Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:08

P1080577.JPG

 

           Avis aux adhérents de « PAS ET REPAS » !!

 

 Une « Nouvelle sortie coquillages »organisée  par

                                  "Jean Marie"

aura lieu le 19 Mars 2012 et comme  maintenant chaque fois,

au "cabanon des douanes" de Sormiou, cabanon mis gentiment

à notre disposition pour cette journée à laquelle bien  sûr, les

responsables seront invités!

 

Les personnes intéressées par cette sortie doivent s'inscrire dès

maintenant par courrier (vous qui devez vous absenter faites le

avant de partir, après sera trop tard)!

Jean Marie devant s'absenter prochainement aimerait que les

inscriptions soient faites dans les 8 jours à venir car il doit faire

ses commandes avant de partir.


                    Les ouvreurs en pleine action....

1112Can034.JPG

La participation est de 26 euros que vous adresserez à :

Michel FLANDIN (Trésorier de l'Association) à l'adresse suivante :

      31 Avenue Védrines 13009 Marseille - Tel : 0491220087



Chèques à établir à l'ordre de"Pas et repas"et préciser au dos 

de ceux-ci, si vous mangez de tout ou seulement des crevettes,

afin que Jean Marie puisse faire ses commandes en conséquence.

L'inscription ne prendra effet qu'à réception du réglement..


Il sera demandé 10 euros à ceux ne mangeant ni coquillages

ni crevettes mais souhaitant être de la fête et participer à l'apéritif

(Kir au vin de Sancerre ou pastis, avec brandade, anchois, banderilles)

et au dessert (fromage, fruits et peut-être gâteaux apportés par les

bonnes cuisinières...).


                  La table est prête....

DSC03337.JPG

Comme d'habitude sont compris dans le prix soit 26 euros:

Apéritif et amuse-bouches - Plateaux de Coquillages et

crevettes - fromage - fruits - pain - Vin blanc de "Sancerre",

excellent vin! Jean Marie, fin connaisseur, sachant toujours

faire le bon choix, ce vin sera commandé par Solange native

de Sancerre et qui a de bons filons pour ses commandes!

Vous pouvez prévoir quelques friandises pour le dessert,

mayonnaise pour les crevettes, bouteille de glace et seau

à glace...à voir avec Jean Marie au cours des randos ou par

par téléphone au: 06 08 41 41 69.

 

Nous étions 67 la dernière fois, le cabanon étant grand nous

ne mettons pas de limite au niveau du nombre il faut 

seulement que Jean Marie sache ce nombre pour faire ses

commandes à temps, donc inscrivez-vous vite!

Jean Marie aura besoin d'un peu de main d'oeuvre pour

l'ouverture des huîtres et pour la préparation de l'apéro et

des desserts (voir ci-dessous) les petites mains en pleine action)!

 

1112Can035.JPG

Les « ouvreurs d'huitres » devront se munir d'un couteau

"spécial huitres", et se faire connaître auprès de Jean Marie

quelques jours avant cette journée.

Comme d'habitude aussi, vous devrez porter assiette, verre et couverts.

 

Quand à nous, comme d'habitude nous descendrons à pieds...

 P1140601

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:22

Aujourd'hui ce sont les vacances et la rando n'aura lieu que le matin

car l'après midi est prévue la visite de l'Ecomusée de Gardanne.

La balade va se dérouler en partie le long des falaises qui surplombent

le pavillon de chasse du roi René et du château de Valabre.

Le sentier longe le surprenant mur de Gueidan construit durant 3 ans

à partir de 1692 début de sa construction.

Donc, rendez-vous au parking de l'Ecomusée à 9h45.

Lorsque j'arrive beaucoup de monde sur le parking et quelques enfants,

5 au total, 2 arriveront à midi seulement car trop petits pour marcher

Nina n'a que 4ans 1/2!

Il ne faut plus trainer afin  d'avoir le temps de déjeuner avant la visite

qui est prévue à 14h.

Gilbert et Gérard comptent les présents, nous sommes 48 avec les enfants..

Pierre et Maxime prennent la place de serre file et nous partons;

Je donne quelques consignes aux enfants qui en général gambadent à mes

côtés ou devant car certains passages sont à risques ( route à traverser,

falaises à longer).

 

Mes-images-79-0081.JPG

 

C'est une petite rando balisée en jaune qui part de l'Ecomusée

de la forêt, que nous allons faire dans la matinée.

Mes-images-79-0080.JPG

 

Pour commencer pendant 300m on longe la route par ce sentier

qui longe le parc de l'Ecomusée.

P1150107.JPG

 

Gilbert est à nouveau avec nous, content de pouvoir retrouver

les amis et reprendre les randos.

DSCF5527.JPG

 

Il faut maintenant quitter notre sentier, traverser la petite route

pour prendre une piste DFCI.

Mes-images-79-0084.JPG

 

Jour de la reconnaissance, avec Quentin, Tom et Pauline.

P1150083.JPG

 

Nous longeons maintenant une piste de motocross; Pour des raisons

de nuisances et danger car il faut savoir que la circulation sur les terrils

peut s’avérer dangereuse, la municipalité s’est engagée à rajouter des

panneaux de danger et d’interdiction, pour rendre les lieux inaccessibles.

DSCF5554.JPG

 

Cette balade est l'occasion de partir à la rencontre de paysages,

de couleurs et de senteurs inattendues.

Le sentier monte mais en douceur, tout le monde suit bien.

Mes-images-79-0087.JPG

 

Tom ayant participé à la reconnaissance, avec son cousin Mattéo,

fait la circulation, indiquant la direction à prendre...

DSCF5529.JPG

 

Au départ il faisait frais mais en montant au soleil on commence

à avoir chaud... 

Mes-images-79-0093.JPG

Mes-images-79-0089.JPG

 

Fin de la première montée, pause pour attendre les derniers

boire et se découvrir..

DSCF5530.JPG

 

Si certains s'essouflent en montant, les enfants ont une forme

surprenante...dire que ce matin j'étais inquiète pour ceux de 5ans..

P1150109.JPG

 

Nous sommes dans un cadre verdoyant avec au loin vue sur l'ancienne

"usine Pechiney" de Gardanne, créée en 1893 et récemment rachetée

par le groupe "Rio Tinto Alcan" (leader mondial dans le domaine de l'aluminium) elle fait vivre 400 salariés et 250 sous-traitants, selon

l'entreprise. Elle est la seule en France à produire de l'alumine à

partir de la Bauxite importée de Guinée (450.000 tonnes d'alumine

produite en 2010).

L'alumine entre notamment dans la composition de céramiques

industrielles réfractaires, de verre spéciaux etc...

P1150104.JPG

 

Tom mon adjoint pour aujourd'hui, surveille bien le balisage.

Mes-images-79-0097.JPG

 

Nouvel arrêt pour regrouper car ici plusieurs chemins, ce qui

pourrait mettre en difficulté les derniers si nous n'étions plus là!!

Mes-images-79-0101.JPG

 

Gilbert en profite pour servir un peu de vin chaud préparé par

lui même... il a beaucoup de succès surtout auprès des messieurs,

il faut dire qu'il est très bon car je l'ai goûté!!

P1150115.JPG

 

Pause dégustation "Vin chaud"....

P1150116.JPG

 

Et voici nos petites canailles: en haut, Albane 10 ans petite fille

d'Arlette Poulain, à côté, Mattéo et Tom 9 et 10 ans petits fils

de Josy Nicolas.

En bas : Lucas 5 ans1/2 et Nina 5ans 1/2 petits enfants de

Monique et Dominique Bonnet.

P1150111.JPG

 

Il faut suivre scrupuleusement les marques jaunes qui balisent

le parcours afin de ne pas s'ègarer. Le chemin s’élève

progressivement pour gagner un site qui surplombe une ancienne

carrière d’argile de couleur rouge.

Mes-images-79-0106.JPG

 

Pavillon des Quatre Tours ou Pavillon de Valabre. Edifié entre

1573 et 1583 pour Barthélémy Thomas de Milhaud, conseiller au

Parlement. L'édifice original, volume austère, a un plan simple

mais trés organisé, à la manière des villas italiennes.

Aujourd'hui, il abrite des expositions thématiques relatives à la forêt.

En réalité ce pavillon de chasse n'a jamais accueilli le roi René pour la

bonne raison  que cette bastide a été construite 100 ans après sa mort!

Tout compte fait, c'est ce qui a permis de sauver cette bâtisse originale.

Mes-images-79-0104.JPG

 

Balcons et colonnes ont été rajoutés par les Gueidan

Mes-images-79-2735.JPG

 

Tom et Mattéo sont contents de retrouver les gens du groupe

qu'ils connaissent bien maintenant!

DSCF5543.JPG

 

Le sentier, à deux reprises s'éloigne du chemin principal pour longer

les falaises d'où nous avons une vue sur les Monts Auréliens,

la Ste Baume, l'étoile. En contrebas on aperçoit les toits du Pavillon

de chasse et le château de Valabre appelé aussi château de Gueidan.

Le château date du début du XVIe siècle, et a appartenu à la célèbre

famille Gueidan. Restauré en 1733 dans le style des grandes villas

italienne il comporte un bâtiment central flanqué de 2 ailes.

La façade est à 2 étages de 9 fenêtres, des oeils de boeuf disposés sous

la corniche ouvrant sur les combles. A l'intérieur, quelques tableaux

de famille peint par Rigaud. Un grand jardin borde le château.

Le château et le domaine de 250 ha qui l'entoure, sont légués, le 10 mai

1880 à la ville de Gardanne par la marquise de Gueydan, à condition

« d'y fonder et faire fonctionner un établissement public qui prendra le

nom d'"Institut Agronomique de Valabre" et sera destiné à élever,

instruire et former des jeunes gens dans la science et la pratique de

l'agriculture ». La ville de Gardanne en devient propriétaire en 1882.

En 1884, l’Institut agronomique de Valabre ouvre ses portes au château.

Aujourd'hui le domaine est occupé par les services de la Protection Civile.

Mes-images-79-189700.jpg

 

Nous cheminons dans la garrigue et débouchons au-dessus d'un site

d'escalade que nous longeons.

DSCF5538.JPG

 

Le sentier serpente, il est très agréable et facile.

DSCF5545

 

Après avoir longé le parc de loisirs de Gardanne nous attaquons

les grimpettes annoncées...;

En 1959 et 1960, la ville de Gardanne aménage, à l'ouest du château,

ce parc de loisirs de sept hectares.

De nouveaux bâtiments sont construits en 1963 pour l'Institut

agronomique de Valabre, qui devient un lycée agricole.

P1150118

 

Le sentier longe puis traverse une petite barre rocheuse

sans difficult, il faut juste mettre un peu les mains...

DSCF5547.JPG

 

Chacun sa technique pour monter et tout va bien!

P1150119.JPG

 

Pour les enfants c'est un jeu, ils guettent les adultes pour voir

comment ils vont grimper cette pente...ils sont un brin moqueurs..

Mes-images-79-0113.JPG

Mes-images-79-0110.JPG

 

Une fois ces rochers passés une dernière montée un peu longue

et raide...par contre le cadre est très beau.

Mes-images-79-0111.JPG

 

Mes-images-79-0115.JPG

Mes-images-79 0114

 

Fin de la montée un arrêt pour souffler et regrouper est nécessaire..

DSCF5552.JPG

 

Nous retrouvons le mur de Gueydan.

Ce mur construit en 1692 devait protéger le domaine de Valabre.

