Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 07:13

      Le temps est gris mais agréable pour notre sortie culturelle LE FRIOUL  26 personnes sont présentes ce matin sur le Vieux Port  et embarquent pour une traversée d’environ 30mn.

      Nous sommes accompagnés de Christine, de l’Office du Tourisme, qui va nous conter l’Histoire de cet Archipel emblématique de Marseille, mais principalement de " l’ Hôpital Caroline".

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

    

  L’archipel du Frioul s’étend sur une superficie de 200 hectares le long d’une côte de

30 kilomètres et est séparé de Marseille par environ 7 kilomètres. Le Panorama est enchanteur!

Au début des années 1970, il est racheté par la Ville de Marseille au ministère de la Défense et fait aujourd’hui partie du 7ème arrondissement.

Silhouette de calcaire facilement repérable depuis les côtes de Marseille, l’archipel du Frioul se compose de quatre îles : Pomègues et Ratonneau, If et Tiboulen.

 

 Le Frioul a toujours joué un rôle stratégique. Pendant plusieurs siècles, depuis les Grecs et les Romains (Jules y accosta en -49) ,le Frioul a été occupé militairement et a servi à défendre ou surveiller la ville de Marseille.

Des témoins de l’activité militaire sont encore visibles, tels que les forts érigés sous François 1er ou les bunkers de la Seconde Guerre mondiale.

De tout temps, les îles du Frioul ont servi d’escales pour les marins de Méditerranée, qu’ils soient guerriers ou aventuriers, en forme ou pas!

 

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

      

Le principal objectif de notre journée est d'en apprendre un peu plus sur l 'Hôpital Caroline, et notre guide Christine sera un véritable puits de connaissances et d'anecdotes!

Aux cours des siècles, l'activité grandissante du Port de Marseille a impliqué des actions de protections.

Déjà en 1627, les épidémies se multiplient, et devant une telle menace, le Conseil de la Ville décide d’instaurer des quarantaines pour les vaisseaux venant d’Orient ; c’est ainsi que le port de Pomègues est devenu un port de quarantaine.

Malgré toutes les précautions prises avec les contrôles sanitaires, en 1720, ce fût la catastrophe avec l’arrivée du « Grand St Antoine » qui comme déjà, à l’époque, à cause d’un grand échevin avec ces connaissances et son pouvoir fît rentrer le bateau alors que la peste s’y était déclarée.

Ce sera la plus grande épidémie de l’histoire de Marseille :plus de 38 000 morts.

L’expansion du port continua et s’ouvra à d’autres horizons . En 1782, c’est la fièvre jaune venue des Amériques qui s’empare de la ville.

 Pour agrandir ses capacités d'accueil et de traitement la Ville de Marseille fit construire un hôpital de 1822 à 1828 par l' Architecte de la Ville, Michel-Robert Penchaud ( créateur de l' Obélisque de Mazargues et de la Porte d' Aix) pouvant ainsi accueillir 48 malades et 24 convalescents, et offrant  "la meilleure ventilation possible".

Il prit le nom d’hôpital « Caroline » en l’honneur de la femme du Duc De Berry (frère de Charles X), Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, princesse des Deux- Siciles.

 C’est à cette époque que la forêt du Frioul sera décimée avec la création d’un des premiers chantiers navals des îles, la déforestation commença!

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

    L’hôpital Caroline est depuis de nombreuses années en chantier, mais pourquoi? 

Au de- là des dégâts dus au Mistral et aux embruns (la Pierre de Fontvieille ne supporte pas le sel!), l 'Homme a une grande responsabilité!

   Pendant la 2e Guerre Mondiale, les Allemands comprirent eux aussi l’intérêt stratégique du Frioul et y placèrent de grosses batteries (canon de 240mm) pour pilonner Marseille.

     Lors de la Libération de Marseille, en Août 1944, Notre Dame de la Garde, a subi de nombreux bombardements tirés du Frioul! le 26 août 1944, après des bombardements aériens et navals intenses des armées alliées (pas moins de 11 pilonnages), les tirs sur la Ville cessent enfin.

On peut mieux comprendre, pourquoi il ne reste pas grand chose!

 

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

 Après plusieurs années d’inactivité, l’association Acta Vista "Réveiller les pierres

pour Révéler les hommes" mène un projet de réhabilitation du domaine.

     L'association ACTA VISTA est spécialisée dans l'insertion par la la formation professionnelle (métiers du Bâti) menée sur des chantiers de restauration de monuments historiques.

Il fait beau et quel beau panorama pour notre pause repas.

 

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

     

     Après le repas sur la plage Saint Esteve, nous faisons une "promenade" de quelques kilomètres sur Pomègues jusqu'au la Batterie du Cap Caveaux.

       En chemin, nous passons devant la ferme aquacole,premier élevage de poissons bio de France.

       Le Sémaphore de Pomègues a été désarmé le 3 janvier 1999 au coucher du soleil. Il assurait cette veille depuis 1806, année de sa construction, face à la rade de Marseille.

     Criques, calanques aux eaux limpides, paysages arides, ici peu de fleurs et quelques gabians (goéland leucophée), c'est le terrain de jeu du Mistral!

L'heure du retour approche!

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017
Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

    Le vent s'est levé, la mer "frise", mais le retour s'effectue bien et ravis de cette belle journée au grand air, nous nous quittons sur les quais du Port.

Nous n'avons pas croisé de baleine, tant mieux!  mais nous avons appris qu'il y avait eu un rhinocéros sur le Frioul! oui un vrai!

 

      C’est en 1515 que le roi du Portugal, Manuel 1er, décide de faire un étrange cadeau au Pape Léon X: il s’attelle à lui faire parvenir un rhinocéros. Celui ci fera escale à Frioul plusieurs semaines. De nombreux marseillais firent le déplacement pour rencontrer le premier rhinocéros à parvenir en Europe, y compris François 1er.

 L’animal reprit la route mais n’arriva jamais à bon port. En effet, le bateau échoua et son cadavre fut retrouvé, empaillé et livré au pape!

Rando Culturelle Le Frioul-Hopital Caroline-19/10/2017

  Merci pour cette initiative à Nicole F et Monique, à Pierre pour le tracé (bon  c’était quand même tout droit, 8.5 kms et 89 m de dénivelé), aux photos de Francis, Gérard, Violette et Maryjo!

Repost 0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 06:30

Notre groupe présent ce jour ...

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

Belle journée de rentrée pour Pas et Repas, 41 randonneurs se retrouvent dans les ruelles du Vieil Aubagne par une température douce et sans vent, et termineront la journée par une jolie boucle de 6km environ à la Font de Mai dans les collines de Pagnol. Les 3 Nouveaux ce jour là : Nicole, Roger et Michèle en profitent pour prendre la "température" du Groupe.

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

AUBAGNE: Au cours du XIe siècle, le nom latin  Albanea devient Albania et la ville est appelée Albania super Velnam c'est-à-dire Aubagne sur Huveaune. Le "A" et le "V" se retrouvent entrelacés sur les armoiries de la ville.

Bel exemple sur la fontaine du Lion.

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

Nous avons été accueillis le matin par René Lion et Christine, de l’Association « Les Amis du Vieil Aubagne » qui avaient accepté très gentiment  de nous faire connaître la vieille ville et son histoire tout au long de la matinée. Chacun des guides a pris en charge environ 20 personnes maxi, ce qui nous a permis de bien entendre les commentaires.

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

Aubagne a été fondé en 1005, lorsque poussée par les invasions barbares, la population gallo-romaine installée à Saint Pierre d’Aubagne, commune de St Jean de Guarguier, a émigré vers un point haut permettant une meilleure défense.

Au Moyen-âge, en dehors de l’agriculture et de l’élevage , l’activité était tournée vers l’industrie de l’argile et les tanneries.

 

Aubagne est la ville natale de 3 académiciens : Urbain Domergue (1744-1810) grammairien, l’abbé J-J Barthélémy auteur du « Voyage du Jeune Anacharsis en Grèce », et Marcel Pagnol.

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

Nous avons pu voir ainsi principalement :

-  La Maison du Complot,l'Hôtel de BAUSSET superbement restauré avec sa belle façade renaissance et ses fenêtres à meneaux, appelée ainsi car c’est là que s’est tramé le complot pour faire tomber le tyran marseillais Charles de Casaulx en 1596, et permettre à Henri IV d'unifier son Royaume.

