

P1200551

 

Nous commençons à faire chauffer notre bracelet mauve "all inclusive"..

Ensuite nous allons déjeuner à l'hôtel et à 14h, nous avons rendez-vous

avec ENIA, qui sera notre sympathique guide pendant toute la semaine.

P1200552.JPG

P1200553.JPG

 

 Cet après midi, visite du Jardin botanique de Madère.

Créé en 1960 par la famille Reid, situé sur les hauteurs entre 200 et 350m

d'altitude et à trois kilomètres du centre de Funchal, ce jardin a une

superficie de 3.5 hectares et réunit plus de 2000 espèces de tous les continents.

Le gouvernement régional en a la gestion et cet endroit sert aussi d'étude au

maintien et à la propagation de certaines plantes endémiques, une réserve

ornithologique y est adossée.

P1200555.JPG

 

L'île de Madère est réputée pour sa végétation luxuriante, due en grande

partie au climat humide et doux, mais également aux canaux d'irrigation

qui la traversent. De nombreux arbres tropicaux ont prospéré sur l'île,

comme les palmiers, les chênes-lièges, les figuiers, les eucalyptus, les yuccas,

les agaves, sans oublier les bégonias, fuchsias, azalées, glycines, bougainvilliers,

hibiscus etc...qui font de Madère une île-jardin en plein hiver.

P1200556.JPG


Le rhododendron, est un genre d'arbre à fleurs appartenant à

la famille des Éricacées, regroupant des plantes communément

appelées rhododendrons et azalées.

P1200558.JPG

 

Si certains d'entre vous se souviennent des noms des plantes non identifiées

dans cet article vous pouvez m'en faire part!

P1200562.JPG

P1200557.JPG

 

Au milieu de la visite, on tombe devant cette mosaïculture faite à partir

d'Irésine de couleurs différentes, symbole de ce jardin botanique.

Taillés en forme de lettres pour écrire "Jardim botanico da Madeira 1960-2011",

ces arbustes forment un tableau végétal.

Aucun buis n'est utilisé contrairement aux jardins à la française.

P1200563.JPG

 

IMGP6005.jpg

 

Le groupe pendant la visite, écoutant ENIA qui raconte.

P1200565.JPG

 

Mes-images-91-0035.JPG

 

Iresine herbstii, ses feuilles aux couleurs variées permettent d'utiliser

cette plante brésilienne pour les bordures ou couverture de sol.

P1200570.JPG

 

Echium ou vipérine des Canaries, ou encore echium en arbre, c'est une

plante bisannuelle originaire des îles Canaries, et dont l'inflorescence

impressionnante peut monter jusqu'à 4 m de hauteur.

P1200567

 

Dragonnier, arbre de la flore endémique de Madère

A droite, Justicie, plante d'origine brésilienne qui peut aller jusqu'à 2m dehaut

P1200574.JPG

P1200573.JPG

 

 

Mes-images-91-0076.JPG

 

 Héliconia, famille proche des bananiers et des oiseaux de paradis

P1200586.JPG

P1200578.JPG

 

P1200580.JPG

 

L'anthurium, magnifique plante tropicale pour la décoration des intérieurs.

Dans son milieu naturel, c'est une plante semi-épiphyte, c'est-à-dire qu'elle

pousse sur des débris végétaux, au creux des branches ou dans des crevasses

de rochers. L'hybridation a permi d'obtenir de nombreuses variétés aux

fleurs très grandes et très colorées de blanc, rose, rouge, orange, rouge foncé

presque noir, même vert, qui résistent longtemps sur la plante.

P1200590.JPG

P1200588.JPG

 

La suzanne aux yeux noirs, également appelée thunbergia, originaire du sud

de l'Afrique est une magnifique plante grimpante aux fleurs très originales.

P1200591.JPG

 

Cherchez la petite bête???

Mes-images-91-0084mod01.jpg

 

Cactus géants...ils sont natifs des montagnes sud-américaines,

ils peuvent atteindre jusqu'à 2m de haut

Mes-images-91-0112.JPG

 

Thunbergia mysorensis

P1200601.JPG

P1200599.JPG

 

Oiseau de paradis, plante très cultivée pour la commercialisation

de ses curieuses fleurs. Elle est originaire d'Afrique du sud.

P1200602.JPG

 

Ce jardin est composé de nombreuses allées fleuries et odorantes dans un

relief bien escarpé. La visite aux sons des chants d'oiseaux est bien agréable.

Abrité du soleil, il suffit de suivre les petits sentiers pour passer d'un

univers végétal à l'autre.

Mes-images-91-0067.JPG

 

ENIA nous guide et nous explique tous les secrets du jardin

P1200606

 

Mes-images-91-0101.JPG

 

Opuntia rosea

Mes-images-91-0119.JPG

 

Un air sec et chaud s'offre à nous quand on rentre dans ce jardin de plantes

succulentes et de cactées. Certains font jusqu'à 4 mètres de haut, d'autres

sont en fleurs, les uns sont piquants, les autres sont poilus, quel monde étrange.

On peut y voir des agaves, kalanchoes, aloes, pachycereus, echinocactus,

euphorbia milii etc...

P1200613.JPG

 

Hampe d'agave plante d'origine mexicaine                                    Jardin des cactus

P1200615.JPG

P1200612.JPG

 

Un caféier

P1200619.JPG

 

Pomme d'eau et papayer originaires d'Amérique tropicale,

très cultivés dansles îles car les fruits sont très appréciés.

P1200623.JPG

P1200622.JPG

 

Maisons triangulaires aux couleurs vives : « les Palheiros ». D’origine en pierre,

ensuite en bois ou en roseau, celles-ci possèdent un rez-de-chaussée et un grenier

avec un toit recouvert de chaume et sont entourées de jardins fleuris clôturés

de haies de buis.