C'est Pierre Gueidan président à la cour des comptes de Provence

qui a commandé sa construction, après avoir acheté le domaine pour

la somme de 19000 livres il a été terminé par son fils Gaspard en 1738.

Mes-images-79-0117.JPG

 

Un passage boueux, et Lucile est crottée...

P1150122.JPG

 

Nina et Lucas reprennent des forces...il faut dire qu'ils

ont marché comme des grands malgré leurs 5 ans 1/2...

P1150123.JPG

 

L'équipe de reconnaissance devant le mur de Gueydan.

Tom, Pauline, Quentin.

P1150093.JPG

 

Jour de la reconnaissance avec Laurence la belle fille de Josy

et Ariane la petite soeur de Laurence et bien sûr, leurs enfants.

P1150095.JPG

 

Pause pique nique dans les bois car le samedi l'écomusée est fermé.

P1150096.JPG

 

Après la pause nous repartons pour terminer notre balade;

Maintenant nous sommes sur un plateau longeant le mur

et bordé de cyprès bleus.

Mes-images-79-0120.JPG

Mes-images-79-0121.JPG

 

Nous arrivons à une ruine que les enfants veulent voir,

nous y allons enfin que quelques uns...

Mes-images-79-0123.JPG

 

Cette même ruine le jour de la reconnaissance.

P1150099.JPG

 

C'est maintenant la descente vers la route et à nouveau

nous allons longer par le petit sentier le long de l'Ecomusée.

Mes-images-79-0125.JPG

 

Monique et Christiane en grande

conversation...                                                       Dany et Christiane jouent les stars...

Mes-images-79-0092.JPG

P1150124.JPG

 

Nous voici de retour à l'écomusée où nous nous dirigeons pour le repas.

P1150143.JPG

 

Michel commence par encaisser les entrées pour la visite.

Mes-images-79-0134.JPG

 

Christiane et Francis, absents le jour du repas au cours duquel

ont été remis quelques cadeaux pour récompenser ceux qui

donnent un coup de mains pour les randos, le reçoivent aujourd'hui.

P1150128.JPG

 

P1150129.JPG

 

Nous sommes installés sur les tables du parc de l'Ecomusée,

nous sommes très bien.

P1150130.JPG

 

Je fais un petit tour des tables...

P1150133.JPG

 

La grande table étant pleine quelques uns mangent en privé...

P1150134.JPG

 

Michèle Asselin est à nouveau parmi nous après un petit

problème de santé..

P1150137.JPG

 

Rosa mange avec Arlette et Albane qui grâce à elle ont pu venir...

en effet elle a bien voulu prendre sa voiture alors qu'elle n'aime

pas trop conduire pour aller loin.. Merci à elle car ce matin il

manquait des places!

P1150138.JPG

 

Danielle et Pierre nous ont rejoint pour le repas avec

leurs petits enfants...

Nina n'ayant que 4 ans ne pouvait faire la rando.

P1150135

 

C'est l'anniversaire de Roméo, il a 7 ans aussi avec sa mamie

Danielle il a préparé un gâteau pour partager avec le groupe.

DSCF5555.JPG

 

Il y a un problème pour tenir les bougies allumées...le vent les éteint.

P1150140

 

Et voici Roméo et Nina en pleine grimace...

P1150136.JPG

 

14h, le repas est terminé nous nous dirigeons vers l'écomusée.

Avec ses 1000 m2 d'expositions répartis sur 3 niveaux, l'Écomusée

de la forêt vous propose de découvrir l'étonnante richesse de la

forêt méditerranéenne, les mystères du sol, la diversité des milieux,

l'histoire et la fragilité de nos écosystèmes.

Diaporamas, spectacle audio-visuel, bornes interactives, jeux,

maquettes ou photographies géantes, le contenu est présenté de

façon variée pour l'adapter à tous les âges et passer un agréable

moment en famille.

P1150145.JPG

 

Début de la visite, les enfants sont un peu excités...La guide ayant

l'habitude des visites avec enfants trouve tout de suite le moyen

pour les calmer... Elle s'adresse à eux et les fait participer ce qui

est même très drôle pour nous adultes!

P1150146.JPG

 

Une maquette représentant une forêt...

P1150150.JPG

 

Mes-images-79-0143.JPG

 

P1150151.JPG

 

Ici, c'est une coupe de la terre avec les racines des arbres

et les petits animaux cachés dans des trous..

Il faut trouver quels sont ces petits animaux.

Mes-images-79-0150.JPG

 

Tom et Lucas écoutent les explications de la guide.

P1150153.JPG

 

Objets fabriqués avec tout et n'importe quoi...

Mes-images-79-0147.JPG

 

P1150155.JPG


Fin de la visite du de l'Ecomusée, maintenant ceux qui le souhaitent

peuvent faire librement, le circuit dans parc. 

Nous découvrons, sur un parcours d'environ 1,5 km traversant 9 ha

de pinèdes et de chênaies, les secrets de la forêt.

Sur le chemin, des aménagements surprenants qui sont autant

d'activités, invitent à résoudre des énigmes, répondre à des questions,

gagner des indices.

Dominique et Jean Claude partent avec le questionnaire auquel il faut

répondre, on s'y met tous...quand je dis tous, nous ne sommes plus

qu'une dizaine....le reste du groupe est déjà reparti!! les enfants par

contre participent activement!

Une balade agréable sans aucune difficulté au cours de laquelle, petits

et grands, se détendent et apprennent en s'amusant.

P1150159.JPG

 

Un parc forestier qui  vise à transmettre des idées et des savoirs

sur l'environnement, à montrer la valeur et la richesse de la forêt

et surtout à sensibiliser un public le plus large possible à ce

patrimoine forestier aussi riche que fragile.

P1150161.JPG

 

Quelques cabanes, un labyrinthe, une yourte, les enfants adorent...

P1150162.JPG

 

Aurez-vous assez de mémoire pour trouver la solution ?

Annie vient en aide à Nina...

P1150163.JPG

 

La bota-yourte

P1150164.JPG

 

Jean Claude est perplexe pour répondre aux questions...

Annie de l'autre côté cherche la réponse et elle trouve!

Mes-images-79-0157.JPG

 

Mes-images-79-0159.JPG

 

La faune et la flore, les indices d'activités animales,

les plantes méditerranéennes,  tout est représenté

sous une forme ludique.

Mes-images-79-0162.JPG

 

Mes-images-79-0163.JPG

 

Mes-images-79-0166.JPG

 

Mais qui a mangé la fourmilière??? Nina a beaucoup

été intriguée par cette histoire...

P1150166.JPG

 

Fin de la visite, je crois que les enfants commencent à être fatigués....

Nina a mal aux pieds, Lucas semble encore avoir quelques ressources...

P1150170.JPG

P1150167.JPG

 

A la fin de la visite du parc nous rencontrons ce joli moulin.

P1150169.JPG

 

Ces biquettes nous regardent partir après cette belle journée!

P1150172.JPG

 

PERFORMANCE DE LA JOURNEE :

MARCHE : 3h 00 - DISTANCE : 7km - DENIVELEE : 250m

 

Bravo aux enfants qui ont bien suivi, et ont été très sages!

Ces journées avec les enfants sont toujours un plaisir!

Lundi prochain nous recommençons mais la rando sera sur

la journée donc plus facile pour les plus petits.

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 07:31

 

Lundi 20/02/2012, enfin nous pouvons reprendre nos randos

stoppées 3 semaines par les grands froids qui ont sévi dans

notre région!

La météo n'annonce pas un très beau temps mais la température

est meilleure alors on verra bien au moment du départ de la rando.

j'ai une possibilité de repli si vraiment ça se gâtait!

Lorsque j'arrive au parking du Grand Caunet, je vois beaucoup

de monde comme quoi le temps pluvieux de ce matin n'a pas fait

reculer les courageux qui sont là à m'attendre...

Aujourd'hui, Gilbert reprend la rando après 1an1/2 d'interruption

pour son genou fada mais maintenant neuf après une intervention...

Au moment de partir il m'aide à compter tout ce monde....

Nous sommes 37 pour le moment...car  un peu plus tard alors que

nous sommes déjà en chemin, j'entends qu'on m'appelle...et je vois

les Bighelli et Monique Magaud....qui n'étaient pas au départ...

je me dis, comment ont-ils fait pour nous retrouver ne sachant pas

le parcours prévu...Pierre ayant plus d'un tour dans son sac, avec

internet avait repéré la rando et bien lui en a pris, cela leur a permis

de se joindre à nous malgré leur retard. Bravo Pierre!

 

Au départ de la rando, je prends une variante non reconnue car

celle-ci permet un repli si le temps se gâte...Quelques hésitations

mais rien de méchant, on s'en sort..

Nous arrivons au site du Télégraphe où nous découvrons les ruines

d'un poste de gué dominé par un grand pylône des Télécommunications.

P1150060.JPG

 

La vue  s'étend vers les crêtes du Grand Caunet ainsi que celles

de la Sainte Baume. Le ciel n'est pas encourageant....

P1150061.JPG

 

La neige et le verglas qui ont précédé ont rendu le chemin boueux

aussi sous les chaussures ça colle, c'est lourd...

P1150062.JPG

 

Il faut décrotter les pieds..

P1150063.JPG

 

Tout le monde est bien emmitouflé car ce matin il ne fait pas

très chaud, 3 ou 4 degrès seulement!

P1150064.JPG

 

Comme le temps nous a laissé tranquille, nous avons continué

notre rando mais par contre la "variante repli" l'a rallongée de 2km.

Nous arrivons à un point stratégique où il faut couper par un petit

sentier non balisé...et le jour de la reconnaissance nous avions eu

quelques soucis...faisant plusieurs allers-retours pour le trouver!!

Vais-je m'en souvenir ? petit doute...

P1150065.JPG

 

Sur le parcours quelques arrêts sont nécessaires pour faire

le point avec la carte....

P1150066.JPG

 

Et puis au fur et à mesure que nous avançons quelques indices

me disent que nous sommes sur le bon chemin même si parfois

le sentier disparait et termine dans un ruisseau...

P1150067.JPG

 

Certains ont l'air inquiets...mais non, il ne faut pas,

ai-je l'air inquiète??

P1150068

 

Après deux grimpettes par de jolis petits sentiers nous rejoignons

un plateau où nous décidons de nous poser pour le repas, il est déjà

plus de 13h. Nous avons un rayon de soleil , au loin on aperçoit la

mer du côté de St Cyr ce qui nous permet de prolonger un peu la

pause car rien que ce matin nous avons fait 8km et il faut récupérer.

P1150071.JPG

 

Après cette pause réparatrice, très vite nous arrivons au GR

que nous devons prendre. Il commence à remonter..

Ce panneau indique la présence d'un four à cade.

Pour le voir il faut faire un aller/retour de 200m environ;

Quelques uns viennent, d'autres restent là, au panneau...

 

Historique : Avant guerre, la fabrication de l'huile de cade était

bien souvent la seule ressource d'un foyer, la transmission du

savoir-faire se faisait oralement car le secret de famille devait

être bien gardé.

De père en fils la tradition se perpétuait ainsi sans aucun écrit.

L'huile de cade est un liquide limpide, homogène et noirâtre

extraite par combustion incomplète du Génévrier oxycèdre.

Une précision, l'huile de cade ne s'utilise pas dans l'alimentation.

