Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresses à retenir..

 
Auberge de la Cascade
Saint Chély du Tarn
48120 Ste Enimie
 
Gîte d'étape "La Martinette"
Hameau la Martinette
38580 La Ferrière d'Allevard

 Les Ecuries de l'Aube
Route de Vauvenargues
13100 St Marc Jaumegarde

Cliquer ici


SALONS de SAINT PONS
 (où nous avons fêté Mado)
13420 Gémenos
04 42 84 15 14

Cliquer ici

Terre de Chanvre
10 rue Fontange 13006
Marseille 
tel : 04 91 42 06 75
  Cliquer ici.

Le Relais d'Aguilar
 Tuchan 11350
Tel: 0468454784

Cliquer ici

Relais Cap France "La Jacine"
Bouvante le Haut
Idéal pour vos séjours dans le Vercors.

Cliquer ici


"Bijoutia - Claudia.B"
Création artisanale de bijoux.
Montréal - Canada
Cliquer ici
 
Roland FERRANDI
Tous travaux électricité
23 Traverse de Rabat 13009 Marseille
TEL : 0680151644
E-Mail : frelec09@gmail.com

Gilles DI MARTINO
Une aide précieuse pour tous vos
"problèmes informatiques"
Portable : 0633602150
 Courriel : aide.ordi13@free.fr
 

Rechercher

">

Ma Musique

20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 06:37
Le français est une langue magnifique


J’ai donné un coup de fil à un ami, et lui ai demandé ce qu’il était entrain

de faire??
Il m'a répondu qu’il travaillait sur :

Le traitement aqua-thermique des céramiques, du verre, de l’aluminium

et de l’acier sous un "environnement contraint."

J’ai été très impressionné....

Et, pour mieux comprendre, je lui ai demandé des précisions... c'est là

qu' il m'a déclaré qu’en fait :

Il lavait la vaisselle à l’eau chaude... sous la surveillance de sa femme...

Quelle langue magnifique le Français!
Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 08:51
Texte à lire en ces temps moroses...
A lire ce style proche de Père Fection, on frise presque l'Abbé Attitude !
 
Après celle de l'Abbé Bête, voici l'histoire de l'abbé du Mont Saint Michel...
 
 
Un petit bijou de texte :
Au Père Spicace,
Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part.
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope.
Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
Un seul restait joyeux : le père Fide.
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.
Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.
Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.
Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fût dite sur une musique de l'abbé Thoven.
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir.
A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain: l'abbé N'Pé.
Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s'y opposa.
L'abbé Casse en fut enchanté.
Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.
Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.
Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.
le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.
Celle-ci fût recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.
Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes.
La Mère Cédés , invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.
A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du Saint Doux.
Le Père Nod
le père Oxyde et le Père Collateur servirent à boire et chacun pût se remettre de
ses émotions avec le Père Manganatte.
 
 
Signé : L'abbé BICI
 
Repost 0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 07:37

Histoire vraie, c'est sûr ......enfin je le crois!

Dans un club de violonistes deux musiciens bavardent. Un Corse et un Basque.

Tous les deux sont fiers de leur talent. > Le Corse dit :

La semaine dernière j'ai joué un concerto dans la Cathédrale d'Ajaccio, devant 6 000 personnes.

Tu vas pas me croire, mais j'ai tellement bien joué que j'ai fait pleurer la statue de la Sainte Vierge...

Perplexe, le Basque hoche la tête, et dit:

Moi, hier, à la cathédrale de Bayonne , j'ai joué devant plus de 10 000 basques, tu vas pas me croire mais à un moment, j'ai vu Jésus se décrocher de la croix et venir vers moi..Je me suis arrêté de jouer, et dans un silence de mort, il m'a dit:

- Mon fils, j'espère que tu connais bien ta partition ! Surpris je lui dis :

- Seigneur, je la connais ma partition, pourquoi tu me dis ça ?

Et il m'a répondu :

- Parce que la semaine dernière, à la cathédrale d'Ajaccio, un petit Corse prétentieux a tellement mal joué qu'il a fait pleurer ma mère!

Repost 0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 06:30
Origine du mot nuit...
Pour s’endormir un peu moins bête ce soir.

Si vous ne connaissez pas l’origine et la signification du mot : NUIT, en 
voici l’explication.

Dans de nombreuses langues européennes, le mot NUIT est formé par la
lettre "N" et suivi du    numéro 8 dans la langue respective du pays.