Mes-images-91-0123.jpg

 

Buis taillés dans le jardin botanique

Mes-images-91-0134.JPG

 

Cycas du Japon, il est très commun dans les jardins de Madère;

Il peut atteindre 2m de haut.

P1200629.JPG

 

Une très grande volière est installée dans le jardin avec de nombreux oiseaux

dont de magnifiques perroquets.

P1200637.JPG

 

P1200639.JPG

 

P1200640.JPG

 

P1200644.JPG

 

 Un Ara bleu

P1200648.JPG

 

P1200653.JPG

 

Fin de la visite, en attendant que tout le monde soit arrivé...

P1200657 

Puis à pieds nous partons vers le "Jardin des orchidées"

P1200659.JPG

 

Madère jouit d'un climat exceptionnellement doux et constant, grâce aux

courants atlantiques qui l'environnent. Le thermomètre oscille toute

l'année autour de 20°C, avec un minimum de 13°C à 19°C en janvier-février

et des pics à 25°C en juillet-août. La côte sud est protégée des vents et plus

ensoleillée, le nord davantage pluvieux, surtout entre avril et octobre.

La température de l'eau varie entre 17 °C en février et 22°C en septembre.

P1200660.JPG

 

Non loin du jardin botanique, sur les hauteurs de Funchal,

se trouve ce jardin consacré principalement aux orchidées.

Près de 6000 orchidées y sont présentées.

P1200664.JPG

 

Voici quelques unes des orchidées vues dans le jardin, toutes

plus belles les unes que les autres!

P1200674-copie-1

P1200666.JPG

 

P1200669.JPG

 

P1200682.JPG

P1200672.JPG

 

P1200673.JPG


P1200686

P1200670-copie-1

 

P1200678.JPG

 

P1200685.JPG

 

Mes-images-91-0195.JPG

 

Du jardin, vue sur Funchal

P1200688.JPG

 

Retour au car, la remontée est raide....

P1200689.JPG


Alimentée par des furados (tunnels) et des levadas (canaux), les cultures

en terrasses font également partie du paysage. Y sont notamment cultivés

la canne à sucre, les bananes, les patates douces, mais aussi les oranges,

pamplemousses ou les fruits de la passion. Les principaux vignobles se

trouvent à l'est de Funchal, à Campanàrio, Estreito et Câmara de Lobos.

Mes-images-91-0007.jpg

Les hauteurs de Funchal

P1200690.JPG

 

Ce premier soir, je propose que nous nous retrouvions au bar à 19h15

pour l'apéro...nous choisissons le bar près de la piscine plus vaste et

surtout très agréable. Ce regroupement me semble indispensable pour 

l'ambiance du groupe, permettant des échanges pas toujours évidents

au cours des activités de la journée, sachant que nous sommes nombreux

dont 11 personnes hors groupe qu'il faut intégrer.

P1200693.JPG

 

Ce soir, comme chaque autres soirs la "poncha" le "champagne"

ou autres boissons vont couler à flot...et dans la bonne humeur!

P1200712.JPG

 

L'ambiance est au rendez-vous, ce qui est très agréable pour nous tous.

Nous parlons de nos journées, faisons connaissance avec les invités et

chaque soir c'est un réel plaisir que de nous retrouver tous ensemble.

P1200698

 

Je tiens à féliciter tous les participants qui n'ont jamais boudé ce rendez-vous

préservant ainsi l'ambiance et la convivialité de notre groupe.

P1200710.JPG

 

Jean Claude a l'air triste....son verre est vide!

P1200699.JPG

 

Pour accompagner nos boissons on pouvait aller chercher de petits

beignets (calamars, pomme de terre etc...) servis chauds, très bons.

P1200700.JPG

 

Chantal et Cathy Colognoli étaient déjà avec nous en Inde,

elles sont revenues... signe que notre groupe leur a plu!

P1200709.JPG


Après l'apèro, dîner sous forme d'un buffet très copieux et apppétissant.

A midi j'avais demandé si nous pouvions être regroupés dans un même

endroit de la salle à manger afin que nous restions ensemble; Ce soir nous

avons nos places réservées avec petits pains sur la table et bouteilles de vin.

Avons-nous obtenu un statut de VIP???

Le repas terminé, certains d'entre nous ont besoin de faire des achats urgents

aussi nous partons à pieds vers un centre commercial très moderne, très joli

et pas trop loin, nous découvrons le quartier de nuit...Il fait très bon, la balade

est agréable, dans ma tête "Madère" résonne...et je pense qu'enfin j'y suis!

P1200704.JPG

 

22h, nous sommes de retour, nous allons au 5è où se trouve la salle

de spectacle; Ce soir c'est musique et danse... nous buvons un verre

avec Gilbert , Suzanne et Renée et bien sûr, Michèle qui termine ses

soirées au champagne! Il faut dire, que certains commencent aussi

leur journée au champagne, n'est-ce pas Gilbert Colognoli??? et

peut-être d'autres que je n'ai pas vu....j'ai beau avoir l'oeil, certaines

choses peuvent m'échapper!!!

P1200705.JPG

 

Salon se trouvant à proximité de la salle de spectacle.

P1200708.JPG

 

Il est déjà tard et demain c'est lever à 6h45 car nous commençons les randos.

Nous rejoignons donc nos chambre; Avec Michèle, nous restons quelques minutes

sur le balcon à savourer la douceur de la nuit, écouter le roulis des vagues et

admirer les jardins et la piscine illuminés...De beaux rêves en perspective!

P1200745.JPG

 

Après cet épisode suivront surement 3 autres ce qui me permettra

de mettre plus de photos, j'en ai fait 800 et JC Deckmyn m'en a 

fait passer environ 500 ce dont je le remercie.

Toutes les photos des articles seront un panaché des siennes et des

miennes, car elles sont complémentaires.