La véritable huile de cade est un produit uniquement à usage

externe. C'est un produit généreux aux applications multiples qui

justifie le travail colossal des artisants pour construire et exploiter

les fours. L'utilisation se faisait surtout dans trois domaines :

La Cosmétologie, la Médecine humaine,la Médecine vétérinaire

P1150017.JPG

 

Ce four, le no 15, complètement restauré est placé tout là haut!

Pour y accéder il faut grimper par ces espèces de marches taillées

dans la roche et pas très commodes...

P1150072.JPG

 

Elles sont fières d'être montées, ces Dames.....

P1150073.JPG

 

Mais après il faut redescendre..bien moins facile que de monter!

P1150074.JPG

 

Gérard réceptionne afin d'éviter les glissades malheureuses...

P1150078.JPG

P1150075.JPG

 

P1150077.JPG

 

Puis c'est la partie la plus pénible de la journée...une montée raide

et empierrée qui va en épuiser quelques unes...

P1150079.JPG

 

Le groupe s'étire...Geneviève n'en peut plus, elle est là-bas, tout

au fond avec les serre-file.

P1150080.JPG

 

Un autre four à cade, le no 16, vestige et témoin d'un passé encore

récent, rencontrè au cours d'une erreur le jour de la reconnaissance.

P1150015.JPG

 

C'est la vue que nous avons des crêtes.

P1150018.JPG

 

Et voici celles qui se disent "jumelles", Monique et Solange...

il y a bien un petit air..mais c'est seulement par leur année

de naissance!

P1150081.JPG

 

16h45, nous revenons au parking quand même un peu fatigués...

Ce fut malgré tout une belle journée sans intempéries  qui a

permis de faire notre rando en toute quiétude et de nous retrouver

après tous ces lundis sans randos..

En fait nous étions 42 avec les 3 retardataires...et 2 autres, Monique

et Dominique qui arrivés en retard ne nous ont pas trouvé et ont fait

une balade tous les deux vers la Chapelle St André.

A ce sujet, vous qui habitez hors Marseille lorsque vous venez marcher

dites le moi, si vous êtes un peu retardés je vous attendrai.

 

PERFORMANCES DE LA JOURNEE :

MARCHE : 5h30 - DISTANCE : 14km - DENIVELEE : 515m

Une belle performance pour une reprise....

Repost 0
Published by Maryjo - dans Randonnées
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:39

MadereCarte.jpg

 

Avec M. Flandin, nous avons rencontré Guillaume MERIDIANO

responsable commercial "groupes" de la société "SABARDU"

avec laquelle vous êtes déjà partis au "Marché de Noël au Tyrol".

Il nous a présenté son catalogue de voyages et séjours plus ou

moins longs, plus ou moins loin et plus ou moins chers, les tarifs

restant toujours très attractifs et permettant à tous de pouvoir

un jour partir et se faire plaisir.

Ci-dessous, vous trouverez un séjour que nous pourrions

organiser en remplacement de notre WE d'Octobre.

Randonnées et tourisme, permettraient de découvrir

"l'île de Madère" autrement!


20080915124908.jpg

L’île de Madère est connue pour être l’île de «l’éternel printemps».

Vous aurez le sentiment d’être dans un pays subtropical, dû au fait

qu’il n’y a pas d’extrêmes de températures et qu’il y pleut régulièrement

sans que cela soit pour autant tout le temps, ni fortement.

Rappelez vous, l’île est verte. Il n’y a donc pas de secrets.

Pour une végétation aussi luxuriante, il lui faut de l’eau.

Il n’y fait jamais trop chaud (les températures maximum peuvent

atteindre 33°c mais seulement quand un vent venant du Maroc souffle

quelques jours de l’année).

Généralement en été les températures ne dépassent pas les 24°c

(de juin à octobre) et ne descendent pas en dessous de 17°c.


Quelques vues de l'Ile de Madère.

pt21707.jpg

4064127337_c5d5bc50be.jpg

 

 

  MADERE L’ÎLE DE L’ETERNEL PRINTEMPS

    SEJOUR RANDONNEES ET TOURISME

 

           8 jours au départ de MARSEILLE

 

         Programme spécialement étudié pour:

       "ASSOCIATION PAS ET REPAS"

 

Madère réunit, au milieu de l’océan, climat à la douceur légendaire

et flore exubérante, montagnes volcaniques déchirées par l’érosion

et vertigineux à-pics.

Ce jardin grandeur nature vous attend pour de superbes randonnées.

Visitez Funchal, la capitale qui monte à l’assaut des montagnes en

un immense et magnifique amphithéâtre, qui n’a pas oublié son passé

colonial dont ses parcs et places pavées, ses palais discrets et ses

églises baroques rappellent la richesse de l’héritage portugais.

 

Les Plus Sabardu Tourisme :

 

  • Sept nuits en hôtel 4****

  • Boissons aux repas

  • Randonnées avec guide incluses

  • Taxes d’aéroports incluses

  • Un seul hôtel pour tout le séjour

  • Assurance annulation offerte pour tout le groupe

 

PROGRAMME DU SEJOUR

 

JOUR 1 : MARSEILLE / FUNCHAL

Rendez-vous des participants et départ pour l’aéroport de Marseille-Provence.

Accueil et assistance d’un représentant Sabardu Tourisme. Formalités d’enregistrement.

Envol pour Madère par vol spécial. A votre arrivée, accueil et transfert en autocar jusqu’à

votre hôtel. Installation dans les chambres. Dîner et nuit.

 

JOUR2 : FUNCHAL

Petit-déjeuner. Matinée libre et réunion d’information par notre représentant local. Déjeuner

à l’hôtel. Après le repas, excursion au jardin botanique de Funchal offrant une superbe vue

sur l’océan. Vous découvrirez plus de 2 500 plantes exotiques, parmi lesquelles orchidées,

magnolias, cactus… La particularité du parc est son formidable jardin des perroquets où

vous apercevrez plus de 300 espèces avec des couleurs éclatantes.

Certains sont exceptionnels, comme l’ara bleu et jaune d’Amérique du Sud. L’excursion

se terminera par le parc Sainte Catherine situé au cœur de Funchal qui comprend une

multitude de fleurs multicolores. Retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

 

JOUR 3 : JOURNEE RANDONNEE

Petit-déjeuner puis départ pour une randonnée de quatre heures environ avec guide

accompagnateur pour la Cascade des 25 fontes. La randonnée commence par une descente

en pente douce vers Rabaçal pour admirer la cascade. Continuation du parcours le long de la

Levada do Risco. Au bout du parcours, apparaît la cascade formée par les eaux limpides

descendant de Paul da Serra et jaillissant à travers les rochers, constituant plus de 25 sources

chutant à plus de trente mètres. Déjeuner sous forme de panier-repas. Retour à l’hôtel en milieu

d’après-midi. Dîner et nuit.

 

JOUR 4 : FUNCHAL

Petit-déjeuner et excursion de la journée dans la capitale avec guide. Le matin, visite du marché

de Funchal où vous découvrirez d’incroyables étalages de légumes, fruits exotiques… Puis, visite

d’une fabrique de broderie. Après cette visite, découverte de la cathédrale de style manuélin.

La matinée se terminera par une dégustation de vins madériens avec possibilité d’achat.

Déjeuner. Après le repas, vous embarquerez à bord d’une réplique de la caravelle Santa Maria de

Christophe Colomb pour une promenade en bateau le long des côtes. Retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

 

JOUR 5 :DEMI-JOURNEE RANDONNEE

Petit-déjeuner et cette matinée sera mise à profit pour effectuer une randonnée de

la demi-journée avec votre accompagnateur. Vous quitterez l’hôtel en direction de

Lamaceiros pour marcher le long d’une Levada de six kilomètres. Une levada est

un canal d’irrigation. Ces canaux sont bordés de petits chemins très agréables à

suivre pour les randonnées. Vous découvrirez une végétation très exotique, puis la

luxuriante forêt primitive de l’île et contemplerez de magnifiques panoramas ;

une harmonie parfaite entre la mer et la nature. Retour pour le déjeuner à l’hôtel.

Après-midi libre. Dîner et logement.

 

JOUR 6 : JOURNEE RANDONNEE

Après le petit-déjeuner, départ pour une randonnée de Ribeiro Frio Portela de la

journée, avec guide. Cette randonnée de dix kilomètres est un classique pour les

groupes de randonneurs.

Elle permet de vous emmener dans les sous-bois magnifiques, de découvrir de

fabuleuses chutes d’eau et d’admirer en marchant une espèce végétale unique

au monde. Déjeuner panier-repas pendant la randonnée.

Retour à l’hôtel en fin d’après-midi, dîner et nuit.

 

JOUR 7 : DEMI-JOURNEE RANDONNEE

Petit-déjeuner et départ pour une dernière randonnée sur l’île de Madère vers la Levada dos

Maroços. Départ avec votre accompagnateur en direction de la vallée du Mimosa pour une

marche de deux heures le long des terrains agricoles du sud-est de l’île avec de charmantes

vues dur la ville de Machico. Retour pour le déjeuner à votre hôtel. Après-midi libre.

Dîner et logement.

 

JOUR 8 : FUNCHAL / MARSEILLE

Petit-déjeuner puis transfert à l’aéroport. Assistance aux formalités d’enregistrement.

Envol pour Marseille-Provence par vol spécial.

A votre arrivée, retour en autocar vers Marseille et sa région.

 

Maison-traditionnelle-Madere.jpg

 

PERIODE DE REALISATION : Du 8 au 15 octobre 2012

 

BASE DE REALISATION

40 PERSONNES

PRIX PAR PERSONNE

1035  € TTC

SUPPLEMENT SINGLE

150 €

 

 

LE PRIX COMPREND :

  

•Le transport aérien Marseille / Funchal / Marseille par vol spécial

•Les transferts aéroport / hôtel / aéroport

•Les taxes aéroport (80 euros) au 14/10/2011

•Le transport aller /retour en autocar jusqu’à l’aéroport

•L’hébergement en chambre double en hôtel 4****

•La pension complète du dîner du jour 1 au petit-déjeuner du jour 8

•Les boissons aux repas

•Les excursions mentionnées au programme

•La présence d’un guide local lors des visites

•L’entrée au jardin botanique de Funchal

•La promenade en mer

•Deux journées de randonnée avec guide

•Deux demi-journées de randonnée avec guide

•Les transferts en autocar pour les randonnées

•L’assurance assistance, l’assurance annulation « offertes »

pour le groupe (valeur 20€ par personne).

 

LE PRIX NE COMPREND PAS :

•Les dépenses personnelles

 

 FORMALITES : Carte nationale d’identité en cours de validité

 

madere-randonnee.jpg


Si vous êtes intéressés par ce séjour, bien vouloir m'en

informer afin de voir s'il est possible de l'organiser ou non.

L’île principale de cet archipel d’origine volcanique enchante les amoureux

de nature tropicale, de paysages grandioses, de chaleur tempérée.

Tous les ingrédients sont réunis ici pour en faire la destination rêvée des

randonneurs !

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:58

                ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE

 

               Vous êtes invités à participer à "l'Assemblée Générale"

                                     de l'Association "PAS ET REPAS"

 

                                Celle ci aura lieu le 16 Mars 2012 à 18h,

                                                au Tempo Sainte Anne

                                388 Avenue de Mazargues 13008 Marseille

 

 

ORDRE DU JOUR:

 

- Emargement des présents.

- Le mot de la Présidente...