 

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-   Le four à pain découvert il y a une vingtaine d’année dans une vieille maison, siège maintenant de l’association des "Amis du vieil Aubagne".

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-   La chapelle de l’Observance (1644) avec son clocher triangulaire de type toscan.

-   Les anciens remparts sur lesquels s’adossent et s’appuient les vieilles maisons.

 

 

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-       Le chapelle des Pénitents Gris.

-       La chapelle des Pénitents Noirs construite en 1785, rénovée en 1978 avec sa façade inspirée du Panthéon de Rome.

-       La chapelle des Pénitents Blancs construite en 1772 avec en façade les statues de St Pierre et St Paul, incendiée par les allemands à la Libération.

 

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-       L’église paroissiale St Sauveur où nous avons été accueillis fort aimablement

 par le Curé de la paroisse. Nous avons pu ainsi admirer la Vierge à l’Enfant (ND de l’Espérance) et le maître-hôtel attribués à l’école de Pierre Puget, ainsi qu’un très beau tableau restauré du 16ème.

-       La cité de l’Art Santonnier « Thérèse Neveu »

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-       Le square Mathieu, de l’ancienne halle aux poissons, décoré d’une belle mosaïque murale.

-       La tour de l’horloge construite en 1900.

-       La porte Gachiou dans les anciens remparts du 14ème

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

 

-       La porte du Millénaire, la couverture de l’Huveaune et la statue de Manon, la fée des berges.

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

A 12h30, la tête bien pleine, nous sommes ensuite partis  en voiture à la Font de Mai où nous nous sommes restaurés, confortablement installés aux tables de pique-nique.

Vers 14h nous avons entamé une petite balade digestive sur les sentiers de Pagnol jusqu’au col d’Aubignane puis retour vers les très beaux espaces de l’ancienne ferme de la Font de Mai parfaitement entretenu par le Conseil Départemental.

Pour un certain nombre d’entre nous, la journée s’est terminée par un pot pris à la buvette  de la ferme, clôturant cette belle journée, satisfaisante pour tout le Monde, les "fatigués de Corse", les Nouveaux et les Anciens!

 

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017

Merci à la famille AUPICON pour cette jolie balade dans Aubagne, son compte rendu et ses photos.

Les infos complémentaires viennent de l'Internet et de Gigi.

Rando Culturelle- Aubagne du  2 Octobre 2017
Repost 0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 14:01

C'est une belle journée pas trop chaude pour aller à la découverte de Roussillon,  village de l'Ocre, entre Luberon et Monts du Vaucluse à environ 100 kms de Marseille.

Suite au retrait de la mer il y a plusieurs millions d’années, les gisements calcaires accumulés ont été transformés en sable ocreux sous l’effet de pluies diluviennes.

L’ocre fut tout d’abord utilisée pour des peintures rupestres, puis fut redécouverte au moment de la Révolution et commercialisée pendant un siècle dans le monde entier pour ses propriétés colorantes inaltérables. Pigment naturel, l'ocre fait aujourd’hui un retour en force, redonnant vie à de nombreuses activités, touchant la peinture, la décoration, la poterie et le bâtiment.

Nous commençons notre visite par Le Conservatoire des Ocres et de la Couleur où pendant une bonne heure notre charmante guide va nous montrer les différents processus d'extraction et de transformation.

site de Okra

Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
PicnicPicnic
PicnicPicnic

Picnic

Après la pause , nous reprenons nos véhicules pour le village de Roussillon et le sentier des Ocres.Un voyage minéral de 110 millions d'années!

Pendant 50 minutes nous déambulons au travers d'une forêt rafraichissante nous permettant d'admirer un véritable labyrinthe multicolore et contrasté.

 

Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017

Roussillon est après Gordes, le deuxième village le plus visité du Luberon et mérite le classement

de "Plus beaux villages de France" Le village est bâti au sommet d'une falaise d'ocre et offre aux

visiteurs une parfaite harmonie de couleurs avec ses pierres, ses toits, et ses façades imprégnés

des mêmes tonalités rouge que les paysages avoisinants.

Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017
Rando Découverte Roussillon 15 mai 2017

Merci à Léone qui, avec sa gentillesse habituelle nous a accompagné dans la découverte de sa région et nous a invité à la cueillette de cerises délicieuses dans

la ferme de son frère et de sa belle-sœur.

Nous avons passé un excellent moment chez eux. Qu’ils en soient remerciés !

Belle journée découverte! Merci à nos gentilles organisatrices, Nicole, Monique et Lèone, à nos photographes,Violette et Francis.

Rédactrice Gisèle

Repost 0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 13:07

Lundi 3 avril, le week-end a été très pluvieux, mais ce matin, en arrivant au lieu de rendez-vous, le soleil printanier nous attend le long des rives de la Sorgue.

Léone, également nous attend, et elle nous accueille avec café, thé et petites gourmandises matinales ; nous sommes 36, ce qui n’est pas mal compte tenu qu’il a fallu se lever tôt ce matin pour être là à 9h45 .

Léone donne le signal du départ, nous longeons les premières maisons du village, des poubelles « environnementales »  puis un mur de soutènement en attente de travaux depuis 2008 ; nous franchissons la Sorgue qui est une rivière française issue de la Fontaine de Vaucluse qui est la plus importante exsurgence de France métropolitaine.

Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017

«Ne pas confondre les mots exsurgence et exurgence. Le mot « exurgence », parfois employé à tort, suggère une sortie d'eau « puissante » ou « avec force », ceci en raison de l'étymon urgere par rapport à surgere pour exsurgence. Le latin urgere signifie « presser, pousser ». Le mot « exurgence » n'est qu'occasionnellement employé dans des textes spécialisés d'hydrographie. Il abonde, parfois d'une façon abusive, dans les rapports des spéléologues.

L'exsurgence se distingue de la résurgence dont les écoulements souterrains proviennent en partie de l'infiltration des eaux de pluies mais aussi d'un cours d'eau dont le parcours s'est d'abord fait en surface puis en profondeur à la suite d'une perte dans les cavités karstiques. »

C’est à Fontaine de Vaucluse, que cette eau limpide voit le jour surgissant du gouffre. La Sorgue présente un débit extraordinaire en période de crue. Les eaux qui bondissent à Fontaine de Vaucluse, proviennent de l’infiltration des eaux de pluie du Plateau d’Albion, de la Montagne de Lure et de la fonte des neiges du sud des Monts de Vaucluse. L’impluvium est très vaste, près de 1750 km2.

Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017

La Sorgue (Vaucluse) se partage d’abord en deux en amont de L'Isle-sur-la-Sorgue au niveau du partage des eaux. Elle a un débit (variable) de 18m3/s et a une longueur de 35 kms et rejoint un bras du Rhône au sud-ouest de Sorgues après une remontée plein nord jusqu’à Bédarrides.

Nous passons sur la place devant la Mairie  et prenons le chemin de la source. Les lilas sont en fleurs , et sur la rive gauche, on aperçoit les ruines du château de Fontaine de Vaucluse .

Tout en remontant à contre-courant , nous arrivons à la hauteur du moulin à papier « Wallis-Clausa » que nous ne visiterons pas par manque de temps.

 

 

En s’approchant de la source, le bruit de l’eau bondissante est plus fort et la couleur émeraude de l’eau est un enchantement.). Nous arrivons enfin au bord du gouffre qui paraît étonnamment calme ). Très peu de remous car l’ouverture de l’entonnoir est très large ; l’eau jaillit d’un puits de 300m de profondeur (mesuré par l’homme) mais peut-être plus profond !!

Le gouffre est entouré de hautes falaises (environ 200m de haut) , où nichent d’innombrables corneilles.

la derniere photo vient du net et montre la Fontaine à un niveau très bas! nous avons eu de la chance!

Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017

Après avoir écouté les explications de Léone sur les caractéristiques très particulières de cette « exsurgence », nous redescendons jusqu’au village et prenons à droite pour le début de notre randonnée ; et c’est immédiatement une montée continue de 250m de dénivelé sur 1650m environ et pour certains, ce sera dur (pour les autres aussi !!!) ;. Des bories à 2 salles le long de notre itinéraire , un joli fragon et ses fruits .

Heureusement quelques pauses bénéfiques permettront à tout le groupe d’arriver au sommet lieu de notre repas où nous faisons une photo de groupe  avant de repartir  pour une longue descente ponctuée de passages en forêt et par de magnifiques surplomb de roches karstiques. Nous voilà de retour à Fontaine de Vaucluse après 4kms500 de boucle qui nous ont parus beaucoup plus longs… !