Donc à bientôt pour la suite des aventures... Bonne lecture de ce

1er épisode qui vous rappellera votre séjour pour certains et vous

donnera peut-être envie d'y aller pour d'autres!

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 06:02

  Mamie-Cannelle125622198825_art.jpg

 

GATEAU NANTAIS

 

Pour 6 personnes :

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 35 à 4O minutes

 

INGREDIENTS :

125 g de beurre demi-sel mou

15O gr de sucre

1OO gr d'amandes en poudre

3 oeufs

4O gr de farine

6 cuillérées à soupe de rhum blanc

 

 

- Tourner le beurre en mousse avec le sucre pendant 2 minutes.

- Ajouter les amandes

- Battre les oeufs à la fourchette dans un bol et les incorporer petit

à petit à la préparation

- Ajouter la farine et deux cuillérées à soupe de rhum

- Verser dans un moule à tarte beurré en porcelaine de préférence

- Faire cuire dans le four préchauffé à 17O° (th 5-6) pendant 35 minute

- A la sortie du four, arroser avec deux cuillérées à soupe d'eau mélangées

à deux cuillérées à soupe de rhum

- Lorsque le gâteau est bien froid, préparer le glaçage : mélanger le sucre

glace et deux cuillérées à soupe de rhum. Le glaçage doit être épais et

légèrement coulant. Si nécessaire, ajouter quelques gouttes d'eau.

- Verser le glaçage sur le gâteau et bien l'étaler.

- Si vous souhaitez démouler le gâteau, le faire avant de déposer le glaçage.


              Facile, moelleux, fondant, fin et subtil, c'est un délice!


Bon appétit, les gourmands!

Recette envoyée par Raymonde Thomas.

Repost 0
Published by Maryjo - dans Recettes-Dessert
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 06:14

DSC03337.JPG

 

Bonjour à tous les "amoureux" de Sormiou,

 

Avant la mauvaise saison, nous avons l'intention de programmer

la mise en "hivernage"

                        de Sormiou, pour le SAMEDI 27 OCTOBRE 2012

Je sais que cela coïncidera avec le début des vacances de Toussaint,

mais il est difficile de conguguer tous les impératifs des emplois des

volontaires.

Compte tenu qu'il faudra organiser cela, notamment

sur le plan

                                      "apéritif et repas",

je demanderai à tous les volontaires de m'informer de leur présence

ce jour là.

                        D'avance, je remercie tous les futurs participants.

Pour information, il est prévu d'effectuer un nettoyage complet des

locaux ainsi que de décrocher les canisses pour les mettre à l'abri

dans le cabanon N° 8, aux fins d'utilisation, l'an prochain.

Si nous sommes assez de participants, il est aussi envisagé de prévoir

des travaux de peintures pour les boiseries d'intérieur, après un petit

lessivage de ces derniers.

En effet, lesdites boiseries, (montants de portes, fênêtres et vasistas)

n'ont pas été repeints depuis plus de trente-cinq ans et cela devient

une priorité urgente d'entretien. Tout le matériel (peintures, lessive,

pinceaux  et accessoires) a été prévu pour cet entretien.

Si vous participez à cette opération, pensez à prendre des vêtements

usagés qui ne craignent pas les salissures!

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 06:28

02.jpg

 

                       La Mairie nous donne 20 places pour aller voir le

                          vendredi 23 Novembre 2012

       Astérix et Obélix au service de sa majesté


La séance aura lieu à 14h au cinéma Chambord Rond point du Prado

Comme d'habitude le rendez-vous sera devant le cinéma à 13h45

Si vous êtes intéressés par ces places me le faire savoir rapidement par

mail car s'il en manquait quelques unes je pourrais en avoir un peu plus..

 

 

Astérix et Obélix au service de sa majesté

Astérix et Obélix au service de sa majesté est réalisé par Laurent Tirard avec

Edouard Baer (Astérix), Gérard Depardieu (Obélix), Fabrice Luchini (Jules César),

Valérie Lemercier (Miss Macintosh), Guillaume Gallienne (Jolitorax),

Catherine Deneuve (La reine d’Angleterre, Cordélia), Charlotte Le Bon (Ophélia),

Vincent Lacoste (Goudurix), Bouli Lanners (Grossebaf), Stéphane De Groodt

(le décurion du stade), Les frères Taloche (deux serviteurs), Gérard Jugnot

(Barbe rouge) et Jean Rochefort (Lucius Fouinus).

 

50 avant Jésus Christ. César (Fabrice Lucchini) a soif de conquêtes. À la tête de ses glorieuses légions, il décide d’envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne. La victoire est rapide et totale. Enfin… presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia (Catherine Deneuve), la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax (Guillaume Gallienne), chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains…

Dans le village gaulois en question, Astérix (Edouard Baer) et Obélix (Gérard Depardieu) sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix (Vincent Lacoste), une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c’est loin d’être gagné. Quand Jolitorax arrive pour demander de l’aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix, Obélix et Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu…

 

Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 06:55

 

barcelona_2008_la_clau.jpg

  9803644-route-signe-la-directive-moyen-a-la-ville-de-barcel.jpg

 

Une visite de Barcelone avec Christiane et Francis Aupicon qui comme chaque fois nous font partager leurs images et commentaires, un grand merci à eux pour ce nouveau voyage...


Ces quelques mots de Francis...

"Quelques images du Barcelone 2012. Malgré la crise, il y a

toujours autant d'animation tout au moins dans le centre ville.

La Sagrada Familia continue toujours à se construire. L'intérieur de

la basilique est terminé et ouvert au culte. L'effet est assez extraordinaire.

On se croirait sous le couvert d'une forêt ! Il reste maintenant à élever

les 10 flèches manquantes, dont la plus haute atteindra 170m."