- Rapport financier présenté par Michel Flandin

- Rapport moral présenté par Monique Magaud

- Bilan des activités 2010/2011 et orientations 2012

  présentées par Maryjo Lasserre 

- Questions diverses

 

En suivant, aura lieu:

 

L'élection des membres du conseil d'administration;

Comme le prévoient les statuts, 1/3 des membres doivent être

sortants, soit 2, ce qui ne les empêche pas de se représenter.

Ceux qui désirent présenter leur candidature doivent se manifester

dés maintenant auprès de Maryjo Lasserre ou Michel Flandin.

N'oubliez pas que cette association est la vôtre et que vous devez

la faire vivre en étant acteur, dans la mesure de vos compétences.

 

En cas d'impossibilité de participer à cette Assemblée,

vous pouvez vous faire représenter par un autre membre

de l'Association muni d'un pouvoir;

Les imprimés vont vous être envoyé par mail ou par courrier,

si vous n'avez pas pu les imprimer demandez les à Maryjo

au cours des randos.

 

Cette Assemblée Générale se terminera par le partage des
crèpes que vous aurez bien voulu faire et apporter, ceci
afin de terminer la soirée ensemble dans la convivialité

habituelle de notre groupe.
L'Association se charge des boissons, serviettes, gobelets.

Nous comptons sur votre présence!

 

7249789-cr-pes-avec-la-confiture-de-fraise

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 08:22

Vue sur Jausiers

1.jpg

 

       Bientôt le printemps! Déjà, il faut penser à l'organisation

                                      de notre "Traditionnel WEEK-END"

 

Mont Lozère - Gorges du Tarn – Gorges du Verdon – Gorges du Cians

et Mercantour – Lubéron – Gorges de l'Ardèche – L'Estérel –

Les iles d'or – Le Vercors - Les Châteaux cathares – Le Mont Ventoux -

Les Alpilles, ont été découverts depuis déjà 7 ans début de  nos WE !

C'est par le Mont Lozère que nous avions commencé... et c'est à 12 que

nous étions partis, depuis on atteint plus souvent les 30...

Afin de varier les plaisirs et sans aller trop loin,  j'ai pensé que l'UBAYE,

très belle vallée, serait un nouveau point de chute apprécié.


Le village de Jausiers

P1110708.JPG

5


Il s'agit d' un séjour de 4 jours à Jausiers (04) qui aura lieu du:

01/06 au 04/06/2012.

Situé à proximité de la route la plus haute d’Europe, 2802 mètres, et au

bord de la tumultueuse rivière Ubaye, Jausiers est à 1 235m d'altitude.

Aux portes de la Haute Ubaye et du parc du Mercantour Jausiers conjugue

les plaisirs  de "l'eau et de la nature".

 

Notre hôtel

ch1 03042006 095925 GB8

30 personnes maximum acceptées.

Ayant déjà pris contact avec plusieurs établissements pouvant

recevoir des groupes j'ai retenu un hôtel, le mieux placé pour

le départ des randos c'est à dire, le plus près.

L'établissement demande une réservation dés maintenant car

cette région est très prisée et les places ne restent pas...

Le séjour vous reviendra à 195 euros en pension

complète.

 

Il est demandé 55 euros d'arrhes par personne.

A verser dés maintenant à l'ordre de "Pas et Repas" et à

envoyer comme d'habitude à : 

Michel Flandin 31 Avenue Védrines 13009 Marseille


Inscrivez vous vite et confirmez moi votre participation.

Mon E-mail: maryjose.lasserre@wanadoo.fr


Chambres et salle à manger

ch1_01032011_164423_GB8.jpg

ch1_03042006_134057_GB8.jpg

 

Un aperçu des randos...

P1120492.JPG

P1120397.JPG

P1120406.JPG

Repost 0
Published by Maryjo - dans Nos Week-end
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 09:21

wesstbord.gif

 

                          SAMEDI 31 MARS 2012 à  21H30

                                   MAISON DE LA MER

                   Entrée N°1 Port de la Pointe Rouge 13008 MARSEILLE

 

                           GRANDE  SOIREE DANSANTE

                         (MUSETTE - DISCO - COUNTRY)

                                      Animation par TERRY DAGIL

 

clipart objets 190

 

Uniquement sur réservation

Téléphone : 04 91 89 60 40 ou 06 73 74 08 36

En cas d'absence laisser un message.

 

Prix entrée: 13 Euros pour adhérents Section Danse

et 15 Euros pour les extérieurs

(patisserie et boisson incluses)

 

Clipart-Danseurs-1.jpg

 

Site internet

http://www.pagesperso-orange.fr/reine-claude

Information communiquée par :

Christiane AUPICON

Tél : 04.91.72.27.95 / 06.81.68.12.51

Courriel : aupicon@yahoo.fr

 

 

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:55

                             "Leonardo Live"

Les cinémas ne retransmettent pas seulement des opéras et ballets

nous dit Michèle Escudéro qui nous fait passer cette information.

 

n-1093-00-000331-pp-version-web.jpg

LEONARD DE VINCI : Uniquement aux cinémas PATHE dont les 3 PALMES

DATE : 16 février 2012

HEURE : 20:00

DUREE : 1h25

 

Pour la première fois au cinéma, découvrez et partagez la visite guidée,

en VO sous-titrée en français, d’une exposition exceptionnelle retransmise

par satellite en haute définition et en simultané dans le monde entier.

 

Une visite guidée exclusive sur grand écran de l’exposition

"LEONARD DE VINCI" présentée à la National Gallery de Londres

pour laquelle plus aucun billet n’est disponible à la vente. En raison de

la fragilité des peintures, cette exposition ne circulera pas dans le monde.

Il s’agit donc d’une expérience unique qui permettra aux amateurs d’art

de découvrir en simultané dans le monde entier le plus grand nombre

d’œuvres du maître jamais rassemblées dont plusieurs n’ont jamais

voyagé ou été exposées (Salvator Mundi).

 

Le programme a été filmé la veille de l’ouverture au public en

novembre 2011 et contiendra du contenu supplémentaire pour la

diffusion au cinéma.

 

LEONARDO LIVE est présenté par l’historien de l’art Tim Marlow

qui accompagnera les spectateurs au cour de la visite en examinant

des détails des peintures en gros plan et en éclairant la peinture du maître

grâce à la contribution d’experts.


leonardo-x6803-version-web.JPG

Ce programme est présenté en partenariat avec le "Château du Clos Lucé-Parc

Leonardo da Vinci", dernière demeure de Léonard de Vinci à Amboise.

Ouvert au public, ce lieu d'histoire est tout entier dédié à la découverte des

multiples savoirs du génie de la Renaissance. A l'automne 1516, Léonard de

Vinci répond à l'invitation du roi François 1er , traverse les Alpes , apportant

dans ses bagages trois de ses oeuvres majeures dont La Joconde, s'installe

au Château du Clos Lucé et travaille à de nombreux projets pour le Roi avant

de s'éteindre le 2 mai 1519.

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 15:37

                            Mardi 1er Novembre 2011

              Suite de notre voyage en Inde et au Népal.

         Comme vous le savez, notre séjour nous a permis

         de découvrir le RAJASTHAN et ensuite le NEPAL  36386900.jpg

 

Le Rajasthan ("pays des rois") est le plus grand des 28 Etats de l'Inde,

grand comme les deux tiers de la France (et un nombre équivalent

d'habitants, soit pas plus de 5% de la population totale de l'Inde !),

jouxtant le Pakistan plus à l'ouest. Sa géographie est traversée

obliquement du sud-ouest au nord-est par la chaîne montagneuse

des Aravalli.

Celle-ci forme une barrière climatique séparant une zone désertique,

plate et caillouteuse (avec des dunes de sable près du Pakistan), et une

partie verdoyante, plus exposée à la mousson d'été, très irrégulière d'une

année à l'autre (violente en 2007). Le Rajasthan a de nombreux lacs, dont

certains sont artificiels, construits par les Maharajas. De nombreux

animaux vivent en liberté jusque dans les villes et villages : des vaches

(bien sûr sacrées en Inde), des singes langours, des paons, des geckos,

d'adorables petits écureuils à dos rayé et bruyants par le clic-clic qu'ils

émettent.

La zone désertique a des dromadaires qui secondent l'homme.

Les éléphants sont moins nombreux qu'au temps des Maharajas, dressés

pour les fêtes ou pour promener les touristes. Autrefois le tigre, en

quasi-extinction, était la cible favorite des Maharajas.

Depuis le Vème siècle, l'histoire de la région est surtout liée à celle des

Rajpoutes ou (fils de rois) qui au Vème siècle ont créé les Etats indépendants

du Rajpoutana.

Les plus puissants constituèrent de grands royaumes, comme le clan des

Kachwahas qui règneront sur Amber et Jaipur.

Le morcellement en petits royaumes, unis pourtant par une culture

commune, a conduit à leur affaiblissement après de multiples luttes

qui les firent tomber sous les coups des Musulmans et des Moghols.

Le Rajasthan, c'est l'Inde des princes et des légendes, l'Inde des palais

et des jardins, mais c'est aussi l'Inde des couleurs des saris multicolores

portés avec élégance et des turbans arborés fièrement par les anciens

guerriers Rajpouts.

 

Petits transports en commun en Inde..pt41032.jpg

 

Chaque jour Naresh nous raconte L’Inde éternelle, celle

des éléphants et des palais de maharajas, des saddhus

et des temples jaïns, des fêtes multicolores et du Taj Mahal,

et aussi l’Inde des mégalopoles, mélange indescriptible de

Moyen Âge et de modernité, avec ses cortèges de misère

et ses embouteillages !

P1080025.JPG

 

Nous traversons la région désertique du THAR. Arrêt "pipi"

pour ces messieurs.... Il faut dire que c'est plus facile pour eux

mais un peu désertique pour nous les dames....

P1080026.JPG

 

Champ d'aloé.

P1080029

 

La région se déploie aux confins orientaux du désert du Thar

et possède peu d’arbres, de maigres cultures, et des troupeaux

de chèvres et de moutons.

desert-du-thar-586x390.jpg

 

Le Tuk-Tuk est un tricycle motorisé thaïlandais servant généralement

de taxi. Il est constitué d'un avant de scooter, sur une roue, avec guidon,

prolongé d'une « carriole » recouverte d'une capote, sur deux roues

dans laquelle s'assoient les passagers.

Il y a en général de la place pour trois adultes.

 

Ces tricycles, taxis bon marché, sillonnent la plupart des villes du pays.

Version motorisée du Rickshaw indien, le tuk-tuk existe sous ce nom

dans plusieurs pays d'Asie.

P1080031

 

De nombreux attelages de dromadaires sillonnent en silence

les rues de la ville et les routes, mais scooters et automobiles

leur font une concurrence de plus en plus bruyante…

P1080035.JPG

 

15h, arrivée à notre Hôtel "Ganga Mahal Palace" à Bikaner,

repas dés notre arrivée et installation dans nos chambres.

Ce qui est agréable, c'est la prise en charge de nos bagages qui

sont la plupart du temps portés dans les chambres et récupérés

par le personnel de l'hôtel le jour de notre départ.

P1080042

 

La nourriture est épicée, certains aiment d'autres moins.. mais c'est bon.

On a voulu faire des tables pour mangeurs de piments et les autres, sans

ça a duré peu de temps car certains couples se trouvaient séparés... et on

ne pouvait plus manger avec tout le monde, alors on a dû s'accommoder

des plats qu'on nous donnait qu'ils piquent ou qu'ils ne piquent pas!