Léone  nous fait visiter l’église du XII°Cette église romane à nef unique abrite le tombeau de saint Véran qui terrassa, selon la légende, le terrible Coulobre, la Tarasque locale. Nous rejoignons les voitures pour visiter la ville de L’Isle-sur-la-Sorgue pour effectuer le parcours des roues à Aubes.

 

Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017

On peut comparer (de loin) cette ville de 22000 hab à une Venise par ses nombreux bras de la Sorgue qui se ramifient dans le centre ancien. Mais les eaux de la Sorgue qui la traversent sont vives et la comparaison s’arrête là avec la célèbre cité de l’Adriatique. La rivière fournissait depuis une époque très ancienne la force motrice à de nombreuses usines. Les roues aujourd’hui moins d’une vingtaine, ont été plus nombreuses dans le passé : 62 qui bien sur ont d’abord été utilisées pour les moulins à blé et fournir l’eau avant de se spécialiser dans la laine et la soie. Les moulins-paroirs à l’origine ont été transformés pour filer et tisser. A une époque pas si lointaine, un bras de la Sorgue appelé Sorgue de l’arquet, long de 527m comptait 17 roues en activité. Elles étaient construites et autorisation d’utilisation était donnée par ordonnance royale .

Léone , qui connaît bien sa ville, nous dévoile toutes les particularités de la cité, et nous avons droit à la visite de la Collégiale, et puis elle nous donne des pistes pour revenir plus tard voir d’autres merveilles méconnues.

L’heure est venue de nous séparer, surtout que Jean-Marie nous a proposé de passer à Cavaillon pour acheter fraises et asperges de « Pays ». Il nous faudra tout notre temps pour faire achats et rentrer sur Marseille, mais pas de regrets, c’était de supers produits !

Remercions Léone qui nous a concocté une super journée ; bravo à nos randonneurs pour les efforts déployés au cours de la journée…..

 

Performances de la randonnée : (au total on a fait 8 à 9 kms)

Marche : 4h

Distance : 4,5kms

Dénivelé : 250m

Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Autour de la Fontaine du Vaucluse Avril 2017
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 14:24
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017

Compte rendu rando culturelle à Martigues le 13 mars 2017-03-16

Je donne la chronologie de ce que nous avons vu dans l’ordre des photos.

A 10 h, rassemblement devant l’OT où nous retrouvons notre guide Madame Vika Lara qui tout au long de la visite nous apportera avec clarté toutes les explications nécessaires.

Martigues est la 4ème ville des BdR, qui a connu un développement fulgurant dans la 2ème moitié du XXème siècle.

Nous nous retrouvons devant les vitrines de la Galerie de l’Histoire située au RDC de l’Hotel de ville. La guide nous résume l’histoire de la ville et nous montre les « bourdilles », petits canaux en cul de sac où les pêcheurs piégeaient le poisson.

Nous parcourons le quai Paul Doumer et passons devant le théâtre des Salins.

Nous arrivons aux belles statues du pêcheur et de la remendeuse, réalisées en 2010, qui ont beaucoup de succès. Le pêcheur est apprécié des dames (Danielle, Christiane !).

Nous rejoignons le quartier de l’île par l’un des beaux ponts bleus.

Vika nous commente la vitrine archéologique qui est une reconstitution de cases gauloises sur des fondations datant du Vème siècle avant JC.

Nous passons devant le palais comtal avec ses belles baies gémellées.

Place Mirabeau, nous voyons la fontaine adossée de XVIIème siècle. Tout autour, nous admirons de belles maisons restaurées avec goût.

A quelque distance, nous avons l’hôtel particulier « Colla de Pradines » avec ses " oeil de bœuf » caractéristiques, devenu Hôtel de Ville entre 1808 et 1983.

Le Miroir aux Oiseaux nous accueille, endroit qui a fasciné de nombreux peintres et où il fait bon se sustenter dans l’un des restaurants typiques qui le borde. Au passage, sur un bateau, bel écusson de la ville avec les symboles des 3 quartiers (Jonquières, l’Ile et Ferrières).

Nous arrivons à l’église de la Madeleine (1670), de style baroque marseillais, magnifiquement restaurée avec ses décors polychromes et son bel orgue du XIXème.

Nous nous approchons de la maison en « toit de gendarme » qui a vu le tournage, en 1963 du film « La cuisine au beurre » avec Bourvil et Fernandel.

Il est temps de revenir aux nourritures terrestres, et nous nous installons confortablement au soleil sur les gradins de la pointe de l’Ile appelée San Christ pour déguster notre pique nique et les petites douceurs qui vont avec. De ce lieu, nous avons une belle perspective sur le canal St Sébastien et la médiathèque Louis Aragon.

RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017

Sans avoir le temps de faire la sieste, nous reprenons la route pour gagner Ferrières et récupérer le GR 2013 qui longe l’étang de Berre, au milieu d’espaces arborés bien entretenus. Nous traversons le site archéologique de Tholon avec ses sources, citernes et lavoir. Depuis 1998, les fouilles ont mis au jour de nombreux vestiges enfouis dans le sol ou immergés dans l’Etang de Berre. Il s’agit sans doute de l’antique cité gallo-romaine de Maritima Avaticorum.

Après avoir longé et traversé quelques voies, nous gravissons la montée (parfois un peu escarpée) vers le moulin très bien restauré qui domine la colline et d’où la vue quasi aérienne embrasse l’agglomération, le canal de Caronte, l’Etang de Berre et plus loin la Ste Victoire (quand le temps est clair…).

Nous gagnons ensuite la Chapelle ND des Marins, appelée ainsi pour les nombreux exvotos amenés par les pêcheurs et les marins, en remercîment de leur bonne fortune en mer. Nous y faisons une pause contemplative et reposante et en profitons pour faire la photo de groupe.

Nous allons ensuite regagner le parking en essayant de nous frayer un chemin au milieu d’une circulation automobile très dense et nous allons arriver sains et saufs aux voitures !

Bilan de la journée : 2km le matin, 7km et 100m de dénivelé l’après-midi. 38 participants.

PHOTOS Francis et Violette;compte rendu Francis

RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
RANDO CULTURELLE MARTIGUES 13/03/ 2017
Repost 0
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 07:25
Rando culturelle autour d'Allauch...

Ce lundi 17 Octobre 2016, "Rando culturelle autour d'Allauch"....Ce sont Francis et Christiane Aupicon qui animent cette journée!

Rendez-vous est donné au niveau du cimetière d'Allauch, petite commune nichée

en haut d’une colline surplombant Marseille et les environs;

Nous sommes 41 ce qui est bien malgré une météo mitigée annoncée...

Nous rejoignons la "Maison du Tourisme, Esplanade des moulins" c'est là que se

trouvent les ruines de cinq moulins à vent, dont un entièrement restauré se visite;

Tous étaient en fonction au 17ème et 18ème siècle et servaient à la ville pour moudre

son blé.

Rita Sogno nous attend pour la visite de l’intérieur du "Moulin Ricard",

entièrement restauré y compris le mécanisme en ordre de marche.

36 personnes sur les 41 présentes font la visite et cela en plusieurs fois car un

nombre limité par visite;

Prolongement de la visite jusqu’au bout de la place des Moulins pour y découvrir

un magnifique panorama sur toute la rade de Marseille et une table d'orientation

de laquelle par temps clair, on peut voir la Bonne-Mère

Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...

Ensuite, nous nous dirigeons vers le village pour la visite de"l’église St Sébastien"

datant du 17è siècle avec son clocher en tuiles polychromes, son beau campanile

exécuté par Oddo, son dôme s’inspirant de la cathédrale de la Major, son tableau

de Monticelli etc…

Puis nous attaquons la montée vers la chapelle "Notre Dame du Château", nous

passons devant le " Vieux Bassin" Construit par J. Chevillon, en haut du quartier Notre Dame, le Vieux Bassin fut inauguré en 1887. Il servît alors de réserve d'eau, pompée à la station des Blacassins, dans le canal de Marseille. Les magnifiques pierres taillées qui forment les voûtes, et les murs n'étaient faits que pour enfermer les eaux.
De nos jours, était devenu une magnifique salle d'expositions culturelles accueillant chaque année la superbe crèche de Gilbert Orsini avec plus de 600 santons de fin novembre à fin janvier
  mais transfèrée dans la "Galerie d'exposition de l'Usine Electrique" connaissant actuellement des problèmes d’étanchéité.

Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...

Montée vers Notre Dame du Château et pique nique...

Il nous faut parcourir les 90 m de dénivelé qui séparent le village de la chapelle;

Le parcours est très agréable agrémenté de cactus et figuiers de Barbarie et de la

vue qui se dégage au fur et à mesure que nous montons...

Notre guide Rita, nous accompagne et restera avec nous pour le pique nique qui

aura lieu sur le parvis de la chapelle.

Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...

A 13 heures nous pouvons visiter la chapelle et sa très belle collection d’ex-votos

du 17 au 19è siècle, bel exemple de peintures naïves; Nous sommes accompagnés

par une bénévole de l’Association Notre Dame du Château.

C’est au sommet de la colline dominant le village que se dresse la petite chapelle

de Notre-Dame-du-Château, autrefois l’église paroissiale d’Allauch. Y accéder

est très simple car le chemin a été aménagé. On longe les anciens remparts de

la ville et nous découvrons les ruines de l’ancien castrum (château) d’Allauch.

Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...

Devant le temps menaçant nous renonçons à faire le parcours prévu sur un

sentier caillouteux et pentu risquant d’être très glissant avec la pluie qui

commence à tomber...

Le groupe s’est donc un peu dispersé selon ses envies. Certains ont voulu un

peu marcher dans la colline, d’autres ont préféré les douceurs proposées par

la confiserie du "Moulin Bleu" et une petite promenade dans les ruelles très

calmes du village.

Le village d’Allauch et  son centre historique a de quoi séduire avec ses ruelles

étroites et ses petits commerces; Concernant les douceurs sucrées, il existe

encore un dernier confiseur dans le village d’Allauch, le "Moulin Bleu", qui

fabrique de façon artisanale nougats, suce miel, chiques et casse dents.

Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...
Rando culturelle autour d'Allauch...

 

Après ces visites nous nous retrouvons tous vers  15h30 aux voitures en étant

 

bien secs... alors que le ciel se fait très menaçant sur l’Etoile et Marseille avec

l’apparition des premières gouttes.

Je pense que tout le monde a été content de la prestation des guides et de cette

journée un peu contrariée par le temps mais néanmoins très intéressante et

malgré tout réussie!

Petite performance de la journée : 2 km et 120 m de dénivelé...mais n'oublions

pas que c'était plus une "rando culturelle"!!

Merci Christiane et Francis pour cette très intéressante sortie!

 

Rando culturelle autour d'Allauch...
Repost 0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 07:12
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner

26 MAI 2016 Nouvelle rando découverte organisée par Monique et Nicole;

Malgré les menaces de barrage et la pénurie d’essence en cours en ce jeudi 26 mai,

nous sommes malgré tout 16 à participer à cette randonnée culturelle organisée à

Aix en Provence par Nicole et Monique.

Nous avons rendez vous à 10:00 à l’Oppidum d’Entremont (route de Puyricard).

Nous y sommes gentiment accueilli par la Responsable du site, une passionnée

d’archéologie , qui va nous dévoiler ce site, dont les origines remontent au 2eme

siècle avant JC, en cours de fouille depuis 1946. On y a trouvé des vestiges de

remparts, d'habitations, d'ateliers, une salle où étaient exposées des têtes

coupées d'ennemis (coutume celte), des statues et de nombreux objets.

Situé dans un parc sur une colline, l'oppidum offre en plus un beau panorama

sur la montagne Sainte-Victoire.
Les statues et les objets découverts (céramique, outils..) sont exposés au

musée Granet.

Parmi les Celtoligures, qui peuplaient le sud de la presque « Gaule » au 2e s.

avant J.C., un groupe exerce l’hégémonie, ce sont les Salyens.Le territoire propre

des Salyens est centré à peu près autour de l'actuelle ville d'Aix-en-Provence, mais

leur autorité semble s'étendre du Rhône jusqu’au Var (le fleuve), et de la Durance

jusqu’à la mer. Regroupés le plus souvent dans des villages perchés et fortifiés,

appelés oppidums par les historiens, les peuples de cette "ligue" salyenne

constituent une force redoutable.

Sous le soleil nous déambulons dans les vestiges de cette place forte où bruissait

une forte activité humaine (près de 2000 personnes), de nombreuses maisons,

des ateliers, des fours de boulangerie, des huileries et des allées au nom

impressionnant, le "portique aux crânes".

Pour poursuivre notre découverte, nous programmons déjà le musée Granet où

se trouve les plus belles pièces.

 

Enchantés de notre visite nous pique niquons dans la pinède, avant de nous

rendre au Centre Caumont voir l’exposition de Turner.

Une petite glace en guise de dessert et nous voilà prêts à découvrir le « peintre

de la lumière » 

 

Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner

so

Retour en centre ville d'Aix au parking Carnot, pour  une visite de l'exposition Turner à l'Hôtel de Caumont:

Rendez vous à 14h15 pour une visite avec audioguide à 14h30.

 

TURNER ET LA COULEUR
Du 4 mai au 18 septembre 2016
Hôtel de Caumont Aix en Provence

Considéré comme le précurseur de l’impressionnisme, Joseph Mallord William

Turner (1775 - 1857) règne sans conteste dans le paysage de la peinture anglaise

du XIXe siècle. En partenariat avec la Tate Britain de Londres et le Turner

Contemporary de Margate, l’exposition présentée à Caumont Centre d’Art

propose de redécouvrir l’art de Turner à partir de ses explorations et recherches

autour de la couleur. Regroupant environ une centaine de peintures et aquarelles,

dont des ensembles réunis pour la première fois, le parcours retracera les

évolutions subtiles de la palette du peintre à travers les époques et au gré de ses

voyages, de Londres au Yorkshire, de la France à l’Italie.

 

Une nouvelle belle" journée découverte" très enrichissante.

Merci à nos deux gentilles organisatrices !

 

Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Sortie découverte Oppidum Entremont et exposition Turner
Repost 0
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 06:14
Sortie découverte aux Baux...

Jeudi 28 Avril 2016 aujourd'hui a lieu notre 2è "sortie découverte"

organisée par Nicole Faudon et Monique Magaud; Gros succés pour

cette sortie puisque 38 inscrits!

Le programme prévu pour la journée était le suivant :

 - Petite balade à pieds de 45mn sur le chemin de découverte des Tremaïe

avec Nicole Mouchon pour guide;

 - Visite des "Carrières de lumière" où actuellement est projeté depuis le

4 mars 2016 jusqu'àu 8 janvier 2017 : Chagall, Songe d'une nuit d'été;

Ce spectacle donne l’occasion de redécouvrir l’oeuvre significative de Marc

Chagall, artiste d’origine russe et de nationalité française, acquise en 1937. 

Numérisés et projetés sur les 5000 m² des Carrières de Lumières avec des

murs allant jusqu’à 14 mètres de hauteur;

Les chefs-d’oeuvre les plus évocateurs de Chagall dialoguent avec le visiteur,

pour une expérience novatrice, spectaculaire et particulièrement dynamique.

 - Visite du Village des Baux de Provence classé parmi les "Plus beaux

villages de France", situé au coeur des Alpilles sur un plateau rocheux à 245m.

Il domine des paysages exceptionnels sur Arles, la Camargue et les Alpilles et

offre des panoramas à couper le souffle.

Aujourd'hui, son patrimoine historique est exceptionnel avec un trésor de 22

pièces architecturales classées "Monument historique" : église, château, hôtel

de ville, hôpital, chapelles, maisons, portes... sans compter les objets mobiliers

et la collection de tableaux.

Un beau programme qui malheureusement a dû être un peu modifié; En effet,

le matin pour causes de grèves, plusieurs voitures ont mis un temps fou pour

arriver! Les visites étant déjà réservées, c'est la rando qui a dû être écourtée!
 

Photos ci-dessous : sur le parking, il faut attendre que tout le monde

soit arrivé!

Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...

Une fois tout le monde arrivé , à 11h30 nous allons directement aux Carrières de Lumière, pour une immersion extraordinaire dans l'art et la musique avec la projection des chefs d'oeuvre de Marc CHAGALL, l'un des peintures les plus célèbres de la modernité.

« J'ai choisi la peinture : elle m'était aussi indispensable que la nourriture, elle me paraissait comme une fenêtre à travers laquelle je m'envolerais vers un autre monde » a expliqué Marc CHAGALL dans un discours.

De son vrai nom Moishe Zakharovitch Shagalov, (1887 - 1985) francise son nom à son arrivée à Paris en 1911.