 

barcelona-map-6.gif

Barcelone, 4,5 millions d'habitants est la capitale de la Catalogne,

une région qui possède sa propre langue ( le "catalan"), la langue

espagnole s'appellant le"castillan", son drapeau, son gouvernement

(la "Generalitat"), son club de foot( le "Barça",  ... et qui revendique

chaque jour davantage d'autonomie vis-à-vis de sa rivale de toujours,

Madrid la capitale de l'Espagne

 

9803698-drapeau-catalan-le-pole-souffle-dans-le-gros-plan-d.jpg

C'est une cité dynamique qui peut se vanter d'avoir accueilli pour

l'Espagne les Jeux Olympiques d'été de 1992.

Barcelone s'est transformée en se dotant d'infrastructures modernes,

son métro climatisé, ses installations sportives et l'aménagement de

son littoral. Ville désormais modernisée, au grand intérêt touristique, architectural à travers les réalisations de son emblèmatique architecte

Antonio GAUDI, mais égalementculturel, elle est aujourd'hui une

destination touristique majeure en Europe.

Barcelone est la 2ème ville d'Espagne après Madrid. Elle est le siège

de grandes entreprises, d'institutions financières de première

importance et compte quatre universités. Aéroport européen

deuxième port espagnol, Barcelone sera reliée à Madrid par TGV en

2007 et avec la France en 2009.


1992S_emblem_b.gif

Barcelone occupe, une place géographique tout à fait stratégique.

Port méditerranéen de toute première importance situé à 160 km

de la frontière française, Barcelone, à l'image de la Catalogne, est

un carrefour économique, culturel et universitaire de première

importance. La présence française à Barcelone est ancienne et

multiforme. Elle se traduit aujourd'hui par une présence d'environ

15 000 ressortissants français et un flux touristique de plus de

4 millions de touristes français qui visitent chaque année la Catalogne.

 

2.jpg

  Arc de Triomphe de l'Expo de 1888: Clic clac, c'est dans la boîte !

DSC06397.JPG

 

Oh! le beau homard!

DSC06403.JPG

En bord de mer statue moderne représentant la Femme         

Sur la Rambla, les statues vivantes....

DSC06409rec.jpg

DSC06402.JPG

 

Les barcelonais (es) sont des fanas du vélo et autres 2 roues

DSC06408.JPG

 

Colonne dédiée à Christophe Colomb

DSC06407.JPG

 

Belle façade sur la Rambla qui est une avenue emblématique

de Barcelone qui relie la Place de Catalogne, centre névralgique

de la ville, au vieux port où se dresse la colonne de Christophe Colomb.

DSC06414.JPG

DSC06412

 

De beaux bananiers sur les balcons

DSC06415.JPG

 

Hôtel de ville de Barcelone

DSC06416.JPG

 

Une des dernières fontaines Wallace sur la Rambla;

Les fontaines Wallace sont des points d’eau potable publics qui

se présentent sous la forme de petits édicules en fonte présents

dans plusieurs villes dans le monde. C’est à Paris qu’elles furent

implantées en premier et qu’on en trouve le plus grand nombre.

Dessinée par Charles-Auguste Lebourg, elles tiennent leur nom

du philanthrope britannique Richard Wallace qui finança

leur édification. Elles sont reconnues dans le monde entier

comme un des symboles de Paris.

DSC06411rec

 


A Marseille, il en existe encore 6 : au palais Longchamp ,

aux Allées Gambetta ,rue des 3 Rois , sur la Place du Terrail,

sur la Place Jean Jaurès et sur la Place Bernard Cadenat .

Ici celle des trois rois, place du chien saucisse...

marseille_186.jpg

 

Marché Ste Catherine avec sa belle toiture carrelée

DSC06418.JPG

 

 A l'entrée de la cathédrale, des femmes vendent des châles

aux femmes dénudées ;


Flêche de la cathédrale                                                                    

DSC06428.JPGDSC06453

 

Dalle funéraire à l'intérieur de la Cathédrale

DSC06429.JPG

 

DSC06435.JPG

 

Vue sur le port, la Colonne

DSC06471exp.JPG

 

Fondation Joan Miro

DSC06476.JPG

 

Un hibou nous accueille                                  Quelques statues sur les terrasses...

DSC06481.JPG

DSC06477.JPG

 

Notre chauffeur et accompagnateur au resto du Village espagnol

DSC06491.JPG

 

Village espagnol reconstitué lors de l'Expo universelle de 1929

DSC06494.JPG

 

Parc Güell aménagé par Gaudi

DSC06506.JPG

 

Le Parc Güell a été conçut à l’origine comme une ville-jardin par

l’homme d’affaires Eusebi Güell. L’architecte Antonio Gaudi ne

pourra achever ce projet trop ambitieux, ne réalisant que 2

maisons et les installations du parc comme la fontaine dragon,

le célèbre banc en mosaïque long de 150 m qui dessine les

contours de la terrasse centrale, la salle aux 100 colonnes,

l’allée suspendue, …Les éléments de construction ont été pensé

pour s’intégrer à leur environnement naturel, mieux, par leur

forme originale ils tendent à la réinventer. Le parc est classé

patrimoine mondial depuis 1984.

DSC06509.JPG

 

Le parc Güell est avant tout un jardin, seules quelques

constructions à l’intérieur du parc y ont été achevées

comme par exemple les deux maisons en forme de

champignon encadrant l’entrée.

DSC06517.JPG

DSC06513.JPG

 

Salle aux cent colonnes

DSC06524.JPG

 

Maison champignon

DSC06526.JPG

 

DSC06531.JPG

 

Tour Agbar de Jean Nouvel, appelée familièrement "le suppositoire" !