P1080039.JPG

 

Le turban est un couvre-chef, d'origine asiatique, consistant en une

longue écharpe enroulée autour du sommet de la tête ou d'un chapeau.

Le turban est de multiples formes, couleurs et tailles, la longueur de

tissu excédant rarement cinq mètres.

Le turban appelé "dastar" est étroitement associé au Sikhisme.

Il est communément porté au Rajasthan.

 

Le sikhisme, religion de discipline sikh signifie "disciple",  a été fondé

par Guru Nanak, un grand instructeur indien (1469-1539).

Il a été développé et répandu ensuite par divers gurus d'importances inégales.

La "Khanda", symbole du sikhisme, comporte un glaive (croyance au Dieu

unique) et deux sabres (pouvoirs spirituel et temporel).

Le sikhisme compte aujourd'hui 20 millions de fidèles, essentiellement en

Inde. Le sikhisme, originaire du Pendjab, dans le nord-ouest de l'Inde, est

devenu rapidement une religion pouvant rivaliser avec l'islam, bien implantée

dans cette même région, et de surcroît sous domination moghole.

P1080043.JPG

 

Bignones à fleurs jaunes, chez nous elle sont plutôt orangées

P1070917

 

Bikaner est une ville importante au Nord du Rajasthan.

C'est une ville étape entre Jaisalmer et le Shekawati.

Cette ville de 600000 habitants possède toutefois quelques attraits

touristiques comme le Fort de Junagarh, la vieille ville, le marché et

son temple jaïn.

 

Après notre repas, direction le Fort de JUNAGARH pour  la visite

inde-ep2-bikaner-belle-surprise_26.jpg 

FORT DE JUNAGARH  Ce fort fut construit entre 1589 et 1594 par

le Raja Rai Singh. Il dispose d'un rempart de 986 m de long fortifié

par 37 bastions. Contrairement à la plupart des forteresses rajpoutes

le fort de Junagarh ne fut pas construit sur une colline mais dans la plaine.

Il est embelli de peintures rajpoutes, de miroirs, de panneaux de

marbre sculptés répartis dans les nombreux palais et pavillons du fort.

Les lignes de fenêtres et de balcons donnent un caractère harmonieux

à l'architecture austère de la citadelle.

P1080051.JPG

 

Le fort a deux entrées : la Karan Pol à l'est et la Chand Pol à l'ouest.

Près de la Karan Pol se trouve l'endroit où les veuves pratiquaient

le sati (immolation rituelle sur le bûcher de leur défunt mari).

Il existe d'autres portes notamment la Daulat Pol, la Fateh Pol et la

Suraj Pol (porte du Soleil) qui servait autrefois d'entrée principale.

Des statues de Jaimal et Patta, les héros de Chittorgarh, à dos

d'éléphants se dressent près de cette dernière.

P1080049

 

Puis nous passons de salle en salle, toutes plus somptueuses les unes

que les autres : la salle du couronnement, (Anup Mahal  "palais sans

pareil" datée de 1669 richement décorée de laque cramoisie et d'or,

la balancelle de Krishna, le Ganga Niwas, immense salle (début du siècle)

de grès rose délicatement sculptée, les différentes cours intérieures et

leurs arcades, les appartements des femmes...

P1080058.JPG

 

Nous pénétrons tout d'abord dans le Durga Niwas, splendide cour

intérieure ornée d'un bassin de marbre.

P1080083.JPG

 

P1080053.JPG

 

Naresh commente la visite et nous sommes attentifs à ses explications.

P1080066

 

P1080063

 

Le plus impressionnant quand on entre dans le fort sont les décorations

intérieures, les fresques, les pierres incrustées dans les murs, en gros la

famille montrait sa puissance quand elle recevait, par la finesse de ses

décorations. Il y a des portes couvertes d´or, c´est superbe. Il y a aussi un

petit musée qui raconte l´histoire de Bikaner et de la dynastie des Singh-ji.

P1080075.JPG

P1080071.JPG

 

Non, ce n'est pas une de nos chambres d'hôtel...quoique certaines

fois les lits étaient aussi larges!

P1080081.JPG

 

Une belle rencontre...il a des yeux magnifiques...!

P1080085.JPG

 

Si l'Inde fait aujourd'hui figure de pays pauvre, elle reste cependant

le royaume des Maharajas, dont les richesses et les palais firent pâlir

d'envie les premiers colons anglais.

Les Maharajas étaient à l'origine des princes, à la tête de royaumes

dispersés à travers tout le sous-continent indien.

Les Maharajas firent la renommée de l'Inde en raison des folles

excentricités de certains d'entre eux. Ils vivaient dans des palais sublimes,

avaient souvent plusieurs femmes et de nombreux enfants et un nombre

impressionnant de domestiques. Nombreux jouissaient d'une telle fortune

qu'ils pouvaient être considérés comme les hommes les plus riches de la terre.

Maharaja de mahâ, (grand) et râja (rois). au féminin, Maharani

P1080086.JPG

 

 

P1080072.JPG

P1080082.JPG

 

Le fort de Junagarh se trouve dans la ville de Bikaner, dans la région

du Rajasthan. C´est un fort impressionnant, qui avant s´appelait

Chintamani. Le nom de Junagarh signifie le vieux fort.

Il le reçut lorsqu´au siècle dernier la famille des gouverneurs de la

région changea de résidence principale, le laissant vide.

P1080077.JPG

 

Vue que nous avons des terrasses du fort.

P1080084.JPG

 

Après que nous ayons terminé notre visite, nous reprenons le car pour

la visite du temple des rats à Deshnoke qui se trouve à une trentaine de km.

Dans l'arrière boutique de ce magasin nous abandonnons nos chaussures

et mettons aux pieds ce que nous pouvons car pour la plupart nous n'avons

pas pris notre "Kit visite de temples"...(chaussettes, foulard etc...), mais

marcher pieds nus là où les rats sont partout...non!

P1080090.JPG

 

Monique est dans ce cas, aussi elle demande au vendeur

des sacs en plastique ce que vont faire d'autres également.

Nous avons fière allure!

P1080091

 

Et nous voilà partis équipés, pour la visite; Nous rions de nous...

Admirez l'architecture du temple construit au XVIe siècle, la façade

blanche de marbre sculpté, les sculptures offertes par le Maharaja

Ganga Singh, et les portes en argent massif qui ouvrent sur le sanctuaire.

P1080092.JPG


Histoire : 

 

Au milieu d’une ville près de Bikaner, se trouve un temple dédié

aux ancêtres des villageois. Le visiteur, comme dans tous les temples,

doit se déchausser pour entrer… C’est en arrivant dans la cour, qu’il

regrette ses baskets....

Les habitants de la ville considèrent que les rats, souris et autres petits

rongeurs sont en fait la réincarnation de leurs ancêtres. Les animaux,

ressemblant aux rats qui hantent nos égouts, courent par centaines en

tous sens, s’arrêtent devant les assiettes de lait et les sucreries offertes

par les croyants.

On connaissait les "vaches sacrées d'Inde", voici les "rats sacrés".

Sachez que ces petits rongeurs circulent en toute liberté dans le temple,

donc si vous en avez peur, fuyez..d'autant plus que vous devez enlever

vos chaussures...

Karnimata-temple-Bikaner-GoHoto.jpg

 

D’autres rats, presque amicaux, regardent le visiteur  tranquillement

assis sur leur postérieur. Il ne leur manque que l’appareil photo, tant

ils semblent curieux des activités des hommes.

Le plus fou, c’est qu’au bout de quelques minutes, on a presque envie

de caresser ces petits rats qui ont un beau poil brillant!

P1080115.JPG

 

Mais quand même ça grouille et il vaut mieux ne pas avoir peur

ni craindre la saleté car c'est ce qui nous attend pour la visite!

P1080103

 

Les indiens guettent, un sourire aux lèvres, les mouvements

des animaux dans les réserves de grains du temple.

Apercevoir le rat blanc porte chance.

Nous l'avons vu, le voici ci-dessous!

Mes-images-78 0210-copie-1

 

Le pire, c'est Dominique, pieds nus...et les rats qui lui passent

sur les pieds!

P1080116-copie-1

 

Dans le temple, des tunnels sont aménagés dans le marbre pour

faciliter le déplacement des rongeurs. Ces derniers traversent le

temple, sans s’inquiéter des humains, et passent indifférents sur

les voiles et les genoux des femmes assises à même le sol pour prier.

P1080119.JPG

 

19h30 la visite est terminée...on échange nos impressions...voir des

dizaines de rats agglutinés autour d'une gamelle de lait et de graines

est un brin répugnant mais nous avons été courageux... cette visite

sera un épique moment à raconter .P1080123

 

20h15 nous sommes de retour à l'hôtel où dans le jardin tout est

prêt pour le diner.

P1080126.JPG

 

Nous nous installons, nous goûtons le vin indien et un excellent repas

nous est servi dans un cadre très agréable..c'est l'Inde des touristes..

P1080127

 

Pendant le dîner, démonstration de danses indiennes.

P1080131.JPG

 

Puis quelques uns d'entre nous se joignent aux danseuses pour

une initiation qui n'est pas triste...il n'y a qu'à voir Sophie!

P1080162

 

Claude a les joues bien rouges... est-ce le soleil qui nous accompagne

généreusement tous les jours ou le vin indien que nous avons goûté

pour la première fois, et qui lui monte à la tête??

P1080158.JPG

 

Mr Singh, Responsable de notre agence s'est joint à nous pour cette soirée.

Il faut dire qu'il a des bureaux à Paris et en Inde et sa maison est en Inde.

P1080134

 

Ils ont le rythme, nos amis...

P1080145.JPG

 

Ce soir, nous fêtons quatre anniversaires: Jacques - Henri - André- Claude

Un gâteau en leur honneur sera notre dessert, nous entonnons tous, le

traditionnel " Joyeux anniversaire..." Ils sont surpris et même émus!

P1080148.JPG

 

Tous les quatre s'apprêtent à souffler!

Mes-images-78 0238

 

Ils ont déjà reçu un petit cadeau de la part du groupe et Naresh leur

offre à chacun, une statuette du Dieu Ganesh, une très gentille

attention de sa part; Il est adorable notre guide!

 

P1090121.JPG

 

Il faut souffler les bougies, que nous puissions manger notre dessert...

P1080166.JPG

 

C'est une belle soirée que nous passons dans le calme et la convivialité..

Il n'y a qu'à voir les visages réjouis des participants..

P1080168

 

Un groupe de musiciens accompagne notre soirée..

005-Instruments-Indiens.jpg

P1080165.JPG

Après cette belle soirée nous rejoignons nos chambres. 

Celles-ci sont très spacieuses et les Adami ne diront

pas le contraire...ça leur plait bien!

P1080170.JPG

 

Mercredi 2/11, après un lever à 6h15 mais un réveil à 5h par

des pétards.... il a un mariage à proximité..et c'est la coutume...

petit déjeuner toujours très apprécié car copieux et varié.

Mes-images-78 0241

 

Notre hôtel

P1080174.JPG

 

Jardins de l'hôtel, le soleil se lève et il va encore faire une journée

magnifique! Pour le temps nous avons beaucoup de chance.

P1080175.JPG

 

Frangipanier en fleurs

P1080176

 

7h30, nous prenons départ pour Jaisalmer

Ces enfants sur la photo, vont chercher de l'eau.