« si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons, durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir »..

 

De la Russie à la France (sa terre d'élection) successivement, sur les immenses parois, les piliers, le sol, nous découvrons les thèmes chers à l'artiste : le souvenir de sa terre natale, l'amour, la famille, la guerre, le cirque, la musique..... La richesse et la profondeur des couleurs caractéristiques de Chagall émergent à travers les différentes techniques qu'il a utilisées : la peinture, le dessin, la gouache, le collage, le vitrail, la mosaique.

 

 

 

Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...

Le spectacle est projeté sur les immenses parois de 14 mètres de haut,

les piliers et les sols de la carrière. Nous sommes transportés en musique

dans les mondes colorés de Chagall!

Le scénario de Chagall, "songes d’une nuit d’été" compte 12 séquences

1 -Vitebsk en Russie
Figure centrale de la culture juive hassidique, le violoniste s'avère un protagoniste de sa peinture qui anime les fêtes, les taches quotidiennes et l'errance des juifs.

 

2- Eloge à la vie et à l'amour, ce chapitre gravite autour de Bella, l'amour de sa vie.
La vie qu'aime tant Chagall se déroule aussi à Paris, son « 2ème Vitebsk» évoqué à travers la Tour Eiffel, les ponts de Seine, le Champ de Mars ou l'Opéra Garnier.

 

3 – La poésie

Chagall a empli ses paysages imaginaires de métaphores poétiques ayant trait aux fleurs, au monde animal et au soleil. Aspirant à un monde de paix, de tolérance et de dialogue, il se figure embrassant Bella, en apesanteur.

 

4 – Les collages

Après 1970, reprenant une technique explorée dans les esquisses réalisées pour les œuvres scéniques en 1920, il crée quantité de collages de végétaux, sable,fragments de tissus, dentelle ou papier.

 

5 – La guerre

D'une guerre à l'autre, l'artiste a traversé les conflits mondiaux du XXème siècle en spectateur horrifié. Porte parole du martyre du peuple juif et de l'humanité souffrante, il inscrit les couleurs et le rayonnement de la matière picturale au sein d'une composition à la fois dramatique et pacifique.

 

6 – Les vitraux

Le spectacle donne à voir 3 grands ensembles de vitraux parmi la dizaine que Chagall conçoit dans les 25 dernières années de sa vie : les 12 vitraux de la synagogue de l'hopital Hadassah de Jérusalem (figurant les 12 tribus d'Israel), la série de la cathédrale de Reims (combinant l'histoire de de la ville avec l'ancien et le nouveau testament) et les « Chagall Windows » vitraux à la gloire des arts de l'Art Institute de Chicago.

 

7 – L'Opéra Garnier

Commande d'André Malraux, le nouveau plafond de l'Opéra Garnier, dévoilé en 1964, est un vibrant hommage à la musique, à l'opéra et au ballet, ainsi qu'un miroir des goûts du peintre :

fleur à 5 pétales, la peinture associe une couleur à deux compositeurs et à certaines de leurs œuvres (le blanc pour Rameau et Debussy – le rouge pour Ravel et Stravinsky – le jaune pour Tchaikovski et Adam – le bleu pour Moussorgski et Mozart et le vert pour Wagner et Berlioz. Le cœur du plafond poursuit cet hommage musical à la gloire de Beethoven, Gluck, Bizet et Verdi).

 

8 – Daphnis et Chloé

Entre autres costumes et décors conçus pour les plus grands ballets et opéras du monde entre 1940 et 1960, ceux de la production de la symphonie chorégraphiques de Ravel « Daphnis et Chloé » (1958-1959) sont emplis des lumières, paysages et couleurs admirés en Grèce.

 

9 – Les mosaiques

entre 1952 et 1975 l'artiste reçoit plusieurs commandes de mosaiques pour des églises (Les Arcs) et des monuments publics (Knesset de Jérusalem, université et musée de Nice, First National City Bank of Chicago)

 

10 – Le cirque

Chagall fréquente le Cirque d'Hiver , notamment avec Ambroise Vollard, qui lui commande un ensemble de gouaches. Dans le Grand Cirque ou la Grande Parade, écuyères, jongleurs, acrobates, trapézistes et musiciens tourbillonnent autour de la piste, à la fois jeu et métaphore du monde.

 

11 – Les illustrations

Ambroise Vollard commande à Chagall, formé à la gravure à Berlin en 1922, une série de gravures pour l'illustration des Ames Mortes de Gogol. Suivront celles des Fables de La Fontaine, du Cirque et de la Bible.

 

12 – La Bible

Après que Vollard lui en commande des illustrations en 1930, l'artiste part s'inspirer en Egypte, en Syrie et en Palestine. Les sujets bibliques s'intensifient en 1952, en particulier dans la série du Message Biblique du musée de Nice.

 

 

Nous assistons ensuite à un spectacle court « Au Pays d'Alice » qui nous transporte dans un monde merveilleux inspiré du roman de Lewis Carroll. Nous avons suivi le Lapin Blanc dans le tunnel et avons plongé dans un univers fantastique.

 

Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...

Après ce magnifique moment dans les carrières, compte tenu des problèmes

de circulation pour arriver, et du retard que nous avons pris, nous sommes

obligés de modifier notre programme;

13 H : Nicole Mouchon nous entraine dans une très courte balade vers un lieu

de pique-nique au soleil et à l'abri du vent où nous sommes bien installés;

Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...

Le repas terminé, direction le Village des Baux de Provence;

Après la montée à pied du  village, nous arrivons au Château des Baux qui domine

ce célèbre village de Provence;

La visite audio-guidée nous raconte, de façon vivante, l'histoire tumultueuse des

seigneurs des Baux, et nous entraine à la découverte de vestiges inattendus : tours,

donjons, chapelles, passages souterrains.

5 machines de siège à taille réelle témoignent des tactiques militaires médiévales :

différents types de catapultes comme le trébuchet, le couillard, la baliste et la

bricole, ainsi qu'un bélier utilisé pour frapper la base des murs des places assiégées.

Un panorama unique depuis le château nous fait découvrir la vallée des Baux, les

vignes et les champs d'oliviers.

En fin de visite, le film « La Provence vue du ciel » présente, dans l'ancienne

chapelle, les plus célèbres monuments et les plus beaux sites de la région.

Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...
Sortie découverte aux Baux...

Fin de la visite, tout le monde semble ravi par cette nouvelle sortie

découverte;

Retour vers Marseille en espérant ne pas avoir les mêmes soucis de

circulation que le matin!

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 07:47

Lundi 14 Mars 2016 aujourd'hui, rendez-vous à La Ciotat pour une rando sur

la  "Voie douce" et visite de la ville; Ce sont Christiane et Francis qui ont géré

cette journée instructive à laquelle 26 participants;

Pas de difficulté pour se garer sur le parking payant. Groupe très discipliné et

pas trop nombreux donc facile à gérer dans les petites rues du centre historique.

Après avoir parcouru la vieille ville le matin, nous nous sommes retrouvés pour

le pique-nique à midi sur le mole Bérouard où nous avons pu nous sustenter

d’une manière confortable (bancs, murets) sous un chaud soleil.

 

- Office du Tourisme

- Quelques mots sur ce bâtiment récent qui incorpore des sources d'énergie renouvelables : panneaux voltaïques, éolienne.

Se trouve à l'emplacement de l'ancien fort Bérouard construit au 16ème siècle qui permettait de protéger le vieux port. A été démoli vers 1890 et prolongé par le Môle Bérouard. Juste derrière le phare, il subsiste un morceau de muraille de ce phare, avec 2 meurtrière et 2 canons rouillés.

- En face, ancienne mairie construite en 1864, avec sa tour et son campanile. C'est devenu le musée du Vieux La Ciotat.

- Rappel des consignes de sécurité et de discipline. Vis-à-vis de la circulation automobile. Rester groupés autour de l'animateur, ne pas le précéder, ne pas parler pendant ses interventions. Désigner un serre-file. Couper le groupe en 2, si beaucoup de monde, à partir du Bd Jean Jaurès. Il est indiqué la présence d'un WC.

La Ciotat en rando culturelle!

Bd Anatole France

- Réseau serré de rues descendant vers la mer. Pourquoi?

- Construction d'un hôtel 4 étoiles à la place de la gendarmerie, pour satisfaire à la demande de la clientèle de luxe qui fait entretenir ses yachts ici.