DSC06541.JPG

 

Dans la vieille ville, la belle pharmacie Padrell fondée en 1561

et rénovée fin 19ième

DSC06543.JPG

 

Une foule énorme vient admirer ces jeux d'eau colorée place d'Espagne

DSC06554.JPG

 

DSC06585.JPG

 

Anciennes arênes transformées en centre commercial

par Richards Rogers

DSC06588.JPG

 

Casa Battlò, oeuvre de Gaudi

La Casa Batlló est l'un des deux grands édifices déssinés par

Antoni Gaudí sur le Passeig de Gràcia , l'autre étant La Pedrera.

De l'extérieur, la façade de la Casa Batlló ressemble à une

construction d'os et de crânes. Ces « crânes » sont en fait les

balcons et les « os » sont les colones.

Gaudí s'est inspiré des couleurs et des formes du monde

aquatique pour créer ce bâtiment, par exemple les couleurs

choisies pour la façade sont celles du corail naturel.

Le bâtiment fût construit par Gaudí pour Josep Batlló, un riche

aristocrate, voulant une maison digne de sa classe sociale.

Monsieur Batlló vivait avec sa famille dans les deux premiers

étages et louait les appartements des étages supérieurs à

d'autres familles.

DSC06595.JPG

 

DSC06601.JPG

 

L'intérieur est tout aussi imaginatif : foyers, escaliers, meubles

et pourtours de fenêtres en bois, vitrages décorés.

On visite le rez-de-chaussée et le premier étage, le grenier et la

terrasse supérieure.

DSC06608.JPG

 

Curieuse cheminée bâtie directement dans le mur entièrement

recouvert de céramiques dans des tons superbes et chauds avec

de chaque côté un banc, l'un pour les fiancés, l'autre pour la duègne,

sorte de chaperon qui veillait sur leur conduite irréprochable!

DSC06609.JPG

 

DSC06610.JPG

 

Intérieur du grand salon

DSC06613.JPG

 

Au milieu de la maison se trouve un gigantesque puits de lumière

ou Gaudi travailla les murs avec de la grosse mosaïque bleue.

DSC06625.JPG

 

Toit de la maison et ses cheminées

DSC06629.JPG

 

Etranges personnages en terrasse de la Pédréra (il s'agit de ventilations !)

DSC06647.JPG

 

La Pédréra autre oeuvre de Gaudi

la Casa Milà, est aussi connue comme La Pedrera.En espagnol,

la Pedrera signifie carrière. La légende urbaine dit que c’est

parce que Gaudi a été inspiré par des falaises proches de

Barcelone et parce que la façade est ondulée que le bâtiment

s’appelle ainsi. D’ailleurs, le bâtiment a été fait par Gaudi de

telle sorte qu’aucune ligne droite ne soit tracée.

Il était à l’origine construit pour faire deux blocs d’appartements

reliés par une cour intérieure. Comme dans toutes les maisons

construites par Gaudi, on y trouve des formes surprenantes, une

multitude de couleurs et un toit avec ses fameuses cheminées.

DSC06635

 

Tole ondulée (ce n'est pas du Gaudi !)                            

Depuis les terrasses de la Pédréra, vue sur la Sagrada Familia

toujours en chantier                                                                                

DSC06649exp

DSC06630.JPG

 

Basilique sacrée, toujours en cours de construction, la construction

d'une histoire unique et un symbolisme puissant: il s'agit de la

"Sagrada Familia", un must à Barcelone. Le projet est né dans la

fin du XIXe siècle et passa dans les mains de Gaudi qui y travaillat

jusqu'à sa mort soudaine. Puis la guerre civile et l'incendie du

Temple de la crypte et la destruction de l'atelier de Gaudi avec la

plupart de ses modèles a ralenti le travail. Le bâtiment est encore

en construction.

barcelona_gaudi_2.jpg

 

Dans le comble, magnifiques voûtes "caténaires" en briques

DSC06656.JPG

 

La" Baleine" domine la plage

DSC06663exp.JPG

 

A deux pas de la Rambla, célèbre marché couvert de la Boquéria,

très coloré

DSC06669.JPG

 

En bord de mer, tour futuriste style "Dubai"

DSC06665.JPG

 

 Marché très coloré comme en trouve dans le sud

DSC06672.JPG

 

Sur la Rambla, immeuble aux parapluies et éventails,

avec un magnifique dragon

DSC06675.JPG

 

Façade de la Cathédrale Ste Eulalie                                   

Les tours de la Sagrada se mirent dans le bassin

DSC06689.JPG

DSC06685.JPG

 

Le "Suppositoire" de Jean Nouvel, bien plus joli la nuit !

DSC06699.JPG

 

Eglise Santa Maria del Mar

DSC06727.JPG

 

Boutique aux jolies bougies multicolores

DSC06730.JPG

 

St Georges terrassant le dragon

DSC06738.JPG

 

Une boutique à l'accueil vache...

DSC06742.JPG


Le palais de la musique catalane (en catalan : Palau de la Música

Catalana) est une salle de concert située dans le quartier

Saint-Pierre de Barcelone.

C'est l'œuvre de Lluís Domènech i Montaner, l'un des principaux

représentants du modernisme catalan.

DSC06678


il s'agit d'une structure métallique centrale stabilisée par des

contreforts et des voûtes d'inspiration gothique. L'architecte

innove par l'utilisation de murs-rideaux et fait appel à une

grande variété de techniques artistiques :

sculptures, mosaïques, vitraux et ferronneries.

DSC06547


DSC06746.JPG

 

La vocation première de la salle est de recevoir des concerts

de chorale, de la musique symphoniques et des récitals.

Elle est utilisée aujourd'hui pour tous les types de musiques,

du classique à la musique moderne.

Le Palais de la musique catalane, ainsi que l'Hôpital de Sant Pau

de Barcelone, ont été conjointement inscrits sur la liste du

patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997.