Si l’on entend surtout parler de l’Inde pour sa cuisine épicée et ses

temples, la réalité vécue par ses habitants est autre. Alors que dans

les pays occidentaux, il suffit d’ouvrir le robinet pour avoir de l’eau,

une eau qui de plus est propre à la consommation, l’Inde comme

d’autres pays en voie de développement souffre d’un manque d’eau

très important.

Le Rajasthan, région du nord ouest de l’Inde, non loin de la frontière

du Pakistan souffre depuis 5 ans, comme d’autres régions, d’une

pénurie d’eau, dûe à une mousson insuffisante. Ce problème touche

les villes comme les campagnes, où les femmes sont parfois obligées

de marcher cinq kilomètres afin de rapporter de l’eau jusqu’à leur habitation.

P1080179.JPG

 

En Inde, la pauvreté est un choix de vie pour ceux que l'on appelle

les "Saints hommes" : les saddhus.Alors la pauvreté ne se cache pas...

Elle s'affiche... Ce qui est le plus choquant, c'est l'extrême misère et

le manque d'hygiène le plus élémentaire qui se conjuguent trop

souvent à cet extrême dénuement...

P1080183.JPG

 

 En cours de route nous faisons un arrêt pour voir une "briquetterie"

P1080185.JPG

 

Les briques sont fabriquées par femmes ou enfants, mises à sécher

au soleil puis tranportées au four pour y être cuites, empilées de façon

technique et savante pour que la chaleur générée par la paille en

combustion passe entre ces empilements de façon à cuire les briques .

Quand le four est refroidi les hommes démontent les pans de briques

et les chargent. Et le cycle recommence .

P1080188

 

Les briques empilées qui sèchent.

P1080189.JPG

 

De nombreuses briquetteries se sont développées dans la périphérie

d’Agra, ville du nord de l’Inde. Le travail non qualifié dans ce type

de fabrique est souvent exécuté par femmes et enfants, main-d’œuvre

habile et docile.

P1080192.JPG

 

Mise en forme de la brique

P1080193.JPG

 

Chaque fois que nous nous arrêtons, une nuée d'enfants qui sortent

de nulle part nous envahit attendant qu'on leur donne quelque chose.

Interdiction de leur donner quelques roupies, ils en feraient mauvais usage!

P1080195.JPG

 

Naresh le sait bien, chaque fois que nous devons sortir du car

il sort avec un sachet de crayons, bonbons et autres apportés par

chacun d'entre nous. C'est lui qui fait la distribution en faisant

en sorte que chaque enfant ait quelque chose et que certains 

petits filous évitent de passer 2 fois à la distribution...

Mes-images-78-0256.JPG

 

Le groupe à l'écart, assiste à la distribution et aux travaux

de la briquetterie.

P1080197.JPG

 

Dans les hôtels on ramasse chaque jour les produits : douche,

shampoing, etc...pour distribuer aux petites filles qui bien

souvent réclament du shampoing ou des produits pour se laver!

P1080202.JPG

 

Attelage avec dromadaire

P1080199.JPG

 

Après la visite retour au car; Cette visite a plu à tous car c'est la vraie

vie de l'Inde c'est ce que nous souhaitions vivre en plus des visites

culturelles.

P1060748

 

Dans le car, Naresh passe régulièrement voir chacun d'entre nous...

P1080203.JPG

 

 

Sur la route de Jaisalmer, détour vers une zone humide, lieu

d'un rassemblement de grues cendrées .

Mes-images-78-0272.JPG

 

Le stupa est une structure architecturale bouddhiste et jaïne que

l'on trouve dans le sous-continent indien, dont il est originaire,

mais aussi dans le reste de l'Asie, où il a suivi l'expansion du

bouddhisme. C'est à la fois une représentation aniconique du

Bouddha et un monument commémorant sa mort.

Mes-images-78-0274.JPG

 

Le Rajasthan est un lieu privilégié pour découvrir les oiseaux.

Des centaines d’espèces y vivent toute l’année ou s’y posent,

le temps de leur migration d’hiver, avant de repartir vers des

régions septentrionales de Chine et d’Asie centrale. La réserve

la plus célèbre est celle de Bharatpur, où toute la gent volante

se donne rendez-vous près des marécages.

P1080208.JPG

 

Cet endroit est une bouffée d'air frais...nous en profitons pour oxygéner

nos petits poumons pour lesquels l'épreuve de l'Inde est rude..!!

P1080225.JPG

P1060752.JPG

 

Grue cendrée

La grue cendrée appartient à l'un des ordres d'oiseaux les plus anciens :

les gruiformes. Ce magnifique échassier, célèbre pour sa robe grise et

les coups de trompette qu'il pousse en vol, a peu évolué depuis des

millions d'années. Malgré la protection dont il est l'objet, ses effectifs

sont en constante diminution.

P1080214.JPG

 

Et puis tout à coup, ce fut l’envol. En une demi-heure, les centaines

de grues présentes ce jour-là ont décollé. Un spectacle grandiose!

Leurs silhouettes dansaient dans le ciel cuivré.

P1080221.JPG

 

Les photographes guettent l'envol des grues alors qu'un petit garçon

leur court derrière pour les effrayer et les faire décoller!

P1080216.JPG


Mes-images-78-0290.JPG

 

Henri qui est tailleur de pierres n'a pu résister...

P1060756.JPG

 

Petites filles indiennes

Mes-images-78-0313.JPG

 

Une école en Inde..

Tous les enfants ne vont pas à l'école en Inde.

Si les parents sont très pauvres, les enfants sont envoyés travailler

dans des champs ou dans de petites boutiques. L'exploitation des

enfants en Inde demeure encore un drame national.

Il existe toutefois de nombreuses écoles gratuites publiques et des

écoles privées très onéreuses, tenues par des chrétiens.

P1080229.JPG

 

Naresh va rencontrer l'institutrice et lui demander l'autorisation

de visiter son école ce qu'elle accepte volontiers.

Elle doit aussi savoir que son école et les enfants auront une

distribution de cahiers et crayons ce qui n'est pas négligeable!

Nous attendons les instructions......

P1060757.JPG

 

Ces enfants ne sont pas à l'école mais ils sortent de partout et Naresh

commence alors la distribution...Il les met en rang deux par deux.

Nous nous demandons si ce que nous avons apporté va suffire pour

fournir tout le séjour? Ils sont si nombreux et si pauvres...


Il y a énormement de mendiants en Inde, il faut y être préparé.

Femmes, enfants, infirmes ou malades vous tendent la main en

demandant un Baksheesh. Il n'y a que peu de conseils à donner,

chacun agit selon ses principes, sa sensibilité ou sa concience, mais

il faut éviter d'encourager la mendicité, notamment des enfants.

P1080233.JPG

 

Enfin nous entrons dans la classe et quelle n'est pas notre surprise,

tous les enfants sont assis parterre avec très peu de matériel..

re-distribution sous le regard de la maitresse.

P1080234.JPG

 

Chaque enfant reçoit crayon ou stylo, cahier, bonbon parfois, etc... 

P1080236.JPG

 

Cette visite est touchante, on se sent impuissant, mal à l'aise,

mais content de voir sourire ces enfants pour qui un crayon

ou un cahier a autant de valeur que la nitendo ou la DS de nos

enfants et petits enfants.

Mes-images-78-0321.JPG

 

Mes-images-78-0323.JPG

 

P1080242

 

Une dame au bord de la route...le contrôle des naissances n'existe

pas en Inde?

Il naît en Inde 50 bébés à la minute, plus de 17 millions par an soit

une "Australie en plus chaque année".

Pourtant, la situation s'améliore lentement avec une baisse du taux

de fécondité, du taux de mortalité infantile...

La stérilisation reste la méthode la plus répandue de limitation des

naissances tandis que les moyens traditionnels de contraception sont

très peu utilisés.

 

Savez-vous que l'Inde est un pays peu connu des Occidentaux?

Sa population représente pourtant le sixième de l'humanité.

Elle ne cesse de croître à une vitesse élevée. Très vite, l'Inde devrait

devenir le premier pays du monde par sa population, devant la Chine.

P1080243.JPG


Nous sommes stoppés à un passage à niveau, nous sortons

du car pour voir passer ce train indien à vapeur....

L'Inde possède un réseau ferroviaire gigantesque (4ème au monde),

on trouve donc des trains qui relient toutes les villes indiennes.

Il ne faut pas s'attendre à un confort extraordinaire même avec un

billet en première classe car les trains indiens ne ressemblent pas

tout à fait aux trains occidentaux.

P1080244.JPG

 

Comme dans tous les véhicules il y a plus de monde que de places...

c'est pour cela qu'ils voyagent  sur les toits et partout où ils vont pouvoir

trouver une place...alors bonjour la sécurité!

34272.jpg

 

Nouvel arrêt car ce berger semble nous attendre et se prête

volontiers à nos photos, pour notre plus grand plaisir!

J3 055

 

Devant nous, un troupeau de dromadaires sauvages...

P1080256.JPG

 

Le dromadaire est une espèce de mammifère domestique de la famille

des camélidés. Pour cette raison, il n'est pas erroné de qualifier un

dromadaire de « chameau », puisque la seule différence avec le chameau

est que le dromadaire ne possède qu'une seule bosse.

 

Le mot dromadaire est tiré du mot grec dromas, qui signifie coureur.

Sa taille va jusqu'à 225 cm, son poids varie entre 450 et 1100 kg.

Cet herbivore a une espérance de vie moyenne de 25 ans.

P1080258.JPG

 

Les trajets par la route sont toujours un peu fatigants en raison de l’état

des routes souvent en travaux et de leur encombrement lié à la présence

d'animaux, charrettes, dromadaires, vélos et piétons, mais c’est là aussi

tout le charme de l'Inde, cette destination qui vit à son rythme et qu'on

a malgré tout, plaisir à découvrir.

P1080261.JPG

 

Couleurs du Rajhastan

rajasthan_gr.jpg

 

Fin de cet épisode et à bientôt pour les suivants...

Bonne lecture et souvenir, souvenir pour ceux qui

ont fait le voyage!

Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 07:26

 Dimanche 30/10/2011, grand jour du départ pour

                      l'INDE et le NEPAL !


Un départ perturbé par une grève à AIR FRANCE, par le Marseille-Cassis

et par le passage à l'heure d'hiver!

En  ce qui concerne le Marseille-Cassis, on s'arrange pour passer le

Bd Michelet avant que tout soit bloqué par la course...

Pour le passage à l'heure d'hiver, nous changeons l'heure de nos

pendules un peu avant l'heure prévue, c'est plus sûr!

Concernant la gève à Air France , comme pas d'informations concernant

une reprise, à quelques jours du départ nous préférons jouer la sécurité

en réservant des places en TGV.

Il faut songer à notre correspondance à Roissy qu'il ne faut pas manquer!

Comme nous sommes nombreux nous partons sur deux trains, soit un

premier groupe à 13h10 et le 2ème à 14h10.

En fait, nous avons su après coup que notre vol Marseille-Roissy avait

bien eu lieu et du coup Air France fait maintenant des difficultés pour

le remboursement des billets....à suivre!

Un départ agité mais qui se règle au fur et à mesure que la journée avance!

A Roissy nous devons retrouver Josiane et Mireille qui arrivent de Lyon

et Clermont Ferrand et les marseillais qui sont partis 1h après nous;

Ainsi le groupe est au complet soit 31 participants!