La lettre "N", est le symbole mathématique de l'infini, et le nombre 8 sym-
bolise aussi l'infini.
Ainsi, dans toutes les langues, NUIT signifie l'union de l’infini ! ( N + 8 )

Quand ce fait a été découvert, il est apparu évident que l'on ne comprenait
pas comment on ne l’avait pas remarqué avant.

Et voici quelques exemples :

PORTUGAIS : noite = n + oito (8)

ANGLAIS : night = n + eight (8)

ALLEMAND: nacht = n + acht (8)

ESPAGNOL : noche = n + ocho (8)

ITALIEN : notte = n + otto (8)

FRANÇAIS: nuit = n + huit (8)

INTÉRESSANT.....

Heureux celui qui transmet le savoir et qui vous conseille au moins
8 heures de sommeil...

Et comme le disait Raymond DEVOS :

"Ne pas dormir... nuit !"
Bonne nuit...
Repost 0
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 07:54
Tout est question de présentation..

J’ai dit à mon fils : « Tu épouseras la fille que j’ai choisi. » Il a dit : « Non » .

Je lui ai dit : « c’ est la fille de Bill Gates ». Il a dit : « OK ». 

J’ai appelé Bill Gates et lui ai dit : « Je veux que votre fille épouse mon fils ». 

Bill Gates a dit : « Non. »

J’ai dit à Bill Gates : « mon fils est le Directeur de la Banque mondiale. »

Bill Gates a dit : « OK ».

J’ai appelé le Président de la Banque mondiale et je lui ai demandé de

nommer mon fils Directeur. Il a dit : « Non. »

Je lui ai dit : « mon fils est le gendre de Bill Gates. » Il a dit : « OK ».

C’est comme ça que fonctionne la politique...

Repost 0
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 06:20
Photos pour rire...

Pour l'été, quelques photos amusantes reçues des uns et des autres...

Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...

Quelques autres...

Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...

Fin et Bon été à toutes et tous!

Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Photos pour rire...
Repost 0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 06:33
Pour ceux qui se croient toujours jeunes....

 - Les années passent bien trop vite et certains éléments de la vie courante ont bien changé, ces derniers temps !

- Pensez donc, le coin de la rue est deux fois plus éloigné qu'avant et ils ont même ajouté une montée qui n'existait pas auparavant...

- Les Bus démarrent bien plus vite qu'avant, donc je ne cours plus pour l'attraper puisqu'il part avant que j'arrive.

- Les architectes ont modifié la hauteur des marches d'escalier, elles sont bien plus hautes que celles d'avant..

- La presse, les revues emploient désormais des caractères si petits qu'ils deviennent illisibles..

- Tout le monde parle si bas maintenant qu'on n'y comprend plus rien.

- Les couturiers font des vêtements si saillants, surtout à la taille et aux hanches..qu'il devient difficile d'enfiler un pantalon.

- Même les jeunes ont changé! Ils font bien plus jeunes que moi à leur age, d'ailleurs les gens de ma génération sont bien plus vieux que moi...

- En rencontrant un ancien collègue l'autre jour, il avait tellement vieilli qu'il ne me reconnaissait pas...

Je pensais à cela en me rasant ce matin, et je constatais que les miroirs actuels sont plus déformants que par le passé et que leur qualité a bien diminué...

...mais je connais un moyen de ne pas vieillir: c'est d'accueillir les  années comme elles viennent et avec le sourire... un sourire, c'est toujours jeune. Pierre Dac

Repost 0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 05:48
Quand on explique, on comprend!C'est tout simple..!
De récentes études le confirment : les femmes ont un champ visuel plus large
que celui des hommes. Elles voient tout ! 
Cette particularité remonte, parait-il, aux temps préhistoriques ou durant des
millénaires, les femmes ont dû tout surveiller dans la grotte (le feu, les marmots,
les prédateurs) pendant que l'homme allait au mammouth, loin du foyer.
Ce qui explique au passage, la raison pour laquelle l'homme réussit toujours à
retrouver sa tanière alors que la femme est un peu paumée dès qu'on lui met une carte routière entre les mains. C'est connu...
Ce particularisme peut aussi éclairer une question de société revenue soudain au devant de l'actualité : qui fait le ménage à la maison ?
L'homme, en raison de la faiblesse de son champ visuel, souffre d'un handicap
manifeste.