DSC06756.JPG


Signé toujours par le sculpteur Blay, dans l’angle du bâtiment

un imposant  groupe de sculpture allégorique sort du mûr

donnant encore une touche supplémentaire dans cette superbe

architecture surréaliste!!

DSC06763

DSC06548

 

Sculpture sur un des murs extérieurs du Palais

DSC06766.JPG

 

Salle de concert sans pareil dans la splendeur de L'Art Nouveau.

DSC06764.JPG

 

Menu...Gotic                                                     

Tag sur porte, à gauche, un joli portrait de femme

DSC06774.JPG

DSC06769.JPG

 

Même le panneau de signalisation routière est d'Art Contemporain !

DSC06775.JPG

 

Pignon décoré dans le vieux quartier "Barri Gotic"

DSC06767.JPG

 

Une façon sympa de se balader en pédalant,... tout en consommant !

DSC06779.JPG

 

Une des plages de Barcelone

DSC06780.JPG

Sagrada Familia. Façade de la Nativité réalisée par Gaudi.       

Pleins de maquettes de la basilique terminée se vendent fort

cher dans les boutiques avoisinantes 

DSC06793.JPG

DSC06787.JPG

 

Intérieur terminé de la basilique

DSC06799.JPG

La lumière pénétrant par les larges vitraux éclaire de mille

couleurs la structure.                        

DSC06805.JPG

DSC06802.JPG

 

 faîtage d'énormes fleurs ou feuilles décoratives...

DSC06808.JPG

 

...tel un feu d'artifice. L'impression d'ensemble est agréable,

on s'y sent bien...

DSC06809.JPG

 

Ensemble de vitraux de la Sagrada familia

DSC06806.JPG

 

La luminosité et les couleurs amènent beaucoup de chaleur

DSC06810.JPG

 

Sculpture de Josep Maria Subirachs réalisée dans les années 80...

DSC06811

DSC06815.JPG

 

Façade de la Passion.

DSC06816.JPG

 

Il reste encore 10 flèches à réaliser...Il faudra revenir...

Au revoir Barcelone !

DSC06824.JPG

 

J'espère que comme moi, en réalisant cet article,

vous avez fait un beau voyage à Barcelone?

En tout cas, c'est magnifique et pourquoi pas un de ces

jours, y aller à notre tour pour découvrir toutes ces merveilles?

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 07:13

Vendredi 28/09/2012, a eu lieu notre réunion de rentrée alors que depuis

peu je venais de rentrer de notre séjour aux Etats Unis aussi j'avais encore un peu

la tête dans les étoiles...

Heureusement j'avais tout préparé avant de partir, il ne restait que le détail à régler!

Merci à Michel Flandin, Michèle Vidal et Monique Magaud de s'être occupés des

inscriptions et des démarches en cours ou à venir comme le "séjour raquettes"

et le voyage à Madère.

5 ans après la création de notre association, voici une équipe qui fonctionne bien.

 

De gauche à droite : Nicole Mouchon, Monique Magaud, Maryjo Lasserre,

Michel Flandin, Michèle Vidal

002.JPG

 

Avant de commencer mon intervention, nous remettons un chèque à Dany ,

chèque correspondant à l'argent récolté lors du décès de son mari Jean Michel;

Les obsèques ayant eu lieu dans l'intimité, sans fleurs ni couronnes, notre groupe

comme chaque fois ayant voulu s'associer à la peine de Dany et ses enfants, c'est

un don pour la recherche sur le cancer que nous lui avons remis.

Dany émue, remercie pour ce geste et pour les élans de sympathie reçus des

membres du groupe lors du décès de Jean Michel et après...Elle nous dit aller

mieux grâce à cette 2ème famille que nous sommes pour elle.

Pas et Repas c'est aussi cela!

003-copie-1.JPG

 

Vue sur l'assemblée de cette soirée...Une fois encore nous sommes nombreux,

61 participants, ce qui montre votre intérêt pour notre association!

Merci de chaque fois vous déplacer et participer à toutes nos manifestations;

Ce soir, les Aixois,  les Aubagnais, les miramottes étaient aussi parmi nous

pour commencer cette saison ensemble.

Merci à tous et vous le savez, pour nous, bénévoles, vous êtes le moteur qui

nous fait avancer .

005.JPG

 

Un énorme et bon buffet nous attend après la réunion. Chacun ayant apporté

de quoi boire, manger et se régaler...Une façon conviviale de terminer la soirée!

007

 

Début de la réunion vers 18h20 ; Pour commencer, présentation des

nouvelles recrues qui remplacent les sortants;

Cette saison, 4 sortants seulement; Betty et Daniel Lascoux - Marie Thé Sanna-

Zahia Amir; Sur la liste d'attente 13 préinscrits...les 3 premiers inscrits peuvent

donc intégrer cette année notre groupe : René Vernay - Michel Gambin -

Violette Flori - et Monique Trotignon qui quitte les "Honneur" pour passer dans

les marcheurs puisque nouvellement retraitée.

C'est la première année où nous laissons autant de personnes en liste d'attente!

C'est bon signe pour l'association, mais dommage pour ces personnes!

Nous restons donc à 91 marcheurs et 10 inscrits en honneur,

(ceux qui ne marchent pas mais qui mangent...)

Dans les "Honneur", nous avons : Michel Flandin - Jean Louis Eyglier -

Gilbert Magaud - Philippe Grégori - Jean Pierre Martin - Paul Barthe -

Andrée Drouin - Zahia Amir - Armel Refour - Marie Thérèse Gourgeon

009.JPG

 

Animateurs diplômés et non diplômés actuels : Nicole Mouchon-

Maryjo Lasserre - Chantal Fougère - Gilbert Renard - Gérard Allemand -

Pierre Bighelli - Christiane et Francis Aupicon, pour les randos niveau cool,

tonique et normal.

