Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PAS et REPAS

Eguilles "Sur les pas de la transhumance"

13 Juillet 2016, 06:00am

Publié par Maryjo

Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Aujourd'hui Lundi 20 Juin 2016, notre rando menée par Gilbert 
et Michèle va nous mener à Eguilles;
C'est une rando au coeur du patrimoine historique, minéral et agricole ,
entre pinèdes, bories, et anciennes voies de transhumance;

Il est 10h20 tout le monde semble arrivé..nous démarrons notre rando du
parking du cimetière d'Eguillles; Il fait beau, pas de vent et le soleil brille, 
il va même faire chaud!
Nous sommes 26 à prendre le départ! Deux volontaires Jacques et Jean-Paul 
se proposent pour assurer le rôle de serre-file;
Après avoir presque quitté le village c'est par le chemin des Grappons que 
nous continuons;
Cette voie étroite en balcon offre sur la gauche un magnifique panorama:
la plaine de l’Arc avec le viaduc du Ponteils(LGV), plus au sud le Plateau 
de l’Arbois et vers l’est le massif Pierredon et au loin la chaîne de l’Etoile 
qu’on verra aussi au retour;
Nous marchons allègrement mais il commence à faire chaud...
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
11h10 nous faisons une pause de 10mn pour buissonner et se rafraîchir 
avant l’arrivée à la très vaste oliveraie du domaine Saint-Martin appartenant
à la commune depuis 2004 mais anciennement une dépendance de l’Abbaye 
Saint-Victor de Marseille au XI è siècle;
Nous poursuivons notre chemin en direction des " bories", elles sont 2, l'une 
à 100m de l'autre;Elles sont bien conservées et entretenues par la commune:
vestiges d’une vie agricole révolue… 
        fini le dur labeur du matin au soir sous la chaleur,
        fini l’épierrage des champs,
        fini les dos courbés et les reins cassés.
Ces constructions en pierres sèches n’attendent plus que l’on vienne chercher, 
à l’abri de leurs pierres, outil et animaux, fraîcheur ou renfort ;
Nous rencontrons sur notre chemin la pierre tombale d'un chien;
Et plus loin sur le parcours, 2 bornes qui servaient àlimiter les chemins 
de transhumance(1840) ;

Puis nous descendons une jolie route tranquille sans voiture pour trouver le 
passage nous élevant dans la forêt où nous cheminons sur un joli chemin
bien ombragé par diverses essences dont des pins. Sur le parcours ,2 bornes
qui servaient à délimiter les chemins de  transhumance (1840) ; Nous longeons 
un long grillage sur la droite et des oliviers sur la  gauche pour aboutir à une
longue ligne droite vallonnées et toujours grillagée tout le long.
Nous arrivons à une belle pinède bien nettoyées récemment, et en approche
de la LGV;
Il est 12h35 nous faisons la pause repas qui est comme toujours la bienvenue; 
Reprise de la rando après 1h15 d'arrêt;

 

Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Après le repas nous poursuivons notre chemin qui descend pour arriver près 
d’un puits, nous marquons une arrêt en souvenir de l’année dernière pour 
Josy baptisée : "randonneuse de charme"...lors d'une reconnaissance!
Nous continuons la descente tranquillement avec des chants de Luis Mariano
 et Georges Guétary en souvenir de la semaine dernière passée au Pays Basque
 pour 30 d’entre nous !
Avant la montée sur Eguilles nous marquons une pause sur un muret d’un
côté et de l’autre sur une rambarde en bois;
Puis nous attaquons l’ascension sur Eguilles... les uns au soleil face aux 
voitures, d’autres, le dos aux voitures à l’ombre quand c’est possible... 

Michèle nous montre une branche d’olivier de Bohème avec fleur et petit fruit !
Violette peine dans cette montée et aux premières maisons du village quelques
unes la voyant mal, l’aide à s’allonger pour l’aérer et lui remonter les jambes.
Nous laissons le groupe s'occuper de Violette et partons à 3 chercher 
rapidement une voiture;
Une infirmère passant près du groupe se propose pour faire un contrôle: 
pouls normal, on en conclue que c'est surement un malaise vagal...
Nicole, Gisèle et Max ramènent Violette en voiture jusqu'au parking;

Après cette "pause médicale" nous reprenons activement notre chemin afin 
de rejoindre le parking et acheter une boisson fraîche pour Violette;
Nous arrivons à 16h10 et nous sommes tous soulagés de voir que Violette
 va mieux !
 
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Eguilles "Sur les pas de la transhumance"
Caractéristiques de cette randonnée d’aujourd’hui : 

Distance: 12 km - Dénivelée : 234 m - Marche + arrêts : 5H50

Ce fut une belle journée malgré la frayeur causée par le malaise

de Violette;

Merci Gilbert et Michèle pour avoir accompagné cette rando,

pour le compte-rendu et les photos!

Commenter cet article