- Voir table d'orientation face à la mer.

- Blason de la ville : fortifications, crosse abbatiale évoquant l'allégeance de la ville à l'abbaye de St Victor, dauphin devenu thon puis sardine.

- Signalétique au sol, sur la chaussée représentant un film de cinéma.

- Cinétaurus : Taureau aux pattes rouges recouvert d'images de cinéma, offert par MPM.

Quelques unes des photos..

Office du Tourisme - Place du Mai - Chapelle des Pénitents bleus - Ancien Théâtre -

Ancien Hôpital - Place de la Liberté - Eden Théâtre - Entrainement de canadairs

dans la baie -

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
Exposition à l'intérieur de la chapelle des Pénitents Bleus (non
ouverte lors de la randonnée)

Chapelle des pénitents Bleus

Appelée également Notre Dame de Grâce, c'est un modèle de l'architecture de la Contre- Réforme, en pierres de la Couronne (style maniériste); clocher octogonal construit de 1633 à 1650, sculptures de la façade (en haut, pénitents), gargouilles, gorgones, fenêtres. Cette chapelle à eu des destinations et des propriétaires successifs. Les pénitents blancs, plus riches, la rachetèrent aux pénitents bleus ! Actuellement, c'est un lieu d'exposition et de culture.

Sur le parvis, micocouliers (appelés "tapeniers" en provençal) plantés en 1748, soit près de 300 ans !

En remontant par la droite de la chapelle, remarquer l'angle en pierre de saffre, vestige de la première chapelle.

Commentaire sur les Pénitents : A la Ciotat, on évoque des Pénitents Bleus, Blancs, Noirs…Pourquoi ? que faisaient-ils ? Ces confréries étaient nombreuses ce qui explique la concentration importante de chapelles dans le village.

 

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!

Eden Théâtre

Inauguré en 1889, cette salle est d'abord à usage polyvalent, avant d'accueillir la première projection cinématographique publique en 1899. Entre temps, les frères Lumière, qui avaient leur résidence d'été à la Ciotat (Château du Clos des Plages qui existe toujours), y avaient organisé une projection privée avec la célèbre "Entrée d'un train en gare de La Ciotat" !

Il marquera les premiers pas des futures grandes vedettes de l'âge d'or du cinéma français, Fernandel par exemple, y travaillera sous le pseudonyme de Marc Sined (envers de Denis, le prénom de son père), sans parler de Montand, Piaff, Aznavour ou Bernard Blier.

C'est ainsi le plus vieux cinéma du monde. Il a été acheté par la ville en 1992, qui l'a entièrement restauré et rouvert le 9 oct 2013.

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!La Ciotat en rando culturelle!

Place du 8 Mai

Ses gradins en amphitéâtre ont été construits en 1853 dans le prolongement

de la chapelle et de ses escaliers; Ils servaient aux assemblées et cérémonies

et sont toujours utilisés pour les fêtes et bals!

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!

Porte de Marseille

C'est l'une des portes qui existaient dans l'enceinte fortifiée. Elle fut appelée ainsi au moment de la Révolution, car c'est là que débouchait le chemin venant de Marseille. Une copie de la pierre qui figurait au fronton de cette porte a été scellée au sol. Elle porte comme inscription : "PORTE DE MARSSEILLE – LIBERTE - EGALITE". A noter l'orthographe de Marseille.

Expliquer que le Bd J Jaurès se trouve à l'emplacement de l'ancien rempart du XVIème démoli vers 1850, ce qui est le cas de toute la ceinture de Bd en périphérie du centre ancien.

C'est à cette porte que furent arrêtés les pestiférés venus de Marseille en 1720 et qui tentaient de se réfugier dans la ville.

 

Place Pierre Gautier (ou du Théâtre)

A gauche, ancien théâtre de 1890(construit à l'emplacement d'une ancienne chapelle des pénitents blancs) qui va devenir médiathèque (noter en fronton la représentation des armoiries de la ville).

En face, il y a l'ancien hôpital St Jacques (1605) modifié et agrandi par la suite (a fonctionné jusqu'à 1970), et sous la place….l'ancien cimetière !

 

Place Guibert

Du nom de l'ancien maire (1829-1897) donateur de la maison avec la croix noire. A côté, maison bourgeoise avec la grande et la petite porte.

Avant d'y arriver, observer rue de la Liberté, 2 belles maisons bourgeoises à génoises (maison des premiers maires).

Chapelle des Minimes qui fut un ancien collège dirigé par les pères minimes de 1745 jusqu'à la révolution. Construite en 1633, elle fut pendant la Révolution, le siège des antipolitiques reconnue comme filiale par le centre de la rue Thubaneau à Marseille. Sa porte tricentenaire est de belle facture.

 

Place Esquiros

Chapelle des Pénitents Noirs "Ste Anne" : Erigée à partir de 1630. Fronton caractéristique de l'architecture de la Contre Réforme. Elle devient prison après la Révolution. Occupée actuellement par la confrérie de Ste Anne. Vient de faire l'objet d'une importante réhabilitation.

Chapelle des Pénitents Noirs "St Joseph" : Ce sont les mêmes que ci-dessus qui s'installèrent un peu plus tard (1697) à cet endroit. Belle porte en noyer sculpté.

C'est sur cette place contigüe aux anciens remparts de 1550, que s'ouvrait la porte de Cassis.

Nous revenons sur nos pas, rue Maréchal Joffre puis rue Monnet.

 Place Sadi Carnot

Auparavant, on passe par la rue des frères Blanchard (au début, à gauche, au n°10, porte datant de 1628) qui constitue le plus ancien mail de la ville, car nous atteignons le quartier le plus vieux.

Cette place fait partie de l'ancien cimetière datant de l'époque romaine, qui entourait l'église.

Rue du Grand Madier (canal). Voir à l'angle de la rue Piroddi, tête d'indien à l'angle de la maison d'un maître Desch (maitre dèche, charpentier de marine) qui avait peut-être beaucoup voyagé! La porte du N°1 est la plus ancienne de la ville (datée de 1591)

La place Emile Zola a été créée en 1870 à la place de maisons vétustes et de l'ancienne maison commune.

 

  Quelques unes des photos...
  Chapelle St Joseph
  Chapelle Ste Anne
  Chapelle St Joseph
  Au n° 10 rue des frères Blanchard, belle porte de 1628
  Figure d'indien place Sadi Carnot
  Rue Piroddi, plus vieille maison de la Ciotat datant de 1591
  Eglise ND de l'Assomption
  Porte de l'hotel particulier des Grimaldi-Régusse
  plaque gravée de la Porte de Marseille
  Vestige du fort Bérouard
  Belle imposte de 1726, au 3 rue Canolle
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!

L’après midi nous avons fait une balade digestive sur la  Voie Douce.

VOIE DOUCE : L’ancienne voie de chemin de fer qui traversait la ville et qui

permettait d’assurer le trafic de marchandises entre le port et la gare SNCF

éloignée de 5 km ,  a été réaménagée en une balade piétonne entièrement

végétalisée.

 

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
Villa Marin et ferme pédagogique (fermée lors de
la randonnée...dommage !)
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!

Notre Dame de l'Assomption et rues avoisinantes

Construite de 1603 à 1626 par agrandissement d'une chapelle primitive. Les travaux n'ont jamais été achevés ce qui explique le manque de travées sur la façade ouest. La pierre provient de la Couronne et a été fortement dégradée par l'air marin (restauration de 1971 à 1975). Trois nefs irrégulières sans transept marqué. Style roman très sobre et massif.

La porte romane de la façade ouest date de la restauration en 1972.

Belle rosace romane.

La belle porte de la façade sud est appelée "Porte Consulaire" car

c'est par là qu'entraient les consuls de la ville. L'encadrement de

cette porte en pierre de La Couronne a été sculpté par Jean

Lenfant vers 1616. La porte actuelle en noyer massif date de

1975 et est une copie de l'ancienne.

L'église n'est visitable que l'après midi à partir de 15h :

Dans le fond à gauche, statue en marbre de ND de Bon Voyage. Maitre autel en marbre, boiseries du chœur en noyer. Statue d'Assomption de 3 m de haut. Une descente de croix par un peintre flamand, de 1615. Les premières orgues provenaient des Accoules à Marseille (don de 1663). Les orgues actuelles, bénies en 1877 sont dues à François Mader. Les vitraux et la rosace du fronton sont remarquables. Plus récemment, Chemin de Croix et fresques murales. En fond de l'église 2 peintures de Tony Roux.