Annie Blin, Geneviève Antras et Jacques et Marie Ange Rouge sont aussi

disponibles pour animer quelques randos "cool".

Merci à  vous tous qui permettez que chacun puisse marcher à son rythme.

Si parmi vous, d'autres personnes se sentent une vocation pour accompagner

quelques randos, il est toujours possible d'intégrer ce groupe.


Actuellement une petite équipe aide aux reconnaissances ce qui permet

un roulement sans toujours solliciter les mêmes et ça fonctionne bien;

Merci aussi à eux pour l'aide et le sérieux dont ils font preuve sur ces

reconnaissances qui qui restent toujours de bons moments.

Les reconnaisseurs : Gilbert Renard - Chantal Fougère - Robert Tringale -

Jean Claude Pagano - Gérard Allemand - Pierre Bighelli, moi même et

parfois Josy Nicolas.

Nicole a aussi besoin de personnes pour ses reconnaissances de randos

toniques, donc parmi vous qui faites partie de son groupe, j'espère qu'elle

trouvera de bonnes volontés.

 

Nous passons ensuite au rappel du règlement intérieur et des règles en rando ;

Les règles imposées par notre association sont les nôtres mais aussi celles de

la Fédération de la randonnée, elles doivent donc être respectées et cela quelque

soit l'animateur qui vous accompagne!

Nous sommes souvent très nombreux en rando, sans ces règles le groupe deviendrait

vite ingérable et une galère pour les animateurs qui risqueraient de se décourager.


En faisant le choix de la randonnée, vous avez aussi fait le choix de combiner la

découverte de la nature dans une ambiance amicale, d'avoir une activité sportive

et conviviale et de rester en bonne santé, cela vaut bien quelques règles.

 

Marie France classée première au niveau de la participation  soit 27 randos sur 34,

Bravo à elle!

010.JPG

 

Andrée, Arlette et Serge classés 2ème avec 26 randos

013-copie-1.JPG

 

Avec Michèle Vidal nous avions fait les achats, Michèle a ensuite fait tous

les paquets et organisé la distribution...

C'est Monique Magaud qui distribue les petits cadeaux...

014-copie-1.JPG

 

Nous essayons de rassembler les récompensés pour une photo de tous,

mais c'est difficile...

016.JPG

 

il y a un peu d'agitation...

017.JPG

 

Espèrons que ceux restés dans la salle seront dans le palmarès de l'année prochaine!

018.JPG

 

Un tee-shirt en coton bio pour ces dames....il semble même que les couleurs

aient été bien choisies sauf  2  trop petits qui devront être changés.

019.JPG

 

Essai de photo de groupe des récompensés...mais il n'y a pas tout le monde!

021-copie-1.JPG

 

Une fois l'effervescence des récompenes retombée nous pouvons passer

à la dégustation des plats préparés par nos "cuisinières" et boire ensemble

le "pot de l'amitié"... Dominique transformé en sommelier...

023-copie-1.JPG

 

On mange, on parle, on boit, avec grand plaisir on se retrouve après cette

longue trêve estivale!

024.JPG

 

025-copie-1.JPG

 

Mais comme d'habitude après les festivités, il faut remettre tout en place

et nettoyer la salle afin de la rendre comme nous l'avons trouvée.

Pas de souci, il y a des aides et la remise en place se fait rapidement!

Merci aussi à Monique Bonnet pour avoir fait les photos.

027.JPG

 

Bilan saison 2011-2012:

Nos activités :

Randos : 34 dites niveau normal effectuées sur 45 prévues,

dont 26 menées par Maryjo, 3 par Gérard et Pierre, 3 par Chantal, 2 par

Francis et Christiane

Randos "toniques" menées par Nicole : 9 plus 4 remplacements

11 randos annulées pour mauvais temps et surtout grand froid..

1298 personnes sont sorties soit une moyenne de 38 par rando niveau normal

et moyenne de 7 pour  les "randos toniques".

370km parcourus soit moyenne de 11km pour les randos normales et 201km

avec une moyenne de 15,5 km par rando pour niveau "randos toniques".

 

Repas ;

6 repas ont été organisés  par Jean Marie aidé de Michel Flandin:

Repas de fin d'année - grillades - 2 sorties coquillages - paëlla pour le Téléthon -

soupe au pistou - 3 soirées où chacun apporte un plat ou à boire.

(soirée rentrée - Assemblée générale - exposition des talents de Pas et Repas).

Pour tous ces repas nous atteignons presque chaque fois les 60 participants.

 

Séjours et voyages :

4 jours raquettes à Ceillac (Queyras)

Weekend de 4 jours à Jausiers en Ubaye

2 semaines en Inde et 1 au Népal

 

Manifestations auxquelles nous avons participé :

Rando festive de Puyméras(84)

Inauguration de la Maison des calanques avec la Mairie du 6/8

Exposition des talents de Pas et Repas

 

Projets 2012/2013 :

 - Nos randos du lundi et du jeudi, bien sûr...

 - Rando pour tous à Lambesc le 14/10

 - 4 jours raquettes à Arvieux (Queyras)

 - Weekend de 4 jours en Mai/Juin en principe dans le Vercors

 - Un séjour au Costa Rica

 - Manifestation organisée par la mairie du 6/8 pour fêter nos 5 années

d'association et le bénévolat qui fait qu'elle tourne bien

 - Toutes manifestations se présentant au cours de la saison pouvant intéresser

les adhérents comme: Pyumeras...

 - Nos repas habituels : Sorties coquillages, repas fin d'année, Téléthon, grillades,

Soupe au pistou  etc...

 

Fin de la réunion à 19h30, remises des récompenses aux adhérents les plus

présents sur les randos, qui sont classés dans l'ordre du meilleur classement de

27 à 19 participations sur 34 randos effectuées.