Depuis l'Antiquité, il a dû mettre la main en visière pour regarder au loin l'état de
la mer, le vol des oiseaux et le profil des nuages pour son labeur quotidien.
Il a développé une acuité lointaine donc intelligente, qui par ricochet, a réduit son champ visuel périphérique et sa capacité à bien distinguer certains détails de près. Ainsi la femme dit à l'homme « tu vois la poussière là ? " l'homme répond invariablement « de la poussière, où çà ? »
C'est scientifiquement prouvé, l'homme ne voit pas la poussière alors qu'il voit
très bien de loin, la marque de la nouvelle voiture du voisin, le string de la voisine, comme au temps jadis où il chassait l'antilope.

Cette étroitesse du champ visuel explique aussi la raison pour laquelle l'homme n'est pas fait pour la vaisselle. 83,67 % des assiettes ébréchées sont directement en lien avec cette incapacité de l'homme à bien distinguer tous les obstacles angulaires situés entre l'évier et le placard. Bing ! Et souvent la femme doit intervenir :
(« laisse, je vais le faire moi-même »), consciente de la déficience visuelle de son descendant de chasseur.

Ce handicap se vérifie aussi dans le test du frigo.
L'homme est capable de trouver des aliments dont il connait le pré-positionnement dans l'espace, comme les bières ou les glaçons.
En revanche, le test de la plaquette de beurre est implacable.
L'homme ouvre le frigo. Conscient de l'étroitesse de son champ orbital, il regarde à droite, à gauche, en haut, en bas. Mais du coup,il ne pense pas à regarder au milieu, là où justement se trouve la plaquette de beurre.
Et ne parlons pas de la machine à laver et de sa programmation réservée à des êtres qui voient de près.
L'homme voit loin et c'est ce qui fait sa puissance.

Alors devant tant d'évidences, peut-être faut-il cesser d'évoquer le machisme ou la fainéantise dans la réticence de l'homme à faire certaines tâches ménagères au-dessus de ses forces.
C'est juste une question de champ visuel inadapté à l'étroitesse du territoire
domestique.
Mais il ne faut pas désespérer : maintenant que l'homme ne chasse presque plus, son champ visuel va lui aussi s'élargir.
Et un jour, il deviendra enfin l'égal de la femme dans la maîtrise des arts ménagers.
Disons dans quelques millénaires
Repost 0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 07:10
Le Noble et le fermier...

Une belle histoire d'amitié..

L'AMITIE

Il s'appelait DESIRE , c'était un pauvre fermier écossais.

 

Un jour, alors qu'il tentait de gagner la vie de sa famille,

 

il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche.

 

Il laissa tomber ses outils,

 

y courut et y trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille

 

dans le marécage, apeuré, criant et cherchant à se libérer.

 

 

 

Le fermier sauva le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle.

 

Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme.

 

Un noble, élégamment vêtu, en sortit et se présenta

 

comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.

 

- Je veux vous récompenser, dit le noble.

 

Vous avez sauvé la vie de mon fils!

 

- Je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait répondit le fermier écossais.

 

Au même moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane.

 

- C'est votre fils? demanda le noble.

 

- Oui, répondit fièrement le fermier.

 

- Alors, je vous propose un marché.

 

Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils.

 

Si le fils ressemble au père, je suis sûr

 

qu'il sera un homme duquel tous deux seront fiers.

 

Et le fermier accepta.

 

Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles

 

et à la grande finale,

 

il fut diplômé de l'Ecole de Médecine de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.

 

Porteur d'une grande aspiration, il continua jusqu'à être connu du monde entier.

 

Le fameux Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.

 

 

 

Des années plus tard, le fils du même noble

 

qui avait été sauvé du marécage était atteint d'une pneumonie.

 

Qui lui sauva la vie, cette fois ?... La pénicilline.

 

Comment s'appelait le noble ?

 

Sir Randolph Churchill et son fils, Sir Winston Churchill.

 

 

Alexandre Fleming obtint le Prix Nobel de médecine pour la découverte de

la pénicilline en 1945;

Ce fils de paysan fut fait chevalier l'année précédente; N’est-ce pas un beau

conte de fées?

Quant à Winston Churchil, jeune noble qui fut sauvé deux fois par Fleming,

il fut deux fois premier ministre du Royaume Uni; La première fois, pendant

la première guerre mondiale de 1940 à 1945, la deuxième fois de 1951 à 1955;

 

Repost 0
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 07:01

Un cultivateur de l'Aveyron a été arrêté par les gendarmes et placé en

garde à vue, suite à une conversation téléphonique interceptée, dans

laquelle il annonçait à sa femme: "Je pars pour la scierie", ce qui a été

compris "Je pars pour la Syrie".