L'église abrite également le Christ de l'île verte dont les longues et

douloureuses pérégrinations l'ont amené dans ce lieu qui lui sert d'abri !

Il est dû au célèbre sculpteur Jean de Bologne, élève de Michel Ange

Le Christ de l'Ile Verte

___________

Depuis 2005, l'église ND de l'Assomption abrite le Christ de l'Ile Verte,

qui a connu une destinée très mouvementée.

Après le Premier Empire, c'est l'époque de la rechristianisation. Le pape

Pie VII décide, en 1821, d'offrir à la Provence un Christ en fonte noire de

2 m de haut, de belle facture et demande qu'il soit installé sur les

vestiges de la chapelle St Pierre à l'Ile Verte. La statue est acheminée

et érigée sur une croix en bois.

En 1843 la croix en bois brûle. Le Christ se retrouve par terre !

Une nouvelle croix en bois est érigée.

En 1885, la croix brûle à nouveau. Le maire de La Ciotat commande

une nouvelle croix, cette fois- ci en acier, de style "effelien" qui est

installée en 1893.

En 1942 les allemands fortifient l'Ile verte et démontent le Christ.

En 1944 les bombardements le cassent en 3 morceaux qui disparaissent.

Vers 1946, un plongeur démineur découvre les restes du Christ au fond

de l'eau et les ramène au musée de La Ciotat.

En 1960 les morceaux sont au musée annexe et servent de perchoir

aux pigeons qui y déposent copieusement des fientes !

En 1993, les services municipaux confient le Christ au musée.

En 2002 un riche mécène architecte d'origine russo-arménienne,

Rurik Bounatian-Bernatov, lors d'un passage au musée, découvre

cette statue coupée en 2 et à qui il manque un bras. Il décide de la

restaurer,en accord avec la mairie. Pendant 2 ans la fonderie

Valsuani, dans les Yvelines, va s'y consacrer.

C'est aussi à ce moment là que son frère, sculpteur, découvre après

des recherches auprès du Vatican, que la statue a été réalisée par

Jean de Bologne, célèbre sculpteur français, disciple de Michel

Ange avec lequel il a transformé la Chapelle Sixtine à partir de

1545. Il ne reste plus maintenant qu'à la réinstaller à son

emplacement initial après reconstruction de la chapelle St Pierre!

 

 

Après cette balade, nous sommes retournés à l’église ND de l’Assomption

qui  était fermée le matin pour visiter l’intérieur.

Mais il y avait un enterrement !

Nous avons attendu sur le parvis et j’en ai profité pour raconter la belle

histoire du Christ de l’Ile Verte. Quand nous sommes repartis de l’église,

les premières gouttes tombaient !

Andrée Drouin, ciotadenne, nous a fait le plaisir de nous accompagner

et de nous faire bénéficier de sa connaissance de la ville.

Au total, nous avons fait, 7 à 8km!

Merci Francis et Christiane pour cette belle journée de découverte et merci

pour le C/R et les  photos!

 

 

La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
La Ciotat en rando culturelle!
Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 08:08
Une des constructions en cours autour du Stade Vélodrome!

Une des constructions en cours autour du Stade Vélodrome!

Jeudi 4 Février 2016, alors que le matin nous avions visité le "Stade

Vélodrome" dans le cadre de la nouvelle activité : "Sorties découvertes"

mise en place et gérée par Monique Magaud et Nicole Faudon, il était prévu

pour l'après midi, visite de la "Cité Radieuse" Le Corbusier;

Sur un précédent article, je parlais de la visite du "Stade Vélodrome" qui avait

beaucoup plu, aux 27 participants, visite qui s'était terminée à midi;

Ensuite à pieds nous devions rejoindre Le "Parc de la Magalone" où nous

avions prévu de déjeuner car en ville peu d'espaces aussi agréables pour notre

pique nique.

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....

La bastide de la Magalone date de la fin du XVIIe siècle, époque d’innovation

et de recherches architecturales.

Lorsqu'on pénètre dans le jardin, un bosquet en cache la vue, ménageant la

surprise de la découverte de l'ensemble bastide – jardin à la Française.

Dans ce jardin: Statues, Sculpture, bassin,  Fontaine, Nymphée et la Bastide;

Arbres remarquables: Palmiers washingtonia, platanes monumentaux, chênes

chevelus, Tulipiers du Gabon;

 

La Bastide est inscrite à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Commencée à la fin du XVII ème siècle, sa construction est reprise en 1713, sur

des plans souvent attribués à Pierre Puget, par les frères Magalon, négociants

armateurs qui lui donnent leur nom, mais s'en séparent avant même que la bastide

ne soit terminée. Les propriétaires se succèdent, transformant le domaine qui, en

1890, s'étend sur une douzaine d'hectares, et englobe les terrains sur lesquels ont

été réalisés le boulevard Michelet, la “ Cité radieuse ”, les ensembles immobiliers

du Parc Sévigné et des “ Petites Magalones ”. C'est Madame de Ferry, héritière de

la propriété en 1901, qui restaure la bastide et confie la réhabilitation du jardin au

paysagiste Edouard André. Sa composition, dans l'esprit des jardins de l'époque

classique, met en valeur la bastide et les éléments décoratifs de pierre : bassins,

statues et vases dont cinq proviennent du "Château de Grignan".

Racheté par la Ville de Marseille à la fin des années 1980, le Jardin de la Magalone

est aujourd'hui  ouvert au public. La bastide, quant à elle, abrite la “ Cité de la

musique ”, qui organise concerts et conférences dans les salons et le jardin.

 

Visite de la "Cité radieuse"....

Nous déjeunons assis sur les murets du parc ou escaliers de la Bastide,

essayant de nous protèger au maximum des fortes rafales du Mistral....

A 13h30, nous quittons les lieux pour rejoindre la "Cité Radieuse"

nous nous rendons d'abord au bar au 3è étage pour les cafés...ensuite

nous retrouverons nos 2 guides qui nous attendront dans le hall à 14h;

Nous avons juste à traverser le Boulevard Michelet pour arriver à la "Cité

radieuse"; Il faut chercher où se trouve l'unique entrée du bâtiment qui en

fait se trouve derrière celui-ci et pour arriver au bar, on ne doit pas monter

tous ensemble dans les ascenceurs afin de laisser des places pour les habitants.

Nous respectons les règles et faisons plusieurs voyages pour arriver au 3è...

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....

14h, nous revenons dans le Hall de la "Cité radieuse" où nous rencontrons

nos sympathiques guides; Etant trop nombreux pour un seul guide nous

avons dû faire deux groupes, un avec Alexandra et un avec Catherine;

 Pour ma part je suis dans le groupe d'Alexandra; Elle nous explique d'abord

que ce n’est pas un immeuble que nous allons visiter, mais une ville sur 8 

étages et que le hall d’accueil était vu par Le Corbusier comme une place, un

lieu de rencontre l'on pouvait trouver un téléphone public, la poste, des

bancs, des journaux et de la végétation..

Avant de visiter les différents espaces : hall, rue commerçante, toit terrasse,

avec également accès à un appartement classé aux Monuments Historiques,

elle nous mène à l'extérieur, pour avant la visite, nous faire une présentation

générale de la "cité radieuse";

Le bâtiment est imposant avec sa structure en béton, ses 36 pilotis,  et ses

nombreuses couleurs.

 

La "Cité radieuse Le Corbusier" est une Unité d'Habitation anciennement

dite "La Maison du Fada"!

Cette unité d’habitation, conçue selon le concept du modulor selon lequel l’unité

de mesure est la hauteur d’un homme, n’était pour Charles-Edouard Jeanneret,

dit Le Corbusier que la première d’une série devant créer des villes d’un type

nouveau, des « cités radieuses », harmonieuses et proches de la nature.

Les 18 étages sont qualifiés de « rues », traduisant la volonté de l’architecte

de créer une petite ville verticale réunissant les 4 principes fondamentaux

du Corbusier: habiter, travailler, se divertir, circuler!

 

La"cité radieuse"....
« Faite pour des hommes, faite à l’échelle humaine, dans la robustesse

des techniques modernes, manifestant la splendeur nouvelle du béton brut,

pour mettre les ressources sensationnelles de l’époque au service du foyer » 

Le Corbusier (dans son discours inaugural de la Cité radieuse)

 

  • 137 m de long x 56 m de haut, 18 étages, 36 piliers de 7 m, le tout pour 2.000

  • habitants

  • des couloirs assez larges pour que les voisins puissent bavarder

  • commerces, école maternelle, bibliothèque, ciné club, toit-terrasse avec

  • pataugeoire, et hôtel sont intégrés à l'immeuble.