 

drapeau-inde.gif


Après quelques errances dans l'aéroport puis l'enregistrement des bagages,

le passage aux divers contrôles où pas de problèmes particuliers,  nous

pouvons passer en salle d'embarquement; Ouf, première étape OK!

22h, nous décollons pour Delhi sur un vol Air India.

Enfin nous voici en route pour notre grand voyage que l'on préparait

depuis plusieurs mois.

 

carte-inde

 

Roissy, les immenses tableaux d'affichage..

P1140192.JPG

 

Le groupe attend que tout le monde soit arrivé pour ensuite passer

à l'enregistrement..

Chaque personne a reçu son badge avec tous les renseignements le

concernant et tous les noms des hôtels où nous allons séjourner.

Un ruban rose est accroché à nos valises afin de mieux les repérer

à l'arrivée, sur le tourniquet sachant que nous devons prendre l'avion

9 fois durant ce séjour de 3 semaines.

P1140193.JPG

 

L'aéroport au moment de l'embarquement... 

P1070835.JPG

 

Une fois dans l'avion et avant le décollage, on se prépare pour

le voyage qui va durer un peu plus de 8h!

Chacun gonfle son coussin de cou...car on le sait, un voyage de

nuit en avion n'est pas des plus confortables!


Mais non Monique, ça ne se met pas sur la tête....

P1140198

 

Elisabeth et Rosette sont équipées...

P1140204.JPG

 

Après le décollage un repas, un peu épicé...nous est servi ;

Après, certains ont encore le courage de regarder un film mais

les autres s'installent pour dormir s'ils y arrivent...

P1140199.JPG

 

Au petit matin alors que beaucoup dorment encore, je regarde

par le hublot et c'est magnifique!

Le soleil se lève donnant des couleurs orangées à l'horizon.

P1140207.JPG

 

Pendant le parcours nous pouvons suivre notre trajet Paris-Delhi;

Nous approchons de Delhi, les petits déjeuners arrivent et un bon

café va nous mettre sur pieds car à l'arrivée, pas question de dormir!

P1140208.JPG

 

Survol de massifs montagneux un peu enneigés.

P1140217

 

9h50 heure locale, nous arrivons à Delhi où il y a beaucoup de brume!

P1140223


L'Aéroport de Delhi est l'une des portes d'entrée aériennes principales

de l'Inde. Il a été nommé d'après l'ancien Premier ministre Indira Gandhi.

C'est le deuxième aéroport le plus actif d'Asie du Sud, après celui de Bombay.

P1140225.JPG

 

Situé dans le nord de l'Inde, sur les bords du fleuve Yamuna, Delhi

est la seconde agglomération d'Inde après Mumbai ; Elle comptait

plus de 16 millions d'habitants au dernier recensement de 2011.

Capitale de plusieurs empires indiens, Delhi était une ville importante,

placée sur les anciennes routes de commerce du nord-ouest aux plaines

du Gange.

Beaucoup de monuments d'importance nationale y ont été érigés au

cours de l'histoire.

Delhi s'est développée jusqu'à devenir une ville cosmopolite dû à

l'immigration massive de gens de tout le pays. Comme beaucoup d'autres

grandes villes du monde, Delhi souffre de problèmes d'urbanisation tels

que la pollution, les embouteillages et la pénurie des ressources.

Une ville à l'éternité mystérieuse dont les vieilles ruines proclament un

passé majestueux et impérial et dont le présent palpite encore avec la vie

toujours aussi débordante de l'Inde

delhi-lrg.jpg

 

Les formalités étant terminées, nous rejoignons le hall d'accueil

où Naresh, notre jeune guide pour le séjour,  nous attend.

P1140226.JPG

 

10h50, nous chargeons nos bagages dans ce car au confort moyen...

nous sommes en Inde ne l'oublions pas!

P1140228.JPG

 

Mr  SINGH, responsable de l'agence "Itinéraires lointains"

 nous accueille, et présente NARESH qui lui, nous présente KAHN

notre chauffeur et PUNAM son aide; On nous souhaite la bienvenue

par un "Namasté" (bonjour) mains jointes et léger baissement de tête;

Au moment d'entrer dans le car on nous met un beau collier d'oeillets

d'Inde autour du cou, c'est la tradition en Inde.

P1140229.JPG

 

Mr SINGH, remet lui même les colliers...

J1-001.JPG

 

Puis nous montons dans le car, chacun se place soit devant pour

les malades des transports...et n'importe où ailleurs pour les autres!

J1-003.JPG

 

Alors Dominique, heureux??

J1-004.JPG

 

Notre car est rempli et semble-t-il, chacun a trouvé sa place...

P1070840.JPG

 

Jacques qui a préparé le séjour se place à l'avant avec Rosa.

P1070841.JPG

 

Moi, pour une fois, je suis complètement à l'arrière...c'est rare!

Compte tenu du car que nous avons et de l'état des routes,

nous sommes pas mal secoués mais au moins on ne voit pas ce

qui se passe sur la route car ici c'est impressionnant!

P1140231.JPG

 

Vu de l'extérieur il est beau notre car....

P1070851.JPG

 

12h30, on entreprend la longue route pour le Shekhawati (265km)....

On entre dans la circulation à l'indienne, ce n'est pas triste!

Conduite à gauche et c'est celui qui klaxonne le plus fort qui est

prioritaire. Nous roulons sur une route défoncée, avec de nombreux

ralentisseurs....ça fonce, ça se frôle et parfois ça doit cartonner....

P1070838.JPG

 

Nous traversons plusieurs villages assez épiques pour nos yeux

d'occidentaux! Nous passons quelques péages...qui serviront à

arranger la route, peut-être?

P1070860.JPG

 

A cet endroit on fait un petit arrêt pipi...il faut dire que les arrêts sont

toujours équipés de boutiques où nos "roupies" commencent vite à valser...

On trouve déjà que tout n'est pas cher...mais en avons-nous besoin?

P1070853.JPG

 

En Inde, beaucoup de contrastes...

P1070852.JPG

 

C'est reparti pour Mandawa où se trouve notre hôtel.

J2-002.JPG

 

Quelques vues prises du car, le long du parcours ...nous sommes

surpris par cette découverte de l'Inde...

P1070865.JPG

 

Tout à la fois attirante et repoussante, magique et sordide,

époustouflante et écœurante, l'Inde ne saurait laisser de

marbre tout visiteur qui comme nous, sillonnera ses routes...

P1070869.JPG

 

J'avais déjà vu des photos représentant les transports en commun

en Inde, je ne croyais pas que ça existait toujours...et bien oui!!

 

Ici, le spectacle est dans la rue!

P1070873.JPG


Compte tenu de l'état des routes, lorsqu'on se croise c'est toujours

très très près.... impressionnant, surtout les premières fois, après

on s'habitue!

P1070874.JPG

 

Si on a une petite faim, à éviter ce genre de baraque à sandwich!!

Mes-Images-77-0019-copie-1.JPG

 

Le long du parcours on aperçoit des champs d'aloé et de ricin.

l’Aloè, est une plante succulente comprenant de nombreuses espèces

de tailles variées.

Plante sacrée de l’Inde, l’Aloè-vera est présente dans de nombreux

textes (Bible, traités de médecine).

L'aloé-vera permet d'entretenir votre corps de l'intérieur. Elle nettoie

votre système digestif et vos voies urinaires, efface l'effet du stress

ou de la fatigue.

911cbcbceb22342f9c023d4b64a962a2-w480.jpg

 

Le ricin est cultivé dans de nombreux pays (Chine, Brésil, Inde, etc.)

L'huile de ricin est obtenue par pression à froid des graines, c'est un

purgatif puissant, très irritant dont l'usage est à proscrire absolument.

On l'employait jadis comme combustible pour l'éclairage, on l'utilise

depuis peu comme source de biocarburant.

champ-de-ricin2

 

Il y a un aspect de la vie ici dont il faut absolument  parler :

"la circulation automobile"...

Le marquage au sol est souvent inexistant, et s'il existe, il est ignoré.

De même, il est fréquent qu'il n'y ait pas de trottoirs

Il est possible de doubler par la droite ou la gauche indifféremment

Les vaches sont prioritaires sur les voitures

Les voitures sont prioritaires sur les piétons.

Il faut faire gaffe en traversant !

Pour les personnes non initiées, la circulation en Inde peut surprendre.

P1070877.JPG

 

Construction d'une sorte de puits...

P1070878.JPG

 

Qu'on aime ou qu'on déteste, nul ne saurait demeurer indifférent

aux spectacles quotidiens auxquels il sera confronté en Inde!

P1070881.JPG

 

Un tuk-tuk surchargé, comme le sont tous les véhicules ici!

P1070889.JPG

 

Avec tout ça, nous n'avons pas encore déjeuné! Il faut dire qu'avec

le voyage et le décalage horaire (+4h30), nous ne savons plus trop où

nous en sommes...

P1070892.JPG

 

16h, nous arrivons au "Midway Aravali" un beau restaurant où

va nous être servi notre repas de midi....Bel accueil!

 

P1070891.JPG

 

Nous nous installons sur la terrasse quand même un peu affamés !

P1070893

 

Premier contact avec la nourriture indienne, riche en couleurs

et en goûts; j'adopte tout de suite le "naan", sorte de galette de

blé souple appelé aussi "pain indien".

P1070894.JPG

 

Turjât ou pommier de Sodome c'est une plante poussant dans les déserts .

Ici elles ont leur place car nous sommes à proximité du désert du Thar.

P1070896

 

Il est 17h30, le soleil baisse et nous sommes toujours dans le car

où tout est calme car la fatigue commence à se faire sentir!

En Inde on ne mesure pas la distance en kilomètres mais en temps,

j'ai vite compris pourquoi....

P1070907.JPG

 

Réveil en sursaut!!! Naresh nous montre quelques antilopes galopant

sur les bas-côtés de la route...Voilà qui émerveille et réveille!

P1070909.JPG

 

19h, nous arrivons à l'hôtel, "Udaï Vilas Palace" à Mandawa.

Mandawa est la ville la plus importante du Shekhawati ;

C'est la première qui s'est ouverte au tourisme. Mandawa possède

de nombreux havelis et des fresques au charme suranné, sans

oublier un superbe château.

P1070916.JPG

 

Jardins et piscine de l'hôtel

Un accueil chaleureux nous est réservé  avec colliers de fleurs, 

rafraîchissements, serviettes chaudes pour "s'épousseter"....

On aura droit à ce cérémonial pratiquement dans tous les hôtels.

Si bien que les colliers de fleurs finiront en repas pour les vaches!

P1070912.JPG

 

Nous prenons possession de nos chambres puis à 20h nous allons dîner.

Un repas indien comme il se doit, nous est proposé!

Après le repas, ces danseurs, un couple et leur petite fille nous font une

démonstration de danses et musiques traditionnelles.

P1140235.JPG

P1140233.JPG

 

Vue sur les premières tablées du séjour...Tout le long de ce séjour

nous ferons en sorte qu'à chaque repas nous changions de voisins

de tables, ceci pour la convivialité!

P1140236.JPG

 

Dans les hôtels le personnel en général, est jeune et très accueillant!

P1140237.JPG

 

1er Novembre 2011

Réveil à 6h après une bonne nuit pour presque tout le monde...

Nous refaisons nos valises, puis petit déjeuner et départ à 7h30.

Ce matin, nous partons vers Nawalgarh

P1070913.JPG

 

Celosia cristata (communément appelée amarante crête de coq) est

une plante annuelle appartenant au genre Celosia de la famille des

Amaranthaceae. Cette plante est originaire principalement des

régions tropicales et tempérées d'Amérique et d'Asie.