Arrestation d'un terroriste présumé.....

C’est le jeudi 14 Janvier dernier que la DGSI se met en rapport avec la brigade

de gendarmerie de Réquista dans l’Aveyron : un terroriste présumé se préparerait

à partir pour la Syrie faire le Djihad.
Il n’en faut pas plus au brigadier-chef Jean-Loup Sanaïre pour mettre en place un

plan épervier sur le Réquistanais. Une opération d’envergure qui a porté ses fruits puisque quelques heures plus tard, sur la D 902 qui relie la commune de Réquista

à Cassagnes-Begonhès, le suspect barbu est intercepté au lieu dit « Le moulin de Clary ».
A bord de son véhicule, une Citroën C15, c’est un vrai arsenal que découvrent les gendarmes : arme blanche de type couteau Laguiole en corne de vache d'Aubrac véritable, une hachette à manche fibré bi-matière de marque MacTruchon de chez Brico Pipo, un fusil de chasse a priori bien entretenu, une cartouchière richement fournie
de plombs Tunet n°6 ainsi qu’un sac complet d’engrais Monsatanas qui entre

notamment, dans la composition de certaines bombes artisanales.
Le suspect, Raymond Cubombet, un Réquistanais de 57 ans jusqu’alors inconnu

des services de la gendarmerie, est immédiatement placé en garde à vue pour y

être interrogé. Ce n’est que 7 heures plus tard qu’il en ressortira libre mais choqué

par cette expérience.

Il témoigne : « Bon, c’est vrai que cet été, entre le fauchage, l’agnelage tardif et les moissons, raconte-t-il, j’ai pas trop eu le temps de faire du bois;On s’est vite retrouvé

à court à la maison avec les températures de ces jours-ci ! Du coup, j’ai appelé mon

épouse sur mon Nokia pour lui dire que je partais pour la scierie acheter des chutes

de bois, quoi… C’est moins cher;

"Je pensais pas me retrouver au trou!" Une bavure qu’ont bien du mal à dissimuler

les gendarmes de la petite bourgade. Le brigadier-chef Sanaïre s’explique :
« Dès le début de l’interpellation on a eu des doutes. Alors qu’on s’attendait à entendre ‘Allahou Akbar’ comme il est de coutume avec les terroristes, le suspect n’arrêtait pas

de répéter ‘Diou me damne ! Diou me damne !’ à tout bout de champ. » Il a donc fallu

que Raymond Cubombet apporte la preuve de ses bonnes intentions pour

finalement être mis hors de cause.
« Bon, c’est vrai que je porte la barbe, reconnaît-il. Mais ça fait 40 ans que je la cultive ! Vous savez, il fait pas chaud l’hiver ici, et la seule fois où je l’ai rasée, ma femme ne m’a plus parlé jusqu’à ce qu’elle repousse… Après, ils m’ont reproché d’être basané. Moi je veux bien, mais quand on a passé presque 60 ans de sa vie le cul dans un Massey (Note de la rédaction : diminutif pour la marque Massey-Ferguson qui est au tracteur ce

que Harley-Dadidson est à la moto), à bronzer derrière un pare-brise, ça tanne la peau vous savez… »
Et quand on demande à Raymond de s’expliquer sur les armes retrouvées à l’intérieur de son véhicule, il n’est pas avare d’arguments.
« Ben, la hachette c’était pour faire du petit bois, c’est plus pratique pour allumer le feu. L’engrais, c’est pour les champs. Je venais juste d’aller le chercher à la coop. Et le fusil c’était pour tuer un ou deux lièvres cet après-midi mais c’est foutu maintenant…Ils m’ont coupé la chique avec leur histoire de terroriste… Quant au couteau, c’est traditionnel. Vous connaissez beaucoup d’Aveyronnais qui porte pas de Laguiole sur lui? En plus ça permet de me couper un bout de saucisse sèche en cas de fringale. »
Un bout de saucisse sèche qui a changé le destin de Raymond Cubombet puisque,

en menant leurs investigations, les gendarmes ont retrouvé un bout de la dite charcuterie estampillée « Serres d’Alban » dans un coin de la boîte à gant, le mettant définitivement hors de cause.
La DGSI s’est longuement excusée pour le désagrément occasionné expliquant :

« On est un peu tendus en ce moment. »

Il a  finalement été disculpé par la découverte dans sa voiture... d'un morceau de saucisse sèche qui lui servait d'en-cas!

Repost 0