  • 337 appartements avec terrasse et baie vitrée, en duplex, emboîtés 2 par 2.

  • Chaque appartement est unique.

  • 4 éléments essentiels de la construction: L'ossature, Le sol artificiel, Les pilotis et Les fondations

 

En 1947, on permettait à Le Corbusier de réaliser à Marseille cette première unité

d’habitation pour « une Cité radieuse ».
La cité radieuse de Marseille fut inaugurée le 14 Octobre 1952

Cette première construction a même fait école, puisque Le Corbusier a édifié d’autres "cités radieuses" dans les années cinquante sur le modèle de Marseille; (Rezé-Nantes, Firminy, Briey et Berlin).

 

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....

 Puis notre guide nous ramène dans le hall d'entrée afin de commencer la

visite de l'unité d'habitation "Le Corbusier" 

Les matériaux utilisés dans ce hall d’entrée et les couloirs sont en marbre

sombre, avec de grandes baies vitrées type vitrail et du bois, ce qui donne

un caractère solennel, et  de la grandeur au bâtiment.

Dans le hall de l’immeuble on trouve: toilettes, gardien , téléphone public

tableau de réservation des terrains de tennis, petites annonces entre

copropriètaires...kiosque à journaux, et occasionnellement elle sert de salle

d'exposition; Ce cadre de vie est surprenant à découvrir, et beaucoup

de marseillais rêvent maintenant d’habiter la "Cité Radieuse" ce qui n'a pas

toujours été le cas!

Le Corbusier avait destiné son immeuble à des prolétaires relogés du Vieux-Port, à des employés et agents de maîtrise. Or, en 1954, l’État propriétaire de l’immeuble mit en vente les appartements, les magasins et une partie du toit. L’immeuble de conception communautaire tombe dans l’émiettement de la propriété privée. Seule, l’école maternelle demeurait la propriété de la collectivité. Par la mise en vente, l’occupation des appartements fut détournée de son objectif. Cadres supérieurs et professions  libérales habitent aujourd’hui cet immeuble.

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....

Les 337 appartements de 23 types différents sont séparés par des

« rues intérieures »; Aux espaces individuels s’ajoutent les nombreux

“prolongements du logis”, conçus pour stimuler une nouvelle pratique de

l’habitat collectif dont : une rue intérieure avec des boutiques, une  librairie

et maison d'édition, un bar, un restaurant et un hôtel; il y avait un magasin

d'alimentation qui n'existe plus;

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
 Depuis la rue intérieure reconstituée partiellement avec ses parois traitées en
 panneaux préfabriqués de béton de gravillons lavés, on  découvre la porte d’entrée
de couleur rouge de l'appartement que nous allons visiter, surmontée d’un éclairage artificiel indirect, individuel. Sur la gauche, un casier de livraison en tôle bleu
communiquant directement avec la cuisine. En partie basse de la porte d’entrée,
un portillon donne accès directement à la glacière située sous l’évier pour la livraison des pains de glace. En partie haute, se situe le compteur électrique. Une boîte aux lettres particulière est incorporée à la porte  d’entrée. La couleur de ces casiers est variable d’un étage à l’autre et confère aux  rues, leur identité. 

Le Corbusier avait observé la population et s’était rendu compte que lorsque des

personnes étaient dans un lieu lumineux ils criaient ou parlaient fort et qu’au

contraire dans un lieu sombre, ils avaient tendance à chuchoter. Il s’est donc servi

de cette observation pour créer les rues de la cité radieuse.

 

Passé la porte d'entrée, sur notre droite la cuisine ouverte dissimulée au regard,

on rentre directement dans la salle de séjour qui s'ouvre sur une loggia;

La cuisine de 4,80m² est intégrée à la salle de séjour sous la forme d'une cuisine

-bar; Cette cuisine, de plan carré, est bien équipée pour l’époque. Elle comprend :

une plaque chauffante électrique, un évier en fonte d’aluminium riveté à un plan

de travail en tôle d’aluminium incrusté de carreaux de céramique, un broyeur

électromécanique de déchets organiques, une hotte aspirante, une glacière, des

rangements en partie basse, et des rangements hauts avec éclairage intégré, un

meuble passe-plat surmonté d’un plateau de bar en bois massif.

Les portes coulissantes, laquées en couleur sont équipées de poignées de bois

ergonomiques signées Jean Prouvé. La glacière, le casier à livraison, assurent

une communication entre la cuisine et la rue intérieure.

 

Nous avons découvert un appartement presque dans son état d’origine (1952).

Avec des baies vitrées complètement amovibles avec une vue époustouflante,

(qui devait être encore plus extraordinaire en 1952)

Cet appartement comporte encore tous les meubles encastrés signés par

Charlotte Perriand, exemple la cuisine. C’est le seul appartement classé, il a

été acheté par l’état en 2009, il est prévu qu'il soit remis à neuf. Les recherches

chromatiques sont en cours pour retrouver les teintes d’origines.

 

L’appartement comporte 1 chambre parentale (en mezzanine) à laquelle on

accède par un escalier métallique avec des marches en chêne rappelant celles

d'un bateau, dans cette chambre, une table à langer signé Charlotte Perriand 

(qu’elle a conçu après livraison des appartements, car elle s’est rendu compte

que cela manquait), et une salle de bain avec baignoire, bidet et lavabo;

Deux chambres d’enfants avec bibliothèque intégrée, dressing et lavabo.
Leur douche se trouve sur le palier avec beaucoup de rangements.

Les 2 chambres sont séparées par une grande cloison coulissante dont les faces

recouvertes d'ardoisine servent de tableau noir aux enfants; Fermée elle assure

l'intimité de ses occupants, ouverte elle agrandit l'espace qui se transforme en

terrain de jeu;

Ces appartements n’ont pas remporté un franc succès en 1950. Trop modernes,

et pourtant à l’époque c’était assez rare d’avoir une salle de bain, de l’eau courante

ou une cuisine équipée. Cette ville à étages avec des rues commerçantes, un hôtel,

une crèche, une salle de sports… n’étaient pas dans les habitudes des Marseillais.

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Ora-ïto, "l'enfant terrible du design », comme il aime à se définir, acquiert le
toit de la Cité radieuse conçue par Le Corbusier à Marseille. Aux côtés de son
activité d'architecte/designer pour laquelle il vient de créer Mobility, sa propre marque d'accessoires dédiés à l'univers du high tech nomade,  il a
transformé ce vaste espace en centre d'art, baptisé MAMO-Audi  talents
awards, dans lequel il a reçu Daniel Buren;

Le "Toit terrasse" dernier niveau de la "Cité radieuse" accueille toujours une école maternelle;Enfin, il offre un espace de détente avec bassin pour les enfants, aires de jeux et scène abritée par un mur brise-vent pour spectacles en plein air. On y trouve aussi les cheminées d'aération et la tour des ascenceurs, le tout restant très esthétique!

Ce fut un beau voyage dans l'univers du Corbusier car ce bâtiment remarquable par sa conception, sa finalité d'unité d'habitation est révélateur d'un nouvel esprit précurseur de l'habitat dans les grandes villes!  Pendant 2h avec notre guide, nous avons découvert cet immeuble devant lequel on passe régulièrement lorsqu'on habite les quartiers Sud et qu'on ne connaissait pas pour ce qu'il est; Ce fut une super découverte comme une super journée avec le matin la visite du "Stade Vélodrome"!

Merci à Monique et Nicole pour l'organisation de cette journée!

Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....
Visite de la "Cité radieuse"....

L’immeuble est décrit par ses habitants comme « extraordinaire, impressionnant, génial ». Ce dont ils se souviennent le plus, ce sont les immenses jardins, les arbres, la clarté (pas de vis à vis et du soleil pour tous), les grands couloirs intérieurs qu’ils appellent des « rues » où ils pouvent faire du vélo, laisser les enfants jouer seuls. Ils revendiquent un cadre de vie agréable,facilité par tous les services collectifs: boutiques et commerces, et sur le toit, une crèche, une école maternelle, un gymnase. Il était prévu ainsi d’offrir aux familles le maximum de confort fonctionnel et toute une série de services communs : c’est une véritable ville dans la ville.

 

Repost 0