C'est une plante à tige unique d'environ 20 cm portant de longues feuilles,

pointues, vert clair parfois teintée de rouge ou de violet, d’où émerge une

inflorescence en crête, étalée en éventail, compacte, plissée ou ondulée.

P1070915

 

Rassemblement près du car avec nos valises...Ce qui est appréciable,

c'est que nos valises sont prises en charge sans que nous ayons à nous

en inquiéter ni à les porter...Moi qui suis handicapée de mon bras droit

j'apprécie particulièrement net ceux qui m'aident régulièrement aussi...

P1070919.JPG

 

Le Shekhawati est la région du Rajasthan située au nord de Jaipur.

Les bourgades sont dispersées et rien ne laisse présager la présence de

maisons magnifiquement décorées, trésors de l'époque aisée que connut

cette région entre le XVIIIème siècle et le début du XXème siècle.

C'est dans ces bourgs cernés par les dunes de sable, que l'on trouve en

effet les Havelis. Ce sont de superbes manoirs. Ils appartenaient à de

riches marchands, qui avaient fondé leur puissance économique, sur le

commerce caravanier, parfois contrebandier, entre l'Inde du nord et ses

régions occidentales (l'actuel Pakistan).

En témoignage de leur opulence, ils rivalisaient pour faire construire ces

grandes et belles demeures.

C'étaient souvent de vrais petits palais. Leurs murs intérieurs comme

extérieurs sont ornés de fresques peintes. Ces fresques peintes, appelées

"chitera" étaient réalisées par des artisans de la caste des kumbhar (potiers)

ou des cheraja (maçons), lorsque cette corporation assumait simultanément

la construction et la décoration des havelis.

Ils utilisaient des pigments essentiellement végétaux : noir de fumée pour

le noir, chaux pour le blanc, indigo pour le bleu, safran pour l'orange et

diverses argiles de couleur pour le vert, le rouge et l'ocre jaune.

Ces colorants mélangés à l'eau de chaux, étaient ensuite mixés avec du plâtre.

On enduisait au préalable le mur de trois fines couches successives d'argile,

la dernière étant constituée d'une poussière de chaux filtrée, sur laquelle

l'artiste traçait les dessins et les peignait avant qu'elle ne fut sèche.

 

dsc00035.jpg

 

Le car nous laisse à l'entrée de Nawalgarh que nous traversons pour

nous rendre au musée.Nous partons alors à la découverte de cette ville

à travers le dédale de ses ruelles. Nous découvrons les magnifiques

façades peintes qui racontent la vie d’un temps passé.

Peintures réalistes et parfois étonnantes.

P1070923.JPG

 

Nawalgarh, joli bourg de 60 000 habitants, aux rues en sable damé,

est l’un des mieux conservés du Shekhawati (il bénéficie de fondations

en pierre et non en brique).Fondée en 1737 par Nawal Singh, l’un des

cinq fils du rao Sardul Singh, Nawalgarh fut le berceau de familles

commerçantes richissimes, telles les Goenka et les Poddar.

P1070926.JPG

 

Tous les problèmes d'une ville surpeuplée sont présents ici et ailleurs...

Pollution, poussière, bruit et saleté. Les tas d'ordures font le bonheur

des nombreux rats, des corbeaux et des vaches. Le bruit est incessant,

l'atmosphère étouffante à cause de la chaleur et des gaz d'échappements.

Un vrai festival visuel, olfactif et sonore!!

P1060686.JPG

 

Petit métier de rue...

P1060692.JPG

 

Une ancienne haveli

P1070928.JPG

 

Le "culte de la vache":  c'est un animal sacré en Inde, elle symbolise

la Mère. Il n'est pas rare de voir les hindous lui offrir de la nourriture,

surtout dans les rues des  villes. Même leurs excréments sont considérés

comme source de bénédiction, d'ailleurs rien n'est perdu puisque les

bouses séchées servent de combustibles!

La vache est omniprésente, elle est prioritaire sur TOUT.

P1060690

 

Bouses de vache sèchant sur le bord des routes..

Mes-images-78 0503

Nous approchons du musée...Naresh va prendre les billets et nous entrons.

P1060695.JPG

 

Jeunes garçons allant à l'école..

P1060694.JPG

 

Jeunes filles en uniformes se rendant également à l'école.

Dans le système éducatif indien, il n’y a pas d’école maternelle.

La scolarité débute à l’âge de sept ans. Elle représente alors des frais

très importants pour les familles les plus démunies.

Elles doivent en effet acheter les fournitures scolaires, mais aussi

l’uniforme obligatoire pour les élèves.

Autant dire que la scolarisation des enfants de milieux défavorisés est

encore un  rêve!

P1080006.JPG

 

Ce jeune homme nous accompagne dans la visite de la ville,

Naresh, moyennant quelques roupies, lui a demandé d'encadrer

le groupe avec lui.. Il fait le "serre"-file".

Parlant un peu français, il nous parle de ses études et projets et

nous demande de lui parler de chez nous, il est très intéressant.

P1080007.JPG

 

Les havelis sont des demeures, petits palais ou maisons de maître,

montrant des scènes religieuses ou des objets occidentaux, trains,

voitures, aéroplanes.

P1070921

 

Les maisons "HAVELI", sont toutes décorées de belles fresques....

vestiges de l'architecture Indo-Moghole.

C'est une véritable galerie d'art à ciel ouvert.

P1070922.JPG

 

 

Visite de la Haveli Poddar ancien palais converti en Musée.

 

Construit en 1902 par M. Anandilal Podar, la Haveli Podar a de

magnifiques fresques centenaires. Ce palais a été converti en un

musée du patrimoine Haveli, dans le but de construire un centre

culturel pour présenter le patrimoine du Rajasthan et promouvoir

le tourisme dans cette région.

Le Musée Haveli représente vraiment toutes les caractéristiques

de l'haveli; Bâtiment de 2 étages, une grande plate-forme d'entrée,

porte principale avec sculptures en bois, 2 cours ouvertes et grandes

salles de séjour avec fenêtres laissant entrer lumière et air.

La façade restaurée du Musée est recouverte de fresques et possède

juste sous le toit, un balcon à piliers et arcs. L’artistique porte d’entrée

en bois sculpté est une des mieux conservées de l'Inde.

La porte, entre la cour extérieure et la cour intérieure, est unique et

a été saluée comme une des 10 plus belles portes dans le pays.

Les fresques décrivent un large éventail de sujets. Elles représentent

non seulement les Indiens, Déesses et Dieux mais aussi décrivent des

scènes de la mythologie indienne, de la vie culturelle et sociale de l'Inde

rurale répandue à cette époque.

Certaines fresques illustrent également la tendance moderne en Inde,

comme les trains, les changements dans le code vestimentaire …

P1070931.JPG

 

De la splendeur des palais des Mille et une Nuits à la misère affichée

de la rue, il n'est pas toujours facile d'appréhender et de comprendre

tout ce dont on risque d'être le témoin...

P1070935.JPG

 

Visite du musée

P1070939.JPG

P1070946.JPG

P1070940.JPG

 

P1070945.JPG

 

P1070947.JPG

 

P1070950.JPG

 

Dans la religion védique, en Inde, l'éléphant est un animal sacré :

On raconte que le Créateur a fait le soleil à partir d'un oeuf qu'il a

cassé et a ensuite tiré des deux moitiés de la coquille 8 éléphants

mâles et 8 femelles.

Chaque dieu chevauche un animal et l'éléphant est monté par les

dieux Indra et Agni. Les éléphants domestiqués décorés aux marques

des dieux bénissent les fidèles de leur trompe pour quelques pièces 

dans certains temples. Quant aux rares éléphants blancs (éléphants à

peau très claire) ils sont sacrés et utilisés au cours des parades.

P1070951.JPG

 

Maquette exposée au Musée.

P1070959.JPG

 

Non, elle n'est pas d'époque.......

P1070961.JPG

 

 

P1070966.JPG

 

P1070962.JPG

 

Tenues de mariage

P1070969.JPG

P1070968.JPG

 

Et voilà, la visite du musée est terminée, Bernard semble ravi!

P1070977.JPG

 

Nous continuons à pieds notre balade, à la découverte de la ville ...

P1070983.JPG

 

La rue c'est aussi un défilé de couleurs, d'odeurs, de parfums

et de sons auxquels nous ne sommes pas habitués!

Il faut aussi regarder où nous mettons les pieds...trous, flaques,

bouses sont des pièges...

J2a-049.JPG

 

Petits métiers de rue...malheureusement, nous ne mangerons

pas ces galettes, nous sommes trop fragiles.....

P1060712.JPG


  Jolie petite fille et un "Sadhu"

P1070994.JPG

P1070993.JPG

 

Les saris aux couleurs vives portés par les femmes, riches et mendiantes,

égaient une ville aux murs ternis par la poussière et les parfums d'encens

alternant avec les odeurs de la misère et de la saleté.

P1070997.JPG

 

Notre groupe déambule, surpris par cette première approche de l'Inde!

On le savait...mais le vivre c'est autre chose!

P1080004.JPG

 

Sur la place du village....Histoire sans parole!

P1080013.JPG

 

L'Inde ne peut pas laisser indifférent. Nous y avons passé 2 semaines

et pour ma part, ça m'a beaucoup marqué.

Pour la misère, ça va dépendre de notre force mentale...

L'Inde, c'est pas fait pour les angoissés, les hygiénistes, etc....


Ci-dessous habitations très sommaires....

P1080015.JPG

 

En Inde, le temps s’est arrêté et c’est ce qui en a fait tout le charme ,

sa découverte est parfois un peu ardue et mérite quelques efforts !

Mais nous n'avons pas été déçus quant à la gentillesse des indiens

qui n’est pas seulement légendaire.

P1080016.JPG

 

En Inde, tout se fait dans la rue dans des conditions d'hygiène

très limite...Toute le journée on se lave les mains avec nos gels

antibactériens...ce qui n'a pas empêché la "tourista".....

P1080017.JPG

 

Petits indiens toujours curieux de rencontrer les touristes

que nous sommes...Ici beaucoup de mendicité mais on en

reparlera sur les articles suivants.

P1080021.JPG


En Inde, les droits des femmes restent malheureusement limités.

Dès leur plus jeune âge, les petites Indiennes se doivent au travail

ou à la tenue de la maison familiale, l’éducation scolaire n’étant pas

considérée comme une priorité. 28 millions de fillettes sont

malheureusement privées de scolarité. La pauvreté et la discrimination

sont les principales causes de ce phénomène. En étant privées d’école,

ces fillettes ne pourront pas se cultiver, apprendre à raisonner par

elles-mêmes, se former à un métier d’avenir pour pouvoir devenir

autonomes et enfin ne plus dépendre ni du père ni du mari.

En Inde, 46% des femmes de 20 à 24 ans se sont mariées ou vivaient

en concubinage avant l’âge de 18 ans.

 

P1060796.JPG

 

Fin de l'épisode no 1! Compte tenu de tout ce que nous avons vu et

fait, de la durée du séjour, il y aura bien sûr une suite mais en plusieurs

épisodes!

Il me faudra du temps pour le faire car vous l'imaginez bien, c'est long

à préparer! (plus de 3000 photos entre les miennes et celles des participants

qui ont bien voulu partager les leurs).Merci à eux!

A bientôt pour la suite...........

Repost 0