Bravo à tous et à vous qui n'étiez pas dans le TOP 18, car on le sait bien, en dehors

de Pas et Repas, nous avons tous d'autres obligations...les récompensés :

Giudicelli Marie France - Flandin André - Poulain Arlette - Serge Doriol -

Josy Nicolas - Claudie Lakomski - Geneviève Antras - Gilbert Colognoli -

Anne Marie Doullay - Marc Lorriaux - Josy Adami - André Adami -

Lucile Barsacq - Raymonde Thomas - Gérard Allemand - Danièle Deschryver -

Alain Ors - Michèle Vidal -

 

Récompenses aussi pour les bénévoles du bureau et les animateurs :

Bureau : Flandin Michel - Lasserre Maryjo - Magaud Monique - Vidal Michèle

Fortés Jean Marie - Renard Gilbert

Animateurs : Mouchon Nicole - Lasserre Maryjo - Fougères Chantal -

Renard Gilbert - Allemand Gérard - Bighelli Pierre - Aupicon Francis et Christiane

Fin de la soirée à 21h30.

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 07:56

Jeudi 04/10/2012 reprise des randos toniques avec Nicole.

Le temps est mitigé mais rien d'inquiétant aussi 12 participants sont

au rendez-vous; Aujourd'hui, au programme une rando autour de

Port Pin et En Vau, balade un peu raccourcie pour permettre à ceux

qui avaient pris leur maillots de faire trempette à En Vau.

Le départ a lieu de la calanque de Port Miou;

Mes-Images-89 0103

 

En longeant la carrière Solvert..

Mes-Images-89-0104.JPG

 

Mes-Images-89-0106.JPG

 

Reflets sur la mer et le Cap Canaille

Mes-Images-89-0108.JPG

 

Le sentier se complique, les muscles au repos depuis 3 mois vont

un peu souffrir..

Mes-Images-89-0112.JPG

 

Malgré tout, le sourire est toujours là.

Mes-Images-89-0115.JPG

 

La calanque de Port-pin est comme son nom l'indique entourée

de pins, l'endroit est très joli et bien boisé, on y trouve une plage

de sable et galets et une aire assez vaste avec des restanques,

derrière la plage.

Mes-Images-89-0118.JPG

 

Fruit de la salsepareille

Mes-Images-90-0192.JPG

 

Mes-Images-89-0120.JPG

 

La calanque de Port-Pin est avec les calanques de Sormiou

et d'En Vau celle qui possède les plus belles couleurs.

Vous pourrez y admirer des eaux de couleur turquoise ou

émeraude, d'une grande limpidité.

Mes-Images-89-0122.JPG

 

Pour accéder à ces magnifiques calanques, il faut parfois

un peu souffrir.. Les belles choses, il faut les mériter!

Mes-Images-89-0123.JPG

Mes-Images-89-0121.JPG

 

Mes-Images-90-0124.JPG

 

Falaises et eau claire d'En Vau, vue des crêtes

Mes-Images-90-0126.JPG

 

La calanque d'En-Vau est la plus grandiose de par ses hautes falaises.

Au fond se trouve une plage de sable et  galets.

Mes-Images-90-0127.JPG

 

Betty après son intervention reprend goût à la rando...

Mes-Images-90-0128.JPG

 

Repas près du refuge du Piolet, au dessus d'En Vau;

Vue imprenable sur la calanque, la mer et les massifs

Mes-Images-90-0135.JPG

 

Mes-Images-90-0136.JPG

 

Mes-Images-90-0140.JPG

 

Les bateaux chargés de touristes font régulièrement des allers

et venues dans la calanque..Parmi nos calanques, s'il faut en

oir une c'est bien celle-ci!

Mes-Images-90 0141

 

En Vau, très encaissée avec de hautes falaises, est notamment

un site d'escalade apprécié des grimpeurs.

Mes-Images-90-0150.JPG

 

Le groupe avec toujours moins un, celui ou celle qui prend la photo!

Mes-Images-90-0153.JPG

 

Mes-Images-90-0158.JPG

 

Mes-Images-90-0193.JPG

 

Ses falaises en dentelle qui plongent dans les eaux turquoise

font de la calanque d'En Vau, une des plus belles au monde!

Mes-Images-90-0160.JPG

 

On se demande toujours comment les pins arrivent à pousser

dans ces roches??

Mes-Images-90-0162.JPG

 

Mes-Images-90-0163.JPG

 

Mes-Images-90-0164.JPG

 

Mes-Images-90-0167.JPG

Mes-Images-90-0166.JPG

 

Mes-Images-90-0170.JPG

 

Le chemin descend, il  s'enfonce dans une sorte de défilé qui

au dernier virage s'ouvre sur la mer. La récompense est de

taille en arrivant à la calanque.

Mes-Images-90 0171

 

Monique et Colette deux baigneuses courageuses...il faut dire

que c'est tentant!

Mes-Images-90-0173.JPG

 

Petite pause douceur avant la remontée...

Mes-Images-90-0176.JPG

 

Mes-Images-90-0177.JPG

 

Mes-Images-90-0180.JPG

 

Feuille d'automne...

Mes-Images-90-0194.JPG

 

Redescente sur Port Miou

Mes-Images-90-0195.JPG

 

Mes-Images-90-0196.JPG

 

Il semble que ce sont des crocus..

Mes-Images-90-0199.JPG

 

Mes-Images-90-0203.JPG

 

La calanque est en vue et les voitures plus très loin.

Mes-Images-90-0204.JPG

 

Pour cette rando de reprise, Nicole nous dit :

Balade d'environ 13 km au dénivelé non controlé, au parcours

assez accidenté et approximativement 4h30 de marche sans

les pauses :

C'est la reprise il ne faut pas trop forcer sur les instruments restés

au repos tout l'été.

Merci Dominique pour ton reportage photos.

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article